Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Médias en résistance

29 Mai 2012 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Info (s)

 Le CAC (Collectif pour des Alternatives au Capitalisme)  et l'association Pour Politis présentent :

 

MÉDIAS EN RÉSISTANCE
Rôle, place et fonctionnement des médias alternatifs

 

Avec la participation de Denis Sieffert, Directeur de la rédaction de Politis


Jeudi 31 mai  20h

Besançon, Kursaal, salle Proudhon

Participation libre et souhaitée

Les informations que nous recevons façonnent nos imaginaires, nos représentations du monde, nos désirs.

 Dans un régime totalitaire, les médias sont contrôlés par le pouvoir politique ; la censure et la propagande se devinent aisément. Dans les démocraties représentatives occidentales, les médias sont censés être libres et animés par une exigence de vérité. Dans ces conditions, pourquoi présentent-ils la réalité d'une manière qui favorise les pouvoirs politiques et économiques ? Par quels mécanismes certains sujets sont-ils éliminés, certaines opinions marginalisées ? 

Les médias sont devenus des industries capitalistes dont les contraintes financières influent sur le contenu et la qualité des informations. Comme le reste de l’industrie, ils ont fait l’objet ces dernières années, sous l’impulsion de la dérégulation libérale, de concentration et de financiarisation. Les principales chaînes de TV (TF1 en constitue la meilleure illustration), les grands titres de presse, ainsi que les radios, sont toutes à la recherche effrénée du profit.

En France, la plus grande partie des médias sont détenus par cinq multinationales : Bouygues, Dassault, Lagardère, Bertelsmann, Vivendi-Universal, empires financiers dont le chiffre d'affaire oscille entre 10 et 25 milliards d'euros. L’information devient une marchandise, comme n’importe quelle autre. De leur côté, les médias du service public voient leurs ressources se raréfier. Les médias indépendants ou associatifs peinent à survivre.

 

Quelle place reste-t-il pour une information indépendante, de qualité dans l’hexagone ? Comment s’opposer dans ce secteur à la logique financière et à la concentration ? Peut-on opposer une résistance à l’uniformisation de l’information et de la culture ?

C’est afin de répondre à ces questions que nous avons invité Denis Sieffert, directeur de la rédaction de Politis, (hebdomadaire indépendant).

 Plus d’informations : cacbesac@hotmail.fr  et http://agendamilitant.besancon.over-blog.com/

Lire la suite

De l'indignation à l'engagement

27 Mai 2012 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Info (s)

lyc-en-copie-1.png- Conférence de Stéphane Hessel : « De l¹indignation à l'engagement »

 

 

Mardi 29 mai 2012, 18 h 30 - 20 h

 

 

IRTS de Franche-Comté, Besançon.

Lire la suite

Le Monde Libertaire n° 1673

25 Mai 2012 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #groupe Proudhon - FA

ML-1673-recto.jpgLe Monde Libertaire n° 1673 du 17 au 23 Mai 2012

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« Si le vin t’empêche de travailler, supprime le travail. »

Un mur

 

Sommaire

Actualité

Permis d’harceler, Hélène, page 3

Chronique néphrétique, Rodkol, page 5

Météo syndicale, T. Impétueux, page 6

Nouvelles des fronts sociaux, Hugues, page 7

Les cathos et Sarko, Le Furet, page 8

Le cadeau de départ de Guéant, G. Goutte, page 9

Arguments

Hollande élu, et maintenant?, J.-M. Raynaud, page 10

International

La peste brune en Grèce, P. Schindler, page 11

Le massacre de Sétif (8 mai 1945), M. Rajsfus, page 12

Luttes criminalisées en Espagne, O. Alberola, page 14

Liberté pour Laura Gomez, R. Pino, page 15

Les camps de réfugiés de Thaïlande, T. Pellicer, page 16

Histoire

Libertaires espagnols dans la Résistance, . Rosell, page 18

Culture

Football et anarchisme, page 20

Mouvement

Radio libertaire, 22

Agenda, page 23

 

