Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #groupe proudhon - fa tag

Le Monde libertaire, édition gratuite

20 Février 2012 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #groupe Proudhon - FA

Le Monde libertaire, édition gratuite, 
n°6 est dispo en .pdf à ce lien:
 
http://www.vivrelibre.lautre.net/monde-libertaire-gratuit_2012/ml-gratuit-6.pdf

L’ensemble des N° est dispo en .pdf à ce lien:

http://www.vivrelibre.lautre.net/monde-libertaire-gratuit_2012/index.html#gratuit

Lire la suite

Le Monde Libertaire n°1658

3 Février 2012 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #groupe Proudhon - FA

 

 

Le Monde Libertaire n°1658 du 2 au 8 Février 2012

 

«La liberté de la femme s’étendra jusquoù s’étend son pouvoir de se libérer elle-même.»

Emma Goldman

 

Sommaire

Actualité

L’égalité sexuelle toujours en retard, R. Pino, page 3

Attaques contre les RTT, M. Silberstein, page 4

Météo syndicale, T. Impétueux, page 5

Chronique néphrétique, 5

Les brèves, le strip, 6

Le droit du travail malmené, G. Goutte, page 7

LÉducation nationale saignée, Fred, page 8

Génocides, Vendée et couillons, Jipé, page 8

Procès pour une récup, Juanito, page 9

International

Autriche: un bal qui fout la nausée, J. Segal, page 10

Punks dIndonésie en danger, 11

Arguments

L’ordre sans l’État, G. Goutte, page 12

Expression

Onfray contre les libertaires, L. Marin, page 15

Culture

Les nouveaux chiens de garde, P. Sommermeyer, page 18

Le nouveau M. Rasjfus, P. Schindler, page 19

Mouvement

Les voix du jaguar montrent la voie, 20

Syndicalismes d’émancipation, 21

Radio libertaire, 22

Agenda, page 23

 

Editorial

Ah les braves gens ! L’un, locataire à l’Élysée, laisse entendre qu’il pourrait raccrocher les gants en cas de défaite à la présidentielle. Un être humain en quelque sorte, avec ses faiblesses… L’autre, porteur des couleurs de la gauche parlementaire, se porte sur le devant de la scène en pourfendeur du grand capital alias le «monde de la finance ». Tout ça pour rendre les conditions de l’esclavage salarial un petit peu plus supportables ?

 

Dans le parti (sans faucille ni marteau) on se fait fort de déclarer urbi et orbi que le programme du PS voulant «donner du sens à la rigueur », se bornerait à améliorer (sic) le capitalisme. Il est pourtant vrai que le concept du capitalisme dÉtat cher à Lénine et consorts a toujours voix au chapitre place du Colonel-Fabien dans le XIXe arrondissement à Paris. Alors tous azimuts, à droite comme à gauche, des effets dannonce pour la présidentielle doublés de miroirs aux alouettes ?

 

Et les anarchistes, éternels opposants à la voie des urnes pour parvenir à un autre monde où les richesses seraient reparties égalitairement entre toutes et tous ! Seul un véritable contre-pouvoir syndical serait plus à même dimposer, entre autres, linterdiction des licenciements boursiers. Quoique l’état des lieux laisse à désirer. «Copie à revoir », bien sûr, mais pour tous les prétendants à laménagement du capitalisme.

 

Quant aux écologistes de tout poil elles et ils semblent avoir déserté, malgré leur volonté, le devant de la scène. En attente de places dans lappareil dÉtat ? Lavenir le dira. Quant à lextrême droite on dira pour être bref que nest pas Doriot qui veut ! Pour nous anarchistes que lon qualifient parfois de socialistes utopiques, nous resterons dans le militantisme de terrain sans nous risquer dans un jeu politique ou les dés sont pipés par les classes possédantes.

