Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

luttes sociales

5 MARS

4 Mars 2013 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #luttes sociales

                                      TOUS DANS L'ACTION LE 5 MARS

POUR DIRE NON A UNE LOI QUI FACILITE

LA FLEXIBILITE ET LES LICENCIEMENTS

 

LIEUX ET HORAIRES DES MANIFESTATIONS OU RASSEMBLEMENTS

BESANCON : 10 h parking Battant

MONTBELIARD : Rassemblement Champ de Foire à 12 h 30

                          Rassemblement PSA à 12 h 30

VESOUL : 16 h 30 devant le Conseil Général rue de la Préfecture ou

GRAY : 16 h 30 Quai Mavia 

DOLE : 10 h 30 place de la Sous-Préfecture

LONS LE SAUNIER : 15 h place de la Liberté

BELFORT : 10 h Maison du Peuple 

 

 

                                                                        Crise économique :

toujours moins pour les salariés, toujours plus pour le patronat.

 

 

La politique économique du gouvernement s’inscrit dans une continuité libérale. Tout d’abord, le gouvernement n’a pas de marge de manœuvre du fait du jeu des marchés, de ses liens avec le patronat et du faux fédéralisme qu’est l’Union européenne qui place le pays en situation de contrainte, dominé par la direction allemande, représentée par la chancelière Merkel.

tiny_mce_markertiny_mce_markerDe plus, le gouvernement, dans ce contexte, applique une politique d’austérité. Il cherche à réduire les remboursements de la Sécurité sociale. Son plan de lutte contre la pauvreté sonne comme une insulte, une aumône : le RSA est augmenté de moins de 10 euros par mois et le SMIC a été augmenté de 3 à 4 euros par mois ! Mais, Il accorde 20 milliards d’euros au patronat et baisse ses charges sociales sur trois ans.

Ce gouvernement annonce une nouvelle réforme de la retraite qui réduira encore le pouvoir d’achat des retraités ou prolongera de quelques années l’obligation de travailler pour obtenir une retraite, parfois indécente. Hollande nous avait promis des sauvetages en nombre des entreprises en faillite. Que de promesses non tenues...

Que dire de la remise en cause du code du travail visant à favoriser une flexibilité qui rendra tout salaire aléatoire, qui instaure les baisses de revenus, rend obligatoire la mobilité, facilite les licenciements en cas de restructuration ? Drôle de gauche ! Mais rien de surprenant pour nous, anarchistes, qui n’avons aucune illusion sur la social-démocratie incarnée par le gouvernement Ayrault, ni sur l'État, bras droit du patronat.

Cette politique bénéficie de la complicité des directions syndicales – et surtout de la CFDT qui, depuis des années, entérine les lois rognant les acquis des salariés.

L’accord sur la « flexisécurité », c’est la généralisation d’une complémentaire santé misérable, une limitation bien faible du temps partiel. À cela s’ajoutent des droits “rechargeables” à l’assurance-chômage, le patronat concédant une dérisoire augmentation des cotisations correspondantes. Nous soulignons que cette petite concession patronale n’est rien si l’on considère la masse financière des défiscalisations accumulées, ces dernières décennies. Ces droits rechargeables seront surtout l’occasion de permettre aux patrons de payer encore moins les salariés à l’embauche, sous prétexte qu’ils continueront de percevoir des allocations.  

L’État envisage un projet de loi basé sur cet accord scélérat élaboré par la CFDT et le patronat sur la « flexisécurité » et validé aussi grâce à la CFE-CGC et la CFTC.Allons-nous rester les bras croisés ?

De son côté, la Fédération anarchiste soutiendra ceux qui se battent contre ce sabotage des droits acquis par les salariés, au prix d’âpres luttes, et qui annonce un salariat à la botte du patronat et une aggravation généralisée des conditions de vie du plus grand nombre.

De ce point de vue, sans se faire d'illusion sur les intérêts et manœuvres d'appareil, la Fédération anarchiste est attentive au rapprochement entre la CGT et FO (non signataires), auxquelles pourraient se joindre la FSU, Solidaires et la CNT. En effet, une telle évolution permettrait d’ouvrir une perspective pour les salariés et les chômeurs, à la base, afin d’imposer une véritable résistance sociale sans laquelle tout espoir de changement réel est vain.