Editorial

Les temps qui courent ne sont pas terribles, c’est le moins qu’on puisse dire. Entre une Grèce qui dresse un petit tapis rouge à l’ultranationalisme fasciste décomplexé, une Espagne qui s’enfonce dans la crise et la répression du mouvement syndical et une France où les plans sociaux se multiplient en même temps que les créations de nouveaux outils visant à amplifier et perfectionner le contrôle social, le temps n’est pas au beau fixe, du moins pour les travailleurs et les laissés pour compte du libéralisme.

 

Il faut dire que, côté riposte, on est un peu à la ramasse. Dans notre bel Hexagone, on n’a pas vu l’ombre d’un mouvement social de masse depuis la défaite de l’automne 2010 contre la réforme des retraites. Certains y voient la conséquence perverse de l’élection présidentielle et son lot d’illusions habituel. Mais le spectacle a beau être terminé, l’offensive n’a pas l’air d’être à l’ordre du jour dans les baraques syndicales.

 

On attend les législatives ? Et, après, on laissera passer l’été, histoire que la lutte des classes puisse, elle aussi, prendre ses vacances ? Et après ? On laissera quelques mois au nouveau président pour faire les réformes promises ? On se demande bien où tout cela va nous mener. Le capitalisme est en crise et les résistances sociales, qu’elles viennent du monde du travail ou d’ailleurs, sont discrètes.

 

Pourtant, c’est bien maintenant que nous, révolutionnaires, avons une carte à jouer : celle de l’alternative. Pointer les contradictions du système actuel, trouver ses failles et réfléchir, collectivement, à la construction d’une contre-offensive sociale qui soit aussi bien un mouvement de lutte qu’une force de proposition concrète et pragmatique pour jeter les jalons d’une nouvelle société. Et pour se faire, nous devons nous efforcer de sortir des ghettos identitaires et des préoccupations individuelles pour penser et bâtir, tous ensemble, une véritable alternative révolutionnaire.

 

 

Le Monde libertaire, hebdomadaire de la Fédération anarchiste, adhérente à l'Internationale des fédérations anarchistes

Chaque jeudi en kiosque, 24 pages d'actualités en couleurs vues par les anarchistes pour deux euros cinquante

Chaque semaine les groupes de la Fédération Anarchiste diffusent une édition gratuite du Monde Libertaire.

http://www.federation-anarchiste.org

Retrouvez le site web du Monde Libertaire à l' adresse suivante:

http://www.monde-libertaire.fr

 

En vente dans toutes les bonnes librairies et donc à

La librairie associative l’Autodidacte

5, rue Marulaz 25000 Besançon

Vente à la criée le dimanche matin sur le petit marché de Battant

Lire la suite

Printemps "érable"

25 Mai 2012 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #groupe Proudhon - FA

Pour info, des nouvelles du Québec

 

Je porterai dorénavant un carré noir

18 mai 2012 11h55 · Normand Baillargeon

Quand la vérité n’est pas libre, la liberté n’est pas vraie.

Les vérités de la Police sont les vérités d’aujourd’hui.

Jacques Prévert

Je porterai dorénavant un carré noir. [Ajout: sans enlever le rouge, bien entendu.Et les deux ensemble font un bien beau drapeau]

 Je le porterai d’abord en solidarité avec ces jeunes gens que l’on  a sans répit humiliés, battus, matraqués, et gazés et pour ne jamais oublier ce qu’on leur a fait.

Je le porterai pour me rappeler que je suis en deuil de la démocratie, pour dire à tous et à toutes ma tristesse devant ce qui ressemble désormais plus, et je pèse mes mots, à une association de malfaiteurs qu’à un Gouvernement, à un rassemblement de mafieux gangrenés par la corruption et autour desquels flotte, immanquable, la nauséabonde odeur du scandale et du mépris de la société civile.