 

 

Le Monde libertaire, hebdomadaire de la Fédération anarchiste, adhérente à l'Internationale des fédérations anarchistes

Chaque jeudi en kiosque, 24 pages d'actualités en couleurs vues par les anarchistes pour deux euros cinquante

http://www.federation-anarchiste.org

Trouvez le point de vente du Monde libertaire le plus proche de chez vous :

http://www.trouverlapresse.fr

Retrouvez le site web du Monde Libertaire à l’adresse suivante:

http://www.monde-libertaire.fr

En vente dans toutes les bonnes librairies et donc à

La librairie associative l’Autodidacte

5, rue Marulaz 25000 Besançon

Vente à la criée le dimanche matin sur le petit marché de Battant

 

Lire la suite

Prochaine réunion publique du groupe Proudhon de la F.A.

2 Février 2012 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #groupe Proudhon - FA

autogestion-a.jpgProchaine réunion publique du groupe Proudhon de la Fédération anarchiste
 
vendredi 17 février à 20 h à la librairie l’Autodidacte
5, rue Marulaz 25000 Besançon
 Thème :
Alternatives en acte,
(université populaire, AMAP…)
Autogestion au quotidien.
avec le groupe Poulaille de la FA

 

Lire la suite

Le Monde Libertaire n° 1657

27 Janvier 2012 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #groupe Proudhon - FA

 

 

 

Le Monde Libertaire n° 1657 du 26 Janvier au 1er Février 2012

 

«J’ai compris qu’il ne suffisait pas de dénoncer l’injustice, il fallait donner sa vie pour la combattre. »

Albert Camus

 

 

Sommaire

Actualité

Quel syndicalisme face au patronat? Fabrice, page 3

Le social se construit à la base, G. Goutte, page 4

Chronique néphrétique, 5

Les brèves, le strip, 6

Météo syndicale, T. Impétueux, page 7

Politiques contre travailleurs, Justhom, page 8

International

Retour sur la grève à Mayotte, Lionel et Tibo, page 10

Barcelone, entre grève et occupations, R. Pino, page 12

Des news des USA occupés, C. Reeve, page 14

Expression

Une gifle magistrale, G. Amaté, page 16

Pierre Bourdieu, dix ans déjà, A. Zurvan, page 17

Culture

De la pédagogie sociale. Lenoir, page 19

Mouvement

Souscription pour Saint-Imier 2012, 21

Radio libertaire, 22

Agenda, page 23

 

Editorial

Jusqu’ici on pouvait dire que c’était entre gentlemen du mouvement politique… Chaque camp fourbissait ses armes sans se déclarer la guerre pour autant. Depuis quelque temps, tout ça a pris de l’ampleur et ce que quelqu’un avait décrit comme des « boules puantes » commence à dépasser les prévisions. Certes, on n’en est pas encore à dire que le fils du locataire de l’Élysée n’est pas de lui ! Quoique… La presse people fait ce qu’on lui dit de dire, au service du pouvoir actuel et aussi à venir, surtout si c’est le même !

 

Sinon, comme on pourra toutes et tous le constater, celles et ceux qui lisent les journaux écoutent la radio comme les autres qui se contentent de peu… En fait, en France comme ailleurs, on rebondit toujours sur la figure emblématique d’un couple royal qui assure (bien sûr) sa descendance ! Le reste n’est qu’illusion, les militants et militantes qui postulent à reprendre les rennes de l’État ne font que reproduire les mêmes schémas. Comme disait le «cher Lénine » et d’autres, reprendre les rouages de l’État pour le diriger vers d’autres voies. Comme si cette institution pouvait changer de fonction !

 

Depuis la première Internationale et le conflit entre Bakounine et Marx le problème avait été posé : prendre les vieilles structures ou faire un nouveau monde! Dans ce triste débat du XIX ième siècle, les données ont un peu changé. Plus que le profit d’une entreprise, c’est la loi du marché qui fut instaurée. Entendez par là « gagner plus en délocalisant ». Certes, le problème de la solidarité internationale se pose, mais le contact, les relations entre les syndicalistes du monde entier sont encore tout juste au niveau de la mer ! « Prolétaires de tous les pays unissez-vous » avait été un mot d’ordre du XIXe siècle mais il semblerait que ce soit aujourd’hui un peu lettre morte.

