Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

cinéclub antifa du SCALP BESAK

29 Novembre 2009 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Info (s)


Le prochain cinéclub antifa du SCALP BESAK aura lieu le :

JEUDI 3 DECEMBRE à 20h30
Librairie l'Autodidacte
Entrée libre, table de presse, ...

Le film projeté sera "la faute à voltaire" :

Jallel immigre clandestinement en France. Ce n'est pas le pays de cocagne dont il avait rêvé, mais il s'adapte bien à Paris où il fait toutes sortes de rencontres : Nassera, une jeune mère célibataire qui refuse à la dernière minute de l'épouser, des clochards avec qui il vit dans un foyer et Lucie, qui souffre de troubles psychiatriques.

Salutations enragées


--
Scalp Besak
Solidaires - Egalitaires - Libertaires
http://scalpbesak.wordpress.com/

 

Lire la suite

Tarnac ou Arnaque

25 Novembre 2009 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Répression


On comprend la relance autour de fausses cartes d'identités

 

Les avocats de Julien Coupat et des personnes mises en examen dans l'affaire des sabotages de lignes TGV, ont fait état aujourd'hui de "présomptions très sérieuses de falsifications" par les enquêteurs et dénoncé un "florilège de manipulations".

"On est au-delà de la déloyauté, on est dans des présomptions très sérieuses de la falsification sinon de la fabrication de preuves", a déclaré l'un des avocats, Me William Bourdon lors d'une conférence de presse à l'Assemblée nationale aux côtés de plusieurs parlementaires de gauche. "Au-delà de l'absence de charges, du fiasco judiciaire, on est dans le scandale judiciaire, on est dans le scandale d'Etat", a-t-il estimé. Me Thierry Lévy, autre avocat de Julien Coupat, a de son côté affirmé : "on est arrivé à un point où l'authenticité des procès-verbaux de la police judiciaire est suspecte".

Evoquant des "manipulations" de l'enquête, les avocats citent notamment un témoignage anonyme et très à charge le 14 novembre 2008, trois jours après les interpellations. Selon des révélations de Libération aujourd'hui, ce témoin a à nouveau déposé, cette fois sous sa réelle identité, un mois plus tard et son témoignage allait "radicalement à l'encontre des propos" tenus alors qu'il était témoin anonyme. "Ce témoin affirme lui-même qu'il a gravement été manipulé", a estimé Me Bourdon. "Nous disposons d'une convergence d'indices qui laisseraient penser à une manipulation d'une extrême gravité selon laquelle il n'aurait pas été entendu le 14 novembre mais le 13", a-t-il ajouté, s'interrogeant sur un éventuel faux.

. AFP 25/11/2009

Lire la suite

Le Monde Libertaire n° 1574 du 26 Novembre au 2 Décembre 2009

25 Novembre 2009 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #groupe Proudhon - FA



Le Monde Libertaire n° 1574 du 26 Novembre au 2 Décembre 2009

 

 

« Si tu ne peux participer à la lutte, tu participeras obligatoirement à la défaite. »

Bertolt Brecht

 

 

Sommaire

 

Le Monde a faim..., par A. Somiador, page 3

Mon territoire et l’État, par A. Laverdure, page 5

Dernières brèves avant décembre, page 6

Du fric, par É. Venhecke, page 7

L’imposteur Onfray, par Justhom, page 8

Les écolos, par J. Cisneros, page 9

Les fusillés pour l’exemple, par P. Faure, page 10

Minuit, etc, par L. Janover, page 11

Relations internationales, pages 14, 15, 16

The Molly Maguires, par Mato-Topé, page 17

Le monde du travail aux USA, par N. Potkine, page 19

Arabe et athée, par N. Potkine, page 20

La vie du mouvement, page 21

Les programmes de Radio libertaire, page 22

 

Editorial

 

