Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

info (s)

Le Collectif Anarchiste de Traduction et de Scannerisation (CATS) de Caen (et d'ailleurs...)

17 Juin 2014 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Info (s)

Le Collectif Anarchiste de Traduction et de Scannerisation (CATS)

de Caen (et d'ailleurs...) vous annonce aujourd’hui la mise en ligne de 9 textes scannés, librement téléchargeables et diffusables sur notre site à l’adresse suivante

http://ablogm.com/cats/ .

Un documentaire traduit sous-titré en français par nos soins a également été mis en ligne. Les textes que nous publions aujourd'hui ont été scannés et passés à la reconnaissance de caractère avant d'être vérifiés et corrigés.

Nous offrons ainsi des versions informatisées de ces textes afin de faciliter leur remise en circulation..

Voici la liste des textes scannés que nous (re)publions aujourd'hui :

Tout d’abord une série d’articles tirés de la revue « Autogestion et socialisme », cahier N°18-19, janvier-avril 1972, numéro sur le thème « Les anarchistes et l’autogestion ».

- Conceptions anarcho-syndicalistes de l’autogestion :Un article de René Berthier.

- Une conception scientifique du communisme libertaire – Diego Abad de Santillán : Article d’Antonio Elorza.

- Rapport du syndicat des arts graphiques de Barcelone (avril 1936) : Une brève présentation du projet communiste libertaire, influencée par les idées de Diego Abad de Santillán.

- Les collectivités espagnoles pendant la révolution (1936-1939) : Article de Violette Marcos-Alvarez.

- Enseignements de la révolution espagnole : Article de Frank Mintz. - Une vision peu connue de la collectivisation espagnole

– Munis : Quelques extraits choisis et traduits du livre de Munis « Jalones de derrota : promesa de victoria ».

Ensuite, nous publions le long texte (un petit livre en fait) de Maurice Brinton – du groupe Solidarity de Londres – intitulé « Les bolcheviks et le contrôle ouvrier 1917-1921 » qui détaille clairement, année par année, le processus politique, légal, institutionnel et répressif mis en œuvre par les bolcheviks pour étouffer les soviets et les comités d’usines. Ce texte est repris de la revue « Autogestion et socialisme », cahier N°24-25, septembre-décembre 1973.

Puis, nous mettons en ligne deux livres des années 1960, publiés aux éditions « Notre Route », liées au mouvement anar bulgare en exil, « G. Cheïtanov : pages d’histoire du mouvement libertaire bulgare » de Balkanski et « Un centenaire bulgare parle » de Nicolas Stoïnoff.

Ces deux livres, parfois datés dans le style, font partie des rares et précieuses sources d’informations en français sur la situation sociale et politique de la Bulgarie, des années 1900 jusqu’au milieu des années 1920, et sur celle de l’actif mouvement anar au sein de ce pays.

Pour finir nous avons le plaisir d’annoncer la mise en ligne du premier documentaire vidéo traduit et sous-titré par le CATS.

Il s’agit de « Guarda bosques : gardes forestiers, autodétermination et autodéfense à Cheran, Michoacan, Mexique ». Ce documentaire, réalisé par des habitantEs en lutte de Cheran, raconte pourquoi et comment la population, essentiellement indienne, de cette localité s’est révoltée, à l’initiative de nombreuses femmes, contre le pillage de ses ressources forestières et la destruction du milieu naturel par le crime organisé. Le maire a été chassé de la bourgade, ainsi que la police, corrompue, dont les armes ont été gardées par la population qui a organisé son autodéfense et son auto-administration.

Le serveur sur lequel le CATS est hébergé n’étant pas très puissant et risquant de planter rapidement face aux téléchargements de la vidéo, celle-ci a été hébergées sur You Tube

(ici : https://www.youtube.com/watch?v=pvL-sIXY2GY).

Pour accéder aux sous-titres en français, il suffit d’activer l’icone « Sous titre » en bas à droite de l’écran de visionnage.