 

Certes, avant la Commune de Paris, la révolution espagnole et Mai 68, on ne savait pas que ça allait arriver ! Donc, tout est possible si toutefois on a l’espérance au coeur et qu’on s’en donne les moyens. Et pour cela, nous n’avons rien à attendre des élections ou des sommets sociaux que nous savons tous téléguidés d’avance, pour le plus grand bien du patronat.

 

 

Le Monde libertaire, hebdomadaire de la Fédération anarchiste, adhérente à l'Internationale des fédérations anarchistes

Chaque jeudi en kiosque, 24 pages d'actualités en couleurs vues par les anarchistes pour deux euros cinquante

http://www.federation-anarchiste.org

Trouvez le point de vente du Monde libertaire le plus proche de chez vous :

http://www.trouverlapresse.fr

Retrouvez le site web du Monde Libertaire à l’adresse suivante:

http://www.monde-libertaire.fr

 

En vente dans toutes les bonnes librairies et donc à

La librairie associative l’Autodidacte

5, rue Marulaz 25000 Besançon

Vente à la criée le dimanche matin sur le petit marché de Battant

 

Lire la suite

La Tunisie révolutionnaire et anarchiste.

26 Janvier 2012 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #groupe Proudhon - FA

tunisie-1.jpg           Interview d'un copain tunisien

   La Tunisie révolutionnaire et anarchiste.

 
En décembre dernier, nous avons rencontré des militants anarchistes

tunisiens. L'objectif de cette rencontre était triple : - présenter la

Fédération anarchiste, - aider à l'émergence d'un mouvement anarchiste

organisé en Tunisie, - tisser des liens et organiser la solidarité

concrète avec les militants anarchistes tunisiens.

Nous en avons profité pour leur poser quelques questions. Voici donc une

première livraison.

 
Le Monde Libertaire) Peux-tu te présenter ?
 
Azyz) Je m'appelle Azyz Amami, 28 ans, activiste tunisien, semi-écrivain et
ingénieur en informatique.
 
ML) Comment as-tu participé à la révolution ? Qu'est-ce qui te semble le
plus intéressant aujourd'hui ?
 
A) . Depuis l'âge de 17 ans, je me suis trouvé en support continu aux luttes
sociales, depuis que j'avais organisé une grève au lycée qui m'a value une
arrestation et trois jours de torture brutale. Depuis, j'ai essayé d'être
dans toutes les grèves, sauvages ou encadrées, ouvrières et estudiantines,
ce qui m'a permis de bâtir une certaine expérience et d'avoir un large
réseau de connaissances. Lorsque les événements ont commencé à Sidi Bouzid
(étant originaire d'un village de Sidi Bouzid) je me suis chargé un
premier moment de relayer l'info sur Internet, infos recueillies de
personnes que je connais, dont plusieurs syndicalistes. Le fait que je
suis actif sur Internet (j'ai co-organisé les protestations contre la
censure du web avec d'autres blogueurs et cyberactivistes, étant basé sur
l'approche du modèle TAZ, ce qui m'a permis une certaine notoriéé) a
permis à plusieurs de suivre le cours des événements, et m'a permis en un
premier temps de faire de la propagande anti-gouvernementale, et un second
temps d'organiser les manifs à Tunis, du 25/12/2010 et celle du
27/12/2010, ou j'ai dû balancer de faux documents de l'UGTT (syndicat)
appelant à manifester et à la grève. Puis avec Slim Amamou, on a eu l'idée
de faire un "harcélement" sur les channels de Anonymous pour les inciter à
faire une opération spéciale en Tunisie, ce qui a marché. Arrêté le
06/01/2011 au ministère de l'Intérieur, emprisonné le 10/01/2011 pour 5
ans, j'ai été relâché par Ben Ali le soir du 13/01/2011, où j'ai
directement participé à l'appel de la grève générale du 14/01/2011 et puis
à la manif le lendemain. Après, j'ai changé de discours affichant mon
soutien au mouvement libertaire et à l'autogestion en tant que mode
sociétal souhaité. Depuis je continue le même travail.
Ce qui me semble le plus important et intéressant aujourd'hui, c'est de
connaître au détail près les conditions sociales du peuple tunisien, de
faire un travail de base sur les ouvriers et marginalisés pour commencer à
appliquer des expériences d'autogestion et attaquer le capitalisme
naissant, de faire des études socio-politiques, anthropologiques et
culturelles révolutionnaires, et de penser de nouvelles solutions plus
liées à la réalité. Et aussi il me semble important de travailler avec
tous les révolutionnaires de tout bord, s'échanger des conseils, aller
refaire une même forme de travail réussi ailleurs.
 