2009 aura été l’année de tous les sales records : Vaccination grippe mexicaine, ça pédale. Malgré l’hyper-campagne-catastrophe, le bon peuple hésite, se tâte, rechigne, se gratte la tête : j’y va-ty, j’y va-t-y-pas. On est tellement habitué à se faire avoir, comme pour le référendum de 2005 sur le traité européen, qu’on cherche à trouver un piège à la proposition, un peu chère certes, mais au fond pleine de bon sens. Plus dur, le surendettement des ménages de l’Hexagone aurait augmenté de 20 % cette année ; même Radio-Paris, pardon, France-inter, en convient –très tôt le matin, il est vrai…

 

Pire encore, plus d’un milliard d’êtres humains souffriraient de famine et deux autres milliards barbotteraient dans la malbouffe, dixit la FAO. La faute à la crise économique, on nous dit, mais la crise a bon dos : si l’on en croit notre excellent confrère versé en mondiale diplomatie, le FMI, en plus d’exiger les remboursements de leur dette aux pays en voie de développement, leur inflige un accord félon au doux nom aseptique d’AsA. Ça permet aux pays riches de taxer dix fois plus les importations de denrées de base, tout en tolérant les aides détournées à leurs propres agriculteurs. Ils maintiennent ainsi artificiellement des cours très bas. Impassibles comme des quakers, ces bons apôtres organisent le dumping qui sert les riches, tout en prônant la sacro-sainte liberté des marchés pour les pauvres.

 

Devant tant de turpitude et d’iniquité, qu’est-ce qui soucie nos medias ? La main invisble du marché? – Non, la main trop visible d’un fouteux! Ben, c’est qu’il faut vendre de la bière, comme disent les cafetiers, et du papier journal, comme dit l’Équipe. ça un bon vieux titata : France/Irlande ou Égypte/Algérie, le top du top du suspens. Ce qui fait vendre est bon pour la croâssance et ce qui est bon pour la croâssance est incontournable –pour pas dire obligatoire. Donc en avant le sport professionnel, ses relents de nationalisme rance, ses querelles de fouassiers, ses compètes à mort, son individualisme puant, ses machismes de l’âge des casernes, ses mufleries éructantes, ses répugnants soudards.

 

On en a eu les retombées nocturnes mercredi dernier ; bonjour les identités nationales. Enfin, ce qui nous rassurait c’était que la Justice, aveugle et incorruptible, dignement drapée de pourpre, allait enfin passer sur Toulouse, huit ans (et oui) après l’explosion. Tout venait enfin à point pour ceux qui avaient su attendre… On gageait qu’elle allait être sans pitié pour les très distingués assassins d’AZF. Déçus, déçus, déçus – comme d’hab – qu’on a été.

 

 

 

Le Monde libertaire, hebdomadaire de la Fédération anarchiste, adhérente à l'Internationale des fédérations anarchistes

 

Chaque jeudi en kiosque, 24 pages d'actualités en couleurs vues par les anarchistes pour deux euros

www.federation-anarchiste.org

 

Trouvez le point de vente du Monde libertaire le plus proche de chez vous :

www.trouverlapresse.fr

 

Chaque semaine vous pouvez sur ce site feuilleter le Monde libertaire:

http://www.toutabo.com/le-monde-libertaire-p-1332.html

(Pour la lecture, la résolution est insuffisante)

 

 

En vente dans toutes les bonnes librairies et en particulier à la librairie  

L’autodidacte 5, rue Marulaz à Besançon (ouverte le mercredi de 16h00 à 19h00   

Et le samedi de 15h00 à 19h00)  

Lire la suite

Portugal

23 Novembre 2009 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Info (s)


Portugal. Ils veulent fermer le Centre de Culture Libertaire

Le Centre de Culture Libertaire d'Almada, en face de Lisbonne, qui existe depuis 35 ans, est aujourd'hui menacé de fermeture par le propriétaire.

