Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Resto-trottoir

24 Février 2016 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Appels

Le prochain resto-trottoir se tiendra dimanche 28 février à partir de 12
heures 30 place Marulaz à Besançon. En espérant que la pluie nous laisse
engager la discussion sur l'état d'urgence qui est tombée à l'eau le
mois dernier!

Vous pouvez également nous retrouver le samedi 27 février à partir de 14
heures 30 place pasteur pour un rassemblement en soutien à la ZAD et
contre l'aéroport de Notre Dame des Landes.

A bie
ntôt
Les trottant(es)

Lire la suite

Appel à mobilisation générale sur la ZAD

22 Février 2016 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Appels

Appel à mobilisation générale sur la ZAD de Notre Dame Des Landes le 27 Février !


Le 25 Janvier le tribunal a ordonné l’expulsion des habitants dits « historiques » de la ZAD de NDDL et leur a donné deux mois pour quitter leurs maisons ou exploitations agricoles. L’État veut expulser la ZAD alors que certains recours juridiques, notamment ceux relatifs à la loi sur l’Eau et les Espèces Protégées, sont encore en appel. Dès début janvier, dans la perspective de ce procès, de nombreuses actions directes (ralentissements de circulation routière, rassemblements de rue, construction de cabanes sur la voie publique, engins de travaux publics incendiés, inscriptions murales...) se sont déroulées dans toute la France et même au-delà. Le 11 Février, le chef de l’État, toujours aussi retors, a déclaré vouloir un référendum local. Mesure à double tranchant qui évacue la question de fond : quelle société voulons-nous ? Car c’est bien ce sujet central qui anime la plupart des composantes de la lutte... mais aussi les pro-aéroport !


Face aux différentes menaces d’expulsion qui pèsent sur la ZAD de NDDL, un grand appel à mobilisation a été lancé afin de montrer à la puissance publique (gouvernement, conseils départementaux et régionaux...), ainsi qu’à la multinationale Vinci et à une partie du patronat régional, que l’aéroport ne se fera jamais, et que la ZAD perdurera.


De nombreuses personnes s’organisent sur la ZAD mais aussi partout en France de manière anti-autoritaire, horizontale et collective, montrant que la lutte se fait bien contre l’aéroport et SON MONDE : le système économique et politique qui impose SON aménagement de nos territoires et de nos vies. La ZAD, lieu d’expérimentations sociales, politiques, écologiques en autogestion, nous a montré qu’il était possible d’agir collectivement pour vivre autrement et reprendre nos vies en main ! Au sein de la Zad de NDDL, comme de celle de Roybon, commence à se remarquer la référence à la Commune de Paris (1871), comme imaginaire d’émancipation : aux valeurs d’autonomie et de fédéralisme s’ajoute l’internationalisme, une partie des zadistes provenant de différents pays.


Un rassemblement le 27 février en fin de matinée aura lieu là où doivent débuter les travaux, afin de montrer au Pouvoir notre capacité à le bloquer, puis nous convergerons vers une grande fête pour l’avenir de la ZAD.


Dans le contexte actuel où l’État veut affirmer son autorité, et ayant utilisé des moyens décuplés de forces sécuritaires grâce à l’état d’urgence, nous devons nous montrer déterminé-e-s à défendre cette zone où un changement radical de société est créé et en cours d’expérimentation. Il faut que le gouvernement comprenne que les actions de blocages et de mobilisations qui ont eu lieu avant le procès du 25 Janvier, sur Nantes et dans toute la France, n’étaient qu’une mise en bouche. S’ils ne veulent pas nous laisser rêver, nous les empêcherons de dormir ! Nous devons montrer à tous les pro-aéroport, dans les institutions et dans les conseils d’administration, que nous sommes nombreuses et nombreux et prêt-e-s à nous organiser afin d’empêcher toute évacuation de la ZAD.


La Fédération Anarchiste, dont certains groupes et militant-e-s sont impliqué-e-s dans les collectifs locaux, soutient cet appel et participera à la mobilisation. Rendez-vous sur la ZAD de NDDL le 27 février, afin d’enterrer définitivement tout projet d’aéroport et d’évacuation de la ZAD !

La ZAD vivra ! La ZAD vaincra ! ZAD Partout !

Lire la suite

Loi El Khomri : Les prolétaires peuvent bien crever, l'Etat les digère

21 Février 2016 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Communiqués

Loi El Khomri : Les prolétaires peuvent bien crever, l'Etat les digère


Les principales mesures du projet de loi de la ministre du travail, Myriam El Khomri

- Durée du temps de temps de travail fixée au sein de l’entreprise soit par accord des syndicats majoritaires, soit par tenu d’un référendum

- Maximum légal du temps de travail: 60h par semaines et 12h par jours (contre 10h aujourd’hui)

- Limitation des possibilité de recours au Prud’hommes en cas de licenciement économique

- Division par 2 du montant maximum des indemnités de licenciement (15 mois de salaires, pour les personnes ayant plus de vingt ans d’ancienneté).

- Possibilité pour les directions d’entreprise de moduler le temps de travail et les salaires durant cinq ans. Si refus des salariés, ils pourront être licenciés « pour causes réelles et sérieuses » (moins avantageux que pour cause économique).

Voilà la nouvelle salve du gouvernement contre les prolétaires. C'est ainsi donc que se pose les choses : l'Etat est là pour garantir aux plus riches de le rester, et que celles et ceux qui bossent le fassent toujours plus, pour toujours moins, et avec le sourire !

Il semble qu'il n'y ait pas mieux que la gauche pour mener une politique de droite ! Elle fait en tout cas aujourd'hui de lit de sa petite sœur d'hémicycle. Préparant le terrain pour l'avenir.

