Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Manif pour la défense du droit à l'IVG

31 Janvier 2014 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Info (s)

Manif pour la défense du droit à l'IVG -

01/02

15h30 Place Pasteur à Besançon

Publié le 29 Janvier 2014 par
L'agenda militant de Besançon et de son agglo

Suite à l'appel à manifestations pour la défense du droit à l'IVG, pour celles et ceux qui auront plus de facilité à participer à une manif locale, rendez-vous à :

BESANÇON 15H30 Place Pasteur le 1er Février

Rassemblement à l'appel des antennes locales des associations "Osez le féminisme !"

et "Solidarité Femmes"

A samedi !

Manif pour la défense du droit à l'IVG
Lire la suite

le Monde Libertaire "gratuit" N° 46

31 Janvier 2014 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #groupe Proudhon - FA

le Monde Libertaire "gratuit" N° 46 à "prix libre" de la fédération anarchiste est disponible entre autre à la librairie associative l'Autodidacte 5 rue Marulaz 25000 Besançon

ouverte le mercredi de 16h00 à 19h00 et le samedi de 15h00 à 19h00

le Monde Libertaire "gratuit" N° 46

le Monde Libertaire "gratuit" N° 46

Lire la suite

Le Monde Libertaire n° 1730

30 Janvier 2014 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #groupe Proudhon - FA

Le Monde Libertaire n° 1730 du 30 janvier au 5 février 2014

« Femme ! Votre famille ce sont tous ceux qui luttent pour la Liberté. »

Mujeres Libres

Sommaire

Actualité

On veut choisir, par Hélène, page 3

La maternité des Lilas vivra ! par Hélène, page 5

Météo syndicale, par J.-P. Germain, page 6

Contre-rassemblement antisexiste, par Regard noir, page 7

International Derrière les barreaux du Mexique, par Trois Passants, page 8

Expérience anarchiste exportable, par R. Pino, page 9

Arguments Harangue aux nouveaux magistrats, par O. Baudot, page 10

Priorité à droite, par L. Janover, page 12

Le pouvoir vu par Michel Foucault, par P. Pelletier, page 15

Histoire Armand Robin, le poète anarchiste, par P. Schindler, page 18

Le mouvement Bref retour sur la Semaine zapatiste, par G. Goutte, page 20

Les Vignoles en danger, par la CNT, page 21

Coup de projecteur sur Le Spot, par Daniel, page 22

Illustrations

Aurelio, Cabu, Kalem, Krokaga, Milan

Editorial

À la veille de l’examen à l’Assemblée nationale du projet de loi pour l’égalité hommes-femmes (comprenant un amendement visant à assouplir le recours aux interruptions volontaires de grossesse), a eu lieu une «marche pour la vie », manifestation rassemblant les pires associations anti-avortement et ce que la France compte comme groupes fascistes. La menace qui pèse sur l’IVG en Espagne a donné à plusieurs dizaines de milliers de personnes le courage de promener par les rues leur triste carcasse. En tête du cortège, une grande banderole aux couleurs de l’Espagne affichait le slogan « Libre d’être contre l’IVG ». Leur rhétorique a de quoi coller la nausée ; elle est pourtant reprise par tous les journaux. Pro-vie contre prochoix, voici la situation simplifiée dangereusement par les médias. Ces associations sont parvenues à faire croire qu’elles expriment une opinion comme une autre. Le piège dans lequel la société ne doit pas tomber est de relancer le débat sur l’IVG. Il n’y a pas matière à débat. Notre corps nous appartient, sans réserve. Point. Sous prétexte de sauvegarder la vie, ce sont nous, les femmes, que ces personnes tuent. Car qui ne dispose pas librement de son corps est bel et bien mort. En revanche, cet événement tire la sonnette d’alarme en soulevant la question suivante : comment ces gens-là peuvent-ils défiler dans nos rues sans se voir opposer de réelle résistance? Où sommes-nous pendant ce temps-là ? Luttons, de toutes nos forces, car personne ne le fera à notre place.