Je le porterai pour me rappeler qu’on m’a menti en assurant que le débat sur les frais de scolarité a eu lieu : les étudiants et les professeurs se sont en effet retirés de ces consultations bidon organisées par les Libéraux et durant lesquelles il ne pouvait être sereinement traité; et pour me rappeler que ce gouvernement a ensuite refusé de discuter de cette question dans toute son ampleur et avec sérieux, ce que seuls des états généraux peuvent accomplir.

Je le porterai pour me rappeler ces efforts de dissolution du politique dans le juridique.

Je le porterai pour me rappeler votre trop longtemps maintenu refus de négocier et, ce moment venu, votre inébranlable refus d’aborder les questions que posaient les étudiants et les étudiantes en grève.

Je le porterai pour me rappeler que je suis en deuil de la démocratie délibérative, assassinée par des faiseurs d’opinion que je ne peux me résoudre à appeler des journalistes et dont les excès de langage ont dépassé de loin tout ce que j’ai vu dans ma vie.

Je le porterai pour me rappeler ces sondages non probabilistes qui ont, c’est une honte, été ce que nous avons eu de mieux à nous offrir dans le cadre de notre conversation démocratique sur un enjeu de cette importance.

Je le porterai aussi en deuil de ces mots de la langue qui ont été  bien malmenés ces derniers temps : grève, démocratie, accessibilité, et pour ne pas oublier que ces perversions du langage ont consisté à faire d’un enjeu collectif et politique une affaire individuelle, marchande et économique

Je le porterai pour la liberté d’expression, d’association et de manifestation que cette inique loi spéciale poignarde au coeur.

Je le porterai en solidarité avec mes compagnons libertaires qu’on humilie, qu’on bat, qu’on matraque, et qu’on gaze, comme les autres, mais qu’on calomnie aussi.

Je le porterai donc pour me rappeler l’immense et noble espoir que l’anarchisme n’a cessé de porter : celui d’une société libre, démocratique, égalitaire et sans pouvoir illégitime, pour me rappeler cet idéal que j’aime infiniment et dont ne connaissent manifestement rien ceux et celles qui lui crachent aujourd’hui dessus.

Je le porterai enfin et surtout pour me souvenir que des jeunes gens, un moment, chez nous, ont incarné cet idéal: et que si les gouvernements passent, cet idéal, lui, ne mourra jamais.

Je porterai dorénavant un carré noir.

Et je vous invite à en porter un, vous aussi : les raisons pour ce faire ne manquent hélas pas.

Normand Baillargeon

http://voir.ca/normand-baillargeon/2012/05/18/je-porterai-a-present-un-carre-noir/

 

http://www.rtl.fr/actualites/international/article/quebec-le-101eme-jour-de-la-greve-etudiante-a-montreal-derape-avec-400-arrestations-7748530251 

http://nerfs-d-acier.blog4ever.com/blog/lire-article-540752-9325978-printemps_quebecois_et_proposition_nerfs_d_acier.html#.T73lbbM2XmM.facebook 

http://maps.google.com/maps/ms?ie=UTF8&oe=UTF8&msa=0&msid=209921455125856405191.0004c0b660726b1ce5f2f 

http://www.lesinrocks.com/2012/05/24/actualite/le-printemps-rable-change-de-dimension-11262892/ 

http://www.radio-canada.ca/nouvelles/societe/2012/05/23/005-etudiants-manifestation-nocturne.shtml 

Lire la suite

70e Congrès de la Fédération anarchiste

23 Mai 2012 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #groupe Proudhon - FA

70e Congrès de la Fédération anarchiste

Rouen, les 26, 27 et 28 mai 2012

La Fédération anarchiste tiendra les 26, 27 et 28 mai son 70e Congrès à Rouen. Comme chaque année, le Congrès sera l’occasion de faire un bilan de l’action de la FA, par ses groupes et militants mais également sur l’activité et la situation de ses œuvres (Radio libertaire, le Monde libertaire...) depuis le dernier Congrès réuni à Corbigny dans la Nièvre en juin de l’année dernière.

