Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Rassemblement contre l'état d'urgence

29 Janvier 2016 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #appel

Contre contre l'état d'urgence

Rassemblement

SAMEDI 30 JANVIER 2016

15h00 Place Pasteur à Besançon

Rassemblement contre l'état d'urgence
Lire la suite

Rassemblement contre l'état d'urgence

27 Janvier 2016 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #appel

Contre contre l'état d'urgence

Rassemblement

SAMEDI 30 JANVIER 2016

15h00 Place Pasteur à Besançon

Lire la suite

Café polar

25 Janvier 2016 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #A lautodidacte.org

Prochain café polar vendredi 29 janvier 2016 (20h) à la librairie L’autodidacte (Besançon)

Avec Patrick Pécherot autour de son dernier roman "Une plaie ouverte", Prix du meilleur polar français 2015 décerné par le magazine Transfuge.

A vendredi

Café polar
Lire la suite

Demande de déchéance de la nationalité française

25 Janvier 2016 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #groupe Proudhon - FA

À l’initiative de quelques militants de la Fédération Anarchiste, au vu des derniers tripatouillages politicards d’un gouvernement qui joue avec les allumettes de l’état d’urgence et de la déchéance de nationalité, une dizaine de personnes demandent à être déchues de la nationalité française et se réclament d’une citoyenneté du monde.


La Fédération Anarchiste qui est, par essence, internationaliste et a-nationaliste, soutient cette initiative et appelle à l’amplifier.


Ci dessous le texte de l’appel.
À l’heure de la mondialisation économique capitaliste, une autre mondialisation est possible. Mieux, elle est nécessair
e !

___________________________________________

F.T.P. (Francs tireurs Partisans d’une citoyenneté mondiale)
35 allée de l’Angle
Chaucre le 22 janvier 2016
17190 St Georges d’Oléron
Tel : 05 46 76 73 10
Adresse électronique : editionslibertaires@
wanadoo.fr


Objet : Demande de déchéance de la nationalité française



À Mr le président de la république française.



Mr le Président, nous vous faisons une lettre que vous lirez peut-être si vous avez le temps.
Nous sommes nés dans ce pays, la France, par hasard. Nous n’avons choisi ni de naître, ni de naître en France. Il en va ainsi de tous les êtres humains.
Jusqu’à présent, ce non-choix ne nous posait pas de trop gros problèmes. Nous aurions pu tomber plus mal.
Depuis déjà quelque temps, cependant, entre Notre-Dame-des-Landes et la condamnation de syndicalistes à de la prison ferme, nous avions quelques doutes sur votre capacité à faire rêver d’une France dite pays des droits de l’homme. Vous nous accorderez de ne même pas parler de socialisme.
Avec votre dernier tripatouillage politicard à propos de la déchéance du droit de nationalité, les choses sont claires. Vous jouez avec les allumettes. Vous savez que les terroristes se moquent comme de leur première chemise d’être déchus ou non de… Et pourtant, vous êtes en train de mettre en place un arsenal juridique démagogue qui assigne aujourd’hui à résidence des écolos et des syndicalistes et qui, demain, se retournera contre vous..
Rappelez-vous, Martin Niemöller. Libéré des camps par la chute du régime nazi, en 1945. Il est l’auteur de Quand ils sont venus chercher… faussement attribué à Bertold Brecht. Il disait : « Lorsque les nazis sont venus chercher les communistes, je n’ai rien dit,… je n’étais pas communiste. Lorsqu’ils sont venus chercher les syndicalistes, je n’ai rien dit,… je n’étais pas syndicaliste. Lorsqu’ils sont venus chercher les juifs, je n’ai rien dit,… je n’étais pas juif. Lorsqu’ils sont venus me chercher, …il ne restait plus personne pour protester. »
Monsieur le Président, demain, quand ceux que vous prétendez combattre seront au pouvoir, ils se contenteront d’appliquer vos lois. Comment ne comprenez-vous pas cela ?
Par voie de conséquence, comme nous le permet encore la Constitution, nous nous déclarons en situation d’insurrection.
Par la présente, veuillez recevoir notre demande de déchéance de la nationalité française. Pourquoi ?
Nous autres, Français de hasard, ne voulons plus être français tant que vous incarnerez cette idée de la France.
Par la présente, nous vous informons également de notre volonté de créer dans les plus brefs délais une carte d’identité et un passeport de citoyen du monde.
Monsieur le président, prévenez vos gens d’armes, que nous serons lourdement armés de ces armes de destruction massive que sont l’intelligence, la non-violence, l’honneur et… l’humour. Et que nous n’hésiterons pas à tirer ! Avec ces armes là !