On signale enfin également, pour celles et ceux que le sujet intéresse, la publication aux éditions Spartacus d’un livre d’Agustin Guillamon, sur Josep Rebull et l’opposition révolutionnaire au sein du POUM durant la révolution espagnole, livre traduit partiellement depuis l’espagnol par le CATS :

« Espagne 1937, Josep Rebull : la voie révolutionnaire ».

Le CATS poursuit par ailleurs, cahin caha, ses activités de traduction de textes. Nous espérons être en mesure de publier une nouvelle série de textes traduits en fin d’année. Certains textes sont dors et déjà traduits, d’autres sont en cours de traduction, d’autres traductions seront entamées et menées à bien dans les mois qui viennent.

Pas mal de textes, assez longs, restent à traduire en anglais (et aussi un peu en espagnol), on continue donc à en appeler aux bonnes volontés, ayant du temps et de la patience, pour prendre en charge certaines traductions.

On peut nous contacter à l'adresse mail suivante : catscaen(a)voila.fr

Salutations anarchistes.

Lire la suite

Je soutiens la grève SNCF

16 Juin 2014 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Info (s)

Un exemple de soutien aux grévistes de la SNCF

Je soutiens la grève SNCF

Le gouvernement veut imposer une loi ferroviaire qui, au lieu de réunifier la SNCF, la diviserait en 3. Les cheminots défendent une autre réforme pour revenir à une seule entreprise de service public réintégrant la gestion du réseau ferré RFF (les rails) séparée depuis 1997.

Le projet de loi ferroviaire ne résoudra pas les problèmes de trains, il les aggravera. Il ne fait que préparer la privatisation par activités du chemin de fer public pour satisfaire les futurs actionnaires des multinationales. Cet éclatement de la SNCF est imposée par les lobbys patronaux de l’Union Européenne, les mêmes qui nous imposent des politiques d’Austérité et s’attaquent aux droits des salariés, chômeurs, intérimaires, intermittents…

Les cheminots font grève aujourd'hui pour assurer la sécurité ferroviaire, éviter les accidents comme Brétigny et St- Médard, celle des usagers, pour qu'il reste des trains accessibles à tous dans le pays, pour développer le transport de marchandises écologique à la place des nombreux camions, pour favoriser le maintien ou la réouverture de lignes de proximité, pour les trains du quotidien TER des travailleurs et scolaires avant les LGV (Lignes à Grandes Vitesse).

Ils défendent aussi leur statut car cela permet aux salariés de ne pas risquer le licenciement s'ils dénoncent un problème de sécurité ferroviaire face à la pression patronale qui priorise la rentabilité financière.

Aujourd'hui le gouvernement plutôt que d'écouter les cheminots essaie de mobiliser la population contre eux. Cela fait plus de 2 ans que les cheminots expliquent au gouvernement et à la direction de la SNCF que ce projet de loi est mauvais et qu’il faut écouter ce qu’ils disent dans la plateforme unitaire des syndicats CGT-SUD-UNSA. Ils n’ont pas choisi d’être en grève pendant le BAC. C'est le gouvernement qui essaie de passer en force cette loi ferroviaire déjà reporté il y a un an.

Les cheminots luttent pour nous.

Soutenons-les

Venez manifester votre soutien aux cheminots en grève

RASSEMBLEMENT DEVANT LA GARE DE RENNES LUNDI 16 JUIN A 17H30

Toutes les propositions de soutien seront les bienvenues.

Collectif des usagers solidaires

Lire la suite

Copinage

3 Juin 2014 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Info (s)

LE 10 JUIN A PARTIR DE 18 H 30

Salle de spectacle ENTREPOT 14 rue de la Viotte

18 h30 débat

20 h30 concert avec Colporteurs: Les Colporteurs chantent des chansons d'ici et de plus loin, anciennes ou récentes, connues ou inconnues,et jouent la comédie, nous servent avec malice,humour et fantaisie quelques tranches de vie bien savoureuses.

