Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

communiques

Contre le plan d’austérité

10 Octobre 2011 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Communiqués

Contre

Le plan d’austérité annoncé par le gouvernement pour réduire le déficit de la France  est inacceptable parce qu’il est injuste, inéquitable : il pénalise une fois de plus les salariée-s ; il ne résout rien des inégalités salariales et professionnelles que subissent les femmes, bien au contraire.

MOBILISATION

11 octobre 2011 :

 

 

Journée interprofessionnelle d'action avec grèves et manifestations

10 h Sous-Préfecture à Dole
15 h Place de la Liberté à Lons le Saunier
10 h Sous-Préfecture à St Claude
11 h Place de la Révolution à Besançon

 

 

 

 

10 h Maison du Peuple à Belfort

10 h place Edwige Feuillère à Vesoul

18 H place d'Arçon à Pontarlier 

 

 

Lire la suite

North London Solidarity Federation

15 Août 2011 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Communiqués

Réponse de la Solfed de Londres-Nord aux émeutes de Londres

 

 Alors que les médias stigmatisent l"anarchie" à propos du déferlement de la
violence à Londres et en Angleterre, la "Solidarity Federation" du
Nord-Londres a considéré qu’une réponse de la part d’une organisation
anarchiste active dans la capitale était nécessaire. -- Les émeutes
ont causé des dégâts importants ces derniers jours à des quartiers de
Londres, à des devantures de magasins, à des domiciles et des
voitures. À gauche, on entend toujours les mêmes gémir que la pauvreté
en est la cause. À droite, que des voyous et éléments anti-sociaux
profitent de la tragédie. Les deux sont vraies. Les pillages et
émeutes vus ces derniers jours constituent un phénomène complexe et
comportent de nombreuses composantes.

Ce n’est pas par hasard si les émeutes se produisent maintenant, quand les
réseaux de soutien aux britanniques privés de représentation leurs sont
arrachés, et que les gens sont livrés à l’abîme, comme ils tombent rompus
sous les matraques de la police londonienne.

La fureur des quartiers [1] est ce qu’elle est, laide et incontrôlée. Mais
pas imprévisible. La Grande- Bretagne a caché ses problèmes sociaux
pendant des décennies, les a contenus avec une garnison brutale d’hommes
armés. Grandir dans les cités signifie souvent ne jamais les quitter, à
part à l’arrière d’une fourgon de police. Dans les années quatre-vingt,
les mêmes problèmes ont conduits à Toxteth [2]. Dans les années
quatre-vingt-dix, ils ont conduit aux émeutes contre l’impôt par
capitation [3]. Et maintenant nous les subissons de nouveau - parce que
les problèmes non seulement persistent, mais empirent.

Le harcèlement et la brutalité de la Police font partie du quotidien des
cités partout au Royaume-Uni. Les systèmes sociaux permettant à peine de
survivre se sont désagrégés et ont été retirés. À Hackney [4], les
travailleurs sociaux opérant dans la rue, qui venaient eux-même des cités,
connaissaient les jeunes et pouvaient travailler avec eux à résoudre leurs
problèmes, se sont vus signifier qu’ils ne seraient désormais plus payés.
Les loyers augmentent et les emplois aidés par l’État qui apportaient de
l’argent dans la zone ont été réduits au nom d’un transfert vers des
missions bénévoles dans le cadre de la "Grande Société" [5]. Les gens qui
eurent toujours très peu n’ont désormais plus rien. Plus rien à perdre.

Le rôle-même des médias dans tout ceci ne doit pas être minoré. Malgré
tout le discours de la "protestation pacifique" qui précéda les évènements
à Tottenham [6], les media n’auraient pas sorti l’histoire s’il n’y avait
eu en tout et pour tout qu’une manifestation silencieuse devant le poste
de police.

Les violences policières et les protestations en réponse surviennent tout
le temps. C’est seulement quand l’autre côté répond avec violence (sur des
cibles légitimes ou non) que les médias ressentent le besoin de leur
donner une couverture à tout prix.