Jean-Marc Raynaud, Dominique Lestrat, Yannick Thébault, Stephane Troplain, Paul Boino, Annie Arroyo, Laurent Conduché, Thyde Rosell, Claudie Annereau, Thierry Sassi

Lire la suite

Projet Cactus

24 Janvier 2016 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Info (s)

Nous vous convions au Passagers Du Zinc, 5 rue de Vignier à Besançon, Samedi 30 Janvier à 20h30 afin de découvrir le Projet Cactus autour d’une soirée festive (avec les groupes Primus[sucks] et BoobsBusters).
Le Projet Cactus propose aux boutiques, bars et restaurants, des autocollants et sous bocks avec un "petit cactus": symbole de notre opposition au racisme. Ce logo est affiché un peu de partout dans le quartier de Neukoelln à Berlin afin de montrer paisiblement le refus de la violence xénophobe.

Ce projet a pour but de sensibiliser les passants à la question du racisme, ainsi que de renouer le dialogue dans l'espace public, favoriser la solidarité et la convivialité.

Pour plus d'informations: https://projetcactus.wordpress.com/

Venez nombreux!

Cactusment votre,

Je vous laisse découvrir le "Projet Cactus" et faire tourner l'info.

https://cabesancon.wordpress.com/2016/01/23/soiree-de-lancement-du-projet-cactus-le-samedi-30-janvier/

https://projetcactus.wordpress.com/2016/01/22/presentation-publique-du-projet-cactus-concert-de-soutien/

La page Facebook du Projet Cactus a été lancée ce matin : https://www.facebook.com/ProjetCactusBesak/?fref=ts

Lire la suite

Demain à l'Autodidacte

21 Janvier 2016 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #A lautodidacte.org

Prochaine Vidéo buvette :

VENDREDI 22 JANVIER à 20h30

Librairie de l'Autodidacte

place Marulaz à Besançon

Nous projetterons le film adapté du livre de Howard Zinn :

Une histoire populaire américaine

Tant que les lapins n’avaient pas d’historiens, l’histoire était racontée par les chasseurs. Avec l’énorme succès de son livre "Une histoire populaire des Etats-Unis", Howard Zinn a changé le regard des Américains sur eux-mêmes. Zinn parle de ceux qui ne parlent pas dans l’histoire officielle, les esclaves, les Indiens, les déserteurs, les ouvrières du textile, les syndicalistes et tous les inaperçus en lutte pour briser leurs chaînes.

L'entrée est libre. Après la projection, la buvette sera ouverte au profit de la librairie et nous permettra d'échanger autour du film ou d'autres sujets.


A bientôt

www.amis-autodidacte.com

Demain à l'Autodidacte
Lire la suite

Maintenant, ça suffit !

21 Janvier 2016 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Communiqués

Pour info, le communiqué CGT-FO-FSU-SOLIDAIRES, en réaction aux attaques du gouvernement contre le mouvement social et les libertés individuelles et collectives.

Maintenant, ça suffit ! Relaxe pour les Goodyears –

Retrait de toutes les sanctions à Air France, ERDF-GRDF…

Depuis le 12 janvier 2016, défendre son emploi et les intérêts des salariés devient un délit passible de la correctionnelle et de peines de prison ferme.