Compagnie Théâtre et Chanson mêlant amateurs et professionnels, animée par la chanteuse Claire. Claire Claire, alias Claire Martin, auteure-compositeure-interprète, douze disques, Prix Charles Cros, Prix Loisirs Jeunes,a un public fervent et fidèle qu'elle a constitué à l'occasion de très nombreux spectacles,à travers tous les pays francophones, sur toutes sortes de scènes, des plus renommées aux plus improvisées, là où des hommes se rassemblent pour exprimer leur désir de vivre autrement…

Anne Millet Auteure-compositeure-interprète, musicienne de talent, Anne Millet chante une sorte de chronique rurale du pays du coeur. Chanson à la portée la fois collective et intimiste-Anne Millet chante sans détour, sans bruit parce que sans bruit, on s'entend mieux. Elle exerce aussi son art en des milieux où les artistes ne se risquent pas souvent:crèches, maternelles, personnes âgées, personnes en difficulté...Il faut écouter le chant profondément écologique d'Anne Millet, c'est un hymne à la vie..

LE CONCERT DU10 JUIN DEBUTERA A 18 H 30 PAR UN DEBAT OUVERT ATOUS SUR COMMENT DEFENDRE LA CHANSON FRANCAISE ET LOCAL POUR SA DIFFUSION ET RESISTER ?

SI VOUS ETES MUSICIENS ASSOCIATIFS TECHNICIENS MILITANTS LA CULTURE EN DEPEND VENEZ NOMBREUX DEBATTRE

RÉSERVATIONS CHRISTINE : 06 83 32 44 83

Copinage
Lire la suite

Décès de Jean-Louis Hurst

26 Mai 2014 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Info (s)

Les éditions L'échappée ont la tristesse d'annoncer le décès de Jean-Louis Hurst, auteur et journaliste, aussi connu sous le nom de « Maurienne », décédé à l'hôpital Paul-Brousse à Villejuif le mardi 13 mai.

Il est l'auteur du magnifique récit Le Déserteur publié en 1961 aux éditions de Minuit.

Ce livre sera immédiatement interdit et saisi, puis l'auteur et l'éditeur poursuivis pour « provocation de militaires à la désobéissance ». Il connaîtra tout de même une très large diffusion sous le manteau.

Le Déserteur a été réédité par les éditions L'échappée en 2005, et fut l'un des premiers livres de notre catalogue.

Né en 1935 à Nancy, Jean-Louis Hurst part avec sa famille en Algérie en 1940. Son père, catholique et militaire, prend la tête d'une unité d'Algériens pour combattre les nazis en Italie et en France. Adolescent, il sera très marqué par son amitié avec un Algérien, Mokhran, qui lui fait découvrir la réalité coloniale et le sensibilise aux idées du nationalisme algérien. Il a vingt ans quand les « événements » en Algérie éclatent. Il sera appelé comme officier de réserve, mais ne partira pas. Il préfère déserter et se réfugie en Suisse et en Allemagne, où il rejoint les filières de soutien aux combattants indépendantistes.

Porteur de valises au service du FLN à Francfort, il y rencontre la militante Heike Hurst avec qui il a une fille, Annick Hurst. Après l'indépendance, le couple s'installe en Algérie, où en tant que «pied rouge», Jean-Louis Hurst organise des chantiers de jeunesse menés dans les montagnes de Kabylie aux côtés de Didar Fawzy. De retour en France, il réintègre l'Education nationale un court moment, suit les questions d'éducation et propose au journal Libération des sujets sur les foyers de travailleurs immigrés et la jeunesse exclue des banlieues.

Suite à l'assassinat d'Henri Curiel, le journal l'envoie en Algérie mais l'état des choses renforce sa radicalité, il quitte le quotidien.

Jean-Louis Hurst sera inhumé ce mercredi 21 mai au Cimetière chrétien de Diar Ennsâada à Alger.

Un hommage lui sera rendu à Paris le dimanche 15 juin de 14h à 20h « Un après-midi de camaraderie et d'amitié » (lieu à confirmer). Toute l'équipe de L'échappée envoie ses pensées chaleureuses à Annick Hurst pour ce moment douloureux.

