Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

soutien à Oaxaca - Procès à Dijon

31 Décembre 2006 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Oaxaca Mexique

Soutien à Oaxaca : report du procès à Dijon

suite à une occupation

du consulat du Mexique / appel à soutien


Suite à un rassemblement et à une occupation du consulat du mexique à Dijon qui a eu lieu le 01.09 en marge des rencontres de l'Action Mondiale des Peuples, 6 personnes passeront en jugement. Cette action visait à montrer une solidarité vis à vis des luttes à Oaxaca (Mexique), à dénoncer la répression sur place et à ce qu'un communiqué de protestation soit envoyé à l'Etat mexicain depuis le consulat.

Suite à cette occupation, les policiers ont encerclé les manifestant-e-s dans la rue et le consul a designé, à son goût, les six personnes aujourd'hui inculpées, toutes avec une peau plutôt brune et/ou des dreads (faut-il en penser quelque chose?). Après une garde à vue de quelques heures, ces six personnes sont poursuivies pour différents motifs, dont séquestration en réunion (l'idée étant de faire passer une simple occupation pour une séquestration, ce qui, si ça passe, ferait une jurisprudence vraiment craignos), violence (le consul aurait été mordu) et vol en groupe (le consul se serait fait volé son portable et son carnet d'adresse pendant l'occupation). Les inculpé-e-s sont défendu-e-s par trois avocat-e-s dijonnais, assez motivé-e-s pour faire un boulot sérieux, qui risquent de réclamer le 09.01 un renvoi du procès à plus tard. Parmi les six inculpé-e-s il y a quatre étrangers qui sont retournés dans leurs pays respectifs, et qui ne pourront pas forcément revenir pour le procès.

En ce qui concerne les actions de soutien prévues, pour l'instant tout n'est pas encore fixé.

Pour plus d'infos ou pour organiser des actions de soutien, contactez leg@poivron.org ou téléphonez au 03 80 66 64 81. Il sera possible d'organiser un acceuil et logement à Dijon aux Tanneries pour les personnes se déplaçant.

Lire la suite

Réunion CCIODH Oaxaca

24 Décembre 2006 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Oaxaca Mexique

URGENT URGENT URGENT URGENT URGENT

 Participation à la Commission Civile Internationale d'Observation des Droits de l'Homme (CCIODH) à Oaxaca

 

Depuis plusieurs mois, la population de Oaxaca subit une répression d'une extrême violence de la part des forces policières et paramilitaires, dans un silence médiatique presque total. Face à l'urgence et à la gravité de la situation, une Commission Civile Internationale d'Observation des Droits de l'Homme (CCIODH) a été mise en place  pour recueillir les multiples témoignages de violations de ces droits (menaces, abus sexuels, tortures, séquestrations, arrestations arbitraires, disparitions, assassinats...). Un premier groupe de travail est actuellement au Mexique pour préparer la venue d'un second groupe qui enquêtera entre le 7 et 20 janvier 2007.

Sylvie Della Santa (Observatoire Bisontin des Médias) et Nathalie Rahaingomanana (Solidario), membres du comité amérique centrale, sommes engagées à participer à cette mission et nous préparons à partir début janvier. Nous souhaitons rallier et représenter dans le cadre de cette mission, toutes les personnes et organisations qui se voudraient solidaires. ATTAC-Besançon et SUD-Education nous ont déjà signifié leur participation financière aux frais de voyage. Nous invitons de même toutes les personnes et organisations souhaitant être informées et/ou apporter leur soutien, à venir aux réunions prévues

le mercredi 27 décembre
à 17h30 à la librairie l'autodidacte (place Marulaz)
à 20 h dans les locaux d'AC (place Victor Hugo)

PREMIER SIGNATAIRES : OBM, SOLIDARIO, COMITE AMERIQUE CENTRALE, ATTAC Besançon, SUD-EDUCATION

Si vous ne pouvez pas être présents mais souhaitez appuyer l'initiative,  vous pouvez  : - envoyer vos chèques à l'ordre de Comité Amérique Centrale, en précisant "opération Oaxaca" au 32 rue Fanart, 25000 Besançon
- nous contacter:
Sylvie : sydesa@free.fr
Nathalie : solidario@free.fr

Lire la suite

Mobilisation de soutien à Oaxaca

17 Décembre 2006 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Oaxaca Mexique

MOBILISONS-NOUS FACE À

LA RÉPRESSION DE LA COMMUNE D’OAXACA

Alors qu’au Mexique, la répression s’abattait sur le village de San Salvador Atenco, près de Mexico, en mai 2006 ; dans l’État d’Oaxaca, depuis plusieurs mois, le peuple s’est soulevé contre le despote au pouvoir, Ulises Ruiz. Une Assemblée populaire des peuples d’Oaxaca (APPO) s’est formée suite à la répression d’une longue grève d’enseignants de la région, et rassemble des centaines d’organisations de différents secteurs de la société de cet État.

 L'idée que le peuple puisse révoquer à tout instant celui qu’il a élu et qui n’accomplit pas sa tâche pour le bien commun est l’idée centrale de ce mouvement qui rassemble des centaines de milliers de personnes d’origines et d’horizons les plus divers. C’est elle qui anime la résistance. Au-delà des barricades, c’est une autre vision de la politique et des rapports que les gens peuvent avoir entre eux qui se construit...

Alors que l’APPO contrôlait une grande partie de la ville, le 27 octobre, des paramilitaires au service du gouvernement local ont tiré sur des barricades faisant 4 morts. Cela a été le prétexte rêvé du gouvernement fédéral pour envoyer la PFP (police militarisée) à Oaxaca. Elle est entrée dans la ville le 29 et a occupé le zócalo (la place centrale). Depuis la PFP a repris le contrôle de l'université et contrôle désormais toute la ville.

Aujourd'hui, la PFP et l'AFI (le FBI local) sèment la peur dans la ville, entrent illégalement dans les domiciles de personnes soupçonnées d'être des dirigeants ou des sympathisants du mouvement, aidées en cela par des voisins délateurs et soutenues et approuvées par des médias locaux et nationaux. On compte aujourd'hui des centaines de personnes arrêtées, torturées ; des disparus ; des blessés et des morts.

Oaxaca connait aujourd'hui les heures sombres qu'ont connues en leur temps d'autres pays d'Amérique latine. Il est de notre devoir de nous mobiliser et de faire pression sur le gouvernement mexicain, ainsi que d’exprimer notre solidarité envers la lutte des peuples d’Oaxaca. C’est pourquoi, en réponse à l’appel à la mobilisation nationale et internationale lancé par l’EZLN pour le 22 décembre, nous appelons à manifester :

Le vendredi 22 décembre sera à nouveau l'occasion de montrer notre solidarité.

Dehors Ulises ! Dehors la PFP !  

 

 

 

 

 

Libération de touTEs les prisonnierEs !  Réapparition en vie de touTEs les disparuEs !

Lire la suite