Alors que le gouvernement se vante de vouloir réduire les dépenses publiques, pourquoi ne commence-t-il pas par attribuer les allocations familiales en fonctions des revenus ? Ce gouvernement, dit de gauche, préfère, au nom de la compétitivité, s’en prendre à ceux qui sont déjà exploités.

  La Fédération anarchiste appelle à la lutte contre ce gouvernement et sa politique économique, qui n’a de socialiste que le nom.

 

Non à la collusion entre des syndicats et le MEDEF.

Non à une politique d’austérité qui plonge dans la misère ceux qui sont, déjà, en grande difficulté.

 

Secrétaire aux Relations extérieures de la Fédération anarchiste.  

Lire la suite

Grèce : une usine relancée en autogestion

13 Février 2013 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #luttes sociales

Grèce : une usine relancée en autogestion

C’est une première en Grèce : ce mardi 12 février, une usine fermée ré-ouvre en autogestion. A Thessalonique, deuxième ville du pays, les salariés de l’entreprise Viomichaniki Metaleftiki, dite Vio-Me, reprennent les commandes du site de matériaux de construction, à l’arrêt depuis le départ de la direction en mai 2011, avec l’ambition d’adapter la production à leurs valeurs. Dans un pays miné par trois ans d’ajustement structurel, alors que le gouvernement vient d’entamer une vaste opération de police pour éliminer tous les "foyers d’illégalisme du pays", les travailleurs de Vio-Me ont d’urgence besoin de soutien politique, financier et moral. D’où l’appel qui suit.

Cet hiver, lors de son itinérance à Thessalonique, la Revue Z a rencontré ces travailleurs et leur consacre un reportage dans son numéro à paraître en mai.

Une usine grecque occupée reprise en autogestion

« Pour nous, c’est la seule façon de donner un avenir aux luttes des travailleurs », Makis Anagnostou, porte-parole du syndicat des travailleurs de Vio-Me.

Ce mardi 12 février marque officiellement le premier jour de fonctionnement en autogestion de l’usine Viomichaniki Metalleutiki (Vio-Me), située à Thessalonique, en Grèce. Il s’agit d’une production sans chefs ni hiérarchie qui est organisée directement par les travailleurs réunis en assemblées démocratiques. L’assemblée des travailleurs de Vio-Me a décidé de mettre fin à l’inégalité de ressources en décidant collectivement de salaires égaux et justes. L’usine produit des matériaux de construction que les travailleurs ont déclaré vouloir transformer progressivement en matériaux respectueux de l’environnement.

 

La suite sur:http://paris.indymedia.org/spip.php?article12909

Lire la suite

Journée de grève dans la Fonction publique

30 Janvier 2013 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #luttes sociales

Journée de grève dans la Fonction publique
le 31 janvier 2013
Le changement, c'est l'action !

La Fonction publique et les services publics sont indispensables pour tous les citoyens. Or, la situation s'est dégradée ces dernières années pour les personnels comme pour les usagers. Il est urgent et indispensable maintenant de changer de cap ! Et la crise ne peut pas servir de prétexte pour ne pas répondre aux légitimes revendications des agents publics.  Alors que des discussions sont en cours dans le cadre d'un agenda social de la Fonction publique, le gouvernement doit permettre à la Fonction Publique et aux services publics de jouer tout leur rôle.  Leur action est un puissant moyen pour lutter contre les inégalités et les injustices sociales. Le rôle de l’État est aujourd'hui de donner les capacités d'agir pour améliorer la qualité des services rendus à tous les usagers sur l’ensemble du territoire et dans le même temps d’améliorer les conditions de travail et de rémunération des agents.  Les organisations syndicales CGT, FSU, Solidaires appellent les agents de la Fonction publique à une journée de grève le 31 janvier prochain et à participer aux initiatives locales de mobilisation (rassemblements, manifestations...).
Elles considèrent que les enjeux nécessitent une intervention la plus large possible des personnels. C'est pourquoi, elles poursuivent les contacts avec toutes les organisations syndicales de la Fonction publique pour une mobilisation massive le 31 janvier et pour construire ensemble les suites nécessaires. Le 31 janvier, elles porteront des revendications pour :
 -L’amélioration du fonctionnement de la Fonction publique et des services·   publics
 -L’emploi en exigeant un moratoire immédiat sur les suppressions d’emplois·  et des créations partout où cela est nécessaire
 -Un vrai plan de titularisation à la hauteur des besoins mettant fin à la·  précarité dans la Fonction publique
 -Les salaires et le pouvoir d’achat en exigeant notamment une·  augmentation urgente de la valeur du point d’indice
 -L’abrogation du jour de carence. 
 
