Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

A vomir...

28 Juin 2008 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Info (s)

Dénonciation


Note d'Eolas : l'authenticité de ce procès-verbal de police est vérifiée et certaine.


Procès-verbal établi par la police française il y a une quinzaine de jours , recopié mot pour mot à l’exception des noms, prénoms, lieux et dates.


PV DE DENONCIATION

L’an deux mille huit,

le dix juin à onze heures quinze,

Nous, S...,

BRIGADIER CHEF DE POLICE

en fonction à la brigade de police administrative

Officier de police judiciaire en résidence à N...

Constatons que se présente à nous la personne ci-après dénommée qui nous déclare:

Sur son identité:

“Je me nomme B... H...”

“Je suis née le ... à  ...”

“Je suis de nationalité française”

“J’exerce la profession de ASSISTANTE SOCIALE A L’AEMO*”

“Je suis domiciliée ...”

“Mon numéro de téléphone professionnel est le ...”

Sur les faits:

Je suis venue vous dénoncer la situation administrative clandestine d’un ressortissant sénégalais qui vit à N...

Dans le cadre de mon travail j’ai rencontré par hasard, au 7 rue de ..., chez Madame B..., dont les enfants bénéficient d’une mesure éducative, un individu inconnu.

Je l’ai interrogé sur sa présence en ces lieux et la durée de son séjour chez la famille dans laquelle j’interviens, tout en l’informant qu’il ne pouvait pas rester à cette adresse, Madame B... vivant une situation financière et familiale fragile.

De peur de représailles, ma protégée ne répondra pas à vos convocations ni même à vos questions.

Quinze jours après ma découverte, il vit toujours au 7 rue de ..., appartement 11, 3ème étage.

J’ai appris au hasard des discussions qu’il n’avait pas de titre de séjour et vivait de façon clandestine en France et à la charge de Madame B...

C’est un sénégalais âgé de 22 ans environ, mesurant 1.80 m, portant des lunettes de vues rondes en métal. Cheveux crépus très courts, toujours bien habillé, parlant un français très châtié.

Il dort le matin jusqu’à 12 heures au moins, et sort peu de peur d’être contrôlé par la Police.

Il arriverait d’Italie depuis l’expiration de son titre des séjour la-bas et serait en France depuis un mois environ.

Il présente un vague lien de parenté avec Madame C**.

Quelque soit le mode de votre intervention, sachez qu’il y a dans ce logement quatre enfants jeunes.

Je n’ai rien d’autre à ajouter.

Après lecture faite par elle-même, la déclarante persiste et signe le présent procès-verbal avec nous à 11 h35.

Le déclarant     Le brigadier de Police




* : Assistance Éducative en Milieu Ouvert, mesure ordonnée par un juge des enfants, et qui implique un suivi régulier du mineur, laissé dans sa famille, par un assistant social.


** : Les vérifications ultérieures révèleront qu’il s'agit de son demi-frère.


Source : http://www.maitre-eolas.fr/2008/06/24/1014-denonciation

Lire la suite

Jules Le Gall

27 Juin 2008 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #notre histoire

« Jules Le Gall, anarchiste et franc-maçon »

L'anarcho-syndicaliste Jules Le Gall est né le 13 décembre 1881 à Brest. : (DR)

Figure du mouvement ouvrier brestois, Jules Le Gall, anarcho-syndicaliste et franc-maçon, mort en déportation, devrait avoir une place à son nom.

Ce vendredi, le conseil municipal votera sur la proposition du maire de donner le nom de Jules Le Gall à une place du quartier de Kerargaouyat, sur la rive droite, près de l'École navale. Si les élus acceptent, la plaque portera la mention suivante : « Jules Le Gall, 1881-1944, anarchiste et franc-maçon, mort à Buchenwald. »

« Le sort fait à Jules Le Gall dans l'après-guerre constitue une anomalie par rapport à d'autres anarcho-syndicalistes brestois, analyse l'historien brestois Jean-Yves Guengant. Sans doute son itinéraire personnel, anarcho-syndicaliste et franc-maçon, ne correspondait-il pas aux critères de mémoire de l'après-guerre. »

À la demande de l'Association des Amis de Jules Le Gall, l'historien a rédigé un mémoire pour plaider la cause de cet homme, « d'une droiture exemplaire et qui n'a jamais renié ses valeurs », auprès de la municipalité. Il y retrace son parcours.

