Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Sortir du nucleaire

31 Mars 2011 , Rédigé par groupe Proudhon FA

 

Communiqué de presse - 31 mars 2011

25 ans de Tchernobyl - 25 jours d'actions : Tchernobyl, Fukushima, plus jamais !

L'Association Française des Malades de la Thyroïde (AFMT) et le Réseau « Sortir du nucléaire » ont appris avec indignation l'intention du Parquet de Paris de stopper l'instruction sur les retombées radioactives provoquées par l'explosion de la centrale ukrainienne et la désinformation dont elles ont fait l'objet en France. Juste avant que n'éclate la crise japonaise, la Cour d'appel de Paris a en effet suspendu l'instruction menée depuis 10 ans par la juge Marie-Odile Bertella-Geffroy sur les conséquences sanitaires des fausses informations diffusées en 1986 par les agences responsables des politiques de santé en France : 25 ans après, les autorités sanitaires aimeraient refouler Tchernobyl dans le passé.


« Alors que commence le mois d'avril 2011, et qu'une terrible catastrophe est en cours au Japon, nous souhaitons rappeler à tous que Tchernobyl tue toujours », déclare François Mativet, porte-parole du Réseau « Sortir du nucléaire ».


Pour éviter un nouveau Tchernobyl, pour dire « Fukushima, plus jamais », le Réseau « Sortir du nucléaire » a donc lancé un appel à 25 jours d'action, du 2 au 26 avril.25 jours pour marquer notre soutien aux victimes passées, présentes et futures de Tchernobyl ; 25 jours pour donner la parole aux "témoins du nucléaire", travailleurs des centrales ou des mines d'uranium ; 25 jours enfin pour rappeler que les alternatives au nucléaire existent, et n'attendent que d'être mises en œuvre. Action « Tcherno-ville », actions de rue, pièces de théâtre, expositions, conférences... 119 actions sont d'ores et déjà prévues, dont 78 partout en France.

Plus d'information sur le site
www.chernobyl-day.org


Contacts presse :
Laura Hameaux - 06 85 23 05 11
François Mativet - 06 03 92 20 13
Attachée de presse :
Opale Crivello - 06 12 40 59 51

 

Réseau "Sortir du nucléaire"
Fédération de 875 associations agréée pour la protection de l'environnement
http://www.sortirdunucleaire.org/

 

Lire la suite

Notre santé est en danger

30 Mars 2011 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Appels

NOTRE SANTÉ EN DANGER

 

 

USAGERES, PROFESSIONELLES DE LA SANTÉ, ÉLUES,

IL EST TEMPS DE RÉAGIR ENSEMBLE!

 

 

La santé de chacune et chacun passe par un service

public de santé et des soins de qualité et de proximité

avec des personnels en nombre et formés.

 

Arrêtons la casse de la santé!

 

Après des années d’une politique de réduction des

moyens et de réformes successives, la mise en place

par la loi Hôpital Patient Santé Territoire (loi BACHELOT)

des Agences Régionales de Santé (ARS) accélère

la privatisation de notre système de santé. Pour le

service public cela se traduit par des fermetures de

services, fusions d’hôpitaux et réductions de personnels...

Cela aboutit à de véritables déserts médicaux,

dans les secteurs urbains comme à la campagne. La

permanence des soins est menacée. Pour les malades

et leurs proches, les distances augmentent,

avec tous les risques et les coûts supplémentaires

que cela comporte.

 

Les directeurs des ARS, nommés par le gouvernement,

sont des superpréfets sanitaires régionaux. Ils

détiennent tous les pouvoirs pour organiser la santé

dans son ensemble, en appliquant les directives

gouvernementales. La représentation des usagere-

s, des salarié-e-s, des personnels et des élu-e-s est

réduite. Planifiant la désorganisation et la réduction

des soins publics, les ARS favorisent le transfert vers

le privé lucratif des soins les plus rentables pour le

plus grand profit des groupes financiers de la santé

et de leurs actionnaires.

 

Le nombre de centres de santé, de services de PMI

diminue, la médecine scolaire est en voie de disparition,

la médecine du travail risque d’être totalement

sous le contrôle du patronat…

 

Les maternités de proximité ferment les unes après

les autres, et sont remplacées par des usines à bébés.

