Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Pot de rentrée à la librairie lautodidacte.

30 Septembre 2010 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #groupe Proudhon - FA

anarchisme.jpg

 

 

 

Comme chaque année, le groupe Proudhon de la fédération anarchiste vous invite à son pot de rentrée à la librairie lautodidacte, histoire de faire le point sur les combats en cours et ceux, nombreux, qu'il nous reste à mener, dans une ambiance conviviale.

Vendredi 1er octobre à partir de 18h00 au 5, rue Marulaz à Besançon.


On vous attend nombreux et motivés. Le combat continue !

Lire la suite

casa Marula

30 Septembre 2010 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Info (s)

sLa casa Marula vous invite

Samedi 2 octobre à une rencontre autour d'un verre après la manifestation contre la réforme des retraites suivi d'une projection à partir de 20 heures 30

Pour plus d'information, n'hésitez pas à nous contacter ou à nous rendre visite ...
La casa Marula
24 place Marulaz

25000 Besançon 

 


anar.jpg

Lire la suite

Le Monde Libertaire n°1606 du 30 Septembre au 6 Octobre 2010

30 Septembre 2010 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #groupe Proudhon - FA

ML-1606-recto-1-.gif

 

Le Monde Libertaire n°1606 du 30 Septembre au 6 Octobre 2010

 

« L’histoire sociale enseigne qu’il n’y a pas de politique sociale sans un mouvement social capable de l’imposer. »

Pierre Bourdieu

 

 

Sommaire

La lutte finale ? par F. Bernard, page 3

Construisons les perspectives, par Daniel, page 4

Quand l’autruche éternue, page 5

Ça lutte de partout, page 6

France rance, par M. Rajsfus, page 7

Médecine du travail en danger, par P. O’Neil, page 8

Homosexuelle persécutée en Libye, par P. Kauffmann, page 8

Raskoltignac réincarné, par J. Langlois, page 9

Maurice en BD, par Pathote, page 11

La ville, les quartiers, la grève, par S. Rüpelli, page 12

La télé et le mépris de la science, par R. Nardone, page 14

De graves accusations, O. Borillo, page 16

Émile Pouget se refait une santé, par Paco, page 18

Doux comme le miel, par H. Hurst, page 19

Vie du mouvement, page 21

La plus rebelle des…, page 22

Qu’est-ce qu’on fait les prochains jours ? page 23

 

 

Editorial

 C’est devenu une mode de faire du calendrier des mobilisations syndicales une passoire. C’est aussi devenu un mode, mode de contrôle partiel de la population salariée par l’alliance de quelques têtes des centrales syndicales avec quelques têtes gouvernementales. Cependant le contrôle n’est pas tout à fait efficace et même un célèbre quotidien aux tonalités bleutées acquis aux opinions de la soi-disant majorité parlementaire ne peut plus cacher par quelque commentaire bien tourné les résultats des sondages – ô combien représentatifs – que ce journal a payé très cher. Les médias traditionnellement complices de la supposée « résignation » populaire évoquent la possibilité hypothétique et éventuelle d’une retraite stratégique du gouvernement, voire du rejet de quelques paragraphes du projet de loi par le Sénat. Ne nous emballons pas, l’opportunisme marchand n’y est pas pour rien.

 

Ces mêmes médias relatent des dissensions politiques qui se développent au sein du clan dominant UMP, un clan rival PS revigoré, toute une caste dirigeante en émoi, animée d’un opportunisme politique empreint d’orgueil et de soif de pouvoir. Si ceux-là nous prennent pour des ânes, ils me font penser à des poneys sous acide, avides et aveugles. Spectacle lassant et sans intérêt qui tend à occulter les luttes légitimes, comme celle des ouvrières de Lejaby à Bourg-en-Bresse et des ouvriers de SCA à Linselles qui occupent les locaux de leurs employeurs afin d’éviter la fermeture de leurs lieux de travail, ou comme celle des anciens de Molex à Villemur-sur-Tarn qui, dans un dernier élan, tentent d’avancer sur le terrain judiciaire pour dénoncer la fermeture de leur usine qu’ils n’ont pas pu éviter.

 

Ces informations-là se font rares ; encore heureux que la réforme des retraites occupe la Une de bon nombre de périodiques, même si la presse quotidienne régionale ne fait pas toujours honneur aux mobilisations.