Quelques références A écouter L'émission du 15 mai 2014 à partir de 18h45 sur Jean Louis : http://radiogalere.radio.fr/

A lire Le beau portrait dressé par Sylvie Braibant : http://blogs.tv5.org/caravane/2014/05/jean-louis-hurst-d%C3%A9serteur-jusquau-bout.html

L'article de Yacine K. dans Le Matin (Algérie) : http://www.lematindz.net/news/14431-mort-jean-louis-hurst-un-ancien-porteur-de-valises.html

L'article de Luc Cédelle, dans Le Monde : http://www.lemonde.fr/disparitions/article/2014/05/15/mort-du-journaliste-jean-louis-hurst-le-deserteur-de-la-guerre-d-algerie_4418786_3382.html Texte principal du bloc

Décès de Jean-Louis Hurst
Lire la suite

Ukraine : Déclaration du SAT (Syndicat autonome des travailleurs)

18 Mai 2014 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Info (s)

Ukraine : Déclaration du SAT (Syndicat autonome des travailleurs)

Kiev. 14 mai 2014

Le nationalisme est l'ennemi mortel des travailleurs. Ceci est prouvé par les événements actuels en Ukraine, où les fascistes des deux bords aident la classe dirigeante à écraser physiquement le peuple travailleur. La question est : combien de victimes et de destructions seront nécessaires avant que prolétariat ukrainien le réalise. Il y a une confrontation continue sur le territoire de l'Ukraine entre les groupes de la classe dirigeante locale et russe qui font s'opposer les travailleurs les uns contre les autres et attisent l'hostilité, et se rapprocher le pays d'un état de guerre civile. Les événements de Mariupol sont la matérialisation de cette confrontation. Beaucoup de gens, les combattants et les civils, les militaires professionnels et les conscrits, ainsi que les volontaires, ont, dans les deux camps du conflit, souffert des conséquences de l'"opération anti- terroriste".

C'est une situation critique pour les travailleurs. Le gouvernement traite toutes les personnes qui protestent dans le mouvement anti- Maïdan de la même manière : les soldats ne comprennent pas sur qui ils tirent, et ceux qui sont abattus ne comprennent pas pourquoi ils meurent. Les deux camps en conflit manipulent leurs "fantassins" avec un cynisme particulier, et c'est pourquoi les travailleurs en viennent à lutter pour des idées qui n'ont rien à voir avec leurs intérêts matériels de classe.

Les unités militaires ukrainiennes et d'autres groupes armés se battent pour les idéaux insensés de national-patriotisme et « l'unité de la nation », tandis que les séparatistes se battent pour la création d'un nouvel État et/ou l'adhésion à la Russie. Dans tous les cas, l'objectif est l'État nation bourgeois avec ses bureaucrates, ses policiers, ses juges, ses prisons, ses capitalistes et ses miséreux.

Désormais, il y a déjà des dizaines de victimes et de morts à la suite des combats entre ces deux mouvements réactionnaires.L'incompétence de l'armée d'une part et la dépravation des combattants de l'autre font croître les pertes de façon significative.

Les plus hauts rangs du mouvement anti-Maïdan sont généralement constitués de militaires à la retraite ainsi que de hauts fonctionnaires de la police restés fidèles à l'ancien régime. Par conséquent, la direction des « républiques populaires » dans les régions de l'Est de l'Ukraine peut en effet être désignée comme une junte : une dictature de la police et des forces armées.

Les groupes fascistes et de criminels présents dans ce mouvement donnent à cette junte un caractère global profondément réactionnaire et radicalement opposé aux intérêts de classe des travailleurs dans les régions de l'Est.

La propagande pro-russe dépeint les combattants séparatistes comme des combattants de la résistance antifasciste. Selon cette propagande, l'"opération anti-terroriste" lancée par le gouvernement ukrainien n'est rien d'autre qu'une attaque des fascistes ukrainiens du "Secteur Droit", dont le rôle dans ces événements et dans bien d'autres s'en trouve de manière consternante gonflé hors de toute proportion.