Pour l’IVG, les objectifs sont aussi de concentrer

leur pratique dans quelques centres, et le développement

abusif de l’IVG médicamenteuse.

La psychiatrie peu à peu privée de ses moyens de soin

devient un instrument de contrôle social s’appuyant

sur le tout sécuritaire.

 

La sécurité sociale financée par les cotisations en

fonction des revenus doit permettre à chacun de bénéficier

des soins selon ses besoins : c’est un principe

 

solidaire.

 

Arrêtons la casse de la sécu!

 

De nombreuses mesures ont fait reculer ce principe

solidaire : forfaits, franchises, dépassements d’honoraires,

pénalités, déremboursements... Ce qui reste à

la charge des foyers ne cesse d’augmenter.

 

Tout cela pousse vers l’assurance privée individuelle

celles et ceux qui en ont encore les moyens et c’est

par millions aujourd’hui que des gens diffèrent ou renoncent

aux soins.

 

Le gouvernement veut privatiser la protection sociale

en favorisant la création d’un marché pour les assurances

privées. Chaque annonce d’exonération de cotisation

pour une entreprise ou un emploi, met à mal

le financement solidaire de la sécurité sociale.

 

Le projet sur la dépendance prévoit l’obligation de

souscrire une assurance individuelle privée dès l’âge

de cinquante ans ce qui remet en cause le principe

fondamental de solidarité.

 

-POUR SAUVEGARDER ET PROMOUVOIR LA SANTÉ PUBLIQUE

-POUR LA SÉCURITÉ SOCIALE UNIVERSELLE ET SOLIDAIRE

 

JOURNÉE NATIONALE D’ACTION

LE 2 AVRIL 2011

 

avenue Louise Michel* à 15h00 

A BESANCON rendez vous à l'ARS

 

 

TOUS ENSEMBLE DANS TOUTES LES RÉGIONS

 

ACCÈS AUX SOINS PARTOUT,

POUR TOUTES ET TOUS :

c’est un DROIT ! DÉFENDONS-LE !

 

 

Action Consommation, ACT UP, AIDES, AMI, ANCIC, ANECR, ANESF, ANSFT, APF, Appel des Appels, ATTAC, ,CADAC, CASSF, CIANE,

 

Coordination des Élèves Infirmiers, CNAFAL, CNCF, Collectif des Déchaînée, Collectif Hypertension, CNDF,CNCDHMP, CNCDPSP, CNSF, Collège

des sages femmes, Collectif des 39, Convergence services publics, EGSP, Ensemble pour une Santé Solidaire, Femmes Égalité, Femmes libres radio

libertaire, Femmes Solidaires, LSPM, Le Planning Familial, LDH, Mais c’est un Homme, Manifeste des Médecins Solidaires, MIFT,MFSO, Ni Pauvre

Ni Soumis, Résistance sociale, SF Formation, ONSSF, UFAL, UNGMS, UNRPA UNSSF, AMUF, confédération CGT, CGT Santé Action Sociale,

CGT FNPOS, CFTC, CPH, FSU, SMG, SNASS-CGT, SNPHAR-E, SNPST, SUD Santé Sociaux, SUD Union Fédérale Protection Sociale, UCMSF,

UFMICT-CGT, USP, Solidaires, EELV, FASE, GU, JRG, Les Alternatifs, M’PEP, MRC, NPA, PCF, PRG, PCOF, PG, Parti Occitan, PS, République

et Socialisme, UDB, Et 97 comités, collectifs et syndicats locaux ou d’entreprise.

 

 

 

*Louise Michel:

