Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Censure

31 Juillet 2011 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Info (s)

censure-300x267.jpgLe député Michel Raison (UMP) souhaite attirer l'attention du gouvernement "sur les chansons écrites par certains groupes de musique rap issus de l'immigration". L'élu de Haute-Saône estime en effet que "sous couvert de liberté d'expression" (sic), "ces groupes se livrent à de véritables appels à la haine raciale et religieuse en proférant des paroles obscènes, racistes et misogynes". 

Il demande donc au ministère de la Culture "les mesures qui ont été prises pour censurer ces chansons et mieux contrôler la diffusion de certaines oeuvres musicales", sous-entendu sur Internet... 

 La suite sur :

http://www.numerama.com/magazine/19422-un-depute-veut-controler-la-diffusion-du-rap-issu-de-l-immigration.html

 

Lire la suite

A vomir

30 Juillet 2011 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Anti-fascisme

Lire la suite

Les Nuits du 4 août" près de Tarnac (Corrèze)

29 Juillet 2011 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Appels

Image du Blog anarchie23.centerblog.net

Ce sera donc à Peyrelevade, après l'interdiction de la mairie d'Eymoutiers.


Plus d'images sur anarchie23.centerblog.net.

(Rappel : La nuit du 4 août 1789 est un événement fondamental de la Révolution française, puisque, au cours de la séance qui se tenait alors, l'Assemblée constituante a mis fin au système féodal.)

Lire la suite

Village autogére à Notre Dame des Landes

28 Juillet 2011 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Communiqués

  notre-dame-des-landes.jpg

Communiqué de presse

Ni avions, ni expulsions !

 

Aujourd'hui à l'aéroport Atlantique de Nantes quelques centaines d'opposant(e) à la construction de l'aéroport de Notre Dame des Landes ont investi de manière festive l'aérogare. Ils voulaient protester contre le projet de construction du deuxième aéroport de Nantes.

Le groupe de manifestant(e)s était composé d'une brigade activiste de clowns, de familles déguisées, d'un potager ambulant et surtout des personnes menacées par les expulsions, ainsi que de leurs soutiens venus de toute l'Europe. Ils sont entrés pacifiquement dans l'aérogare 1 en chantant et criant des slogans. Lorsque les manifestant(e)s sont monté(e)s vers les bureaux de la direction pour parler avec les responsables, une trentaine de CRS les ont violemment chargé(e)s sans somation. Laurence a été frappée au sol à plusieurs reprises et gravement blessée. Elle a une perforation pulmonaire et deux cotes cassées en raison des coups portés par la police. Son pronostic vital a été engagé plusieurs heures, avant une amélioration en fin de soirée. Une autre personne a eu le crâne ouvert à coups de matraque et a également du être évacué. Plusieurs autres souffrent de diverses contusions, notamment de nombreuses entailles au crâne en raison des coups de matraque. Devant la violence de cette attaque, certaines personnes ont tenté de protéger la foule en jetant divers matériaux sur le chemin des CRS. 4 personnes ont été interpellées au hasard. L'une d'entre elle a été immédiatement déférée, les autres ont été relâchées suite à la pression des manifestant(e)s restant(e)s.

Encore une fois, l'Etat choisit la violence plutôt que le dialogue, une violence qui va sans cesse grandissante et met toutes celles et ceux qui osent encore s'exprimer en danger de mort !

Sur la route du retour, la police a ensuite procédé au fichage au faciès systématique de tout les militant(e)s sur les routes, à plusieurs dizaines de kilomètres de l'aéroport. En signe de protestation les manifestant(e)s ont mené une opération escargot sur le périphérique nantais et la route en direction de Vannes.

Aucune forme de répression ne nous fera taire, Nous exigeons l'arrêt des poursuites contre les interpellé(e)s, Nous exigeons l'abandon du projet d'aéroport à Notre Dame des Landes !

Village autogéré NoG2011 de Notre Dame des Landes.