Le "Secteur Droit" est une coalition mal coordonnée de plusieurs organisations d'extrême-droite. Sa structure sociale se compose de jeunes d'extrême droite et de groupes criminels. La structure sociale des combattants des "républiques populaires" est similaire pour l'essentiel : adolescents, gangsters et éléments déclassés. La popularité du "Secteur Droit" en ce moment est très faible (inférieure même à celle du Parti communiste de l'Ukraine totalement discrédité) ; en outre, le "Secteur Droit" se trouve dans une situation de guerre secrète avec le gouvernement ukrainien. En raison des opérations de relations publiques permanentes de la communauté internationale soi-disant antifasciste, le "Secteur Droit" est en train d'acquérir l'image terrible d'une puissante organisation qui dirige presque l'État ukrainien, ce qui n'est évidemment pas vrai.

Cependant, nous ne cherchons pas à minimiser le problème des mouvements fascistes en Ukraine. Le SAT a insisté à plusieurs reprises sur l'escalade de la violence d'extrême-droite, qui vise notamment les militants de gauche, et ce dès 2012, sous le régime de Ianoukovitch. Les militants du SAT ont également été attaqués. Un de nos camarades a été presque tué par les néo-nazis qui l'avaient attaqué avec des couteaux. En outre, le lieu de la manifestation du 1er mai de cette année a dû être déplacé en raison de menaces d'affrontements avec l'extrême droite. Résister aux mouvements fascistes a été l'une des principales tâches du mouvement anarchiste en Ukraine pendant une longue période. Contrairement à de nombreux "antifascistes" post-staliniens dans les pays occidentaux, nous connaissons ce problème de première main et non à partir d'Internet. Et pourtant, nous et nos camarades avons réussi à organiser des manifestations anarchistes le 1er mai avec un programme social, anticapitaliste et antinational à Kiev, à Kharkov et à Jitomir. Les anarchistes n'ont pas l'intention de céder du terrain aux nazis et au gouvernement de la droite libérale. C'est le SAT qui a organisé la campagne de protestation de la gauche radicale contre le parti au pouvoir "Bat'kivshyna" ["Patrie"].

Nous sommes prêts à poursuivre la lutte contre l'État, le capital, et l'extrême-droite qui les protègent. Mais ce combat est cent fois plus difficile lorsque l'État, l'Église, les structures de la police et des mouvements fascistes sont unis en une seule force. Telle est la situation dans le Donbass, où "l'Armée de la République populaire de Donetsk" est dirigée par Igor Strelkov, l'homme des services secrets de la Russie et grand fan du mouvement tsariste historique "Garde Blanche" ; où l'organisateur du référendum, le fondateur du mouvement "Donbass Orthodoxe", consulte le leader du plus ancien mouvement néo-nazi post-soviétique, le légendaire Alexandr Barkashov ; où les militants de l'anti-Maïdan manifestent leur solidarité et leurs respects envers une autre icône des fascistes européens - Aleksandr Douguine ; où le co-président du "Gouvernement de la république populaire de Donetsk", Denis Pushilin, regrette ouvertement que la révolution de 1917 ait mis fin au tsarisme et la qualifie de "sanglant désastre" .

Les slogans sociaux n'ont pas été insérés dans les manifestes et les documents officiels des séparatistes, alors qu'il y a beaucoup de phrases sur la paix sociale et les intérêts de la « petite entreprise ». À l'heure actuelle, la Junte criminelle et fasciste de l'Est organise des tortures et des enlèvements de militants syndicaux. Nous exigeons du gouvernement de Kiev qu'il retire immédiatement les troupes des villes, et de la junte de l'Est qu'elle cesse de terroriser les travailleurs pacifiques. Notre objectif est de poursuivre la résistance sur tous les fronts et de construire contre vents et marées un mouvement ouvrier révolutionnaire.

Nous appelons nos compagnons travailleurs ukrainiens à s'aligner derrière nos intérêts de classe communs, parmi lesquels la paix et la solidarité, mais pas la lutte insensée pour garder des territoires ou leur séparation.