La contre révolution violente que nous subissons aujourd'hui n'est pas nouvelle, mais le manque de réponse sociale en face fait que les petits laquais des possédant.e.s s'en donnent à cœur joie.

Dans le monde entier les quelques nantis dictent leurs lois, demandent de faire plier les plus pauvres. Cette guerre n'est pas un petit phénomène nationale, mais c'est bien une guerre internationale contre les plus démunis qui est lancée depuis des années !

En ce moment, en France, patronat exige, les ministres exécutent ! 60 heures par semaines ? Oui oui oui crie El Khomri ! Des journées de 12 h ? Encore oui ! Des apprentis qui remplacent des emplois ? Ho que oui ! Des conditions de travails qui se dégradent ? Mais oui mon bon patron ! Des licenciements encore facilités ? Oui, cent fois oui !

Soyons clairs : si la Fédération Anarchiste est pour l'abolition du salariat et du travail, elle n'en reste pas moins convaincue que les avancées, même soumises à ce statut, sont importantes et doivent être conquises !

La réaction face à cette contre révolution ne peut être la passivité. Tout ce que nous avions gagné par le passé, nous sommes allé.e.s le chercher par la lutte, la grève, l'insurrection. Et dans l'union la plus large possible des prolétaires.

Ne laissons pas les nantis et leurs affiliés (états, religions, nationalistes, etc…) jouer encore avec nos vies.

La seule réponse qui vaille aujourd'hui est la même qu'hier : l'unité face aux nantis, l'unité dans la grève et l'action. Une utopie ? Peut-être. Une nécessité ? Sans aucun doute possible ! Et ce jusqu'à la mort du salariat ! Et que vive l'autogestion !

Groupe Proudhon de la Fédération Anarchiste

Lire la suite

Hallucinant

18 Février 2016 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Info (s)

Lire la suite

Répression anti-ZAD

17 Février 2016 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Répression

Lors du procès en comparution immédiate de 3 carnavaliers du 6 février dernier à Rennes (l'un a pris 7 mois ferme, les 2 autres 2 mois), l’officier responsable de la Bac a déclaré au tribunal :

« Les casseurs ne sont pas ici. Vous vous doutez bien que je ne vais pas envoyer mes gars interpeller des personnes potentiellement dangereuses. »

https://blogs.mediapart.fr/jean-claude-leroy/blog/110216/rennes-trois-manifestants-anti-aeroport-nddl-condamnes-prison-ferme-pour-l-exemple

Lire la suite

Le Monde libertaire HS 63

4 Février 2016 , Rédigé par groupe Proudhon FA

Disponible à la librairie L'Autodidacte, 5 rue Marulaz (Besançon) et dans les kiosques.

Le Monde libertaire HS 63
Le Monde libertaire HS 63
Le Monde libertaire HS 63
Lire la suite

Manif Goodyear

2 Février 2016 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Répression

Prochain rendez-vous, jeudi à 17h00 place Pasteur manif en solidarité avec les Huit de Goodyear, condamnés à 9 mois de prison ferme pour avoir défendu leurs emplois.

Ci joint la Mauvaise Graine sur cette affaire

Mauvaise Grain Goodyear

Lire la suite

La bataille d'Einaudi

1 Février 2016 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #copinage

Vous êtes cordialement invité(e)s à assister à une soirée sur le thème "admettre les crimes coloniaux ?", autour de mon livre "La bataille d'Einaudi, comment la mémoire du 17 octobre 1961 revint à la république" (Le passager clandestin, octobre 2015).
Elle aura lieu le mercredi 3 février à 19 h à la librairie Les Sandales d'Empédocle, à Besançon.
Lectures : Yves Bourdais, modération: Jean-Paul Bruckert.
La bataille d'Einaudi
Lire la suite

Les trottant(es)"

1 Février 2016 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Répression

Bonjour,

En Juin 2014 le resto-trottoir a participé avec d'autres à 
l'organisation d'un carnaval "revendicatif et festif". Après une balade 
animée au centre ville, le cortège s'était terminé sous la citadelle par 
une petite fête plutôt tranquille. Aujourd'hui, soit 1 an et demi plus 
tard, la police fait parvenir aux 3 camarades qui avaient utilisé leur 
véhicule pour acheminer le matériel nécessaire à l'organisation des 
événements des convocations suivies d'amandes pour "tapage nocturne" et 
"utilisation d'un sens interdit" ...
La première sentence vient de tomber : 480 euros. Il est à craindre que 
les autres soient du même tonneau.

Outre le fait que l'addition semble un peu salée au regard des prétextes 
invoqués (si de ce coté quelqu'un peut nous aiguiller un peu sur le plan 
juridique ce n'est pas de refus!) cela ressemble à ne pas s'y méprendre 
aux nouveaux usages en vigueur en matière de répression. Pour décourager 
toute participation à l'organisation d'événements un peu contestataires 
ou sortant des clous de ce qui est strictement autorisé, on s'en prend à 
des  personnes isolées, à distance des événements pour éviter qu'elles 
puissent bénéficier de la solidarité des autres participant(es).

Cela ne se passera pas ainsi ! Dès aujourd'hui une campagne 
d'information et de solidarité est lancée afin de payer collectivement 
ces amandes et de dénoncer une répression sans commune mesure avec 
l'événement. Vente de nems, café de soutien dans la rue, concerts ...

Toutes celles et ceux qui souhaitent se joindre à nous ou qui ont des 
idées pour que vive cette campagne sont les bienvenu-e-s!

Pour la liberté d'expression et de contestation!

Les trottant(es)"
Lire la suite