Figure emblèmatique des anarchistes français, enseignante, communarde, écrivaine, poète, militante et propagandiste infatigable.
Fille naturelle d'une servante, elle naît le 29 mai 1830 au château de Vroncourt (Haute-Marne). Elevée au château, elle y reçoit une bonne éducation qui lui permettra de poursuivre des études pour devenir institutrice. Mais, déjà rebelle, elle refuse de prêter serment à l'Empire et préfère ouvrir une école libre à Audeloncourt (en 1853) puis à Millières (en 1855). Elle arrive ensuite à Paris où, poursuivant son oeuvre éducative, elle prend part dès 1869 aux réunions politiques ; elle y rencontrera Jules Vallès, Eugène Varlin et surtout Théophile Ferré avec qui elle se lie. Elle collabore aux journaux d'opposition et écrit de la poésie. Le 12 janvier 1870, habillée en homme et armée d'un poignard, elle est parmi la foule qui assiste aux funérailles du journaliste Victor Noir, assassiné. Après la chute de l'Empire, elle devient Présidente d'un Comité républicain de vigilance des citoyennes du 18ème arr. et dirige une école. Le 22 janvier 1871, en habit de garde national, elle participe à la fusillade de l'Hôtel de Ville contre le gouvernement accusé de lâcheté. Dès le 18 mars, elle prend une part active à la Commune de Paris où, toujours préoccupée d'enseignement elle se dépense sans compter, à la fois propagandiste au Club de la Révolution et collaboratrice du "Le Cri du Peuple" de Jules Vallès, prenant part aux combats et secourant les blessés. Durant la Semaine sanglante, elle tire ses dernières cartouches sur la barricade de la Chaussée Clignancourt et… la suite sur le magnifique site de l’éphéméride anarchiste  http://epheman.perso.neuf.fr/

Lire la suite

Vendredi 1er avril 2011

29 Mars 2011 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Info (s)

RemueBandeauNous vous informons de la projection du film "Remue-Ménages dans la sous-traitance" 
en présence de la réalisatrice Ivora Cusack. 
Vendredi 1er avril 2011 - 20h30  Librairie L'Autodidacte - 5 rue Marulaz - 
25000 Besançon  centre-ville PAF : prix libre / projection - apéro - débat / ouverture dès 20h
 
 « REMUE-MENAGE DANS LA SOUS-TRAITANCE »
 Résumé du film : > À Paris en mars 2002, des femmes de chambre employées par la 
société Arcade pour travailler dans les hôtels Accor, se mettent en grève. 
Leurs revendications principales la baisse des cadences de travail et le paiement de 
toutes les heures travaillées. La plupart des grévistes sont des mères de famille d’origine 
africaine qui vont pour la première fois lutter pour leurs droits. Tourné sur une période
 de plus de quatre ans, ce film brosse un tableau de luttes où avec peu de moyens mais une 
volonté tenace, des individus organisés collectivement bousculent la loi de la soumission qui 
règne dans le monde du travail et en particulier dans la sous-traitance. 
Lien web : http://remue-menage.360etmemeplus.org/ 
Un film réalisé par Ivora Cusack - 2008 - 70 min - vidéo > Produit et distribué par le 
collectif 360° et même plus > Images : Olivier Azam, Boris Perrin, Ivora Cusack , 
Montage : Agathe Dreyfus, Ivora Cusack. 
                                  RemueBandeauRemueBandeau
Lire la suite

Communiqué de la Fédération Nationale de la Libre Pensée

28 Mars 2011 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Communiqués

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Communiqué de la Fédération Nationale

de la Libre Pensée

Membre de l’Union Internationale Humaniste et Laïque (IHEU)

 

 

 

10/12 rue des Fossés-St-Jacques 75005 Paris

Tel : 01.46.34.21.50 – Fax : 01.46.34.21.84 – Courriel : Libre.Pensee@wanadoo.fr

 

COMMUNIQUE

La Cour européenne des Droits de l’Homme

autorise les crucifix dans les écoles publiques !

La «

Grande chambre», instance d’appel de la Cour Européenne des Droits de l’Homme, saisie par le gouvernement Berlusconi, vient, le 18 mars 2011, de donner raison à l’État italien qui entend continuer à imposer la présence de crucifix dans les écoles publiques de la péninsule. Cette affaire est connue comme le «cas Lautsi

» du nom de la mère de famille qui avait engagé l’action devant les tribunaux italiens

Contre elle, s’étaient ligués : l’Église catholique, mais aussi, notamment, les gouvernements grec (socialiste) et chypriote (communiste), la Russie de Poutine et Medvedev... et Monaco, désireux de défendre les

«racines chrétiennes» de l’Europe. Plusieurs laïques s’étaient portés aux côtés de la famille Lautsi dans cette affaire, pour que ce tribunal européen compétent en matière de «droits de l’homme» 

défende enfin la laïcité, comme un premier jugement le laissait espérer aux plaignants. Mais aucun article de la convention européenne des droits de l’homme ne garantit la laïcité et les gouvernements cléricaux ont gagné. Et le Vatican aussi.