ML) Quelle est la situation économique et politique en Tunisie, un an
après la fuite de Ben Ali ?
 
A) . La situation économique reste fondamentalement la même, un Etat fiscal,
une semi-féodalité dans le secteur de l'agriculture, des oligarchies
nationales se partageant les grands secteurs de l'artisanat et de
l'entrepreunariat (centralisé sur les côtes car toute production est
évidemment destinée à se vendre ailleurs), le secteur industriel étant
"loué" ou délaissé pour les capitalistes occidentaux. La situation
politique tend vers une partitocratie qui cherche une formulation de la
démocratie bourgeoise représentative.
 
ML) Quelles sont tes craintes par rapport à l'évolution de la société et
de l'élection du gouvernement Nahdha ?
 
A) . Je crains juste que l'ignorance s'installe de manière fondamentale. La
politique est appliquée selon le modèle comportemental des hooligans de
foot, tandis que les rapports de production ne sont toujours pas en train
de bouger. Le "mendicisme" qui devient de plus en plus la base de
protestation (solution facile pour les partis n'ayant pu accéder au
pouvoir) réconforte l'attachement à l'Etat grand et suprême fournisseur de
solutions de vie. Il est important d'impliquer les gens pour qu'ils
récupèrent leurs droits au lieu de les mendier. Quant au gouvernement
Nahdha, il ne suscite rien de vraiment spécial pour moi, vu que d'ores et
déjà tous les partis sont économiquement libéraux et fondamentalement
autoritaires. La Nahdha, par sa continuation de la politique des
"colonisés par intérim" ne pourra pas toucher aux "privilèges bourgeois",
bien au contraire elle les protégera pour avoir sa bonne note, et des
états occidentaux, et des oligarchies monétaires tunisiennes.
 
ML) Y a-t-il encore des luttes sociales, syndicales en Tunisie ? Quelles
sont les perspectives pour un mouvement anarchiste ou syndicaliste
révolutionnaire ?
 
A) . Les luttes sociales n'ont pas cessé, elles sont juste en train de se
répéter sans but précis, mis à part protester en soi et l'utilisation par
des partis de ces protestations pour des fins politiques, et par d'autres
pour des fins de "show du misérisme". Cependant il y a des lieux où la
lutte est encore plus pensée et radicale, comme à Gafsa ou Manzel
Bouazyene, ou Jebeniana. Pour ce qui est du syndical, le problème est dans
la rupture organique entre "syndicalistes de base" et "syndicalistes
officiels", rupture qui a un peu disparu du 08/01/2011 jusqu'au 27/02/2011
et qui a repris après. Les syndicalistes de base n'ont aucune influence
sur leurs supérieurs, le contraire n'est pas vrai cependant. Il y en a
pleins qui font du bon travail, mais le mouvement ouvrier actuellement
sombre dans des petites demandes sans toucher aux fonds des problèmes.
A mon avis, il est temps de se joindre aux ouvriers, de travailler avec
eux, de former un réseau de syndicalistes de base capables de lever le
véritable problème de l'exploitation.
 
ML) Quels sont tes projets militants ?
 
