Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

notre histoire

Notre histoire

1 Juillet 2012 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #notre histoire

bakunine_michel.jpg                             Michel Bakounine (photo Nadar)
Le 1er juillet 1876, mort de Michel BAKOUNINE (Mikhaïl Aleksandrovitch Bakounine) à Berne (Suisse).
Révolutionnaire russe, véritable fondateur du mouvement anarchiste international, théoricien et homme d'action, incarnation même de l'esprit de révolte.
Il est né le 20 ou 30 mai 1814 (8 ou 18 mai dans le calendrier Julien) à Premoukhino (Russie). Issue de l'aristocratie, il fait ses études à l'école militaire de St-Petersbourg, d'où il sort officier d'artillerie à 17 ans. Mais, passionné par la philosophie de Hegel, il renonce à la carrière militaire et part étudier à l'Université de Berlin puis à Dresde. En 1844, il est à Paris, il y rencontre Proudhon et fréquente les milieux socialistes. Il est expulsé de France, en 1847, mais retourne à Paris pour participer à "l'ivresse révolutionnaire" de février 1848.
Séduit par le fédéralisme de Proudhon, et alors que l'agitation révolutionnaire gagne l'Europe centrale, il part participer en juin 1848 au congrès slave de Prague et à l'insurrection de Dresde. Arrêté et emprisonné, il est condamné à mort le 14 janvier 1850, par le tribunal de Saxe, puis extradé en Autriche, il est finalement livré à la police Tsariste le 17 mai 1851. Enfermé à la forteresse Pierre et Paul, il se résout à faire une confession qui lui vaut d'être déporté en Sibérie, d'où il s'évade et rejoint Londres en décembre 1861.
Il reprend son activité révolutionnaire, parcourt l'Europe de la Suède à l'Italie où il crée une société secrète "La Fraternité Internationale". En 1867, il s'installe à Genève et l'année suivante adhère à la section genevoise de l'Internationale. Déçu par "la Ligue Internationale de la paix et de la liberté"(démocrate), il fonde le 25 septembre 1868 "l'Alliance Internationale de la démocratie socialiste" qu'il tente de faire entrer à l'A.I.T. En 1869 il est en contact avec Netchaiev (révolutionnaire russe) auteur du "Catéchisme révolutionnaire". Le 15 septembre 1870, il arrive à Lyon, et organise avec d'autres internationalistes, un "Comité de salut de la France" qui proclame l'abolition de l'Etat et la constitution de communes révolutionnaires, mais l'insurrection populaire du 28 septembre échoue et le contraint à fuir. Le 12 novembre 1871, à Sonvillier les sections de l'A.I.T du Jura séduite par les idées anti-autoritaires de Bakounine s'unissent pour former la "Fédération Jurassienne". Mais, au congrès de La Haye en 1872, les socialistes autoritaires (marxistes) prononcent l'exclusion de James Guillaume et de Bakounine, délégués de la tendance anti-autoritaire. Les 15 et 16 septembre 1972, il prend part à Saint-Imier au Congrès constitutif de l'Internationale antiautoritaire. En 1873, Il écrit "L'Etat et l'Anarchie" un des textes les plus significatif de sa pensée théorique.
En juillet 1874, il est à Bologne (Italie), pour prendre part à un mouvement insurrectionnel mais celui-ci échoue et il regagne Locarno (Suisse) où Carlo Cafiero l'héberge. Malade et fatigué, il meurt deux ans plus-tard.
L'anarchiste Arthur Lehning, s'est consacré à la conservation et à l'édition de ses oeuvres. D'autres comme Fritz Brupbacher, où Madeleine Grawitz, lui ont consacrés des biographies.
"Je ne deviens vraiment libre que par la liberté des autres..."

 Source : http://www.ephemanar.net/

Lire la suite

Entretien avec le petit-fils du Che

23 Juin 2012 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #notre histoire

ENTRETIEN AVEC LE PETIT-FILS DE CHE GUEVARA

 

« Je devais donner l’exemple, mais moi j’ai toujours été rebelle… »

 

Entretien avec Canek Sanchez Guevara, le petit-fils du Che

 

Le cigare cubain en main, la barbe mal implantée, la chevelure brune,

de bonne stature, Canek est le petit-fils de Che Guevara,

le fils d’Hildita Guevara, la première fille du guérillero argentin et cubain.