Le CCL est un centre fondé en 1974 par d'anciens militants libertaires qui ont résisté à la dictature. Il a été un lieu fondamental pour l'anarchisme au Portugal, accueillant sans cesse de nouvelles générations d'anarchistes. Le CCL possède une bibliothèque et des archives uniques au Portugal. Depuis sa création, le CCL a organisé de activités variées (débats, projections de vidéos, ateliers divers. Diverses publications y ont été éditées : A voz anarquista dans les années 1970, Antítese dans les années 1980, Boletim de Informações Anarquista dans les années 1990 ou Húmus, plus récemment.

En janvier 2009, le propriétaire de l'immeuble a entamé une procédure d'expulsion. Cette décision a été combattu suivant les voies légales. Le 2 novembre, un jugement est tombé en donnant 20 jours au CCL pour quitter les lieux.

Le Centre va faire appel de cette décision mais cela aura un coût financier. Pour le moment, le Centre ne sait pas à quelle hauteur s'élèveront les frais d'avocat mais il faut se préparer à apporter notre soutien.

Cette décision est une attaque contre le CCL. Il faut rappeler que cette mesure est née du soi-disant bruit excessif lié aux activités du CCL. En fait, il s'agit de rentabiliser un espace loué trop peu cher aux yeux des spéculateurs immobiliers.

La disparition du CCL serait une lourde perte pour la réflexion, les débats, la lutte et la résistance.

Les anarchistes sont prêts à défendre et à garder cet espace.

Toute aide et toute solidarité est la bienvenue et donnera des forces à la résistance du CCL.

Santé et anarchie !

Centro de Cultura Libertária

07.11.09

contact : ateneu2000@yahoo.com

Adresse : Apartado 40, 2800-801 Almada – Portugal

Blog: http://culturalibertaria.blogspot.com

Lire la suite

Réunion-débat

15 Novembre 2009 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #groupe Proudhon - FA

de


        Le groupe Proudhon recevra vendredi 20 novembre 2009 à 20 h 30 des membres du mensuel CQFD et des éditions du chien rouge.
Pour qui connaît ce journal et cette maison d'édition, il ne fait pas de doute que la rencontre sera pleine d'intérêt.
Pour les autres, ce sera l'occasion de voir qu'en cette époque difficile, il reste des initiatives à encourager.
Nous vous attendons nombreuxs éditions du chien rouge.

Le journal de critique sociale CQFD et les éditions Le chien rouge seront présents en Franche-Comté pour deux soirées-rencontres :

Jeudi 19 novembre, 19h :
Maison des syndicats
, 76 rue saintDésiré
à LONS-le-SAUNIER (Jura)

Vendredi 20 novembre, 20h30 :
Librairie L’Autodidacte
, 5 rue Marulaz
à BESANÇON (Doubs)

«Mélanger une poignée de chômeurs insoumis

Lire la suite

Le Monde Libertaire n° 1572 du 12 au 18 Novembre 2009

11 Novembre 2009 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #groupe Proudhon - FA


Le Monde Libertaire n° 1572 du 12 au 18 Novembre 2009

 

 

« La résignation, mon ange, est un suicide quotidien. »

Honoré de Balzac

 

 

Sommaire

 

Ou le fric est roi les banksters sont les princes, par A. Somiador, page 3

Grand Paris sur la commode, par A. Laverdure, page 5

Impertinentes brèves, page 6

Identité nationaliste?, par P. Sommermeyer, page 7

Le Vietnam afghan, par E. Vanhecke, page 8

Mises en cartes, par M. Rajsfus, page 9

Une chute pas si claire que ça, par P. Sommermeyer, page 12

Darwin parmi nous, par P. Charbonnat, page 16

Ferrer assassiné à nouveau, page 17

Reich politique, par P. Matrat, page 18

Presse à la botte, par N. Potkine, page 20

Une vie mouvementée, page 21

La Radio sans maître, page 22

L'Agenda noir, page 23

 