Car au-delà du cas Lautsi, la CEDH a fixé sa doctrine et sa jurisprudence, comme s’en félicite le

«Saint-Siège» qui, le jour même, crie victoire et donne toute la portée du jugement :

«Il est donc reconnu à un niveau juridique international et de grande autorité que la culture des droits de l’homme ne doit pas être mise en contradiction avec les fondements religieux de la civilisation européenne à laquelle le christianisme a apporté une contribution essentielle».

Subsidiarité, identité nationale et pays de tradition chrétienne

Mais ce jugement a été rédigé dans un esprit de reconquête et le communiqué poursuit :

 

«La Cour reconnaît également qu’en vertu du principe de subsidiarité, il doit être garanti à chaque pays une marge d’appréciation quant à la valeur de symboles religieux dans leur propre histoire culturelle et dans leur identité nationale.»

Le texte du bureau de presse du Vatican souligne également l’appréciation de la Cour selon laquelle l’exposition d’un crucifix n’est pas

«endoctrinement», mais «expression de l’identité culturelle et religieuse des pays de tradition chrétienne»,

ce qui constitue la création d’une nouvelle catégorie juridique destinée à être opposée à toutes les revendications laïques.

Cela met du même coup en évidence le contenu réel de 

«l’enseignement du fait religieux à l’école».

Ainsi, une juridiction de l’Europe vaticane confirme que les libres penseurs de 1869, réunis à

Naples lors du premier congrès international des libres penseurs avaient raison lorsqu’ils adoptaient une déclaration de principe qui disait notamment face à la Rome cléricale :

 

«Les signataires...proclament la libre raison en face de l’autorité religieuse ; l’indépendance de l’homme en face du despotisme de l’Église et de l’État... la nécessité de l’abolition de toute Église officielle. Ils affirment la nécessité de l’instruction en dehors de toute intervention religieuse...»

Ces principes n’ont rien perdu de leur actualité au moment où les libres penseurs de 2011 préparent un nouveau congrès international qui se réunira à Oslo le 10 août 2011.

Pour la Séparation des Églises et de l’État dans chaque pays !

Contre l’Europe vaticane !

Renseignements et inscriptions : http://cilalp.org

Paris, le 24 mars 2011

Lire la suite

resto-trottoir

25 Mars 2011 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Communiqués

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

dimanche 27 mars 2011

 

collectif FOOD NOT BOMBS

Besançon

blog : restotrottoir.blogspot.com

NON À LA POLITIQUE D’EXCLUSION

ET DE RÉPRESSION !

Repas bouffe.jpg

gratuit

pour tous

et toutes !

dès 12h30,

place Marulaz

 

repas végétalien issu de récupérations

+ Zone de gratuité :

vêtements, chaussures,

objets, livres, jouets...

+ Infokiosque :

tracts et brochures...

discussions, échanges...

+

venez avec des jeux, des

instruments, des animations !

NOUS VOULONS :

DE LA BOUFFE PAS DES BOMBES,

DES MAISONS PAS DES PRISONS...

Nous rejoindre : place Marulaz :

participer à l’installation (11h30) et au repas...

Participer librement : venir à la réunion d’organisation

(pour participer à la diffusion de l’information, à la collecte, à la cuisine) :

chaque premier mercredi de chaque mois à 19 h à la librairie L’Autodidacte au 5 de la rue Marulaz.