Pour tout contact et toute information : 06 46 04 98 07

 

Suite aux violences policières survenues lors de la manifestation à l'aéroport de Nantes-Atlantique :
Conférence de presse ce jeudi 28 Juillet 2011 à 14h sur le Village autogéré de Notre Dame des Landes.
Accès et infos sur
www.gzero.info

Lire la suite

Nouveautés de la librairie l'autodidacte

26 Juillet 2011 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #A lautodidacte.org

leauthier_o_0.jpgLéauthier l’anarchiste

De la propagande par le fait à la révolte des bagnards

Yves Frémion 17€

 

« Crever le bourgeois ! » : un soir de novembre 1893, dans un restaurant parisien, Léon Léauthier, vingt ans, met à exécution ce mot d’ordre des anarchistes ; il poignarde au hasard un client décoré. Ce jeune cordonnier se venge ainsi de la société indigne que l’histoire a baptisé « Belle époque ».

Dans les mois qui suivent, Émile Henry fait sauter le café Terminus, Vaillant lance une bombe en pleine Assemblée nationale et Caserio assassine Sadi Carnot, le président de la République. C’est la panique chez les nantis ! Les auteurs de ces attentats revendiquent leurs « belles actions » et promettent vengeance à leurs bourreaux. La justice ne les rate pas. Le procès de Léauthier illustre la guerre à mort entre une bourgeoisie aux abois et les « bons bougres » qui la vomissent.

Condamné et envoyé au bagne de Cayenne, Léauthier sera victime de la pire des provocations de l’histoire pénitentiaire française, restée impunie. Il participera à la seule révolte de l’histoire du bagne : celle des anarchistes, en 1894. Moins illustre que Bonnot ou Ravachol, son destin exceptionnel, raconté ici pour la première fois, méritait d’être sauvé de l’oubli.

 

 

la_guerresociale.jpgLa Guerre sociale

André Léo

Préface de Michelle Perrot

 

Un an après la proclamation de la République sous la menace des canons prussiens, quatre mois après la répression dans le sang de la Commune de Paris, André Léo (de son vrai nom Léodile Bera), dans ce discours prononcé le 27 septembre 1871 au Congrès de la paix de Lausanne, en appelle à l’alliance des forces démocratiques contre les régimes de « privilèges », appuyés sur la « loi du capital », et entretenus « par le mensonge, la peur, la corruption, la calomnie ». Cette allocution, l’une des rares « irruptions d’une présence et d’une

parole féminine en des lieux qui leur étaient jusque-là           interdits »

 

 

Librairie associative l’Autodidacte

5, rue Marulaz 25000 Besançon

Heures d'ouverture:

le mercredi de 16h00 à 19h00 et le samedi de 15h00 à 19h00

 

 

 

Lire la suite

L’Encyclopédie anarchiste

26 Juillet 2011 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #groupe Proudhon - FA

L’Encyclopédie anarchiste de Sébastien Faure

.

Ce remarquable ouvrage de 2893 pages est la plus importante contribution au mouvement libertaire en France. Initialement prévue en cinq volumes, seul le premier volume (lui-même composé de 4 tomes) fut achevé (lire la préface pour plus de détails).

L'impression de cette Encyclopédie a été terminée le 8 décembre 1934 sur les presses de E. Rivet, éditeur, 21, ancienne route d'Aixe, à Limoges.

Jusqu'ici extrêmement rare à l'achat comme à la consultation, la voici enfin numérisée dans son intégralité et à la disposition de chacun/e, grâce au travail des camarades de la Fédération anarchiste et de sympathisants. Dans un souci de justesse et de simplicité, l'Errata figurant à la fin de l'original a été appliqué à l'ensemble de l'ouvrage.