Le Monde libertaire, hebdomadaire de la Fédération anarchiste, adhérente à l'Internationale des fédérations anarchistes Chaque jeudi en kiosque, 24 pages d'actualités en couleurs vues par les anarchistes pour deux euros http://www.federation-anarchiste.org Retrouvez le site web du Monde Libertaire à l' adresse suivante: http://www.monde-libertaire.fr

En vente à l"Autodidacte la mercredi de 16h00 à 19h00 et le samedi de 15h00 à 19h00

Le Monde Libertaire n° 1730

Le Monde Libertaire n° 1730

Lire la suite
Lire la suite

L'ESPACE SOCIAL LIBRE RESALTO ATTAQUÉ PAR UNE CENTAINE DE NÉO-NAZIS !

28 Janvier 2014 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Anti-fascisme

Ce week-end :

Keratsini (ouest d'Athènes, Grèce)

L'ESPACE SOCIAL LIBRE RESALTO ATTAQUÉ PAR UNE CENTAINE DE NÉO-NAZIS !

(près du lieu où a été assassiné le rappeur antifasciste Pavlos Fyssas alias Killah P)

http://www.youtube.com/watch?v=i4J2C7Fu3s8

Vidéo de 5 minutes en français. FAITES TOURNER - NO PASARAN !

Lire la suite

MEXICO: Solidarité avec les prisonnier-e-s anarchistes

26 Janvier 2014 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Communiqués

Depuis l’Europe : Solidarité avec les prisonniers et les prisonnières
anarchistes de la ville de Mexic
o

À Mario González

Au Comité de Solidarité avec Mario González
Aux compagnons et compagnonnes Anarchistes
Aux compagnons et compagnonnes de la Sexta
Aux compagnons et compagnonnes solidaires

13 janvier 2014

Aujourd’hui 12 janvier, nous avons pris connaissance de la sentence
condamnant Mario González à cinq ans et neuf mois de prison. Nous n’avons
pas le moindre doute : la justice ne viendra pas des tribunaux, elle ne
viendra pas de ceux qui là-haut imposent leurs lois arbitraires et
contradictoires.

Il est très clair que derrière cette sentence contre Mario, se cache une
sentence contre tous les compagnons et toutes les compagnonnes
anarchistes, contre tous ceux et celles qui se mobilisent, qui dénoncent,
qui s’organisent, qui se rebellent, qui ne se rendent pas… Avec l’attitude
adoptée par la juge Marcela Ángeles Arrieta, ce sont non seulement les
mouvements anarchistes qui sont visés mais aussi les mouvements étudiants
et les jeunes. Cette criminalisation va à l’encontre du droit de
manifestation, d’expression… Cette justice-là relève donc d’une totale
imposture. La véritable justice viendra – c’est clair – de l’organisation
de ceux et celles d’en bas, de la nôtre, elle viendra de la solidarité
dont émergent la camaraderie, la cohérence et l’organisation collective.

Cette sentence est dirigée contre l’activisme politique de Mario depuis
toujours. Ils n’ont pas trouvé d’autre solution que de l’accuser, sans
preuves, mais sous le prétexte mensonger d’attaque à la paix publique. Or,
«l’offense à la société » vient de toute la classe politique de là-haut et
de son mauvais gouvernement, elle vient des tribunaux remplis d’injustice
et de corruption. Mais cette classe politique qui, là-haut, se nettoie les
mains très souvent pour occulter sa répression et son insolence, se trompe
si elle croit étouffer la mobilisation solidaire avec Mario, qui se
développe de jour en jour. Elle ne se rend pas compte que ce qu’elle est
en train de faire, c’est d’élargir encore plus le soutien à Mario. Partout
émergent des preuves de solidarité, car sa condamnation renforce la rage,
l’organisation et la solidarité, non seulement avec lui mais avec tous
ceux et celles qui font l’objet d’humiliation et de mépris de la part de
toutes les autorités. Aujourd’hui nous élevons notre voix pour la
libération immédiate de Mario González et celle de toutes et tous les
détenu-e-s du 2 octobre 2013 : José Alejandro Bautista Peña, Abraham
Cortez Ávila, Víctor Efrén Espinoza Calixto, José Daniel Palacios Cruz,
Ilia Daniel Infante Trejo, Miguel Adrián Gutiérrez, Salvador Reyes
Martínez et Iribar Ibinarriaga Ramír
ez.

Nous exigeons également la libération immédiate de Carlos López Martin, de
celle des deux compagnonnes canadiennes arrêtées le 5 janvier dernier à
Mexico : Fallon Poisson et Amélie Pelletier, accusées de dégâts matériels,
sabotage, délinquance en bande organisée et terrorisme. Les compagnons et
compagnonnes sont tous et toutes anarchistes.

