Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le Monde Libertaire n° 1616 du 9 au 15 Décembre 2010

11 Décembre 2010 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #groupe Proudhon - FA

 

ML-1616-recto-1-.jpg

 

Le Monde Libertaire n° 1616 du 9 au 15 Décembre 2010

 

« Bip bipbip, biiiiiiiiip, re-bip »

R2-D2

 

Sommaire

Actualité

À la une : la police tue, par G. Goutte, page 3

Hébergement d’urgence et sans-papiers, par Nicolas, page 4

Xénophobie, racisme et grands principes, par M. Rasjfus, page 5

L’autruche de la semaine, par F. Ladrisse, page 5

Des brèves, un strip, page 6

La casse de l’hôpital : le cas Tenon, par B. Kelles, page 7

Syndicalisme et valeurs républicaines, par la CNT, page 8

Polar polaire, par B. Collins, page 9

Syndicat en ligne de mire, par M. Silberstein, page 9

Arguments

Du berceau au berceau, par N. Potkine, page 10

Quel enjeu pour la décennie ?, par P. Pelletier, page 11

International

Israël et droitisme, par P. Sommermeyer, page 14

Non-violence palestinienne, par A. Bernard, page 15

Sciences

Carton rouge, par H. Ferrière, page 16

Histoire

Makhno, contre les rouges et les blancs, par P. Nurnberg, page 17

La traite des Slaves, par F. Mintz, page 20

Mouvement

C’est pas du cinoche, par Bibo, page 21

Prévert laboure ses champs de révolte, page 21

Sur les ondes, page 22

À voir, à faire, page 23

 

Editorial

Le comité de rédaction du Monde libertaire est profondément vexé. Il n’a pas été choisi pour collaborer, aux côtés du New York Times, du Guardian, d’El País et du Spiegel, avec le site internet WikiLeaks pour contrôler la publication des désormais fameuses notes diplomatiques pêchées numériquement dans toutes les ambassades étatsuniennes. Notre bon vieux journal était pourtant le collaborateur idéal étant données ses aspirations à révéler la face cachée du pouvoir. Et son service de renseignements d’échelle internationale capable de vérifier toutes les informations. Laissons donc ce contrôle aux grands noms de la presse de l’ordre établi occidental.

 

Il s’agit en effet de contrôle puisqu’ils retiennent l’information tant qu’elle n’a pas été « analysée » par leurs soins. Sur le quart de million de messages, seules trois petites centaines ont pour l’instant été dévoilées. On nous assure que c’est au nom de la vérification des faits et de la protection des personnes citées. On parie combien que, sous la pression des gouvernements, les grands quotidiens évitent les sujets vraiment gênants et ne choisissent que les potins sur les personnalités politiques en vue dans leurs pays respectifs parce que leur lectorat est consommateur de ce genre de futilités.

 

À ces potins s’ajoutent des informations qui ne sont pas des scoops sur les sujets diplomatiques à la mode comme la situation de l’Iran ou de la Corée du Nord. Loin d’être une crise majeure et historique pour la diplomatie internationale, ces fuites sont en premier lieu une aubaine pour tous les groupes de presse du monde. Et comme la stratégie du bouc émissaire est reconnue d’utilité publique par nos chers gouvernants, la chasse est lancée contre le fondateur du site WikiLeaks, Julian Assange. Deuxième manne pour pas mal de journaleux : de petits romans d’espionnage à deux francs sont écrits, entre deux révélations sur la vie sexuelle de cet Australien poursuivi. Mieux, l’origine des fuites, un soldat américain ayant travaillé dans le renseignement en Irak, a aussi vu toute sa vie privée étalée sur la place publique.

 

Autour de ces pseudo-révélations apparaissent des « débats » -au sens où l’entendent les acteurs du secteur médiatico-économique - sur la liberté de la presse. Questions tout à fait déplacées puisqu’en l’occurrence la presse n’est pas libre et ne semble pas chercher à l’être. Ce qu’on ne lit pas, ce qu’on n’entend pas, ce sont des questions sur les motivations cachées derrière des conflits armés, derrière des opérations de manipulation du public, derrière des poignées de mains et des sourires entre grands de ce monde. Scoops, pressions, sélection de l’information, argent, pouvoir. Ce qui aurait pu être révélé des coulisses du spectacle a été mis en spectacle.