Résidant aujourd’hui au Mexique, Canek fait partie des « enfants rebelles

de la révolution », il est membre du MLC (Mouvement libertaire cubain).
Dans cet entretien, il exprime son point de vue sur Fidel Castro, le « Vieux »,

sur la révolution cubaine, et le rejet que celle-ci lui inspire. Son témoignage

met en évidence son besoin de rompre avec les mythes de la révolution,

qui auront bercé son enfance et son adolescence. Pour Canek, la révolution

cubaine n’est qu’un vulgaire capitalisme d’État. Elle a accouché d’une

bourgeoisie d’État qui use aujourd’hui des organes répressifs d’une dictature

pour maintenir ses privilèges. La révolution a été étouffée

par sa bureaucratie, par la corruption, par le népotisme et la verticalité.

Canek dévoile pour nous ce qu’est la criminalisation de la différence à Cuba,

les persécutions contre ceux qui refusent la culture officielle et préfèrent vivre

aux marges de la société : homosexuels, punks, libres-penseurs, syndicalistes et poètes…
Cet anarchiste hétérodoxe a une vision très personnelle du rôle que doivent jouer

les libertaires pour parvenir à libérer Cuba de la bourgeoisie socialiste.

Nous devons comprendre son réalisme et la nécessité qu’il ressent de rompre

avec certains schémas libertaires, si peu adaptés à une transformation sociale

sur la grande île des Caraïbes.
Ses opinions, son récit sur ce qu’est une éducation cubaine, son regard les yeux

fixés sur le rétroviseur de son existence à Cuba, où s’est accomplie une partie

du destin de sa famille, font de cet entretien un témoignage unique devant

définitivement nous permettre de jeter le mythe de Fidel Castro et de

la révolution tropicale aux poubelles de l’histoire.

 

La suite sur : http://www.polemicacubana.fr/

 

 

Lire la suite

Deux sites à visiter

7 Mai 2012 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #notre histoire

AFFICHES. L’animateur du site de la Ficedl (Fédération internationale des centres d’études et de documentation libertaires) a récemment mis en ligne un fonds virtuel de 3200 affiches anarchistes. Elles proviennent des collections du Centre de documentation anarchiste (Fédération anarchiste, France), du CIRA de Lausanne (Suisse), de la Biblioteca Archivio Germinal (Carrare, Italie) et de plusieurs sites militants éditeurs d'affiches contemporaines. On peut effectuer des recherches par nom de graphiste, d'imprimeur ou d'organisation, par lieu d'édition ou d'archivage, par thèmes, pays, symbole… Pour enrichir ce fonds, tous les groupes, associations, organisations et individus éditant ou ayant édité des affiches peuvent contacter l’animateur du site.

Adresse : http://placard.ficedl.info/

 

LA VOIE DU JAGUAR. Ce site, créé en janvier 2012, est issu des réseaux de solidarité avec la rébellion zapatiste au Mexique. Affirmant l'autonomie comme moyen et finalité des luttes contre la domination capitaliste, il se veut passerelle vivante et lieu de discussion. Il s’inspire en particulier de la révolution libertaire et des collectivisations en Espagne. Il défend l’idée d’autogestion généralisée et d’émancipation des peuples au Mexique, en Amérique et sur tous les continents. Pour beaucoup de peuples d’Amérique, le jaguar évoque le combat mais aussi l’idée d’un monde nouveau.

Adresse : http://lavoiedujaguar.net

Lire la suite

CATS

3 Avril 2012 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #notre histoire

Le Collectif Anarchiste de Traduction et de Scannerisation (CATS) de Caen 
(et d'ailleurs...) vous annonce aujourd’hui la mise en ligne de 4 traductions, librement 
téléchargables sur notre site à l’adresse suivante http://ablogm.com/cats/ . 
 
En voici une brève présentation :
- L’anarchisme en Bolivie :
Un extrait sur l’anarchisme bolivien, qui fut influent dans ce pays au début du 
20ème siècle, tiré du livre d’Angel Cappelletti, « El anarquismo en America Latina
 - Palante ! Les Young Lords :
Bref récit sur la trajectoire peu connue des Young lords, une organisation 
révolutionnaire de New York, composée principalement de portoricainEs,
à la fin des années 60 et au début des années 70.
 
