Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles récents

La mobilisation continue à Belfort Montbéliard

3 Juillet 2012 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #luttes sociales

La mobilisation continue à Belfort Montbéliard
Une action est prévue pour le 5 juillet

Diffusez l'information et leur pétition

APPEL AUX USAGERS

Les personnels du Centre Hospitalier de Belfort- Montbéliard sont en grève depuis le 13 juin 2012 à 20h. Ils refusent le projet de la Direction visant à réduire les effectifs (logistique, soignant, secrétaires médicales …). L’intersyndicale CASAP, CFDT, CGT, CNI et FO s’oppose à ce projet dans le contexte de fort absentéisme et de souffrance au travail que connaît le CHBM.

L’intersyndicale CASAP, CFDT, CGT, CNI et FO adresse une lettre ouverte aux maires des communes de l’aire urbaine et demandent leurs soutiens. N’hésitez pas vous aussi à solliciter vos municipalités.

Nous demandons le retrait de ce projet de suppression d’effectifs. Nous exigeons de réelles actions pour améliorer les conditions de travail des personnels du CHBM ; conditions de travail qui impactent directement sur votre prise en charge…

RASSEMBLEMENT

JEUDI 5 JUILLET 2012 à 15h30

Site de Belfort

Venez nombreux accueillir les membres du Conseil de Surveillance,

La présentation de la démarche visant à réduire

nos effectifs de 95 ETP est à l’ordre du jour.

Les 5 organisations syndicales de l’établissement vous appellent d’une même voix à vous mobiliser avec les professionnels.

Ensemble, nous devons dire STOP à cette dégradation programmée de nos conditions de travail et de la qualité des soins.

 

 

 

 

PETITION USAGER

Avec les syndicats CASAP, CGT, CFDT, CNI et FO du Centre Hospitalier de Belfort Montbéliard, nous demandons l’attribution de moyens à la hauteur des missions de l’hôpital public afin de garantir l’accès aux soins pour tous.

 

Pétition à retourner à : Syndicats CASAP, CGT, CFDT,CNI et FO

Maison des syndicats du centre hospitalier 2 rue du Dr Flamand BP 209 25 209 MONTBELIARD

Maison des syndicats du centre hospitalier 14 rue de Mulhouse BP 499 90 016 BELFORT

Pétition à déposer au piquet de grève entrée HOPITAL site de Belfort ou Montbéliard

Nom prénom

Profession

Ville

Signature

 

 

 

 

 

Lire la suite

Librairie associative l’Autodidacte

3 Juillet 2012 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #A lautodidacte.org

l__autodidacte.jpgUne librairie associative et libertaire

LAUTODIDACTE.org

5, rue Marulaz

25000 Besançon

Lautodidacte.lautre.net

www.lautodidacte.org

Tèl : 03 81 82 14 94

            La culture pour tous, une vieille idée oubliée … mais pas par tous.ute,e oubliée … mais pas société marchande, ouvrir une librairie associative est un pari et une exigence.
Un pari car il
Dans cette société marchande, ouvrir une librairie associative est un pari et une exigence.
Un pari car il faut faire vivre le projet, intéresser les gens sur des sujets de société, des conférences, des films, des rencontres.

Une exigence car nous voulons que les livres soient lus par tous ; un effort étant fait pour proposer des ouvrages peu chers.
Un pari et une exigence enfin car il s'agit de promouvoir des textes que l'on ne trouve pas dans le commerce … et donc que l'on ne cherche pas forcément.

La forme associative nous permet de rester hors du circuit marchand toujours à la recherche du profit. Nous privilégions, au contraire, la démarche politique des auteurs et des maisons d'édition.
L'anarchisme est une façon de s'organiser, de lutter, de vivre mais c'est aussi une culture avec ses théoriciens, ses romanciers, ses compagnons de route et tous ceux qui, n'étant pas ouvertement libertaires, ont nourri sa pensée.

Si nous voulons que les gens gèrent leur vie, prennent en main leur avenir, il faut leur donner les moyens de comprendre et d'agir sur la société.
Voilà pourquoi nous avons décidé d'ouvrir cette librairie.
Nous fonctionnons grâce à la vente des livres mais aussi et surtout grâce au soutien financier et moral de tous ceux qui se retrouvent dans notre démarche.

Dans nos rayons, vous trouverez des ouvrages sur l'anarchisme bien sûr, mais aussi sur le mouvement ouvrier, le syndicalisme, le féminisme, l'anti-militarisme, l'anti-racisme.
Nous avons aussi un vaste choix de littérature prolétarienne, des livres d'occasions, des romans, des beaux livres, des polars…

Heures d’ouverture :

Le mercredi de 16h00 à 19h00 et le samedi de 15h00 à 19h00


Lire la suite

Agenda des vacances

2 Juillet 2012 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Info (s)

Agenda des vacances

 

Vendredi 6 juillet

Sanguinet (40)

19 heures. Projection du film Gasland. Conférence débat sur le gaz de schiste dans notre région (Parentis, Lugos, Cazaux, La Teste) et ailleurs. Après les Cévennes, le Gard, les Vosges, les premières demandes d’enquête publique arrivent en Aquitaine. Avec notamment Chantal Viala de l’association No Gazaran contre les gaz de schiste. À la salle des fête.