Nous contacter : par mail :

resto-trottoir@herbesfolles.org

S’il pleut ou neige fortement : cherchez-nous Quai Vauban ou aux Arènes

 

 

Lire la suite

Remue-Ménages

25 Mars 2011 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #groupe Proudhon - FA

Nous vous informons de la projection du film "Remue-Ménages dans la sous-traitance" 
en présence de la réalisatrice Ivora Cusack. Vendredi 1er avril 2011 - 20h30 
 Librairie L'Autodidacte - 5 rue Marulaz - 25000 Besançon  centre-ville
 PAF : prix libre / projection - apéro - débat / ouverture dès 20h
RemueBandeau
 « REMUE-MENAGE DANS LA SOUS-TRAITANCE »
 Résumé du film : > À Paris en mars 2002, des femmes de chambre employées par la société 
Arcade pour travailler dans les hôtels Accor, se mettent en grève. Leurs revendications 
principales la baisse des cadences de travail et le paiement de toutes les heures travaillées.
 La plupart des grévistes sont des mères de famille d’origine africaine qui vont pour 
la première fois lutter pour leurs droits. Tourné sur une période de plus de quatre ans,
 ce film brosse un tableau de luttes où avec peu de moyens mais une volonté tenace, 
des individus organisés collectivement bousculent la loi de la soumission qui règne dans le
 monde du travail et en particulier dans la sous-traitance. 
Lien web : http://remue-menage.360etmemeplus.org/ 
Un film réalisé par Ivora Cusack - 2008 - 70 min - vidéo >
 Produit et distribué par le collectif 360° et même plus > Images : Olivier Azam, 
Boris Perrin, Ivora Cusack , Montage : Agathe Dreyfus, Ivora Cusack. 
 
Lire la suite

Communiqué de la fédération anarchiste

24 Mars 2011 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #groupe Proudhon - FA

LIBYE, AUCUNE INTERVENTION MILITAIRE N’EST JUSTIFIEE !

 

La Fédération anarchiste condamne l’intervention des forces aériennes britannique, étatsunienne et française en Libye, sans pour autant soutenir la dictature de Khadafi. Pour elle, l’attachement des belligérants à la liberté des libyens est en effet plus que suspect, il ressemble davantage à un souci très terre-à-terre de pouvoir continuer les affaires avec les successeurs de l’actuel régime, et de pouvoir se garantir l'approvisionnement en pétrole libyen en virant Khadafi sans toucher  aux autres dictatures pétrolières où la révolte gronde aussi mais où les potentats sont plus sûrs et/ou mieux contrôlés. 

Est-il besoin de rappeler que ceux qui ont vendu les armes dont se sont servis les miliciens du tyran libyen sont les mêmes que ceux qui font parler la poudre depuis le 19 mars 2011 ? Faut-il rappeler que la France, s’agissant de la révolution tunisienne offrait récemment ses services répressifs à Ben Ali ?

Ce sont ceux qui se font passer pour des libérateurs qui ont contribué des années durant au maintien de Khadafi au pouvoir, qui lui ont confié la gestion des flux migratoires en direction de l’Europe, ce dont il s’est acquitté avec zèle, qui ont d'autant plus commercé avec lui qu'il était devenu plus fréquentable après avoir renoncé à son programme nucléaire. Ce sont les mêmes qui, au prétexte de frapper l’ennemi, allongeront l’interminable liste des bavures militaires, pudiquement rebaptisées dégâts collatéraux,  les travailleurs libyens n’ont pas besoin d’eux !

 

Arrêt immédiat de l’intervention !

Solidarité internationale avec tous les révoltés!

 

Fédération anarchiste, 22 mars 2011.

Lire la suite

Café citoyen

24 Mars 2011 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Rendez-vous

Vous êtes invités à participer

Au CAFE CITOYEN

Organisé par Attac Besançon

 

PROMOUVOIR LA GRATUITE

CONTRE LA MARCHANDISATION CAPITALISTE

 Autour du livre De la décroissance à la gratuité, Paul Ariès

LUNDI 28 MARS à 20H

 