- La révolte de Wilhelmshaven – Allemagne 1918 :
Texte de témoignage sur la montée de l’agitation à la base navale de Wilhelmshaven,
sur la mutinerie de masse en novembre 1918, la transformation de la base en bastion
révolutionnaire et son écrasement sanglant en janvier 1919 par l’armée « loyaliste »
aux ordres de la social-démocratie.
 
- La révolte des Gis au Vietnam – Un récit personnel :
Le témoignage brut d’un vétéran, qui s’est politisé au Vietnam, sur les formes de 
résistance des Gis face à la guerre : trêves informelles avec le vietcong, 
liquidation d’officiers trop zélés par leurs propres troupes, refus d’obéissance 
en masse…
 
Le CATS publie également 3 textes scannés et passé à la reconnaissance de caractère 
avant d'être vérifiés et corrigés en vue d’en obtenir une version 
informatique diffusable. 
 
- Mouvement des soldats, antimilitarisme et lutte de classe :
Une brochure de 1977, d’orientation communiste libertaire, la partie sur le mouvement des Comités de Soldats en France dans les années 70 nous a paru 
particulièrement intéressante.
 
- La révolte de Radomir – Bulgarie 1918 :
Un texte de Tico Jossifort sur cette vaste mutinerie dans l’armée bulgare qui 
amena la chute du roi malgré son écrasement sanglant.
 
- La commune Hongroise et les anarchistes (1919) :
Une brochure de 1926 sur la participation des anarchistes à cette action 
révolutionnaire méconnue en France. Elle fut scannée il y a quelques années par 
un camarade de Caen. Nous la remettons en circulation.
 
Par ailleurs, le CATS remet également en circulation aujourd’hui sur Internet 2 
traductions datant d’il y a quelques années, elles aussi effectuées par un camarade 
de Caen. Ce faisant, nous espérons redonner « une seconde jeunesse » à ces traductions 
qui nous paraissent intéressantes. 
 
- Harcelez les huiles :
Un texte sur l’antimilitarisme révolutionnaire en général et sur la résistance des 
soldats face à la guerre du Vietnam en particulier
 
- Les rebelles en kaki :
Texte, très bien documenté, sur le vaste mouvement de subversion au sein, et autour, 
de l’armée américaine pendant la guerre du Vietnam.
 
Vu la quantité de textes à traduire (surtout en anglais mais aussi un peu en espagnol…), 
 le CATS renouvelle une nouvelle fois son appel aux bonnes volontés 
disposées à prendre en charge certaines traductions. On peut nous contacter à l'adresse 
mail suivante : catscaen(a)voila.fr
 
Merci aux quelques personnes qui nous filent des coups de mains pour les traductions. 
Merci de faire tourner l’information et de faire connaître notre site et les modestes ressources qu’il contient.
Salutations anarchistes.
Lire la suite

Emma Goldman

8 Mars 2012 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #notre histoire

Si l'émancipation féminine partielle doit se transformer en une émancipation
complète et véritable de la femme, c'est à condition qu'elle fasse litière
de la notion ridicule qu'être aimée, être amante et mère, est synonyme
d'être esclave ou subordonnée. Il faut qu'elle se débarrasse de l'absurde
notion du dualisme des sexes, autrement dit que l'homme et la femme
représentent deux mondes antagonistes.
 
La mesquinerie sépare ; la largeur réunit. Soyons larges et généreuses. Une
conception véritable des relations sexuelles n'admet ni vainqueur ni vaincu
; elle ne reconnaît qu'une chose : le don de soi, illimité, afin de se
retrouver plus riche, plus affirmée, meilleure.
 
-> Emma Goldman
 => C'est dispo à l'accastillage pour écoute en mp3, par là :
**********************************************************
http://bit.ly/AwvGuN
ou
http://www.mediafire.com/?s68de8aopmmmdb9
Lire la suite

Notre histoire

8 Mars 2012 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #notre histoire

emma_goldman_poster_lg.jpgEn 1936, dans "Femmes libres", Emma Goldman écrit:
 

"La femme espagnole ne tardera plus beaucoup à prendre le chemin de son émancipation.