A) . Ce que je compte effectuer, c'est trois projets : l'un de caractère
intellectuel qui comporte un journal humouristique anti-autoritaire, le
travail avec de nouveaux musiciens jeunes pour créer une musique
contestataire populaire (au vrai sens du terme), le travail de recherche
et d'études via un centre d'études sociales. Le second projet étant de
participer à instaurer la première expérience autogestionnaire réfléchie
dans des usines et des champs. Le troisième est la mise en place d'un
groupe "anti-salaf" qui aura pour première tâche de se manifester et faire
le "show d'existence" à chaque fois que les salafs se manifestent pour
faire leur show d'existence. Ce sont mes projets pour l'année 2012 et je
compte bien y avancer.
Lire la suite

Russie, Ukraine : actions contre le fascisme et le capitalisme

26 Janvier 2012 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #groupe Proudhon - FA

          Russie, Ukraine : actions contre le fascisme et le capitalisme
 
Le 19 janvier, dans de nombreuses villes russes et ukrainiennes, les antifascistes et anarchistes ont organisé des actions pour commémorer la mort de deux antifascistes : Stanislav Markelov et Anastassia Babourova, tués par un néo-nazi à Moscou, le 19 janvier 2009.

Voici, un bref compte-rendu d’une de cette action qui a eu lieu à Sumy (en Ukraine, NdT). D’abord, les anarchistes y ont organisé un petit meeting où ils ont commémoré l’assassinat des antifascistes. Ils ont également parlé de « la nécessité de solidarité entre les organisations anarchistes », « de la nécessité de la lutte contre le fascisme et le système capitaliste ». Des bougies ont été allumées.

Ensuite, les militants ont organisé une marche au centre de la ville, en portant des affiches : « Fascisme tue - capitalisme prospère », « Capitalisme mène au fascisme - à bas le capitalisme», « Sumy contre le fascisme », en scandant des slogans : « Crève le capitalisme, crève le fascisme ! », « Notre patrie - toute l'humanité ! », « Notre principal ennemi est l'Etat » et en distribuant des tracts. Voici le texte de ce tract.

La lutte contre le fascisme commence par un combat contre le capitalisme!


Il y a 3 ans, le 19 janvier, à Moscou, ont eu lieu l’assassinat retentissant. Ont été tués les antifascistes, militants de gauche : Stanislav Markelov, célèbre avocat, défenseur des droit de l’homme, et Anastassia Babourova, journaliste. Tous les deux ont été tués à Moscou en pleine journée, au centre-ville, par une balle dans la tête. Les militants d’une organisation fasciste sont reconnus coupables de cet assassinat.

Avec le développement du capitalisme, la menace du fascisme devient réelle : chaque année,  dans l’espace de l'ex-Union soviétique et dans le monde, ont lieu des assassinats motivés par la haine raciale, nationale. En engendrant des inégalités économiques et sociales, le capitalisme, afin de se protéger, monte des gens de différentes nationalités les uns contre les autres en déplaçant ainsi les mécontentements contre le pouvoir et le capitalisme sur un terrain de haine nationale.

De cette façon, le système capitaliste se protège contre la colère des populations qu’il exploite. Deviennent également victimes de la terreur nazie / fasciste des personnes dont les opinions sont contraires au système capitaliste, ceux qui luttent pour les droits et la liberté humaines, contre capitalisme : syndicalistes, militants des mouvements et des partis d'opposition, anti-fascistes,  activistes sociaux. Fascisme tue – capitalisme prospère !

Au cours du XXI siècle, pour toute personne sensée, soucieuse de son avenir, de l'avenir de ses proches et de ses amis, de l'avenir de son pays et du monde, - il devient important de lutter contre l’oppression et l’exploitation, contre l'injustice sociale et les inégalités, contre  le fascisme et le capitalisme !

AUTOGESTION – SOCIALISME – LIBERTE !

Publié sur le site de l’Action autonome, 20/01/2012.
Source :
http://avtonom.org/freenews/sumy-protiv-fashizma-i-kapitalizma
P.S. Les vidéo d’un meeting et d’une manifestation à Saint-Pétersbourg :
http://piter.indymedia.org/node/11557
http://piter.indymedia.org/ru/node/11555

Traduction : liaison Troyes de la Fédération anarchiste

Lire la suite

si vous passez par Paris... en mai

22 Janvier 2012 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #groupe Proudhon - FA

Salon du livre libertaire 2012

Vendredi 11 mai de 14 h à 21 h, samedi 12 mai de 10 h à 20 h et dimanche 13 mai de 10 h à 16 h

Espace d’animations des Blancs Manteaux

48, rue Vieille-du-Temple

75004 - Paris

Métro lignes 1 ou 11 : station Hôtel de Ville ou Saint-Paul

Entrée à prix libre

Venez rencontrer plus d’une centaine d’éditeurs et autant d’auteur-es.