Jules Le Gall occupe une place conséquente dans l'histoire du mouvement anarcho-syndicaliste brestois, de la fin du XIXe au début du XXe siècle. Avec son ami Victor Pengam, il fonde une section de la Jeunesse Syndicaliste de France, regroupant de jeunes ouvriers de l'Arsenal. Pengam et lui ont adhéré à la Fédération Communiste Anarchiste en 1911.

Il participe à la création de la Bourse du travail dès 1904. Lui qui fut inculpé pour incitation au meurtre et au pillage pour un discours prononcé le 1er mai 1907, se retrouva évidemment dans le combat pour mobiliser l'opinion contre l'exécution des deux syndicalistes américains, Sacco et Vanzetti, en 1927.

Il fit venir à Brest le chef du mouvement anarchiste ukrainien, Makhno, persécuté par le pouvoir soviétique. La création de la Maison du peuple, c'est encore lui.

Il n'est pas étonnant que cet homme, promoteur d'idéaux de fraternité, ait adhéré à la loge maçonnique Les Amis de Sully. Il en fut même le président de 1930 à 1938.

Anarcho-syndicaliste, franc-maçon, il fut bien évidemment la cible du régime de Vichy. La police française l'arrête en 1941. Il est interné à Compiègne, puis déporté en Allemagne, au camp de concentration de Buchenwald. Il y est mort le 14 juin 1944.

Y.G.

Source: maville.com

Lire la suite

Communiqué d'Intersquat Dijon

26 Juin 2008 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Communiqués

Communiqué d'Intersquat Dijon :


Article et photos sur :
http://www.brassicanigra.org/contributions/le-toboggan-repousse-l-expulsion.html

En parallèle, voilà ce qu'en dit le Bien Public (le quotidien local) qui vaut toujours le coup d'être lu pour se marrer en jettant un coup d'oeil sur les réactions enflammées, que provoque tout article sur les squats :                                            
http://www.bienpublic.com/actu/faitsdiv/20080625.BPA3629.html                                                                


Peu après 15h, ce mardi 24 juin 2008, une soixantaine de CRS a bloqué la rue Charles Dumont, pour tenter de procéder à l'expulsion du squat "Le Toboggan".

Les policiers ont défoncé les portes du bâtiment à l'aide de béliers, grimpé quatre à quatre les escaliers jonchés d'obstacles et répandu sans vergogne du gaz lacrymogène à l'intérieur du grenier dans lequel étaient barricadés les occupant·e·s. Cependant, ils n'ont pas réussi à venir à bout des barricades du dernier étage, ni à gagner le toit de la maison, sur lequel s'étaient retranché·e·s la petite vingtaine de squatteur·euse·s.

Dépitée et jugeant manifestement l'évacuation techniquement impossible dans ces conditions, la police a sonné la fin de l'opération et a quitté les lieux, non sans casser et renverser tout ce qui se trouvait sur son passage.

En parallèle, la police s'attaquait au Mât-Noir alors qu'aucun occupant ne se trouvait sur les lieux. Les issues du bâtiment ont été murées, le toit démonté.

Le Toboggan a été rebarricadé après le passage énergique mais sans succès des CRS. Un an après la première expulsion du Toboggan, la résistance collective a permis aujourd'hui une joyeuse revanche !
Merci encore aux voisin·e·s solidaires et celleux qui se sont déplacé·e·s dans la rue.

Contre la gestion capitaliste du logement, et contre l'accumulation de biens sans usage par des propriétaires ou institutions, nous continuerons à occuper des espaces vides pour en faire des lieux de vie et d'activités autonomes, hors des logiques de profit et de consommation !

# Le Toboggan et le Mât-Noir, c'est quoi?

La première occupation du Toboggan remonte à septembre 2006, quand une dizaine de personnes avaient investi ce bâtiment abandonné depuis de nombreuses années, appartenant à la Mairie de Dijon. Celle-ci avait alors mené campagne pour tenter de criminaliser une occupation fort bien accueillie par le quartier, et d'en expulser les habitant·e·s, prétextant l'urgence d'un projet sur le bâtiment. Le premier Toboggan fut expulsé le 24 mai 2007, et de nouveau laissé à l'abandon.