 

D’ailleurs, que penser si le texte n’est finalement pas adopté ? Peut-on se considérer victorieux quand on n’a fait qu’empêcher une brique de s’ajouter à l’édifice antisocial déjà haut et solide ? Ne ferions-nous pas que remettre à plus tard la pose de cette brique, c’est-à-dire quand des conditions plus propices à la manipulation et à la confusion seront réunies ? N’oublierions-nous pas les autres briques qui sont posées à côté, en cachette (je pense à la médecine du travail, à la police, à la Justice…) ? Par-dessus tout, nous oublierions qu’il faut aussi s’attaquer au reste du mur qui petit à petit nous a enclos. Les grèves et manifestations en opposition à la réforme des retraites ne sont pas un combat qu’on gagne ou qu’on perd, c’est de toutes les façons une minuscule étape dans l’oeuvre de démolition qui doit être entreprise.

 

 

Le Monde libertaire, hebdomadaire de la Fédération anarchiste, adhérente à l'Internationale des fédérations anarchistes

Chaque jeudi en kiosque, 24 pages d'actualités en couleurs vues par les anarchistes pour deux euros

http://www.federation-anarchiste.org

Trouvez le point de vente du Monde libertaire le plus proche de chez vous :

http://www.trouverlapresse.fr

Retrouvez le site web du Monde Libertaire à l’adresse suivante:

http://www.monde-libertaire.fr

 

En vente à la librairie à la librairie associative l’Autodidacte

5, rue Marulaz

25000 Besançon

Ouverte le mercredi de 16h00 à 19h00

Et le samedi de 15h00 à 19h00

 

Vente à la criée le dimanche matin sur le petit marché de Battant

 et dans les manifs

 

 

Lire la suite

Retaites: Manif samedi 03 octobre

27 Septembre 2010 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #groupe Proudhon - FA

Manif de samedi 03 octobre 2010

 

 

 Nous appelons tou-te-s nos militant-e-s et sympathisant-e-s à nous rejoindre dans le cortège libertaires.


Le RDV est à 10h30 place de la Révolution (coté grande rue).

 

 Nous comptons sur vous pour être présents sous les drapeaux noirs (d'ailleurs, emmenez le vôtre !).
Faites passer le message autour de vous !

 

Groupe Proudhon de la Fédération Anarchiste

 

 

 

Lire la suite

Festival Tadadam

27 Septembre 2010 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #A lautodidacte.org

tadadam 2010 affiche version1 FORMAT S

 

 

La librairie l'autodidacte sera présente.

Lire la suite

Les anars infiltrent les CRS

27 Septembre 2010 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Répression

 

Au Havre, les CRS ont fermement délogé les manifestant-e-s qui occupaient  des voies de la gare SNCF. Retour en images.

La manifestation havraise contre la réforme des retraites a réuni 40 000 personnes calmes mais déterminées le 23 septembre. Pour appuyer ses revendications, l’intersyndicale a décidé de se rendre à la gare SNCF pour occuper les voies ferrées dans l’après-midi…

La suite sur

www.lepost.fr/.../2233975_reforme-des-retraites-provocations-policieres-au-havre.html

 

havre-CRS-anarchiste.jpg

 

Lire la suite

En Espagne aussi

26 Septembre 2010 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Info (s)

En Espagne aussi

 


http://www.ainfos.ca/fr/ainfos09065.html

Espagne : Appui international à la Grève Générale en Espagne le 29 septembre

Date Fri, 24 Sep 2010 17:15:27 +0200

L'Etat espagnol est, de ceux qui composent l'Union Européenne, parmis ceux qui
affrontent une des situations économiques les plus difficiles, avec un taux de
chômage réel de 20% de la population active. Les mesures d'ajustements présentées par le gouvernement pour remplir les caisses de l'Etat et stimuler l'économie, ne pèsent que sur les classes populaires, sous formes de baisse des salaires, augmentation des impôts sur la consommation, réduction des pensions, coupes dans les prestations du chômage, privatisations et entraves au syndicalisme (comme la simplification de la procédure de licenciement et les restrictions à la négociation collective).

Depuis le début de la crise, les secteurs les plus combatif du syndicalisme
[incluant les CGT, CNT, SO, etc.] demandent la convocation d'une grève générale
contre les mesures anti-populaires mais, parce qu'ils sont confinés à certains
secteurs et régions, n'ont pu le faire seul, jusqu'à ce que les CCOO[1] et l'UGT[2] n'appelent éventuellement, et à reculons, à une journée de grève, le 29 septembre.