 Le problème de l'émancipation féminine est identique à celui de l'émancipation prolétarienne : ceux qui veulent être libre doivent faire le premier pas. Les ouvriers de Catalogne et de toute l'Espagne l'ont déjà fait, ils se sont libérés eux-mêmes et ils sont en train de verser leur sang pour consolider cette liberté. Maintenant, c'est votre tour à vous, femmes espagnoles. Brisez vos chaînes.Votre tour est enfin arrivé d'élever votre personnalité et votre dignité, d'exiger avec fermeté vos droits de femme, comme individualités libres, comme membres de la société et comme camarade dans la lutte contre le fascisme et pour la Révolution sociale."

 
Source : éphéméride anarchiste epheman.perso.neuf.fr/
Lire la suite

Recette

4 Mars 2012 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #notre histoire

« Spaghetti a la Bakunin ».

 Trouvée, dans un ouvrage récemment paru aux Editions générales First, La Cucina della mamma. Recettes authentiques des grands-mères italienne (collectif, 414 p., 17,90 euros), une recette de spaghettis à la Bakounine. Le texte de présentation rappelle que celui-ci « arriva en Italie en 1862 et tissa des liens avec Carlo Cafiero, Saverio Frisc[i]a, et [Giuseppe] Fanelli, avec lesquels il élabora les sujets qui allaient être la cause de la scission avec la branche marxiste de la Première Internationale ». Vella, un peintre d'Agrigente, fervent admirateur de Bakounine, lui dédia cette recette sicilienne. Ingrédients : 2 gousses d'ail, 45 ml (3 c. à soupe) d'huile d'olive, 4 filets de sardines salées, 1 kg de tomates, piment fort en poudre, sel, poivre, marjolaine, 700 g de spaghettis. « Faites dorer légèrement les gousses d'ail dans l'huile, puis enlevez-les. Dans l'huile aromatisée, faites fondre les filets de sardines salées, puis ajoutez les tomates pelées et épépinées, coupées en morceaux, une pincée de piment fort, du sel et du poivre. Faites cuire à feu doux pendant 10 minutes, puis parsemez abondamment de marjolaine. Cette sauce permet d'assaisonner 700 g de spaghettis cuits al dente. » Vin conseillé : inzolia ou grecanico de Sicile.

A lire sur l’excellent site http://anarlivres.free.fr/

 

Lire la suite

Notre histoire

23 Novembre 2011 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #notre histoire

canuts_plaque.jpg
Plaque de souvenir des révoltes des Canuts lyonnais
Le 23 novembre 1831, à Lyon, suite de la révolte des Canuts. Les ouvriers occupent l'Hôtel de Ville. Une tentative de gouvernement insurrectionnel voit le jour. Mais, soit par manque de projet politique, soit par la ruse des autorités, ces dernières reprendront le contrôle de la ville à partir du 2 décembre 1831.
Source l'exellente site

http://www.ephemanar.net/

Lire la suite

Collectif Anarchiste de Traduction et de Scannerisation

4 Novembre 2011 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #notre histoire

Le Collectif Anarchiste de Traduction et de Scannerisation (CATS) de Caen (et d'ailleurs...) vous annonce aujourd’hui la mise en ligne de 8 traductions, librement téléchargables sur notre site à l’adresse suivante suivante http://ablogm.com/cats/ .


En voici une brève présentation :

- L'anarchisme en Allemagne au sortir de la 2ème Guerre Mondiale :

3 courtes notices biographiques de militants anars allemands qui donnent un aperçu fragmentaire de la reconstruction du mouvement anar en Allemagne dans les années qui suivent la 2ème Guerre Mondiale.

- L'anarchisme et le ZZZ en Pologne 1919-1939 :

Un dossier assez long sur l'anarchisme et le syndicat ZZZ en Pologne dans l'entre 2 guerres.

- Les Gardes Noires Moscou 1918 :

Un récit de la constitution de détachements armés anarchistes à Moscou, et ailleurs, et de leur liquidation violente par les bolcheviques.

- Glasgow et les IWW :

Un petit texte sur l'influence des IWW américains dans l'émergence du syndicalisme industriel à Glasgow.

- 1915-1920, le Red Clydeside et le mouvement des shop-stewards :

Texte sur le mouvement des shop-stewards, des délégués d'ateliers issus de la base et coordonnés localement, qui marqua d'une empreinte radicale la fin des années 1910 à Glasgow.

- Clydeside 1919 et la grève des 40 heures :

Un récit de la grande grève de masse pour la semaine des 40 heures à Glasgow, grève qui se termina par l'occupation militaire de la ville.