 

 

Le Monde libertaire, hebdomadaire de la Fédération anarchiste, adhérente à l'Internationale des fédérations anarchistes

Chaque jeudi en kiosque, 24 pages d'actualités en couleurs vues par les anarchistes pour deux euros cinquante

http://www.federation-anarchiste.org

Trouvez le point de vente du Monde libertaire le plus proche de chez vous :

http://www.trouverlapresse.fr

Retrouvez le site web du Monde Libertaire à l' adresse suivante:

http://www.monde-libertaire.fr

En vente à la librairie à la librairie associative l’Autodidacte

5, rue Marulaz

25000 Besançon

Ouverte le mercredi de 16h00 à 19h00

Et le samedi de 15h00 à 19h00

 

Vente à la criée le dimanche matin sur le petit marché de Battant

 

Lire la suite

A L'autodidacte vendredi 10 décembre

9 Décembre 2010 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #groupe Proudhon - FA

 

bauer.gif

 

Après l'annulation de la réunion du 3 décembre due aux perturbations météoroliques et au retard des trains, l'invité du groupe Proudhon, ce vendredi 10 décembre, est Charlie Bauer.
Charlie Bauer, c'est un roc, un homme debout que 25 ans de réclusion dont un certain nombre en QHS n'ont pas réussi a détruire la radicalité et l'engagement révolutionnaire.
Il est surtout connu pour son association avec Jacques Mesrine pour détruire les QHS.
Ajoutons entre parenthèses, qu'il n'en fut jamais le bras droit comme l'écrivait un journaliste de l'Est républicain la semaine dernière, tant leur parcours et leur idéologie divergeaient. Ils firent un court bout de chemin ensemble pour lutter contre les QHS que tous avaient subis.
La réunion commencera par la diffusion du DVD Rouge bandit qui permettra de lancer le débat.

Lire la suite

Casa marulaz

7 Décembre 2010 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Répression

Nous avons été expulsé !!!

La Casa Marulaz expusée

 

les infos sur

http://casamarulaz.wordpress.com/

Lire la suite

Resto trottoir

5 Décembre 2010 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Info (s)

AFF_RestoTrottoir_101208-1-.jpg

Lire la suite

Charlie Bauer le 10 décembre

5 Décembre 2010 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #groupe Proudhon - FA

Suite à des problèmes de météo et donc de train (retard au départ de plus de 2h00) Charlie n'a pas pu se rendre à Besançon le 03 décembre; La réunion est repoussée au vendredi 10 décembre

Toutes nos excuses

REUNION-DEBAT

Organisée par le gr. Proudhon de la FA

 

Avec Charlie BAUER

Autour de son dernier livre

 

Le redresseur de clous

Une violence révolutionnaire

 

Vendredi 10 décembre 2010

à 20h30

Librairie associative l'autodidacte

5, rue Marulaz

25000 Besançon

 

 

 

http://www.lautodidacte.org - Tél. 03 81 82 14 94

Lire la suite

ce soir à l'autodidacte

3 Décembre 2010 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #groupe Proudhon - FA

REUNION-DEBAT

Organisée par le gr. Proudhon de la FA

 

Avec Charlie BAUER

Autour de son dernier livre

 

Le redresseur de clous

Une violence révolutionnaire

 

Vendredi 3 décembre 2010

à 20h30

Librairie associative l'autodidacte

5, rue Marulaz

25000 Besançon

 

 

 

http://www.lautodidacte.org - Tél. 03 81 82 14 94

  

Lire la suite

Le Monde Libertaire n°1615 du 2 au 9 Décembre 2010

3 Décembre 2010 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #groupe Proudhon - FA

ML-1615-recto-1--copie-1.jpg

 

Le Monde Libertaire n°1615 du 2 au 9 Décembre 2010

 

« Durruti avait tort. Le reggae, c’est moins bien que le métal. »

Maurice Joyeux

 

 