Cette encyclopédie expose le point de vue des anarchistes synthésistes (courant regroupant individualistes, communistes et syndicalistes) français des années 30 sur de nombreuses questions. Bien que dans l'ensemble représentatifs de la pensée anarchiste, certains points sont aujourd'hui dépassés, d'autres suscitaient déjà le débat à l'époque. Par exemple, un article comme "Malthusianisme" ne faisait pas consensus lorsqu'il fut écrit et est aujourd'hui très peu représentatif des idées anarchistes, l'histoire ayant aidé notre pensée à évoluer. Certains articles donnent une définition propre à la pensée strictement individualiste, d'autres sont abordés du point de vue communiste-libertaire ou encore anarcho-syndicaliste, suivant les tendances de l'auteur de l'article.

L'Encyclopédie Anarchiste permettra donc au néophyte de se documenter sérieusement sur un grand pan de la pensée anarchiste, et donnera matière à discussion à l'anarchiste convaincu.

 

www.encyclopedie-anarchiste.org

Lire la suite

Resto trottoir

25 Juillet 2011 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Info (s)

 

resto-trot-31-07.jpgAlors qu'à Orlando aux Etats Unis,nos ami.e.s du Food not bombs se sont fait arrêté.e.s lors d'une distribution gratuite de nourriture dans la rue parce qu'ils n'avaient pas d'autorisation, le Resto trottoir occupera une fois de plus la place Marulaz Dimanche 31 Juillet,à partir de 12h30. Pas de vacances pour les trottant.e.s !!! Nous serons là avec encore pleins de succulents mets que nous aurons concocté.e.s le samedi, de la bonne humeur, de la convivialité et pleins pleins de brochures à la Table. Alors, a dimanche 31 !!!  Merci

Lire la suite

Collectif Anarchiste de Traduction et de Scannerisation

24 Juillet 2011 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Education

 

stroumph.jpgLe Collectif Anarchiste de Traduction et de Scannerisation (CATS) de Caen vous annonce aujourd’hui la mise en ligne de 9 nouvelles traductions, librement téléchargeables sur notre site à l’adresse suivante http://ablogm.com/cats/ 

 

 

 

 

 

 

- L'anarchisme en Pologne (1903-1981) :

Un court texte (en attendant la traduction d'un autre plus étoffé) d'introduction au mouvement anarchiste en Pologne.

- L'anarchisme au Chili :

Un bon texte sur l'histoire agitée de l'anarchisme au Chili jusqu'à la fin des années 1960.

- L'anarchisme au Salvador :

Texte sur l'anarchisme salvadorien des origines jusqu'à la fin des années 2000.

- La dictature de Gomez et la lutte clandestine des travailleurs vénézueliens :

Un texte sur les débuts du mouvement ouvrier vénézuelien (et sur les influences anarchistes en son sein) et sa résistance sous la longue dictature (entre 1908 et 1935 : 27 ans !) de Juan Vincente Gomez.

- Les exécutions deTrofimovsky, Panteleev et Gneuchev : Trotski impose la discipline dans l’Armée Rouge :

Un retour, à travers quelques exemples parlants, sur le sanglant processus de "disciplinarisation" de l'Armée Rouge par Trotski, processus qui laissa des traces et pesa dans la liquidation politique ultérieure de Trotski.

- Soviets et Comités d'Usines pendant la révolution russe :

Peter Rachleff retrace ici l'histoire de deux types d'organisations mises en place par les travailleurs/euses russes – les soviets (connus) et les comités d'usines (beaucoup plus méconnus et proches de la base) – jusqu'à leur reprise en main et/ou leur éradication par les bolcheviks peu après la révolution d'Octobre.

- 1943-1945 : les partisans anarchistes dans la résistance italienne :

Texte, accompagné d'un article introductif, sur la participation anarchiste à la résistance italienne lors de la seconde Guerre Mondiale.

- Luttes des travailleurs/euses et contre-offensive capitaliste pendant la période nationale-socialiste :

Un texte sur les méthodes de division et de répression militarisée utilisées par le nazisme pour contrôler les travailleurs/euses étrangerEs forcéEs de travailler dans le IIIème Reich et tenter de briser leurs résistances.