Au Café, Le Marulaz,

Place Marulaz, Besançon

Lire la suite

Communiqué du groupe pavillon noir

22 Mars 2011 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #groupe Proudhon - FA

Voilà maintenant trois mois que la révolte tunisienne a éclaté. Dans son sillage, les populations d'autres pays du Maghreb et du Moyen-Orient se sont soulevées également. La « communauté internationale » n'a pas bougé, appelant au calme et faisant prévaloir la « non-ingérence ». Entendez par là : « Nous avons fait tout ce que nous pouvions pour maintenir au pouvoir ces régimes aussi corrompus que les nôtres, notamment en équipant leurs bouchers en uniforme. Qu'il se démerdent maintenant ! ». Étrangement, le son de cloche n'est pas le même vis-à-vis de la Libye. Le régime du tyran Kadhafi a bel et bien été armé par certaines puissances industrielles qui devaient bien se douter que ce n'était pas que pour s'entraîner au ball-trap. Et les voilà qui nous rejouent la première guerre du Golfe, caméras à l'appui : On arme le dictateur à la tête d'un pays au sous-sol riche en pétrole, on le laisse réprimer sa population avec les beaux joujoux qu'on lui a livré, et puis on s'offusque, on s'indigne. Et là bizarrement l'ingérence ne pose aucun problème à personne. La différence de traitement avec la révolution tunisienne dite « de jasmin » (occulter le sang qui a coulé avec un nom de fleur, une idée de publicitaire ?) est étrange. Aurait-on plus envie de se battre pour les puits de pétrole libyens que pour continuer à venir se dorer la pilule au Club Med d'Hammamet ? Toutes ces magouilles illustrent bien le niveau de corruption de ces « représentantEs démocratiques », leaders du « monde libre », qui n'ont rien à envier aux Ben Ali, Bouteflika, Kadhafi, Mohammed VI, … Armer les potes despotes puis défaire leur régime, et faire main basse sur l'or noir, c'est bon pour le portefeuille tout ça.

 

Face à cette guerre impérialiste qui pointe le bout de son sale groin, menée par nos tyrans à nous, nous ne pouvons que manifester notre solidarité avec les libyenNEs qui se font livrer la « démocratie » par avion (de chasse). Nous pensons que la forme la plus élémentaire de cette solidarité est une lutte sans merci visant à détruire le complexe militaro-marchand qui opprime ici comme là-bas.

 

groupe Pavillon Noir

Fédération anarchiste de la Vienne

Lire la suite

Contamination radioactive des aliments au Japon

21 Mars 2011 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Nucléaire

Contamination radioactive des aliments au Japon

 

Ce dimanche matin 20 mars, plusieurs médias français se sont fait l’écho d’informations selon lesquelles « des traces de radioactivité ont été mesurées dans certains produits alimentaires provenant de villes proches de la centrale de Fukushima Daiichi ». Les niveaux de contaminations seraient sans danger.

Ces informations sont erronées.

Des résultats d’analyses sur les denrées alimentaires sont enfin disponibles (les denrées type épinards ou salades reçoivent des dépôts radioactifs depuis plus d’une semaine). Bien qu’ils restent très (trop !) parcellaires, ils attestent toutefois de l’importance des dépôts radioactifs.

- Des niveaux de contamination très élevés – et non pas des traces de radioactivité – ont été mesurés dans des épinards : de 6 100 Bq/kg à 15 020 Bq/kg pour l’iode 131, avec une moyenne de 10 450 Bq/kg.

- Les lieux de prélèvements ne sont pas situés dans des villes proches de la centrale de FUKUSHIMA DAIICHI : il s’agit de 7 villes de la Préfecture d’IBARAKI (voir la carte de localisation des prélèvements) situées à 100 km environ au sud de la centrale.

- Il suffit qu’un enfant de 5 ans ingère 10 000 Bq d’iode 131 pour qu’il atteigne la limite annuelle maximale admissible de 1 mSv. Pour les enfants de moins de 2 ans, la limite de dose est atteinte avec l’ingestion d’environ 5 500 Bq (soit une activité nettement inférieure à celle contenue dans les épinards de la préfecture d’Ibaraki).

- Les aliments contaminés (produits à risque comme les légumes à feuille, le lait et les fromages frais) doivent être retirés de la consommation. Ils ne sont pas "sans danger". Bien sûr, il ne s'agit pas de fortes doses de rayonnements et de risque immédiat. Rien à voir avec les niveaux d'exposition des équipes qui interviennent sur la centrale de Fukushima. Il n'en demeure pas moins que des mesures de protection sont indispensables : la contamination du fait de l'ingestion d'aliments contaminés s'ajoute à l'inhalation de gaz et d'aérosols radioactifs et à l'irradiation par les panaches radioactifs et par les dépôts au sol.

CRIIRAD

Commission de Recherche et d'Information  indépendantes sur la Radio activité

Lire la suite
1 2 3 4 > >>