- La lutte pour la liberté de parole dans le Glasgow Green 1916-1932 :

La longue lutte pour le droit de tenir librement des discours publics dans le principal parc de Glasgow, lutte longue mais victorieuse animée en partie par des anarchistes et qui se termina par une énorme émeute.

- La grève des apprentis du Clydeside en 1937 :

La puissante grève écossaise des apprentis qui les aida à passer du statut d’individus isolés sans droits sociaux à celui de travailleurs organisés et syndiqués.


Par ailleurs, le CATS remet en circulation aujourd’hui sur Internet quelques traductions effectuées il y a quelques années par un camarade de Caen. Ce faisant, nous espérons redonner « une seconde jeunesse » à ces traductions qui nous paraissent intéressantes.


En voici un résumé :

Les IWW en Afrique du Sud :

Les idées et pratiques des IWW américains arrivèrent assez vite en Afrique du Sud et y exercèrent une certaine influence au début du 20ème siècle aussi bien parmi les travailleurs/euses blancHEs que noirEs.

L'insurrection de Kwangju en Corée du Sud 1980 :

Un récit du soulèvement armé de la population de Kwangju contre la dictature militaire et de la répression qui suivit.

Le mouvement anarchiste coréen :

Un texte synthétique sur ce mouvement des origines aux années 1930.

Le marxisme de Karl Korsch :

Un rappel du parcours théorique de Karl Korsch par Paul Mattick, un autre communiste de conseil connu.

Le KAPD rétrospectivement, un entretien avec Bernard Reichenbach :

Un entretien avec un membre de ce parti communiste de conseils sur la situation révolutionnaire que connut l'Allemagne entre 1918 et 1923.

Karl Korsch, un ami marxiste de l'anarchisme :

Un article sur Karl Korsch, un communiste de conseil qui s'intéressa beaucoup à l'anarchisme sur la fin de sa vie.


Vu la quantité de textes (en anglais et en espagnol) qui semblent intéressants à traduire, le CATS lance un appel aux bonnes volontés afin qu'elles se mettent en relation avec lui pour prendre en charge certaines traductions. On peut nous contacter à l'adresse mail suivante : catscaen(a)voila.fr

Nous annoncerons dans quelques semaines la publication de nouvelles traductions.


Merci aux gens de partout qui nous filent des coups de mains pour les traductions. On en a bien besoin.

Merci de faire tourner l’information et de faire connaître notre site et les modestes ressources qu’il contient.

Salutations anarchistes.

Lire la suite

Notre histoire

4 Octobre 2011 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #notre histoire

pottier_eug.jpgLe 4 octobre 1816, naissance d'Eugène POTTIER, à Paris.
 
Poète, internationaliste et communard auteur du chant "l'Internationale".
Dessinateur sur étoffes de profession, il participe au coup de feu aux côtés des ouvriers parisiens durant la révolution de 1848. Sous l'Empire, il est à l'origine de la création de la chambre syndicale des dessinateurs, qui adhère ensuite à l'Internationale. Membre de la garde nationale, il prend part aux combats durant le siège de Paris de 1870, puis prend une part active à la Commune de Paris, dont il est élu membre pour le 2ème arrondissement. Il participe aux combats de la Semaine sanglante, puis parvient à s'enfuir en Angleterre.
Condamné à mort par contumace, il s'installe aux Etats-Unis d'où il organise la solidarité pour les communards déportés. C'est aussi là-bas qu'il adhère à la franc-maçonnerie, puis au "Socialistic labor party". Après l'amnistie de 1880, il rentre en France où, malgré sa pauvreté, il poursuit la publication de ses poèmes. Mais c'est le texte de "l'Internationale", écrit en juin 1871 et mis en musique par le lillois Pierre de GEYTER en 1888 qui lui vaudra une renommée mondiale, devenant l'hymne ouvrier que l'on connait. Récupéré un temps par l'Union Soviétique, ce texte magnifique n'en garde pas moins une grande portée libertaire.
Eugène Pottier est mort le 6 novembre 1887.
pottier_internationale.jpg
 
"Il n'est pas de sauveurs suprêmes,
Ni Dieu, ni César, ni Tribun,
Producteurs sauvons-nous nous-mêmes,
Décrétons le salut commun."
Couplet extrait de l'Internationale.
 

Source : l’excellent site

Ephéméride anarchiste
epheman.perso.neuf.fr

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 > >>