3 jours de débats, d’expositions, de lectures, d’animations…

Pays invité : la Suisse.

 

Organisation : Hebdomadaire Le Monde Libertaire et Radio libertaire

Contact : salon-livre-libertaire@sfr.fr

Téléphone : 01 48 23 20 98 (de 14h à 19h30).

Adresse postale : Salon du livre libertaire 145, rue Amelot 75011 - Paris

 
Vous pourrez voir sur le site du salon à l’adresse 
http://salonlivrelibertaire.radio-libertaire.org/ les noms des premiers inscrits…
Lire la suite

Le monde libertaire gratuit n°1

20 Janvier 2012 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #groupe Proudhon - FA

ML GRA~1

Lire la suite

Vive le ML, vive la gratuité, vive le ML gratuit

20 Janvier 2012 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #groupe Proudhon - FA

Le Monde libertaire gratuit numéro 1

du 19 au 25 janvier 2012

 

Texte de présentation du Monde libertaire gratuit

 

Pourquoi ce journal ?

 

Il y a plus d’un an, Presstalis, quasi monopole de la distribution de presse en France, lançait une offensive contre la presse libre. Par une révision drastique des tarifs, elle condamnait les journaux anarchistes et révolutionnaires à l’asphyxie économique. Le Monde libertaire (ML), le plus vieux titre de la presse anarchiste française, et l’un des plus anciens de la presse tout court, ne pouvait pas rester passif. Nous nous sommes d’abord défendus. En augmentant le prix de notre journal, puis en lançant une souscription de soutien, nous nous sommes adressés à vous. Parce que c’est grâce à vous que nous existons. Parce que c’est grâce à votre solidarité active que nos efforts constants ont un sens. Grâce à vous, ce vieux mais solide bateau n’a pas chaviré sous la bordée des vendeurs de papier. Nous ne sommes pas encore tirés d’affaire. Mais la meilleure défense c’est l’attaque. Et nous avons choisi d’attaquer.

 

Lors d’un congrès extraordinaire, la Fédération anarchiste a décidé d’éditer non pas un, mais deux hebdomadaires ! Le premier, c’est celui que vous connaissez peut être : le ML et ses 24 pages, disponible chaque jeudi dans tous les bons kiosques. Le second, c’est celui que vous découvrez : un ML de 8 pages diffusé gratuitement, chaque semaine, par les militants de la Fédération anarchiste ! Le but de cette publication est de faire connaître au plus grand nombre ce qu’est réellement la Fédération anarchiste : un journal, une organisation fédérale, une association d’individus oeuvrant, fraternellement, à la réalisation de notre idéal libertaire : une société débarrassée des maîtres et des dieux ! Chaque semaine, les militants de la Fédération anarchiste vous feront connaître les points de vue, les outils et les propositions développés par les libertaires.

 

Chaque semaine, les militants de la Fédération anarchiste se feront connaître auprès de vous afin de vous permettre, si la révolte gronde en vous, de les rejoindre et de travailler ensemble à la révolution sociale. Et chaque semaine, la Fédération anarchiste fera, par ses propres moyens, la démonstration qu’il est possible d’organiser un réseau de diffusion de presse hors d’atteinte de la vérole capitaliste.

 

Vive l’anarchie !