Sommaire

Actualité

Émeutes au CRA de Vincennes, par Nicolas, page 3

Des membres dETA en cour dassises, par J.-M. Raynaud, page 4

Le pape parle de la capote, par P. Schindler, page 4

Lautruche de la semaine, par F. Ladrisse, page 5

Des brèves, un strip, page 6

À la une : Retraites, vous croyiez que c’était fini ? par M. Sahuc, page 7

Arguments

Faut-il s’aimer les uns les autres ? par M. Rajsfus, page10

Enfermée à lhosto, enfermée en prison, lettre, page 12

International

Russie, la bataille de Khimki, page 14

Répression, solidarité en Biélorussie, page 15

Sciences

De l’origine du sentiment d’égalité, par P. Servigné, page 16

Histoire

L’affaire Durand, par Patrice et Jean-Pierre, page 17

Art

Art et anarchie, page 20

Mouvement

C’est pas du cinoche, par Bibo, page 21

Antinucléaires sur la voie, page 21

Deux nouvelles liaisons de la FA, page 21

Sur les ondes, page 22

À voir, à faire, page 23

 

Editorial

Ça y est, c’est la débandade bleu marine ! Cette semaine, les cognes ont défilé par centaines dans les cités marseillaises pour organiser des « opérations coups de poing » contre les dealers et trafiquants en tous genres logeant dans l’obscurité des caves et autres chefs-lieux clandestins de la pègre sudiste. Mais les guignols ne se contentent pas des sous-sols des immeubles miteux, organisant sur les routes phocéennes des « contrôles de grande envergure » dans le vain espoir d’y découvrir des armes, de la drogue et du matos de contrebande.

 

Au final, ces opérations médiatiques - pour ne pas dire électoralistes - ne mèneront pas à grand-chose : au plus, quelques kilos de cocaïne, des scooters (un engin démoniaque pour diables encapuchonnés), un quad (diantre !), des brassards de police (tiens donc, la maréchaussée aurait-elle quelque accointance avec la pègre ?) et, tout de même, des armes à feu (pour préparer la guérilla urbaine). Un défilé de connards, une démonstration de force. La République sexhibe, se met à poil pour nous dévoiler son corps nu, bleu, muscléé, fait de poudre et de cartouches. Aucune tête ne tombera.

 

Et, pourtant, cest une réalité : nombre de citéés françaises vivent en permanence sous le joug dorganisations mafieuses qui, avec violence, senrichissent du trafic de la drogue et des armes. Ce sont elles qui contrôlent ces espaces, qui y contiennent les colères populaires et légitimes et y font régner un ordre de violence et de terreur. La loi du silence, les menaces de mort et autres outils au service de la peur sont des réalités odieuses que personne ne peut nier. Et tout cela na rien de romantique. Ces bandits ne sont pas des Robins des bois. Bien loin dêtre des révoltés ou des révolutionnaires, ils sont éétroitement liés au pouvoir dÉtat et avancent main dans la main avec les flics, au nom dun deal officieux : si la police ne met pas trop son nez dans les affaires de drogues, la pègre fera en sorte de contenir la révolte des jeunes et déviter quelle ne se politise et quelle ne débouche sur de véritables émeutes insurrectionnelles.

 

Cest ça, la triste réalité des banlieues françaises : des populations pauvres, exploitées et complètement démunies, prises dans le carcan de la police et du grand banditisme mafieux. Et nous aurions tort, nous autres anarchistes, de nous méprendre et de tomber dans le gauchisme le plus démago qui voudrait nous faire fermer les yeux sur la violence de la pègre au nom dun fétichisme quasi religieux (mais pour sûr éélectoraliste) des banlieues. Il ny a rien de révolutionnaire dans tout ça, juste des situations de domination et dexploitation dune violence inouïe quil nous faut détruire. Alors, flics et mafieux, connards en uniforme ou en civil, allez crever !

 

 

Besançon (25)

20h 30. Conférence-débat avec Charlie Bauer, autour de son livre Le Redresseur de clou, à la librairie L’Autodidacte, 5, rue Marulaz. Entrée libre.

 

Le Monde libertaire, hebdomadaire de la Fédération anarchiste, adhérente à l'Internationale des fédérations anarchistes

Chaque jeudi en kiosque, 24 pages d'actualités en couleurs vues par les anarchistes pour deux euros cinquante

http://www.federation-anarchiste.org

Trouvez le point de vente du Monde libertaire le plus proche de chez vous :

http://www.trouverlapresse.fr

Retrouvez le site web du Monde Libertaire à ladresse suivante:

http://www.monde-libertaire.fr

En vente à la librairie à la librairie associative l’Autodidacte

5, rue Marulaz

25000 Besançon

Ouverte le mercredi de 16h00 à 19h00

Et le samedi de 15h00 à 19h00

 

Vente à la criée le dimanche matin sur le petit marché de Battant

 

Lire la suite