Autant d'exigences que nous défendrons ensemble le 31 janvier pour peser sur les négociations à venir et en particulier sur la réunion du 7 février prévue avec la Ministre concernant les rémunérations. 

Manifestation à Besançon 14h Place de la Révolution
Lire la suite

Journée de grève dans la Fonction publique

27 Janvier 2013 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #luttes sociales

Journée de grève dans la Fonction publique
le 31 janvier 2013
           Le changement, c'est l'action ! 

La Fonction publique et les services publics sont indispensables pour tous les citoyens. Or, la situation s'est dégradée ces dernières années pour les personnels comme pour les usagers. Il est urgent et indispensable maintenant de changer de cap ! Et la crise ne peut pas servir de prétexte pour ne pas répondre aux légitimes revendications des agents publics.  Alors que des discussions sont en cours dans le cadre d'un agenda social de la Fonction publique, le gouvernement doit permettre à la Fonction Publique et aux services publics de jouer tout leur rôle.  Leur action est un puissant moyen pour lutter contre les inégalités et les injustices sociales. Le rôle de l’État est aujourd'hui de donner les capacités d'agir pour améliorer la qualité des services rendus à tous les usagers sur l’ensemble du territoire et dans le même temps d’améliorer les conditions de travail et de rémunération des agents.  Les organisations syndicales CGT, FSU, Solidaires appellent les agents de la Fonction publique à une journée de grève le 31 janvier prochain et à participer aux initiatives locales de mobilisation (rassemblements, manifestations...).
Elles considèrent que les enjeux nécessitent une intervention la plus large possible des personnels. C'est pourquoi, elles poursuivent les contacts avec toutes les organisations syndicales de la Fonction publique pour une mobilisation massive le 31 janvier et pour construire ensemble les suites nécessaires. Le 31 janvier, elles porteront des revendications pour :
   l'amélioration du fonctionnement de la Fonction publique et des services publics,
  l’emploi en exigeant un moratoire immédiat sur les suppressions d’emplois et des créations partout où cela est nécessaire,
  un vrai plan de titularisation à la hauteur des besoins mettant fin à la précarité dans la Fonction publique,
    les salaires et le pouvoir d’achat en exigeant notamment une augmentation urgente de la valeur du point d’indice,
  l’abrogation du jour de carence.
 
Autant d'exigences que nous défendrons ensemble le 31 janvier pour peser sur les négociations à venir et en particulier sur la réunion du 7 février prévue avec la Ministre concernant les rémunérations. 

Manifestation à Besançon 14h Place de la Révolution
Lire la suite

Marinaleda, un village en utopie

27 Janvier 2013 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #luttes sociales

A diffuser dans vos réseaux!


Dans le cadre d'un cycle de conférences et d'animations,

 le CAC (Collectif pour des Alternatives au Capitalisme) et l'Entrepôt présentent :


            Marinaleda, un village en utopie 



                     Vendredi 1er février à 19h30 
                             L'Entrepôt

                                          
57 chemin de halage de Casamène (Besançon)

 

  Marinaleda, village d’Andalousie, développe depuis les premières élections libres de 1979, un système social et politique à contre-courant du modèle prédominant.   
La démocratie directe, la lutte collective, ont transformé la vie de ses habitants, des paysans sans terre. 

 
En mêlant les images de la vie quotidienne aux images réalisées par les villageois eux-mêmes - fresques murales, télévision locale – le film explore la complexité de cette expérience collective.  


 
http://assoentrepot.blogspot.fr/, http://agendamilitant.besancon.over-blog.com/ et cacbesac@hotmail.fr

 
 
Prochaine conférence du CAC avec Alain Bihr, sociologue : 21 Mars 2013,

 

 Entrée et participation libre. 

 
Grignotage et Boissons à la fin du film. 

 Salle Proudhon

 

Lire la suite

Communiqué de presse ZAD

24 Janvier 2013 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #luttes sociales

ZADCommuniqué de presse : 
Circulons librement et sereinement sur les routes de la ZAD le début de l'opération César, le 16 octobre dernier, les gendarmes

Depuis

occupent militairement les principaux carrefours de la zone du projet
d'aéroport du grand ouest.