- La politique dans les rues - Hambourg 1932-1933 :

Une étude locale sur les moyens utilisés par les nazis et leurs SA pour briser les résistances dans les quartiers ouvriers d'Hambourg et d'Altona. Intéressant à lire à l'heure où des groupes fascistes tentent occasionnellement en France d'ouvrir des locaux et de mener des incursions dans des zones populaires dans une logique de prise de contrôle territorial.

Le CATS suspend ses publications pour la durée de l'été. Elles reprendront dans le courant du mois de septembre.

Vu la quantité de textes (en anglais et en espagnol) qu'il nous semblerait intéressant de traduire et le fait qu'un certain nombre de sympathisantEs et militantEs libertaires disposent de temps durant l'été, le CATS lance un appel ponctuel aux bonnes volontés afin qu'elles se mettent en relation avec lui pour prendre en charge certaines traductions. On peut nous contacter à l'adresse mail suivante : catscaen(a)voila.fr

Merci de faire tourner l’information et de faire connaître notre site et les modestes ressources qu’il contient.

Salutations anarchistes.

Lire la suite

Le Monde Libertaire d’été.

23 Juillet 2011 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #groupe Proudhon - FA

ML_HS_42_verso-cd57d.jpgLe Monde Libertaire Hors-série n°42,

44 pages pour 4 euros dans vos kiosques

du 7 Juillet au 7 Septembre 2011

 

Sommaire :

Économie

Les banksters, par J. Langlois, page 3

Syndicalisme

Repenser l’anarcho-syndicalisme, par G. Goutte, page 6

Dossier anticarcéral de L’Envolée

Des peines toujours plus longues, par L’Envolée, page 9

Appel à la résistance, par des prisonniers d’Arles, page 10

L’appel de Clairvaux, par des prisonniers longues peines, page 11

Bois-d’Arcy, 8 mai 2011, par Djamel, page 12

À lire, page 13

Discussions et débats

Anarchisme et décroissance, par J. Rackham, page 14

Entretien avec Daniel Colson et Valéry Rasplus, page 18

Histoire

Lettre sur le séisme de San Francisco, par K. Shusui, page 23

Kôtoku Shûsui à San Francisco, par P. Pelletier, page 24

Expression

Intronisation de l’indétrônable bêtise, par R. Dadoun, page 26

Littérature

Notes sur le roman noir, par J. Rolin, page 30

Chroniques polardesques, par G. Pidard, page 33

Cinéma

Balada Triste : la claque de l’année, par B. Collins, page 36

Le mouvement

Solidarité avec le Cira de Marseille, page 37

En souvenir d’un copain et d’une copine, page 38

La Fédération anarchiste

Liste des groupes, page 39

Grille des émissions de Radio libertaire, page 42

Le Monde libertaire, hebdomadaire de la Fédération anarchiste, adhérente à l’ Internationale des fédérations anarchistes

Retour du Monde Libertaire hebdomadaire dès la rentrée.

Trouvez le point de vente du Monde libertaire le plus proche de chez vous :

http://www.trouverlapresse.fr

Retrouvez le site web du Monde Libertaire à l’adresse suivante :

http://www.monde-libertaire.fr

 

En vente dans toutes les bonnes librairies et donc à

La librairie associative l’Autodidacte

5, rue Marulaz 25000 Besançon

Ouvert le mercredi de 16h00 à 19h00 et le samedi de 15h00 à19h00

 

Lire la suite

Tunisie : les hirondelles et les rapaces

23 Juillet 2011 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Répression

dieu.jpgTunisie : les hirondelles et les rapaces
 
Une hirondelle ne fait pas le printemps. Mais quand, le printemps venu,
quelques rapaces menacent de couper la tête des hirondelles, en toute
impunité, cela ne sent pas vraiment l’été. Plutôt le retour à l’hiver.
 