 

Cette année a été marquée par un contexte électoral malheureusement peu propice aux grands mouvements sociaux. Pour autant l’activité de la Fédération anarchiste portée par la dynamique de ses œuvres et de ses militants a été importante et a permis un développement qu’il importe de souligner mais aussi de consolider et de prolonger. Ainsi la Fédération anarchiste qui réunit aujourd’hui 105 groupes et liaisons, présents dans 70 départements en France, à l’Outre-mer mais aussi en Suisse et en Belgique a-t-elle gagné 18 implantations sur les 12 derniers mois et 33 groupes et liaisons depuis deux ans.

Ce développement doit se poursuivre pour renforcer les groupes existants, transformer les liaisons en groupes et nous implanter dans les régions et villes où nous somme encore absents et où le mouvement libertaire est à reconstruire. L’objectif doit-être de rompre l’isolement des militants en multipliant les liaisons dans le but que celles-ci se transforment rapidement en groupes et que ces derniers se développent pour atteindre la taille suffisante pour occuper tout le panel militant qu’un groupe anarchiste peut offrir : propagande, formation, participation aux luttes, participation aux œuvres et à la vie fédérale, entraide... La formation d’unions locales, départementales et régionales doit aller de pair avec le développement des groupes pour permettre la coordination des activités et la mise en commun des expériences et des ressources.

 

La dynamique fédérale est également portée par les œuvres fédérales qui se sont largement mobilisées cette année :

Radio libertaire, la voix de la Fédération anarchiste avec plus de 90 émissions animées par plus de 200 militants a ainsi fêté ses 30 ans en octobre dernier et a réuni pendant deux journées de rencontres, de concerts et de débats plus de 2000 auditeurs.

Le Monde libertaire a décidé, après la tenue d’un Congrès extraordinaire de la FA au mois de novembre à Paris et consacré à la situation de son journal, l’édition d’une nouvelle formule gratuite sur la base d’un numéro de 8 pages distribué par les réseaux militants à près de 8000 exemplaires par semaine. La question de la présence en kiosque en conséquence à la contre-réforme liberticide de Presstalis qui prive de revenus toute la presse militante et sans publicité reste posée comme celle de la périodicité du journal. L’importance de votre soutien, par la souscription, par vos abonnements et par la diffusion du journal reste primordiale.

 

Le 6e Salon du livre libertaire organisé sur 3 journées les 11, 12 et 13 mai derniers à Paris a compté plusieurs milliers de visiteurs, plus d’une centaine d’auteurs de présents et plus d’une centaine de structures d’éditions militantes et alternatives. Cela témoigne d’une vitalité certaine de l’édition libertaire ainsi que de l’intérêt du public qui a encore une fois massivement répondu présent.

 

L’organisation cet été à St-Imier en Suisse des rencontres internationales de l’anarchisme est un pari formidable lancé à l’initiative de la Fédération anarchiste, de l’Organisation socialiste libertaire, de la Fédération libertaire des Montagnes et de la coopérative Espace noir. A l’occasion de l’anniversaire des 140 ans du Congrès de l’Internationale anti-autoritaire à St-Imier en 1872 et de ses résolutions qui constituent encore aujourd’hui le socle de l’anarchisme ouvrier, une rencontre mondiale des anarchistes de tous les continents est organisée parallèlement à la tenue du 9e Congrès de l’Internationale des fédérations anarchistes (IFA). Ces événements qui devront rassembler plusieurs milliers de personnes du 9 au 12 août constituent un véritable défi, politique, militant et financier qui démontreront la valeur de l’internationalisme au sein du mouvement anarchiste, hier, comme aujourd’hui et pour demain.