Il ne devrait donc pas y avoir de surprise à ce que des gens vivant une
existence de pauvreté et de violence soient enfin partis en guerre. Il ne
devrait pas y avoir de surprise à ce que des gens pillent les écrans de
télé à plasma qui fourniront leurs paieront deux mois de loyer, et
laissent les livres qu’ils ne peuvent vendre sur les étagères. Pour
beaucoup, c’est l’unique forme de redistribution économique qu’ils verront
dans les années à venir en continuant une vaine recherche d’emploi.

On a beaucoup glosé sur le fait que les émeutiers attaquaient "leurs
propres communautés". Mais les émeutes n’éclatent pas dans un vide social.
Celles des années 80 tendaient à être dirigées d’une manière plus ciblées
; épargnant les innocents et se focalisant sur des cibles plus
représentatives d’une oppression de classe ou de race : la police, les
postes de police et les magasins. Que s’est-il passé depuis les années
quatre-vingt ? Les gouvernements consécutifs n’ont pas ménagés leurs
efforts pour détruire toute espèce d’idée de solidarité et d’identité de
classe. Est-ce donc une surprise alors si ces émeutiers se retournent
contre d’autres membres de notre classe ?

La "Solidarity Federation" est basée sur la résistance dans la lutte sur
le lieu de travail. Nous ne sommes pas impliqués dans le pillage mais, au
contraire des réactionnaires de droite ou même des commentateurs de gauche
sur le registre de la "compréhension-mais-condamnation", nous ne
condamnerons ni ne fermerons les yeux sur ceux que nous ne connaissons pas
pour avoir récupéré une part de la richesse dont ils ont été privés toute
leur vie.

Cependant, en tant que révolutionnaires, nous ne pouvons tolérer les
attaques contre les travailleurs, contre les innocents. Les incendies de
magasins avec des domiciles au-dessus, de véhicules utilisés par les gens
pour aller au travail, les agressions et tout ce qui s’en approche
constituent une attaque contre les nôtres et nous devons nous y opposer
aussi fermement qu’à n’importe quelle politique d’austérité du
Gouvernement, qu’aux propriétaires terriens qui spéculent, qu’aux patrons
ayant l’intention de voler notre travail. Ce soir et pour aussi longtemps
que nécessaire, les gens doivent se rassembler pour se défendre quand une
telle violence menace les foyers et les communautés.

Nous pensons que la colère légitime des émeutiers peut être bien plus
puissante si elle s’exprime dans une direction collective et démocratique
et cherche, non à faire d’autres travailleurs des victimes, mais à créer
un monde libre de l’exploitation et de l’inégalité inhérentes au
capitalisme.

North London Solidarity Federation
(mardi 9 août 2011)
Traduit par le SIA32 / CNT-AIT

La suite sur le forum ROuge et Noir :
http://cnt.ait.caen.free.fr/forum

Notes
[1] Ndt : Nous avons traduit "estates" indiféremment par "quartiers" ou
"cités", car ces lieux sont des quartiers-nord du Grand Londres composés
de cités et de lotissements.

[2] Ndt : Toxteth est un quartier du centre de Liverpool ayant connu des
émeutes en juin 1981, initialement provoquées par l’arrestation sans
raison d’un jeune noir, Leroy Cooper, fouille observée par la foule qui ne
laissa pas faire, avec pour bilan la destruction de 70 édifices, 500
arrestations et 470 blessés.

[3] Ndt : la "Poll Tax" est un impôt forfaitaire par foyer ne tenant
compte, ni des revenus, ni du capital, créé par M. Thatcher en 1989 et
appliqué en 1990. Cette application d’une taxe très injuste pour les plus
faibles provoqua des émeutes à Hackney le 8 mars, à Brixton, Lambeth et
Islington puis à Trafalgar Square en plein centre de Londres le 31 mars
1990, ce qui provoqua la chute de la "Dame de fer".

[4] Hackney est un district au nord du Grand Londres, extrêmement pauvre,
au chômage élevé, ayant connu des émeutes dans les années quatre-vingt et
la consommation de crack parmi les jeunes dans les années
quatre-vingt-dix.