L’une des hirondelles s’appelle Nadia El Fani. Elle vient d’obtenir le
Prix international de la laïcité pour son travail. Des films qui
bousculent et font réfléchir. Le dernier en date, Ni Allah ni maître,
plaide pour la liberté de conscience en Tunisie. Il rend fou les
intégristes. Tout comme sa déclaration :« Je ne crois pas en Dieu. »
Depuis, la réalisatrice est menacée de mort. On promet de couper sa « tête
de truie ». Elégante référence à son crâne rasé, qui n’est pas le signe
d’une lubie d’artiste mais de son combat contre le cancer. Autant dire
qu’elle n’a pas l’intention de se laisser intimider par une poignée de
fanatiques rêvant de la précipiter dans l’au-delà.
 
Les mêmes appellent au meurtre du réalisateur Nouri Bouzid, ex-opposant au
régime de Ben Ali et auteur de films qui ont marqué le cinéma tunisien. Le
6 avril, il a été agressé en pleine rue par un fanatique qui l’a frappé à
la tête avec une barre de fer en criant « Allah Akbar ». Il s’en est tiré
avec quelques points de suture. Ces opérations commandos s’ajoutent aux
raids menés contre des femmes dont les tenues vestimentaires sont jugées
non conformes à la « morale islamique », et à toute une série
d’intimidations inquiétantes mais prévisibles.
 
On se doutait que des fanatiques, souvent fraîchement revenus de leur exil
londonien, tenteraient de confisquer la révolution. Eux qui n’ont pas
voulu la fin de l’autoritarisme par soif de liberté, mais pour le
remplacer par une autre dictature… Les menaces contre Nadia El Fani
constituent un test, parmi d’autres, pour savoir si la vitalité de la
société tunisienne saura résister.
 
La plupart des associations et des partis ont compris cet enjeu et
tiennent bon. Notamment à l’initiative du réseau Lam Echaml, qui a
organisé une soirée « Touche pas à mon créateur » au cinéma Africart. On
devait y projeter Ni Allah ni maître lorsqu’une soixantaine de fanatiques
ont débarqué pour tout casser en scandant « la Tunisie est un Etat
islamique « . Les participants ont dû se battre, physiquement, pour leur
tenir tête. Le directeur de la salle, Habib Belhedi, a été agressé. Et la
police a mis bien longtemps à arriver…
 
Le gouvernement provisoire et le ministère de la culture ont pris position
en faveur des créateurs, mais peinent à protéger les citoyens des
extrémistes. Ces derniers profitent de forces de l’ordre divisées ou en
grève pour faire régner leur loi en toute impunité. Mais le plus
inquiétant vient du manque de lucidité et de solidarité de certains
démocrates laïques qui, sans avoir la moindre sympathie pour les
fanatiques, enfoncent gentiment le couteau dans le dos de Nadia El Fani et
de son film : « pas le moment », « trop provocant », « irresponsable ». Ce
sont eux les irresponsables.
 
Il n’existe pas de moment plus opportun pour défendre la liberté de
conscience comme l’un des acquis de la révolution. Si les tentatives
d’intimidation contre cette liberté d’expression ne sont pas condamnées et
sanctionnées, elles continueront, et la Tunisie ne sera jamais libre. Pas
plus qu’elle ne sera en paix si elle renonce à s’émanciper de l’article 1
de sa Constitution, qui fait de l’islam « sa religion ». Ce seul article
contient à lui seul toutes les dérives redoutées. Il conforte les
partisans de la supériorité d’une religion sur les autres et discrimine
les non-croyants. Mais, surtout, il incite les rapaces à foncer sur les
hirondelles. Jusqu’à leur épuisement. Et que la Tunisie passe du printemps
à l’hiver.
juillet 5, 2011 par Caroline Fourest
 
Lire la suite
1 2 > >>