Il est très important que cette grève générale soit un succès et le plus de gens
possible s'opposent aux politiques du gouvernement de Zapatero à l'extérieur des lieux de travail et dans la rue le 29 septembre. Si la grève échoue, ce ne sera pas seulement l'échec de ceux que la majorité de l'opinion publique perçoit comme les initiateurs du mouvement, les CCOO et UGT, mais celui de toute la classe ouvrière. Au contraire, plus forte sera la grève, plus fort sera le triomphe des travailleurs et des travailleuses, une démonstration de la force qui réside dans notre union, une avancée de notre conscience et de notre niveau d'organisation.

Nous reproduisons ci-dessous une déclaration internationale produite par la CGT[3], signée par diverses organisations de sensibilité libertaire.

Anarkismo.net

Déclaration international d'appui

Nous, organisations signataires, voulons manifester notre soutien à la grève
générale convoqué par la CGT le 29 septembre 2010 dans l'Etat espagnol.
La situation de crise généralisée affecte négativement les classes populaires et
plus particulièrement les secteurs les plus précarisé. Bien que l'État espagnol soit un des plus durement affecté, cette situation est partagée par de nombreux pays.
Nous partageons les raisons qui amènent nos camarades de la CGT à appeler à la
grève, c'est à dire la défense des libertés et des droits sociaux, économiques,
environnementaux et syndicaux des travailleuses et des travailleurs et de toutes les classes populaires face aux attaques des multinationales et des institutions
financières.
La réforme du code du travail, le plan d'ajustements pour réduire le déficit et la
réforme du système de retraite que le gouvernement de M. Rodriguez Zapatero veutimposer aux travailleurs et aux travailleuses sont complètement innacceptables. Ces mesures sont terriblement injustes, parce qu'elles font retomber le coût de la crise sur les classes populaires et non sur les véritables responsables. Il est inadmissible que les institutions qui ont produit la crise soient celles-là même qui imposent à tous et toutes leurs propositions pour en sortir. Propositions qui, de fait, réduisent les droits des travailleurs et des travailleuses et augmentent les profits pour le système capitaliste en général.
Nous soutenons également le thème de la CGT pour la grève générale: « Pour la
répartition du travail et des richesses. » Répartir le travail : travailler moins
pour travailler toutes et tous, réduire la journée de travail (sans réduction de
salaire) et l'âge d'accès à la retraite, empêcher les licenciements massifs et
indus, le temps supplémentaire ainsi que le travail sur appel, etc. Répartir la
richesse, entendu non comme une répartition de dividendes ou d'actions dans la
population, mais affecter cet argent à la santé, à l'aide sociale, aux prestations
pour toutes les personnes sans-emploi et une distribution solidaire des ressources.

La crise est généralisée, donc nos organisations combatives vont continuer de
travailler pour la poursuite des mobilisations partout.

Note de traduction.
[1.] Commissions Ouvrières (proche de la gauche unie)
[2.] Union Générale des Travailleurs (proche des sociaux-démocrates)
[3.] Confédération Générale du Travail (anarcho-syndicaliste)[/quote]

http://huelgageneral.info/

Lire la suite

La Casa Marulaz vous invite !

24 Septembre 2010 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Info (s)

                                            La Casa Marulaz vous invite !

 

Installé.e.s depuis une semaine au 24 Place Marulaz (un ancien local syndical abandonné depuis des années), nous avons le plaisir de vous annoncer l’ouverture de la Casa Marulaz. Cette maison sera ouverte, en dehors de tout enjeu politicien, aux curieux (et curieuses) d’alternatives concrètes comme à ceux (et celles) porteurs d’initiatives, qui ne trouvent aucun local pour les faire vivre.

Nous n’avons ni demandé, ni payé pour faire revivre ce lieu car il n’était utile à personne jusque-là… sauf à la spéculation immobilière qui entraine l’augmentation des loyers. Nous pensons que c’est en agissant contre ce genre d’aberrations que nous reprendrons possession de nos vi(ll)es.

La maison restera fermée le temps d’accomplir les formalités administratives mais aussi de rendre les lieux agréables. Cela dit, nous vous convions à la soirée d’ouverture sous forme d’auberge espagnole où nous partagerons nos premiers moments

le 24 septembre à 19h

La Casa Marulaz

Lire la suite

Solidaires Besançon

24 Septembre 2010 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Info (s)

Solidaires Besançon

 

 Deux cent cinquante personnes de tous horizons  interprofessionnels  se sont réunies en Assemblée Générale à la suite du succès de  la manifestation de ce jour pour le retrait de loi sur les retraites.

 

Cette assemblée générale a pris deux décisions:

 

 Vendredi 24 Septembre

 

- réunir les personnes en grève de tous les services, retraités, étudiants, chômeurs…  kiosque Granvelle à 14H.