La lutte des classes n'a rien à voir avec la lutte pour la redistribution du pouvoir. Quel que soit le vainqueur de la confrontation entre le gouvernement et les séparatistes, - nous perdrons, et c'est pourquoi son boycott est notre priorité. Ignorer les décisions du gouvernement, renoncer au militarisme, mener des grèves et construire un mouvement ouvrier révolutionnaire - telles sont nos armes contre la guerre qui nous est imposée.

Nous ne pouvons compter que sur nous-mêmes et sur la solidarité internationale d'autres organisations de la gauche radicale. Si nous ne commençons pas à nous lever maintenant, nous devrons faire face à des temps parmi les plus difficiles.

Ni dieux, ni maîtres, ni nations, ni frontières !

Prolétaires du monde entier, unissons-nous !

Kiev, le 14 mai 2014

SAT Syndicat Autonome des Travailleurs

Ukraine (1er mai 2013).

Ukraine (1er mai 2013).

Lire la suite

ZAD

24 Avril 2014 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Info (s)

Face à la puissance du mouvement, la préfecture recule :

"Dans un souci d'apaisement , monsieur le préfet m'autorise à vous proposer un cadre de résolution globale de la situation comprenant d'une part un gel du processus d'expulsion et de déconstruction des deux maisons à Saint-Jean du Tertre et à la Freusière pour la durée du traitement des contentieux en cours sur le futur aéroport et d'autre part la mise "sous-cloche" des maisons venant à se libérer de leurs occupants légaux sur même durée. La mise sous cloche s'entend comme la non déconstruction des maisons et l'absence de leur occupation illégale."

Tenons ferme --

Zone à défendre - http://zad.nadir.org/

ZAD
Lire la suite

Aimez-vous les uns les autres...

20 Avril 2014 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Info (s)

"Pour Pâques, le patriarche ukrainien Filaret a assuré que:

l'« ennemi » russe était condamné à l'échec,

tandis que le patriarche russe Kirill a dénoncé ceux qui:

«veulent détruire la Sainte Russie »."

Aimez-vous les uns les autres...
Lire la suite

ZAD

19 Avril 2014 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Info (s)

Communiqué de presse :

Une destruction de maison sur le lieu de l'aéroport?

Malgré les annonces du gouvernement et de la mairie de Nantes, visant à ne pas « débuter les travaux avant l'épuisement des recours juridiques », la société AGO et l'État menacent de détruire une nouvelle maison: c'est la dernière ferme de Saint-Jean du Tertre sur la commune de Vigneux-de-Bretagne. Nous l'occupons depuis le 14 avril avec le soutien de COPAIN, de l'ACIPA et d'occupants de la zad, l'objectif est de rénover la ferme pour pouvoir réinstaller des activités agricoles.

Nous sommes passés en procès aujourd'hui (vendredi 18 avril), et le rendu sera donné mardi 22 à 15h. D'après AGO, l'intervention aurait lieu dès le 23avril, pour nous cette destruction c'est le début des travaux!

Une conférence de presse se tiendra mardi 22 avril à 11h à Saint-Jean-du-Tertre.

Nous restons vigilants et tenons ferme!

Les occupants de Saint-Jean-du-Tertre

Contact presse: 06.88.54.35.97 et 06.21.04.76.84

ZAD
Lire la suite

Val & Jean

17 Avril 2014 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Info (s)

Nous, "Val & Jean", serons en concert le 19 avril 2014 à 20h30 au centre Nelson Mandela de Besançon, maison de quartier de Planoise,

pour la sortie officielle de notre album/CD "Gent va léger".

Réservez vos places pour le concert sur notre site : valetjean.fr ou par tel à "Val & Jean" au 06 62 59 69 40 ou au centre Nelson Mandela 03 81 87 81 20 (voir affiche jointe) .

Inédit : lors de ce concert nous interprèterons, en plus de notre album, une chanson de notre composition sur le Tram de Besançon.

Nous serons accompagnés de nos 3 musiciens.

Merci de passer l'information sur le concert autour de vous

Val & Jean
Lire la suite

Printemps des prisons

10 Avril 2014 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Info (s)

Printemps des prisons
Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>