Enfin, notre implication dans les luttes occupera un espace important du Congrès. Une coordination syndicaliste libertaire des militants a été créée pour partager les expériences et confronter nos pratiques dans les luttes et dans nos structures syndicales. Les alternatives en actes et la fédération des expériences autogestionnaires seront également abordées dans le cadre de nos axes de propagande, de nos campagnes fédérales afin de permettre la crédibilisation des idées et méthodes libertaires par leurs mises en pratique et la construction de revendications en rupture avec les logiques étatistes et capitalistes.

 

Voici quelques aspects qui seront donc abordés par les quelques 150 délégués attendus au Congrès de la Fédération anarchiste à Rouen ce week-end.

Créez ou rejoignez des groupes libertaires ! Militez pour la diffusion des idées et des pratiques anarchistes et leurs mises en application, ici et maintenant ! Adhérez à la Fédération anarchiste !

 

Julien groupe de Rouen de la Fédération anarchiste – Secrétaire aux Relations intérieures (relations-interieures@federation-anarchiste.org)

Lire la suite

Elections

22 Mai 2012 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #groupe Proudhon - FA

En cette période de psychodrame national, je propose que les élections soient dans le futur fixées en décembre. C’est le mois où l’on croit au Père Noël.

R.C.

   

moutonnoir.jpg

Lire la suite

Exposition

20 Mai 2012 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Info (s)

Exposition  La biodiversité ça se cultive aussi !

 

Réalisée par le réseau Semences Paysannes

 

Dates : Du 22 mai au 2 juin (du mardi au vendredi de 13h à 18h)

 

Lieu : locaux de RéCiDev, avenue du Parc à Planoise

Lire la suite

A partir de ce soir

18 Mai 2012 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #A lautodidacte.org

Besançon: Pas sérial s’abstenir 15ème FESTIVAL DES LITTÉRATURES POLICIÈRES, NOIRES ET SOCIALES 19/20 Mai 2012 au Kursaal (place Granvelle)

 

 

Dans le cadre de ce festival organisé par l’association   » Pas sérial s’abstenir « , la Librairie Associative l’Autodidacte de Besançon, tiendra un stand sur lequel vous pourrez trouver de nombreux livres.

Il y aura également des rencontres-débats avec Caryl Ferrey, José Munoz, Laetitia Bourgeois, Karim Madani, Joeph Incardona…

Ce festival aura lieu au  grand Kursaal de Besançon. le Samedi 19 et le Dimanche 20 Mai 2012.

Adresse du Kursaal : 2 Place du Théatre, 25000 Besançon (proche du Palais Granvelle).

 

Vendredi 18 mai

Médiathèque Pierre Bayles

18 h : rencontre avec

Jean-Hugues Oppel

et Marie Vindy.

Samedi 19 mai

14 h : Ouverture salon.

Rencontres, dédicaces.

15 h 30 : Projection

«L’Argentine de Muñoz»

Suivi d’un débat en présence de

José Muñoz, Caryl Ferey

et P-A Sauvageot (réalisateur),

animéé par June & Thierry Loew.

19 h : Apéro Musical

Manolo Tango

20 h : Clôture

Dimanche 20 mai

10 h : 10° tournoi de pétanque

14 h : Ouverture salon,

rencontres, dédicaces

18 h : Clôture
Lire la suite

Nouveauté de l'autodidacte

17 Mai 2012 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #A lautodidacte.org

 
refraction-28.jpgLe nouveau Réfractions est paru avec pour titre 
Indignations Occupations Insurrections 

 
 
Pour ceux qui veulent lire son sommaire c'est ici
 http://refractions.plusloin.org/spip.php?article601



LES MOUVEMENTS D’OCCUPATIONS D’ESPACES PUBLICS QUI se sont multipliés
depuis l’année dernière dans diverses villes d’Europe et des États-Unis ont certainement 
bénéficié de l’élan initié par les révoltes dans les pays arabes, et on peut trouver entre 
les deux groupes d’événements des points communs mais aussi de grandes différences. 
Parmi les points communs, le plus manifeste est sans doute l’utilisation des réseaux 
de communication par Internet, qui ont facilité une mobilisation rapide et étendue.