[5] Ndt : Traduction du projet de la "Big Society" proposé défendu par les
conservateurs de David Cameron depuis juillet 2010 et prônant un
désengagement de l’État au profit d’une société plus "mature" et engagée,
basée sur la charité, le mutuellisme et le volontariat, ce que ses
adversaires ont qualifié de déguisement cynique de l’abandon de
l’assistance grâce au discours sur une vigueur nouvelle de la société
civile.

[6] Tottenham est un quartier pauvre du district de Haringey, au nord du
Grand Londres, sur la rive gauche de la Tamise, et le lieu d’émeutes ce
mois-ci.

Lire la suite

Village autogére à Notre Dame des Landes

28 Juillet 2011 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Communiqués

  notre-dame-des-landes.jpg

Communiqué de presse

Ni avions, ni expulsions !

 

Aujourd'hui à l'aéroport Atlantique de Nantes quelques centaines d'opposant(e) à la construction de l'aéroport de Notre Dame des Landes ont investi de manière festive l'aérogare. Ils voulaient protester contre le projet de construction du deuxième aéroport de Nantes.

Le groupe de manifestant(e)s était composé d'une brigade activiste de clowns, de familles déguisées, d'un potager ambulant et surtout des personnes menacées par les expulsions, ainsi que de leurs soutiens venus de toute l'Europe. Ils sont entrés pacifiquement dans l'aérogare 1 en chantant et criant des slogans. Lorsque les manifestant(e)s sont monté(e)s vers les bureaux de la direction pour parler avec les responsables, une trentaine de CRS les ont violemment chargé(e)s sans somation. Laurence a été frappée au sol à plusieurs reprises et gravement blessée. Elle a une perforation pulmonaire et deux cotes cassées en raison des coups portés par la police. Son pronostic vital a été engagé plusieurs heures, avant une amélioration en fin de soirée. Une autre personne a eu le crâne ouvert à coups de matraque et a également du être évacué. Plusieurs autres souffrent de diverses contusions, notamment de nombreuses entailles au crâne en raison des coups de matraque. Devant la violence de cette attaque, certaines personnes ont tenté de protéger la foule en jetant divers matériaux sur le chemin des CRS. 4 personnes ont été interpellées au hasard. L'une d'entre elle a été immédiatement déférée, les autres ont été relâchées suite à la pression des manifestant(e)s restant(e)s.

Encore une fois, l'Etat choisit la violence plutôt que le dialogue, une violence qui va sans cesse grandissante et met toutes celles et ceux qui osent encore s'exprimer en danger de mort !

Sur la route du retour, la police a ensuite procédé au fichage au faciès systématique de tout les militant(e)s sur les routes, à plusieurs dizaines de kilomètres de l'aéroport. En signe de protestation les manifestant(e)s ont mené une opération escargot sur le périphérique nantais et la route en direction de Vannes.

Aucune forme de répression ne nous fera taire, Nous exigeons l'arrêt des poursuites contre les interpellé(e)s, Nous exigeons l'abandon du projet d'aéroport à Notre Dame des Landes !

Village autogéré NoG2011 de Notre Dame des Landes.

Pour tout contact et toute information : 06 46 04 98 07

 

Suite aux violences policières survenues lors de la manifestation à l'aéroport de Nantes-Atlantique :
Conférence de presse ce jeudi 28 Juillet 2011 à 14h sur le Village autogéré de Notre Dame des Landes.
Accès et infos sur
www.gzero.info

Lire la suite

Communiqué de la Fédération Nationale de la Libre Pensée

28 Mars 2011 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Communiqués

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Communiqué de la Fédération Nationale

de la Libre Pensée

Membre de l’Union Internationale Humaniste et Laïque (IHEU)

 

 

 

10/12 rue des Fossés-St-Jacques 75005 Paris

Tel : 01.46.34.21.50 – Fax : 01.46.34.21.84 – Courriel : Libre.Pensee@wanadoo.fr

 

COMMUNIQUE

La Cour européenne des Droits de l’Homme

autorise les crucifix dans les écoles publiques !