Nous sommes également au courant des arrestations de Luis Fernando
Bárcenas Castillo arrêté le 13 janvier avec deux mineurs, entre eux,
Isabel de la Madrid Flores.

Pour eux tous et toutes nous exigeons la liberté !!!
Sachez que ici en bas, quand la rage inonde notre coeur, nous ne nous
fatiguons pas, nous ne nous rendons pas !

La lutte continue ! Nous sommes là !

Les Trois Passants (Libérons-Les !) France
Collectif Digne Rage de Lille, France
Plataforma de solidaridad con Chiapas y Guatemala de Madrid
International des Fédérations Anarchistes (IFA)
Fédération Anarchiste (France, Suisse, Belgique)
Confederación General del Trabajo (CGT) Estado Español
Confédération Nationale du Travail (CNT-F) France
ASSI (Acción social Sindical Internacionalista)
Gruppe B.A.S.T.A., Münster, Allemagne
Comité de Solidarité avec les peuples du Chiapas en Lutte, France Centro
de Documentación sobre Zapatismo -CEDOZ- Estado Español

Plus d'infos: http://liberonsles.wordpress.com/

Lire la suite

Toutes et tous à Nantes le 22 février

25 Janvier 2014 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Info (s)

NDDL : Toutes et tous à Nantes le 22 février - Appel à manifestation


L’Etat et les pro-aéroports menacent de passer de nouveau en force. Ils prétendent débuter, dans les mois qui viennent, la destruction des espèces protégées et les chantiers de l’aéroport. Une nouvelle vague d’expulsion pourrait survenir. Nous ne les laisserons pas faire ! Les travaux ne commenceront pas ! Sur place, le mouvement est plus vivant encore qu’à l’automne 2012, les liens plus denses, les champs plus cultivés et les habitats plus nombreux... Au delà, plus de 200 comités locaux se sont créés, en solidarité avec la lutte et pour la faire essaimer par chez eux.

Nous appelons toutes les forces anti-aéroport à se joindre à la manifestation du 22 février à Nantes pour leur montrer qu’il n’est pas question qu’ils touchent au bocage.

http://zad.nadir.org/spip.php?article2064

Lire la suite

Le Monde Libertaire Hors-Série n°53

24 Janvier 2014 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #groupe Proudhon - FA

~Le Monde Libertaire Hors-Série n°53 janvier-février 2014

Sommaire

Dossier : nouveaux visage de l'autorité De quoi la démocratie participative est-elle le nom ?, page 4

Novlangue : tyrannie de l'euphémisme et domination « douce », page 9

La touche rôti du four, page 12

La méritocratie, fabrique d'une société hierarchisée et élitiste, page 16

Bois, paie et tire-toi : une petite histoire du crédit, page 18

Capitalisme numérique et impuissance politique, page 29

Le participatif, ou comment restaurer un système pourri, page 32

Le travail et la femme liberée (tu sais c'est pas si facile...), page 34

Entretien avec Jean Rat, auteur de « la monnaie de leur pièce », page 38

Porfolio LL de Mars, page 21

Plus La bibliothèque noire, page 42

Chronique : « Quatre Mares », de Jean-Pierre Levaray, page 43

Interview LL. Mars, page 21

Anarchie sans frontière : l'Observatoire Critique de la Havane, page 50

Frank Zappa (seconde partie), page 54 Fédération

Les 111 groupes et liaisons de la Fédération Anarchiste, page 58

Radio Libertaire la grille des programmes, page 62

Abonnements, page 64

Editorial

Qu'on ne s'y trompe pas : le propos du dossier qui suit n'est pas de minorer l'importance, toujours très actuelle, de l'autoritarisme "à l'ancienne". Le professeur atrabilaire, mi-maton mi-pervers, continue de rôder dans les couloirs des écoles, tout comme le petit chef vicieux arpente les allées de l'atelier. Les religions, leurs représentants, n'ont pas non plus cessé de sévir et même tentent désormais à grand renfort de "manif pour tous" et autres démonstrations de rue d'imposer leurs diktats. Partout, les hiérarchies sévissent, les ordres pleuvent comme autant de coups sur celles et ceux pris dans cette nasse, c'est-à-dire nous tous.