Dans les deux cas aussi, on a constaté une auto-organisation et un refus de toute
prise de commandement par des associations ou des individus. Le caractère clairement 
libertaire des pratiques d’assemblée et de décisions est très encourageant, même si 
les antécédents anarchistes sont complètement ignorés et non revendiqués explicitement.

Du côté des différences, il faut souligner d’abord que dans les pays arabes le but
immédiat était le renversement de dictatures, but éminemment rassembleur et 
concret ; à l’opposé, les mouvements des « indignés » se caractérisent par la 
multiplicité et l’indétermination des buts, l’unification se faisant seulement par 
l’identification des ennemis communs : les financiers, les grands possédants, les 
politiques qui sont à leurs ordres. En outre, dans les pays arabes, une bonne partie 
des activités étaient paralysées par les grèves et les manifestations de masse, 
tandis que dans les pays occidentaux les activités, notamment économiques, se 
poursuivent normalement en dépit des mobilisations, qui restent minoritaires. 
Dans les deux cas, on peut cependant s’interroger sur les résultats : une fois 
chassé le tyran, que va-t-on mettre à sa place, à quel point le changement pourra-t-il 
se faire en profondeur ?

Mais la question est bien plus embarrassante ici : sur quoi peut déboucher une
mobilisation, aussi réussie soit-elle au plan organisationnel et pratique, si elle n’a 
pas d’objectif réalisable à court terme ? Le fait de résister, de construire, de sentir 
ensemble une force a des effets durables sur les personnes et les relations humaines, 
même si le mouvement se dissout : cela donne confiance dans le fait qu’une large 
mobilisation est possible, et qu’elle peut atteindre des objectifs et faire vivre 
d’autres expériences. Mais peut-on espérer en attendre plus, dans le sens d’un réel 
changement de société ? 

En vente à
La librairie associative l’Autodidacte
5, rue Marulaz 25000 Besançon
Lire la suite

Pas sérial s’abstenir

16 Mai 2012 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #A lautodidacte.org

Besançon: Pas sérial s’abstenir 15ème FESTIVAL DES LITTÉRATURES POLICIÈRES, NOIRES ET SOCIALES 19/20 Mai 2012 au Kursaal (place Granvelle)

 

 

Dans le cadre de ce festival organisé par l’association   » Pas sérial s’abstenir « , la Librairie Associative l’Autodidacte de Besançon, tiendra un stand sur lequel vous pourrez trouver de nombreux livres.

Il y aura également des rencontres-débats avec Caryl Ferrey, José Munoz, Laetitia Bourgeois, Karim Madani, Joeph Incardona…

Ce festival aura lieu au  grand Kursaal de Besançon. le Samedi 19 et le Dimanche 20 Mai 2012.

Adresse du Kursaal : 2 Place du Théatre, 25000 Besançon (proche du Palais Granvelle).

 

Vendredi 18 mai

Médiathèque Pierre Bayles

18 h : rencontre avec

Jean-Hugues Oppel

et Marie Vindy.

Samedi 19 mai

14 h : Ouverture salon.

Rencontres, dédicaces.

15 h 30 : Projection

«L’Argentine de Muñoz»

Suivi d’un débat en présence de

José Muñoz, Caryl Ferey

et P-A Sauvageot (réalisateur),

animéé par June & Thierry Loew.

19 h : Apéro Musical

Manolo Tango

20 h : Clôture

Dimanche 20 mai

10 h : 10° tournoi de pétanque

14 h : Ouverture salon,

rencontres, dédicaces

18 h : Clôture
Lire la suite
1 2 3 > >>