La «

Grande chambre», instance d’appel de la Cour Européenne des Droits de l’Homme, saisie par le gouvernement Berlusconi, vient, le 18 mars 2011, de donner raison à l’État italien qui entend continuer à imposer la présence de crucifix dans les écoles publiques de la péninsule. Cette affaire est connue comme le «cas Lautsi

» du nom de la mère de famille qui avait engagé l’action devant les tribunaux italiens

Contre elle, s’étaient ligués : l’Église catholique, mais aussi, notamment, les gouvernements grec (socialiste) et chypriote (communiste), la Russie de Poutine et Medvedev... et Monaco, désireux de défendre les

«racines chrétiennes» de l’Europe. Plusieurs laïques s’étaient portés aux côtés de la famille Lautsi dans cette affaire, pour que ce tribunal européen compétent en matière de «droits de l’homme» 

défende enfin la laïcité, comme un premier jugement le laissait espérer aux plaignants. Mais aucun article de la convention européenne des droits de l’homme ne garantit la laïcité et les gouvernements cléricaux ont gagné. Et le Vatican aussi.

Car au-delà du cas Lautsi, la CEDH a fixé sa doctrine et sa jurisprudence, comme s’en félicite le

«Saint-Siège» qui, le jour même, crie victoire et donne toute la portée du jugement :

«Il est donc reconnu à un niveau juridique international et de grande autorité que la culture des droits de l’homme ne doit pas être mise en contradiction avec les fondements religieux de la civilisation européenne à laquelle le christianisme a apporté une contribution essentielle».

Subsidiarité, identité nationale et pays de tradition chrétienne

Mais ce jugement a été rédigé dans un esprit de reconquête et le communiqué poursuit :

 

«La Cour reconnaît également qu’en vertu du principe de subsidiarité, il doit être garanti à chaque pays une marge d’appréciation quant à la valeur de symboles religieux dans leur propre histoire culturelle et dans leur identité nationale.»

Le texte du bureau de presse du Vatican souligne également l’appréciation de la Cour selon laquelle l’exposition d’un crucifix n’est pas

«endoctrinement», mais «expression de l’identité culturelle et religieuse des pays de tradition chrétienne»,

ce qui constitue la création d’une nouvelle catégorie juridique destinée à être opposée à toutes les revendications laïques.

Cela met du même coup en évidence le contenu réel de 

«l’enseignement du fait religieux à l’école».

Ainsi, une juridiction de l’Europe vaticane confirme que les libres penseurs de 1869, réunis à

Naples lors du premier congrès international des libres penseurs avaient raison lorsqu’ils adoptaient une déclaration de principe qui disait notamment face à la Rome cléricale :

 

«Les signataires...proclament la libre raison en face de l’autorité religieuse ; l’indépendance de l’homme en face du despotisme de l’Église et de l’État... la nécessité de l’abolition de toute Église officielle. Ils affirment la nécessité de l’instruction en dehors de toute intervention religieuse...»

Ces principes n’ont rien perdu de leur actualité au moment où les libres penseurs de 2011 préparent un nouveau congrès international qui se réunira à Oslo le 10 août 2011.

Pour la Séparation des Églises et de l’État dans chaque pays !

Contre l’Europe vaticane !

Renseignements et inscriptions : http://cilalp.org

Paris, le 24 mars 2011

Lire la suite

resto-trottoir

25 Mars 2011 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Communiqués

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

dimanche 27 mars 2011

 

collectif FOOD NOT BOMBS

Besançon

blog : restotrottoir.blogspot.com

NON À LA POLITIQUE D’EXCLUSION

ET DE RÉPRESSION !

Repas bouffe.jpg

gratuit

pour tous

et toutes !

dès 12h30,

place Marulaz

 

repas végétalien issu de récupérations

+ Zone de gratuité :

vêtements, chaussures,

objets, livres, jouets...

+ Infokiosque :

tracts et brochures...

discussions, échanges...

+

venez avec des jeux, des

instruments, des animations !