8 syndicalistes de Goodyear ont été condamnés à 24 mois de prison dont 9 fermes. Après l’ « affaire des chemises » d’Air France dont 18 salariés de l’entreprise ont été sanctionnés début janvier, après les « 5 de Roanne » pour un simple tag, après la révocation à la Poste d’un fonctionnaire – une première depuis 1951- pour faits syndicaux, après les sanctions imposées aux deux syndicaliste d’ErDF-GrDF pour avoir soutenu un agent licencié, le patronat, soutenu par la justice, dicte sa propre violence.

A travers ce jugement, c’est une véritable tentative d’intimidation de tous les salariés de tous les citoyens, qui se battent pour leur emploi, pour leurs droits. C’est une volonté d’étouffer toutes contestations sociales porteuses d’autres choix de société, d’autres modèles économiques et sociaux.

C’est une confirmation supplémentaire, après l’interdiction des manifestations durant la COP21, les gardes à vue et les mises en résidence surveillées de militants, de la dérive autoritaire et sécuritaire du gouvernement. Il utilise les attentats et la peur qui les accompagnent pour porter une attaque inédite aux libertés fondamentales individuelles et collectives. Pour cette raison, nous refusons toutes tentatives de constitutionnalisation de l’état d’urgence.

Cela se produit dans un contexte de colères et d’exaspération face aux injustices, aux inégalités sociales, aux reculs sans précédent des droits sociaux, de diminutions des droits des syndicats et des salariés et de remise en cause des moyens des organisations syndicales par la suppression de Bourses du Travail. Dans le même temps, les milieux financiers et les actionnaires du CAC40 s’enrichissent de plus en plus, en s'exonérant des lois et en pratiquant une violence sociale insupportable.

Cet acharnement contre la résistance sociale est proprement scandaleux, surtout lorsqu’il est conduit par un gouvernement qui se prétend de « gauche », élu sur des promesses en faveur du monde du travail et dont les actes concrets favorisent systématiquement le Patronat et de la finance.

Il n’y a pas de fatalité à ce que se poursuive la mise à mort de notre industrie, de nos services publics, des emplois, de nos droits et libertés, au nom des logiques financières et des politiques d’austérité.

Il s’agit de choix politiques, présentés comme des contraintes économiques.

Nous exigeons que seule soit condamnée la violence sociale, celle des licenciements boursiers, de la précarité, de la pauvreté, de l’exclusion sociale. Nous poursuivrons ensemble le combat contre les violences patronales et gouvernementales.

Maintenant, ça suffit ! Nous exigeons la relaxe des 8 Goodyear et le retrait de toutes les sanctions ou jugement envers les syndicalistes des différentes entreprises touchées par les plans de licenciement, premières violences exercées par le patronat avec le soutien du gouvernement.

Nous appelons tous les salariés, les sans emplois, les retraités, les étudiants et les lycéens à participer massivement à toutes les initiatives qui seront organisées pour la défense des militants sanctionnés dans les entreprises, pour la défense des libertés fondamentales et des droits sociaux, ainsi que celles porteuses d’autres alternatives aux politiques d’austérité.

Lire la suite

l'antimilitarisme en Turquie

19 Janvier 2016 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #A lautodidacte.org

L'antimilitarisme en Turquie c'est le sujet qui sera abordé par l'auteure, Aurélie Stern, autour de son livre "l'antimilitarisme en Turquie"

Librairie l'Autodidacte samedi 23 janvier à 20h30

Ce n’était pas seulement dans les casernes que les Turcs se voyaient inculquer le militarisme, c’était aussi sur les bancs des écoles où les professeurs enseignaient quelquefois en uniforme militaire. Il s’agissait, après le démantèlement de l’Empire ottoman, d’asseoir une culture − inspirée par Mustafa Kemal qui affirmait que « chaque Turc naît soldat » − et de construire une patrie nouvelle,républicaine et laïque où, bien entendu, la contestation du militarisme n’allait pas de soi. S’il ne naissait pas soldat, l’écolier le devenait malgré lui.