Le 18 avril 2008, soit un an plus tard, le Toboggan était réoccupé, voir :
ttp://april2008.squat.net/index.php/2008/04/12/reoccupation-du-toboggan/,

dans le cadre des journées internationales de soutien aux squats et espaces autonomes. Outre la création d'un lieu de vie et d'activités (restaurant végétalien, projections vidéo, débats et réunions, concerts, etc.), l'occupation avait pour but de mettre à nu les mensonges et manipulations de la Mairie, prête à tout pour se débarrasser d'un lieu jugé "dérangeant" par sa remise en cause de la politique institutionnelle.

De son côté, le Mât-Noir avait ouvert en décembre au 19 rue de l'Île dans une maison elle aussi laissée à l'abandon par la mairie de Dijon. Depuis l'occupation, les habitant-e-s du Mât-Noir proposaient aussi diverses activités publiques : repas de quartier, ciné-club, concerts, recyclage collectif, débats...

Les quartiers du Mât-Noir et du Toboggan sont plein de maisons vides (il y a plus de 8000 logements vides dans l'agglomération dijonnaise) alors que nombre de personnes sont en galère de logement, à la rue ou recherchent des espaces pour développer des activités.

Démonstration en est faite une nouvelle fois ce jour: en parallèle des grands discours sur le droit au logement auxquels se livre la municipalité, c'est par l'expulsion et la répression que la mairie répond à l'initiative, quand certain·e·s recyclent ce qui est sciemment abandonné, mettent en pratique leurs idées, et explorent collectivement d'autres façons d'habiter, de résister.

Lire la suite

Incendie au centre de rétention de Vincennes

22 Juin 2008 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Info (s)

beau comme une prison qui brûle


Une bonne nouvelle ce dimanche: l'incendie d'une cellule s'étend à tout le cra! Cela suite quand même au décès suspect d'un retenu il y à 2 jours



dépêche AFP:

 

Incendie au centre de rétention de Vincennes: les 2 bâtiments détruits et évacués

PARIS (AFP) — Les deux bâtiments du Centre de rétention administratif (CRA) de Vincennes ont été détruits dans l'incendie qui s'est déclaré sur place dimanche et les personnes retenues ont été évacuées, a-t-on appris auprès d'un responsable du syndicat général FO police et de la préfecture de police.

"Les deux bâtiments sont entièrement détruits et les personnes ont été évacuées dans le gymnase de l'école de police", situé dans l'enceinte du CRA, a indiqué le responsable FO, Luc Poignant, confirmant des informations données par des membres du Réseau Education sans frontières (RESF) présents sur les lieux.

La préfecture de police de Paris (PP) a confirmé à l'AFP que les retenus avaient été évacués et regroupés dans le gymnase de l'école de police.

Deux incendies se sont déclarés simultanément vers 15H45 dans les bâtiments 1 et 2 du CRA de Vincennes, d'après la PP.

Les sapeurs pompiers ont mis en oeuvre tous les moyens de lutte dont ils disposaient pour éteindre l'incendie et porter assistance aux retenus et aux policiers incommodés par les fortes fumées, a-t-on précisé de même source.

Le centre de rétention de Vincennes est composé de deux bâtiments de 140 places chacun, ce qui en fait le plus grand CRA de France.

 

lien:  http://afp.google.com/article/ALeqM5gNGlVVPfg2TMLfe1muFZdRbVf8BQ

 

 

Lire la suite

Oaxaca rebelde ! Luttes populaires au Mexique

19 Juin 2008 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Oaxaca Mexique

Conférence débat Vendredi 20 juin 2008

à la librairie L'Autodidacte

5 rue Marulaz à 20h 30

Oaxaca rebelde !