NOUS VOULONS :

DE LA BOUFFE PAS DES BOMBES,

DES MAISONS PAS DES PRISONS...

Nous rejoindre : place Marulaz :

participer à l’installation (11h30) et au repas...

Participer librement : venir à la réunion d’organisation

(pour participer à la diffusion de l’information, à la collecte, à la cuisine) :

chaque premier mercredi de chaque mois à 19 h à la librairie L’Autodidacte au 5 de la rue Marulaz.

Nous contacter : par mail :

resto-trottoir@herbesfolles.org

S’il pleut ou neige fortement : cherchez-nous Quai Vauban ou aux Arènes

 

 

Lire la suite

Rencontre sur la situation en Tunisie

15 Janvier 2011 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Communiqués

Ø      Bonjour,

 Vous connaissez la situation en Tunisie : à ce jour, 5 suicides,des
 dizaines de morts par balles (50, 60 ?), une répression qui s'aggrave
 de jour en jour face à la légitime révolte d'un peuple dont toutes les
libertés fondamentales sont bafouées depuis près de 25 ans par l'une
 des pires dictatures policières du monde (la Tunisie compte autant de
 flics que la France alors qu'elle est 6 fois moins peuplée). Et
 parallèlement des revendications qui évoluent et sont de plus en plus
 politiques : de la lutte pour l'emploi et la dignité, on passe
aujourd'hui à l'exigence du départ du tyran : de la révolte à la
 révolution ?
 Plusieurs rassemblements et manifestations pour dénoncer cette
 répression et la passivité/complicité du gouvernement français ont
déjà eu lieu dans de nombreuses villes de France. afin d'envisager une
 action à Besançon, nous vous proposons de nous rencontrer le
 
 LUNDI 17 JANVIER à 18h à la salle 4 (sous-sol)
 de la Maison des Associations Pierre-Mendès-France ( angle rue
 Beauregard, rue des Chalets).
 
 La salle est réservée au nom de l'association BESAC.
 
 A lundi

Ø      Pour les Alternatifs,
 Jacques Fontaine

Lire la suite

les Trottant.e.s et la loi LOPPSI2

14 Janvier 2011 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Communiqués

Comme vous pouvez le voir notre sujet d'intérêt et d'information ce
mois-ci est la LOPPSI 2. Parce que cette loi aussi est particulièrement
répressive

 Le Resto Trottoir occupe l'espace public chaque mois depuis mai 2008 pour
une soupe populaire, un repas gratuit pour toutes et tous. Cet espace
n'
est pas donné ni demandé. Mais la place est occupée avec bonne entente
avec les habitant.e.s, les passant.e.s et les commerçants !
Le Resto Trottoir aurait pu ne pas exister sans l'
appropriation des
habitant.e.s de leur quartier et si la répression s'
était mise en branle
dès le début de ces actions (elle le pouvait, peut encore, et le pourra,
et ceci, juste pour
occupation d'
une place vide). Le Resto Trottoir
souhaite donc attirer votre attention sur cette loi.


De nombreuses personnes seront dorénavant des criminels, et parfois
dangereux
:
- simplement par le fait d'
occuper un logement insalubre (même si c'
est
non par choix mais par obligation) ;
- simplement pour être locataire ou propriétaire pauvre d
'
un logement
insalubre (mais à rénover...) ;
- simplement par le fait de loger en camion, caravane, cabane, maison en
paille, tente, (même si c
'
est par choix et non par obligation) ;
- simplement pour agir et militer (squatter) en occupant des lieux vides
et abandonnés à la spéculation
 et c'est l'expulsion sous 48h, c''
est la prison pour 1 an et

15 000 euros d'amendes ;

De nombreuses personnes peuvent :
- simplement être victimes de fouilles, contrôles intempestifs et
dépistages en alcoolémie par des milices auxiliaires (création d
'
une
réserve civile
) de la police et par des agents de sécurité des
entreprises privées (dont les droits ont été étendus sur les autres
individus)

 - simplement être exclues, y compris par la force, des gares et bus en cas
de non-paiement du ticket