 

- réunir tous ceux et celles qui le souhaitent à partir de 18H au même endroit

 pour décider ensemble d'initiatives et  de la suite du mouvement.

 

Contact:  julien 06 77 43 97 51

Lire la suite

Le Monde Libertaire n° 1605 du 23 au 29 Septembre 2010

24 Septembre 2010 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #groupe Proudhon - FA

 

Le Monde Libertaire n° 1605 du 23 au 29 Septembre 2010

 

« B.A.V.U.R.E. : Balle Atteignant Victorieusement Un Ressor tissant Etranger. »

Anonyme

 

Sommaire

Grève illimitée, J.-P. Levaray, page 3

Conti: rebelotte !, E.Vanhecke, page 4

Orage syndical, J.-P.Germain, page 5

Brèves-Hebdo, 6

Nomad’s land, P. Sommermeyer, page 7

Vive l’outrage, M. Rajsfus, page 8

Propagande en stock, N. Potkine, page 16

Télévision piège à cons, R. Nardonne, page 11

Georges Fontenis (2/2), Julien, page 13

Puante usine, Paco, page 17

Mostra de Venise, H. Hurst, page 18

Solidarité internationale, F.A., page 20

Vie du mouvement, 21

La radio, 22

L’agenda, page 23

 

Editorial

Toujours de mieux en mieux équipés, toujours de plus en plus nombreux, voilà que désormais les flics ont le permis de tuer. Celui qui, en 2008, avait liquidé un gamin qui tentait de s’enfuir du commissariat en lui tirant une balle dans le dos, vient d’être relaxé par une justice bourgeoise qui, une fois encore, passe l’éponge sur les crimes de ses gardiens. Désormais, les cognes savent qu’ils peuvent tuer et assouvir leurs fantasmes en toute impunité. La justice, quant à elle, a encore témoigné, par ce verdict hallucinant, sa soumission au pouvoir étatique et à l’oppression généralisée avec laquelle est maintenu l’ordre inégalitaire de la société capitaliste. Après les peines énormissimes prononcées contre les jeunes de Villiers-le-Bel accusés, sans preuves tangibles, d’avoir tiré sur les pigs, voilà qu’elle légitime le crime policier.

 

On s’en étonne encore, et pourtant, ce n’est pas la première fois que la justice française disculpe honteusement les féroces criminels en uniforme. Souvenons-nous de ce flic récemment relaxé (en mai 2010) après avoir grièvement blessé un jeune de 18 ans en lui tirant en plein thorax une balle de flashball. Souvenons-nous aussi de celui qui, le 18 décembre 2001, a bénéficié d’un non-lieu pour avoir abattu dans la forêt de Fontainebleau le jeune Abdelkader Bouziane qui venait de franchir un barrage policier sans s’arrêter.

 

Souvenons-nous également encore des trois policiers toulonnais qui eux aussi bénéficiaient d’un non-lieu, le 20 décembre 1998, après avoir tué un jeune Tunisien en l’étouffement par écrasement lors de son interpellation. Encore un pas de plus fait dans l’État autoritaire, répressif et violent où seules les classes populaires, les révoltés et les étrangers ont à craindre la justice, et où les flics ont le droit de tuer impunément pour que les riches et les puissants puissent dormir sur leurs deux oreilles.

 

En attendant, ça gronde. De partout. Laissons d’ailleurs la famille de la victime du flic relaxé en témoigner : « Assassin, elle est mal faite la justice ! Les gendarmes, ils ont le droit de tuer, nous aussi on va les tuer. » Eh oui, car il semble bien venir le jour où nous leur couperons, les deux oreilles et peut-être autre chose, sauf si, par bonheur, ils n’en ont pas…

 

Le Monde libertaire, hebdomadaire de la Fédération anarchiste, adhérente à l'Internationale des fédérations anarchistes

Chaque jeudi en kiosque, 24 pages d'actualités en couleurs vues par les anarchistes pour deux euros

http://www.federation-anarchiste.org

Trouvez le point de vente du Monde libertaire le plus proche de chez vous :

http://www.trouverlapresse.fr

Retrouvez le site web du Monde Libertaire à l’adresse suivante:

http://www.monde-libertaire.fr

 

En vente à la librairie à la librairie associative l’Autodidacte

5, rue Marulaz

25000 Besançon

Ouverte le mercredi de 16h00 à 19h00

Et le samedi de 15h00 à 19h00

 

Vente à la criée le dimanche matin sur le petit marché de Battant



 

 

Lire la suite
1 2 > >>