 

L’administration du Monde libertaire

 

 

 

Sur Besançon en dépôt (entre autres)

à la librairie associative l’Autodidacte

5, rue Marulaz 25000 Besançon

 

Lire la suite

Le Monde Libertaire n° 1656

20 Janvier 2012 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #groupe Proudhon - FA

 

 

Le Monde Libertaire n° 1656 du 19 au 25 Janvier 2012

 

« Les patrons, c’est comme les cochons, ça ne mérite qu’une volée de plombs. »

Les Sales Majestés

 

Sommaire

Actualité

Le syndicalisme dans le viseur, G. Goutte, page 3

Du foot au logement, E. Vanhecke, page 4

Météo syndicale, T. Impétueux, page 5

Chronique néphrétique, 5

Les brèves, le strip, 6

Nouvelles du front social, Hugues, page 7

Liberté pour les inculpés de Toulouse, J. Rackham, page 8

Action contre les CRA à Bordeaux, FA 33, page 10

Arguments

États des lieux des scops, Daniel, page 12

International

Créationnisme turc, M. Silberstein, page 14

La Hongrie menacée par le fascisme, J. Rackham, page 15

Expression

Boris Vian, le doux anarchiste, AZ et Inana, page 16

Culture

À propos d’une liberté réfractaire, Stevens, page 19

Musique et éveil politique, Thierry, page 20

Gay skinheads, 20

Mouvement

Si Brassens avait vu ça, P. Schindler, page 21

Radio libertaire, 22

Agenda, page 23

 

Editorial

Ça tape dur dans les « a» en ce début de 2012. Certes, chères lectrices et chers lecteurs, la cible n’est pas encore (?) le « a» cerclé, symbole du mouvement anarchiste. Mais pas non plus un label pour de succulentes (sic) andouillettes, mais du diktat de la loi des marchés. Élisez, désignez, compromettez-vous dans les urnes, ce seront toujours d’autres qui décideront ! Le locataire de l’Élysée a beau dire qu’il en a rien à battre, les médias parlent quand même d’onde de choc. Tout ça fait partie du folklore politique. On dit que c’est dans les archives secrètes ! Ce ne serait pas en soi une catastrophe économique.

 

N’empêche, les collectivités locales paieront plus cher leurs emprunts. Quel que soit l’avis que nous ayons de la politique en général, cette décision de Standarth & Poors a plus que des conséquences sur le coût du financement en France ! Elle sanctionne aussi la politique de notre charmant pays et particulièrement celle de celui qu’il faut bien appeler le chef de l’État.

 

La gauche qui se presse en déclarations dans les médias pour le remplacer en saura-t-elle tirer profit? On en doute. Les temps sont difficiles pour celles et ceux qui envisagent de prendre les rênes de l’État. Car celui-ci est de plus en plus tributaire de régles qui lui échappent… Non content de légiférer, d’opprimer, de contrôler – comme disait Proudhon –, il lui faut être à genoux devant les maîtres de l’économie mondiale ! Le leader maximo du PS a beau essayer de mettre la cerise sur le gâteau (« Cette sanction signe l’échec du quinquennat. »), s’il est élu il lui faudra passer sous les fourches caudines de la real politik !

 

Comme le disait un quotidien hexagonal du soir : «À quoi ressemble la vie après la perte de la note AAA?» Qu’auraient répondu Bakounine, Louise Michel, Pelloutier, Emma Goldmann, Durruti, Ascaso sans oublier Makhno et bien d’autres ? Par d’autres arguments, c’est sûr ! Mais on nous dit que les temps ont changé, certes… Mais il faudrait que de nouvelles marmites renversent – ou inversent – la tendance !

 

 

Le Monde libertaire, hebdomadaire de la Fédération anarchiste, adhérente à l'Internationale des fédérations anarchistes

Chaque jeudi en kiosque, 24 pages d'actualités en couleurs vues par les anarchistes pour deux euros cinquante

http://www.federation-anarchiste.org

Trouvez le point de vente du Monde libertaire le plus proche de chez vous :

http://www.trouverlapresse.fr

Retrouvez le site web du Monde Libertaire à l’adresse suivante:

http://www.monde-libertaire.fr

En vente dans toutes les bonnes librairies et donc à

La librairie associative l’Autodidacte

5, rue Marulaz 25000 Besançon

Vente à la criée le dimanche matin sur le petit marché de Battant

Lire la suite