L’ouvrage d’Aurélie Stern nous décrit l’essor d’un antimilitarisme dans le contexte particulièrement complexe qui a accompagné la naissance de l’anarchisme dans ce pays ; un anarchisme différent de l’anarchisme occidental : ni rationaliste ni franchement hostile à la religion, ouvert au débat avec les musulmans et n’hésitant pas à se servir de notions et de termes coraniques.

C’est en 1989 que Tayfun Gönül (1958-2012), premier objecteur turc, se déclare. Il est anarchiste. Le second fut Vedat Zencir qui proclamait : « Mes valeurs m’empêchent de tuer, d’avoir recours à la violence, de donner des ordres ou d’en recevoir. » Parallèlement au mouvement anarchiste naît le mouvement LGBT (lesbienne-gay-bi-transexuel) ; et certaines militantes vont se déclarer « objectrices de conscience » car le militarisme et l’antimilitarisme les concernent tout autant que les hommes. 2007 voit l’incarcération d’Enver Aydemir, premier objecteur musulman. Par ailleurs, les objecteurs homosexuels, qualifiés de « pommes pourries », sont généralement réformés après avoir subi nombre de sévices…

l'antimilitarisme en Turquie
Lire la suite

Ce soir à l'Autodidacte

19 Janvier 2016 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #A lautodidacte.org

Libertamap vous invite à la projection gratuite du documentaire "la
stratégie des concombres tordus" abordant la question de l'autonomie
alimentaire proposée par une coopérative de Fre
iburg.


Elle se déroulera le mardi 19 janvier à 20 heures à la librairie
l'Autod
idacte et sera précédée d'un buffe
t.

Nous pourrons ensuite
discuter du film et parler de ce que nous faisons en ce moment à
Bes
ançon!

A bientôt!
Les amapien(
es)

Lire la suite

Liana doit être régularisée

19 Janvier 2016 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Appels

Merci de faire circuler dans vos réseaux

Liana est une jeune arménienne arrivée en France en 2010 pour y suivre ses études. Inscrite à l’UFR SJEPG de l’Université de Franche-Comté, elle est en phase d’obtenir sa licence d’Economie et de Gestion, qui lui permettra de poursuivre en master le projet d’étude qu’elle a muri.

Elle a dû faire face à de nombreuses difficultés lors de son arrivée en France, qui ont eu un impact néfaste dans la réussite de ses études, occasionnant plusieurs redoublements.

Ayant appris le français pendant trois mois seulement avant son arrivée, qui lui ont suffi pour atteindre le niveau B2 requis, les études de Liana ont d’abord été impactées par des difficultés d’ordre linguistiques naturelles, aujourd’hui résolues puisqu’elle parle parfaitement le français.

Cependant, comme un étudiant sur deux, Liana a été contrainte de se salarier afin de financer ses études et subvenir à ses besoins. Elle a ainsi travaillé durement, enchainant les petits boulots, comme caissière à Carrefour Valentin ou à Uniqlo Opéra à Paris en tant que conseillère de vente. Mais comme de nombreux-ses autres étudiant-e-s salarié-e-s[1], la réussite de ses études a été gravement impactée par son activité salariée, ce qui l’a contrainte de valider chaque année de licence en deux ans.

Pour cette raison, Liana a reçu en octobre 2015 une obligation de quitter le territoire français (OQTF) et se retrouve aujourd’hui menacée d’expulsion. Ainsi, contrairement à ses homologues français-e, un-e étudiant-e étranger-e n’a pas le droit à l’erreur dans son parcours universitaire, sous peine d’expulsion !

Liana, étudiante consciencieuse et sérieuse, bénéficie du soutien de la présidence de l’Université, de la direction de l’UFR SJEPG, de ses enseignant.e.s et de ses camarades de classe.

Liana doit donc être régularisée au plus vite, afin de lui permettre de poursuivre ses études en France !

[1] Les études sont unanimes pour reconnaitre la corrélation entre salariat étudiant et échec universitaire.

Pour signer la pétition pour Liana : http://www.educationsansfrontieres.org/spip.php?article53513

Liana doit être régularisée
Lire la suite
1 2 > >>