Pendant ce temps, d'étranges créatures tiennent les rues, robocops protégeant durant les manifestations les vitrines des boutiques de luxe et celles des MacDo, cognant sans ménagement et sans aucune consigne si ce n'est celle d'assurer l'ordre républicain, de sinistre mémoire. Sur ces terrains, rien ne semble avoir bougé, les schémas paraissent figés malgré quelques aménagements. Et nous sommes loin d'en avoir fini avec la "dictature des marchés", celle de la publicité, celle d'un État entendu comme bras armé de la patrie, protecteur du travail et ami de la famille.

Pour autant, sous nos yeux, se développent d'autres stratégies, qui visent le même objectif de contrôle des foules, au sein desquelles l'autorité interprète la mascarade de son propre reniement, se grimant en gribouille à seule fin de nous faire avaler carambouilles et autres couleuvres. Selon ce nouveau masque, désormais la démocratie règnerait dans les entreprises, puisque les salariés y seraient consultés. Selon quelles modalités, dans quel but ? Mystère...

On verra, dans les pages qui suivent, qu'au-delà du champ du travail, les multiples dispositifs de type participatif sont autant de rideaux de fumée destinés à maintenir en place des systèmes hérités du siècle précédent, paternalisme d'entreprise, hiérarchisme outrancier, municipalisme démago : "donnez-moi votre avis afin que je n'en tienne aucun compte" semble être la devise partagée par l'ensemble des défenseurs du participalisme tel qu'il se pratique aujourd'hui.

Cette fable, cependant, ne saurait suffire à contenir les désirs d'émancipation et les révoltes à venir qui y seront fatalement liées. D'autres techniques alors sont convoquées sur le champ, très sensible, de l'économie. Ici, le principe du crédit s'avère opérationnel à un point que même les organismes prêteurs n'avaient anticipé. Tenir par les traites le bon peuple n'est certes pas une nouveauté, mais avec l'invention du crédit "en un clic", dédié à la consommation mais en réalité permettant la survie, c'est peu de dire que le collier s'est encore resséré. Tous ceux et celles qui y souscrivent sont placés sous la menace de la faillite personnelle. Est-il de meilleure laisse que celle-ci ?

Qui dit laisse dit collier. Un des plus funestes qui soient est celui enserrant nos langues, ne permettant plus l'expression d'une parole libérée, désormais contenue dans les carcans d'une autocensure morbide. La nuance n'étant plus de mise, nos lexiques ont fondu comme neige au soleil de l'autorité euphémique. Notre vocabulaire est en ruine. Règne désormais le mot d'ordre publicitaire, et l'image toute faite. L'autorité est là aussi : dans cette langue nouvelle et totalitaire par essence, qui est de tous les jours, de tous les cercles, portée par ceux-là mêmes qu'elle contraint, opprime.

Aussi cette novlangue, langue de la domination, laquelle s'est instillée dans toutes les sphères de la société, se révèle être un outil central dans le cadre des nouveaux modèles de l'autorité. Il en est d'autres, moins visibles, plus insidieux encore. Car il ne suffit pas de maintenir les populations dans l'ignorance et le mensonge, encore faut-il les pousser à désapprendre ce qu'elles savent. Qui oublie comment se prépare une mayonnaise ira l'acheter, à grands frais, au supermarché d'à côté : sur ce principe furent élaborés de nombreux processus, s'attaquant à la connaissance classique et à ses voies de transmission, jugés trop peu rentables. Il nous faut maintenant ne rien savoir : de bonnes âmes se chargeront ensuite de nous farcir le cerveau et de nous vendre les équipements, les matériels adéquat.

Tu sais construire une étagère ? Connaissance superfétatoire dans le monde d'Ikéa ! Ton père t'a montré, enfant, comment cuire une volaille ? Quelle drôle d'idée, à l'époque où une simple pression du doigt te permet de régler ton four... Tout cela peut paraître, finalement, très accessoire. Mais c'est justement l'accessoire, venu remplacer l'essentiel, qui désormais forme la matrice dans laquelle se débattent nos existences formatées. Le bouton sur lequel appuie le trader / soldat du capitalisme numérique ne ressemble-t-il pas, trait pour trait, au bouton "rôtisserie" du four ?