 

Editorial

 

L’opinion – bonne fille – s’interroge. Vingt-quatre sénateurs menacés de perdre leurs électeurs de province et menés par un dangereux nihiliste du nom de Raffarin s’opposent à la suppression de la taxe professionnelle. Pas grave, coassent les courtisans, on aura leur peau en refaisant voter le Parlement croupion. L’opinion – intriguée – se passionne. Pasqua, Villepin et maintenant Chirac menacés d’emprisonnement. Retour d’honnêteté de la justice franchouillaude ? Vengeance froide du conduraptor ? Ou double pirouette, alliant plaisir de la vendetta et volonté de faire oublier la suppression prochaine des juges d’instruction ? Disparition qui justement sonnerait l’heure de la fin des procès aux riches et aux puissants définitivement au-dessus des lois applicables au populo.

 

L’opinion – écolo – s’inquiète. Si la sécurité est au bout du flash-ball contre les pauvres et du radar à lunettes sur les routes, il n’en est pas de même en matière d’électricité nucléaire. Areva, la main dans le pot de confiture, reconnaît avoir voulu vendre des réacteurs dont la sécurité d’emploi laisse à désirer d’après les autorités de sûreté franco-anglo-finlandaises. Y aurait-il deux sécurités, une pour le pouvoir, une autre pour les gueux ?

 

L’opinion – éclairée – est en liesse. On la gave avec l’anniversaire de la chute du Mur de Berlin où les stals prosoviétiques se sont mangé un bon camouflet. Les beaux démocrates, dans l’poste, applaudissent bien fort la victoire de la Liberté sur le Koumounisme et ses grosses athlètes qui prenaient rien que des drogues pour voler des médailles (comme chacun sait, à l’Ouest, on ignore tout de la nandrolone, de l’EPO, des testostérones et autres bêta-bloquants). En fait, bien des Allemands de l’ex-RDA ont cru pouvoir bénéficier de la relative tranquillité d’emploi et des services publics de l’Est et en plus du clinquant bling bling de l’Ouest. La néo-thatchérienne Angela Merkel se charge de les détromper.

 

Les anarchistes, quant à eux, sont tristes. Ils saluent Claude Lévi-Strauss, l’ethnologue centenaire, élégant de plume et humble de pensée, qui préférait le mode de vie frugal et libre des Indiens amazoniens à l’indécente pyramide de fric et de dominations des sociétés prétendument civilisées. Ils se marrent aussi les anars : il y a des psychiatres honnêtes qui dézinguent des militaires ; des chauffeurs de fourgon blindé qui pratiquent la récupération individuelle ; une cabale politico-policière, contre Julien Coupat, qui sombre dans le ridicule ; il y a des juges intègres dans le Finistère qui balayent de leurs arrêtés la réglementation félonne n’autorisant les délégués syndicaux qu’aux centrales ayant obtenu au moins 10 % aux élections professionnelles. Autant de bonnes petites claques contre les grosses puanteurs des latrines néolibérales. Titata !

 

 

Le Monde libertaire, hebdomadaire de la Fédération anarchiste, adhérente à l'Internationale des fédérations anarchistes

Chaque jeudi en kiosque, 24 pages d'actualités en couleurs vues par les anarchistes pour deux euros

 

www.federation-anarchiste.org

 

Trouvez le point de vente du Monde libertaire le plus proche de chez vous :

 

www.trouverlapresse.fr

 

Chaque semaine vous pouvez sur ce site feuilleter le Monde libertaire:

 

http://www.toutabo.com/le-monde-libertaire-p-1332.html

(Pour la lecture, la résolution est insuffisante)

 

En vente dans toutes les bonnes librairies et en particulier à la librairie  

L’autodidacte 5, rue Marulaz à Besançon (ouverte le mercredi de 16h00 à 19h00   

Et le samedi de 15h00 à 19h00)  

Lire la suite