Luttes populaires au Mexique

Avec Matias, membre du CAMA-AMZ, un groupe anarchiste à Mexico DF qui fait partie de l'Alliance Magoniste Zapatiste (AMZ). CAMA travail avec l’OIDHO (Organisation indigène des droits humains) et le CodediCAMA est un petit groupe mais il travaille beaucoup avec des compagnons indigènes de Oaxaca et ils se soutiennent mutuellement. L’OIDHO et le Codedi font partie de l’APPO (Assemblée des peuples de Oaxaca). Ils ont joué un grand rôle d’opposition aux parties politiques marxistes dans l’APPO qui ont voulu faire de l’APPO une plateforme électoraliste. Ceci a été empêché grâce à nos compagnons. Matias milite surtout sur la question de Oaxaca mais il est également bien placé pour parler de la situation dans le reste du Mexique. dans l’AMZ ; ce sont des groupes de personnes indigènes dans l’état de Oaxaca qui se rassemblent dans plusieurs collectifs de personnes indigènes.
Groupe Proudhon de la Fédération Anarchiste (Besançon)

Lire la suite

antifa russes.

3 Juin 2008 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Appels

Ci-joint un texte recu du SCALP a propos d’antifa russes.

A faire tourner si vous le jugez utile.

 

 Voici le texte d'une news de Russie, envoyé par Sacha de Moscou. Il nous demande instamment de la diffuser dans nos médias. C'est un appel à la solidarité, financière dans un premier temps, mais il est aussi primordial que la nouvelle circule un maximum.
 N'hésitez pas à contacter l'ABC de Moscou, je joins aussi à ce mail un texte de l'ABC en anglais qui explique quelques trucs sur les envois de thunes en Russie, et pourquoi il vaut mieux éviter les virements bancaires.

  Texte
 Le 12 mai 2008, dans le centre de Omsk (sud-ouest de la Sibérie), des néonazis ont attaqué un groupe d’antifascistes. L’un d’entre eux est resté sur le carreau au terme de l’attaque. Il a reçu une brique sur la tête, et après cela, alors qu’il gisait sans connaissance, les fachos ont commencé à l’attaquer à coups de pieds. Maintenant, il est à l’hôpital, dans un état critique ; il est dans le coma, et il ne peut pas respirer sans l’aide d’un appareil (assistance respiratoire). Les médecins ont dit que si son état ne s’améliorait pas, il serait débranché de l’appareil. La seule solution serait qu’il soit transféré dans un hôpital payant, mais pour cela, nous avons besoin d’une aide matérielle, car les médicaments et l’appareil coûtent 1000 roubles par jour (soit 27 euros par jour).

D’après ses proches, son état se détériore de jour en jour. Pour envoyer de l’argent en Russie, le mieux est de passer par webmoney :
 Z284571113963, R397402125176

ou alors Western Union, mais alors, il faut contacter (en anglais) l’Anarchist Black Cross de Moscou
 
 abc-msk@riseup.net

 Texte de l'abc de Moscou, pour info uniquement:

 Many of you have asked us how to send money to us.
If you are using other internet payment service than those of Webmoney, you may check table in http://www.wmtransfer.com/eng/cooperation/exchange/onlinexchange/index.shtml for services which provide transfers from one electronic currency to another, for example from paypal to webmoney. However some of them charge outrageous amounts, so be careful and check how much they ask!

 In case you are really certain that you do not want to use such a system, we recommend Western Union or any other company which provides services of sending money by wire to Moscow from your location. Please find out yourself which company in your location charges the least, as this varies a lot according to country and currency. Just write us when you may do the transfer and which information you need about the receiver, and we will pass information to you.
Last alternative is the bank transfer but this we do not recommend, because for requisites we have to pass not only personal details but also address details of the account holder. So in case you want to use this option, write us in detail who you are and with whom you work with (ABC groups, antifa groups, lgbt groups etc.) and we try to double check your identity through the group information you provided, and then pass you the account information. Please understand, that we do not need home visits from our enemies, so we want to know who you are. If you want to spare our work, use internet currencies or wiring money instead of bank transfer. For bank transfer, you must change currency to euros in prior to transfer. As for wiring, this depends on company, but we would prefer to receive only rubles, euros or dollars.


 Thanks for your support and solidarity!
 Anarchist Black Cross of Moscow-crew

Lire la suite