Fred Groupe Saint-Ouen 93 Fédération Anarchiste

Le Monde libertaire Hors-Série, bimestriel de la Fédération anarchiste, adhérente à l'Internationale des fédérations anarchistes 64 pages d'actualités en couleurs vues par les anarchistes pour cinq euros http://www.federation-anarchiste.org Retrouvez le site web du Monde Libertaire à l' adresse suivante: http://www.monde-libertaire.fr

En vente à la librairie l'Autodidacte 5,rue Marulaz 25000 Besançon le mercredi de 16h00 à 19h00 et le samedi de 15h00 à 19h00

Le Monde Libertaire Hors-Série n°53

Le Monde Libertaire Hors-Série n°53

Lire la suite

Communiqué de Mario González à propos de sa condamnation

21 Janvier 2014 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #groupe Proudhon - FA


MEXICO:
Communiqué de Mario González à propos de sa condamnation

Vendredi 10 janvier j’ai été condamné à 5 ans et 9 mois de prison, sans
droit à caution. Je dois purger cette peine à la prison de Santa Martha
Acatitla. Sur le plan juridique, nous ferons appel. Celui-ci aura pour
objectif d’annuler la condamnation ou de la réduire afin de pouvoir sortir
sous caution.

La position d’extrême droite de la juge est claire. Avec ses lois elle
nous condamne à l’enfermement grâce à des éléments risibles, sous notre
nez, elle se moque de nous avec ces procédures ridicules.

Ce système politique avec sa "gauche" institutionnelle nous ferme toutes
les voies de lutte, en renforçant les chaînes et les prisons mentales qui
nous lient. Maintenant même les soupapes de sécurité sur lesquelles les
groupes "démocratiques", "pacifistes" et réformistes s’appuient commencent
à se refermer, je ne doute pas que face à cela, ils préfèrent le silence
plutôt que de se fatiguer.

Nous n’oublions jamais que la révolution est un droit face à l’oppression,
c’est ce que je considère depuis toujours. Et les libertés obtenues par
l’espèce humaine ont été l’œuvre des illéga-ux-les de tout temps qui ont
pris les lois dans leurs mains et les ont brisées, comme le disait R.F.
Magón.

Face à tant de merde et de misère nous pourrions baisser les bras, mais
nous pouvons aussi ne jamais nous rendre et nous lever autant de fois que
nécessaire. C’est vrai que ça fait mal de vivre, ce qui nous entoure nous
déprime tellement que parfois cela nous conduit dans des profondeurs
obscures pleines de solitude, de peur et de tristesse, mais même ainsi je
crois qu’il ne faut pas perdre espoir, et tant que nous sommes vivant-e-s,
il faut continuer debout, en luttant, même en étant enfermé dans
l’obscurité et la solitude.

Mario González

Ville de Mexico, 13 janvier 2014


Traduit par les trois passants

Source: http://solidaridadmariogonzalez.wordpress.com/

Pour plus d'infos et vidéo : http://liberonsles.wordpress.com/
Communiqué de Mario González à propos de sa condamnation
Lire la suite

Justice pour Ayoub

20 Janvier 2014 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Répression

TROIS ANS DEJA !

« JUSTICE POUR AYOUB

L'OEIL CREVE PAR UN TIR DE FALSH BALL »

Le policier auteur du tir a été mis en examen.

Une reconstitution des faits a été organisée à Audincourt le 19/12/2013.

Mais, c'est le troisième juge d'instruction à avoir hérité de l'affaire

et toujours pas de décision de justice.

La liste des victimes des tirs de flash ball de la police s'allonge.

La 27ème victime est un pompier

de 29 ans qui a perdu un œil dans une manifestation à Grenoble le 27 décembre 2013 !

POUR SOUTENIR AYOUB

POUR CRIER AVEC LUI NOTRE EXIGENCE DE JUSTICE

POUR DIRE NON A L'UTILISATION DE CETTE ARME DANGEREUSE :

GRAND RASSEMBLEMENT POPULAIRE

DEVANT LE FOYER MUNICIPAL

PLACE DU M
ARCHE

à AUDINCOURT

le SAMEDI 8 FEVRIER 2014 à 10h

Le bureau du Comité de Soutien à Ayoub

Lire la suite
1 2 > >>