 - simplement être surveillées pour avoir informé et donné ses opinions sur
internet

 - simplement être infiltrées électroniquement (domicile, voiture,
travail
) pour soupçons de [*] * Remplir la case au choix ?
- simplement être surveillées pour avoir assisté (obligation, même aux
communes opposées, de
vidéo-protection) à un événement public

- simplement être jugées pour avoir laisser son enfant de moins de 13 ans
revenir du sport ou d
'une soirée familiale après le couvre-feu de 23h à
6h

- simplement être jugées directement au tribunal des enfants en «
comparution immédiate » juste pour être un enfant récidiviste
 jugé comme
un adulte

- simplement pour avoir été en confrontation avec les forces de l'ordre

or cest le front, la première ligne des puissants et pour atteindre les
puissants

___

N'hésitez pas à manifester contre la loi Loppsi 2 :
un rassemblement a lieu à Besançon,
ce samedi 15 janvier à 14h au parking Battant.
___

Ceci dit, notre repas sera toujours place Marulaz, à partir de 11h30 pour
le montage des tables et de 12h30 pour déguster ensemble un bon repas
chaud convivial, dimanche 30 janvier.
Ensuite on vous propose café et thé pour attendre 18h, moment où on vous
invite à aller au Maquis, rue Claude Pouillet à 18h pour un concert de
soutien pour les frais occasionnels du Resto Trottoir (gaz, café, sucre,
huile, petit loyer cuisine)
…
Donc concert de Astarojna (les ex-L'Ropeurs) et ensuite on retrouve Momo
et Manu and Guests !

Voilà ! Savoir militer et rire sont conciliables !
à bientôt autour d'
un bon repas !
les Trottant.e.s

 

 

 

 

 

Lire la suite

Communiqué de la Confédération révolutionnaire des anarchistes-syndicalistes de Makhno

30 Octobre 2010 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Communiqués

Communiqué de la Confédération révolutionnaire des anarchistes-syndicalistes de Makhno (RKAS de N.I. Makhno)

 Salutations aux travailleurs grévistes de la France
 
 Depuis deux mois, la France du travail mène une lutte contre la réforme des retraites du gouvernement de Sarkozy. Le secteur pétrolier, les cheminots, les ouvriers portuaires sont en grève. D’autres catégories de la classe ouvrière, des employés, des étudiants, des lycéens font également la grève et protestent. Les manifestants bloquent des raffineries de pétrole et des bureaux de grandes entreprises, des ports maritimes et des centres d'affaires, des mairies et des préfectures. Presque chaque jour, arrivent des rapports sur les nouvelles grèves, manifestations, piquets et affrontements avec la police. Dans de nombreuses villes se créent des fonds et des caisses de solidarité financière. Le nombre de participants au mouvement de protestation est de l’o
rdre de plusieurs millions.
 
 La classe dirigeante ne se gène pas pour passer à des mesures répressives en espérant faire baisser la chaleur de la contestation : outre les "traditionnelles" interpellations des militants par la police, ont lieu des pratiques de limitation du droit de grève par des autorités locales.
 
 Dans ces circonstances, nous, anarcho-syndicalistes de l'Ukraine, de la Russie, de la Géorgie, de la Lettonie, d’Israël et de l'Allemagne, déclarons notre soutien inconditionnel à nos frères de classe – aux travailleurs de la France. Nous déclarons notre solidarité pour votre lutte menée dans l'intérêt des travailleurs du monde entier. Car nous savons que si la classe ouvrière d'un pays renonce à certains de ses droits, cela serait un signal pour les gouvernements et les capitalistes d’autres pays pour entamer l'offensive généralisée contre les travailleurs.
 
 Nous saluons les travailleurs de l’Angleterre, de la Belgique, du Brésil et d'autres pays ayant soutenu leurs homologues français par des manifestations, des piquets devant les ambassades françaises et par d'autres actions. Vive la solidarité internationale de la classe ouvrière de tous les pays !
 