Pour nous habitant-e-s de la zone, nous subissons :
des contrôles à répétition,
l'obligation de passer à travers champs pour rentrer chez nous,
d'interminables négociations pour passer en voiture et en vélo,
des fouilles de véhicules, sacoches et sacs à dos,
des situations humiliantes au quotidien.

Pour nous habitant-e-s de Fay-de-Bretagne, NDDL, Vigneux-de-Bretagne et
les communes alentours, cette situation nous empêche de circuler librement
sur la D281 et la D81, nous forçant à des gros détours.

Ces routes D281 et D81 sont les notres. Celles de tou-t-e-s celleux qui en
ont l'usage et les empruntaient quotidiennement avant le début des
expulsions et destructions des maisons des occupant-e-s. Dans cette
période, nous avons du les barricader pour empêcher les gendarmes,
pelleteuses et autres de s'y sentir trop à l'aise.

Les gendarmes ont pris le contrôle des départementales et n'en laissent
l'accès que lorsqu'ils le veulent et rarement sans contrôles des véhicules
et personnes
Suite à la première vague d'expulsion, les barricades ont été enlevées,
laissant des chicanes pour 2 raisons :
ralentir la circulation car ces routes sont aussi empruntées
quotidiennement par des  piétons, animaux, cyclistes
rester réactifs en cas de nouvelles attaques des lieux de vie

Nous voulons faciliter la circulation sur ces routes et améliorer la
visibilité des ralentisseurs. De leur côté les gendarmes bloquent l'accès
de la D281 avec des panneaux sens interdits et des déviations bien qu'elle
soit roulante.

Serait-ce pour nous habituer au contournement d'un espace aéroportuaire
suite aux destructions en cours ?

Refusons ce nouveau plan de circulation imposé par le préfet et continuons
à utiliser les routes existantes.
Nous appelons à emprunter ces routes chaque fois que vous le souhaitez

Rassemblement au carrefour des Ardillères,
le dimanche 27 janvier à 11h

afin d'accueillir les automobilistes et de leur garantir la possibilité de
passer.
(venez avec brassards, chasubles, pique-nique, musique et tout objet
permettant de mieux signaliser...)

Yes chicanes !

nous restons à votre disposition sur le téléphone presse : 06 38 17 36 19

Bien cordialement,

Camille


-- 
Zone à défendre - 
http://zad.nadir.org/

Pour suivre nouvelles et appels inscrivez-vous à notre liste email/
To follow our news and callouts, subscribe to
our mailing list:
http://lists.aktivix.org/mailman/listinfo/zad-occupation

Lire la suite

Mission Locale

2 Septembre 2012 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #luttes sociales

Rassemblement le mardi 4 septembre 

La Mission Locale du bassin d'emploi du Grand Besançon a été placée en redressement judiciaire le 11/07/12 car elle était en cessation de paiement fin juin.
Fin 2011, l'association accusait un déficit de 281 000 euros et n'avait plus de fonds propres pour remédier à cette situation devenue soudainement catastrophique.
Erreurs de gestion et/ou manque de financements ?
Quoiqu'il en soit, la structure de 45 salariés se dirige vers la liquidation judiciaire ou vers un plan massif de licenciements.
Les salariés qui ne sont en rien responsables de ce désastre financier ne se résignent pas et appellent à la mobilisation générale pour défendre leur mission de service public (faciliter l'insertion sociale et professionnelle des jeunes de 16 à 25 ans) et leurs emplois.
En effet, à l'occasion d'une nouvelle audience devant le juge, les salariés et le délégué syndical CGT que je suis appellent à
 
   Un rassemblement le mardi 4 septembre à 13h devant le Tribunal de Grande Instance de Besançon 1, rue Mégevand au centre ville


Alors que le chômage augmente et notamment celui des jeunes, il serait aberrant que la Mission Locale qui leur vient en aide disparaisse ou licencie.
Les financeurs que sont l'Etat et les collectivités territoriales, membres à part entière de notre Conseil d'administration, doivent intervenir rapidement et mieux financer notre association reconnue d'ailleurs d'utilité communautaire par la CAGB et son Président dont nous dépendons grandement.
Les salariés et moi-même comptons donc sur votre soutien et votre présence le 04/09/12 à nos côtés.
Nous vous invitons également à signer une pétition en ligne dont voici le lien direct : 
 

http://www.mesopinions.com/petition/social/sauvons-mission-locale-espace-jeunes-bassin/9060

N'oubliez pas de valider votre signature de la pétition en allant ensuite sur votre messagerie personnelle et le message de confirmation.