 Nous nous souvenons comment, au début du siècle dernier, la classe ouvrière de la Russie et de la France a montré, pour la première fois dans l'histoire, sa puissance en s’organisant pour entreprendre la grève générale. Nous nous souvenons des victoires qui ont été atteintes alors, en 1905 et 1906, par nos ancêtres. Cet exemple de lutte réussie nous inspire aujourd'hui, nous donne confiance en nos forces et nous rassure dans la possibilité d’une victoire pour la cause du travail.
 Nous sommes convaincus que, après avoir obtenu l'annulation de la réforme des retraites de Sarkozy, le mouvement ouvrier ne se reposera pas sur ses lauriers et poursuivra l’offensive contre son ennemi – le système capitaliste et la domination de la classe bourgeoise. Vive le MOUVEMENT DE RÉSISTANCE DES TRAVAILLEURS ! Vive un monde sans violence ni exploitation, un monde sans gouvernements ni guerres, un monde de véritable liberté, d’égalité et de fraternité !

 RKAS de N.I. Makhno
 29 octobre 2010

Lire la suite

Comment l'ETAT nous enfume.

13 Septembre 2010 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Communiqués

 

Retraites : 7 minutes pour nous expliquer comment l'ETAT nous enfume

 

samedi 11 septembre 2010

Comment expliquer en 7 minutes et de manière drôle que tout cela n'est qu'un problème de répartition des richesses. http://www.dailymotion.com/video/xeeo9h_vive-les-retraites_fun /// lire sur le site du groupe de Rennes

 

 

Lire la suite

100 villes contre la lapidation

17 Août 2010 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Communiqués

Cher(e)s camarades,

Vous avez certainement entendu parler de Sakineh Mohammadi Ashtiani, iranienne de 43 ans, dont la condamnation à mort par lapidation a provoqué une vague d'indignation internationale et des protestations dans le monde entier. Dans le cadre de la campagne pour sauver Sakineh et plus largement pour dénoncer la lapidation et les exécutions, le
Comité International Contre la Lapidation (ICAS) a lancé un appel à une journée de mobilisation le 28 août "100 villes contre la lapidation".

Dans le cadre de la campagne "100 villes contre la lapidation", on compte désormais trois villes en France où des actions sont prévues.

Voici les contacts :

·                                 Pour Lyon : Yadi Kohi à l’adresse suivante : yadi.j100@free.fr

·                                 Pour Besançon : Pascal à l’adresse suivante : azadi79.09@googlemail.com

·                                 Pour Narbonne : Monique à l’adresse suivante : monique.louicellier@yahoo.com

Vous trouverez ici, en français, les premiers rendez-vous définitifs :
http://iranenlutte.wordpress.com/2010/08/15/100-villes-contre-la-lapidation-premiers-rendez-vous/
Et les premiers rendez-vous et villes où des actions sont confirmées en anglais à cette adresse :
http://stopstonningnow.com/wpress/2249

Si vous voulez organiser une action dans votre ville, vous pouvez utiliser le forum du Comité International Contre la Lapidation :
http://stopstonningnow.com/100cities/

Fraternellement,
Pour le blog "Iran en lutte"
Pascal

Rappel :
- L'appel "100 villes contre la lapidation" en français :
http://iranenlutte.wordpress.com/2010/08/11/28-aout-100-villes-dans-le-monde-contre-la-lapidation/
- Pétition "Libérez Sakineh ! Non aux lapidations et aux exécutions !
http://stopstonningnow.com/SakineMA/Sakin476.php?nr=58070028&lang=fr

Des informations régulières, tant sur la situation de Sakineh que sur la campagne, sont publiées en anglais sur le site de la Campagne Internationale Contre la Lapidation :
http://stopstonningnow.com/wpress/

Vous trouverez également des informations en français sur le blog "Iran en lutte" :
http://iranenlutte.wordpress.com/?s=Sakineh

En particulier, vous trouverez ici un document réalisé par Farshad Hosseini sur les victimes de la lapidation en Iran entre 1986 et 2010 :
http://iranenlutte.wordpress.com/2010/08/14/liste-des-victimes-de-la-lapidation-1986-2010/

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>