N'hésitez pas à faire suivre à vos propres contacts ces informations pour que nous puissions nous faire entendre et mobiliser le 04/09/12 le plus largement possible.
Vous remerciant par avance, fraternellement

Lire la suite

Ginko

1 Septembre 2012 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #luttes sociales

bus.jpgRendez vous lundi 03 septembre

 Lundi 3 septembre, les salariés de Ginko de l’agglomération de Besançon seront en grève pour dénoncer la dégradation de leurs conditions de travail. Les travailleurs de Ginko veulent aussi dénoncer par cette journée de grève le nouveau plan de circulation imposé par la direction qui entrera en service à la rentrée induit 149 départs de bus en moins chaque jour sur les lignes urbaines à Besançon.

Montrons notre soutien et notre solidarité à nos camarades des Transports Urbains CGT de Besançon.

 Rendez vous, vers le pont canot, devant la city,

lundi 03 septembre 2012 à 10heures.

 

Pour la défense des services public et de leur condition de travail.

 

 

 

Lire la suite

Communiqué de Workers Solidarity Alliance (WSA)

27 Août 2012 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #luttes sociales

Communiqué de Workers Solidarity Alliance (WSA)

Transmis par la Fédération anarchiste (22-08-2012)

 

La Workers Solidarity Alliance (WSA), en solidarité avec l'Association générale des travailleurs australiens du transport (Australian General Workers Association) et avec la Fédération anarcho-syndicaliste-IWA, fait appel à vous et à vos membres pour appuyer les chauffeurs-livreurs employés par les entreprises de Domino Pizza en Australie.

Les chauffeurs-livreurs de Domino sont engagés dans un conflit avec la direction depuis le 9 Avril. La question clé dans cette lutte a été une réduction de salaire de 19% du jour au lendemain. Pendant ce temps, les chauffeurs-livreurs ont été trahis par leur syndicat actuell, le SDA, qui n'a rien fait pour lutter contre les réductions de salaires.

Le GTWA et l'ASF-IWA appellent à une Journée Internationale de solidarité avec les chauffeurs-livreurs de Domino, le samedi, 15 Septembre 2012.

Le but de cette journée de solidarité est d'alerter la direction de Domino que les travailleurs et les membres de la communauté en Amérique du Nord et ailleurs se solidarisent avec les chauffeurs-livreurs australiens dans leur lutte contre la baisse des salaires et soutiennent leur droit de s'organiser sous la bannière de la General Workers Association du transport (GTWA). La page Facebook de GWTA peut être consultée ici:

 

http://www.facebook.com/GeneralTransportWorkersAssociation

Les amis australiens demandent que les gens organisent des piquets d'information, des distributions de tracts d'information et autres activités pacifiques visant à informer la direction locale et les travailleurs sur le conflit en Australie. Il est à espérer que les magasins locaux feront un rapport au siège de l'entreprise sur les activités d'information et ce serait mettre la pression sur l'entreprise.

L'objectif de la journée de solidarité a pour principal objectif de contraindre Domino à annuler la réduction de salaire de 19% et de reconnaître le GWTA comme syndicat des chauffeurs.

Contacter-nous si vous êtes intéressés à participer avec nous à un effort coordonné pour soutenir les chauffeurs de Brisbane et Adelaide.

Vous pouvez nous joindre au:

 

dominosworkersolidarity@gmail.com

 

Nous nous réjouissons de votre réponse positive et de votre coopération dans un travail commun pour faire de ce jour de solidarité avec les conducteurs de Domino un succès ici en Amérique du Nord.

 

En toute solidarité,

Workers Solidarity Alliance

Lire la suite

Si vous passez par Paris

24 Juillet 2012 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #luttes sociales

psa.jpgSOLIDARITÉ avec les salariés de PSA :

 

RASSEMBLEMENT MERCREDI 25 JUILLET à 11h devant le siège des patrons

 

capitalistes de PSA, à l’appel des salariés syndiqués et non syndiqués. Un comité de

 

lutte est en train de se constituer à l’initiative de SUD et de la CGT.( Le syndicat

 

majoritaire est l’enfant de la CSL)…

 

Adresse du rassemblement : 75 avenue de la Grande Armée. Metro Charles de Gaulle ou porte Maillot ou Argentine.

 

 

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>