Samedi 7 juillet

Paris XIe

16h30. Rencontre autour du libre Éloge de la passe, sport et anarchisme Wally Rosell. Le même sujet sera traité sur les antennes de Radio libertaire le lundi 2 juillet de 14h30 à 16 heures. À la Librairie du Monde libertaire, 145, rue Amelot. Métro République, Oberkampf ou Filles-du-Calvaire.

Sanguinet (40)

11h-12h (sur le marché). Déambulation artistique. Retrouvez-nous dès le matin, réveillons Sanguinet ! 15 heures. Ouverture du festival, du village associatif, de l’agora libre et des expositions.

15h-16h. Académie Fratellini : carte blanche aux apprentis circassiens ! Les apprentis de la plus grande école de cirque d’Europe vous propose une démonstration libre (jonglage, rubans, mains à mains etc.).

15h30-16h45. Spectacles choisis pour enfants… et grands.

16h30-17h30. Académie Fratellini : carte blanche aux apprentis circassiens !

16h30-17h30. Atelier «Construction d’instruments de musique ». Venez construire vos instruments avec des matériaux naturels !

16h-17h. Compagnie Université du BazArt : le son d’Histoire (ou comment tirer des leçons de l’Histoire sans image et sans blé).

17h30. Conférence sur la dette et les salaires avec Bernard Friot (Salle polyvalente de l’espace Gemme). Projection de Catatroïka : la dette en Europe et en Grèce ou comment solder un pays. Venez bousculer vos préjugés sur la dette et vos salaires…

18h-19h. Atelier fabrication de savon avec La Cagette des étudiants.

18h-19h. « Théâtre du silence» (mîme de l’école Marceau accompagné par une compositrice). Et plein d’autres surprises (show off, déambulation, spectacle de rue, zone de gratuité).

Concerts (scènes centrales)

19h-20h. Fanfare et bambas ! 20h-21h. Paris désert, rock français engagé en provenance de Sanguinet !

21h15-22 heures Idiograme (rock expérimental). Découverte du Printemps de Bourges.

22h15-23 heures Akim rebeu des bois (chanson française).

23h15-00h15. GROUPE SURPRISE (vous allez bientôt le savoir et vous ne le raterez pas !).

00h15-1h. Boeuf musical sur scène (avec les artistes).

 

Village associatif

C’est le coeur du festival. Le village associatif est ouvert aux collectifs et aux associations en lutte, dans la région et dans le monde. Retrouvez-les et participez aux différents ateliers ! Dans l’agora libre, tout au long du festival, se succéderont les différents collectifs en lutte pour présenter leur combat, leurs moyens d’actions et vous inciter à les rejoindre

 

Dimanche 8 juillet

Sanguinet (40)

15 heures Ouverture du festival, du village associatif, de l’agora libre, de l’espace enfant et des expositions. Création d’une fresque géante.

15h-17h30. Initiation aux actions de désobéissance civile. Venez apprendre les techniques non violentes de résistances.

15h00-16h30. Spectacles pour les enfants. Multiples ateliers pour les enfants notamment avec l’association Sac de billes : jeux de société, poterie, marionnettes et plein d’autres surprises…

15h30-16h30. Atelier « fabrication de meubles en carton » (La cagette des étudiants). Apprentissage des techniques de création de meubles à partir des récup’.

16h30-17h30. Académie Fratellini : carte blanche aux apprentis circassiens !

17h30. Conférence «Nuke militaire » avec Patrice Bouveret (Salle polyvalente de l’espace Gemme). Débat sur le nucléaire militaire, si proche de nous… Entre centre d’essai, lancement de missiles, EADS et Mégajoule, le renouveau du militaire français est «Made in Aquitaine»…

 

Concerts (scènes centrales)

15h30-16h15. KICK.

17h30-18h30. La Collectore (fanfare électrique déjantée punk-rock).

18h45-20 heures ZEP (Zone d’expression populaire).

20h15-21h30. Mon côté Punk. Cocréé par Mourad de la Rue Ketanou, groupe indépendant de la scène française.

21h45-22h45. Brassens’s not dead (punk rock). Reprise punk des chansons de Brassens.

23h00-00h15. Les fils de Teuhpu (fanfare ska). Mais oui c’est bien eux !

00h15-1h. «Orgie musicale» (avec l’ensemble des artistes).

Village associatif

 

C’est le coeur du festival. Le village associatif est ouvert aux collectifs et aux associations en lutte, dans la région et dans le monde. Retrouvez-les et participez aux différents ateliers ! Dans l’agora libre, tout au long du festival, se succéderont les différents collectifs en lutte pour présenter leur combat, leur moyens d’actions et vous inciter à les rejoindre.

 

Lire la suite

Notre histoire

1 Juillet 2012 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #notre histoire

bakunine_michel.jpg                             Michel Bakounine (photo Nadar)

Le 1er juillet 1876, mort de Michel BAKOUNINE (Mikhaïl Aleksandrovitch Bakounine) à Berne (Suisse).
Révolutionnaire russe, véritable fondateur du mouvement anarchiste international, théoricien et homme d'action, incarnation même de l'esprit de révolte.
Il est né le 20 ou 30 mai 1814 (8 ou 18 mai dans le calendrier Julien) à Premoukhino (Russie). Issue de l'aristocratie, il fait ses études à l'école militaire de St-Petersbourg, d'où il sort officier d'artillerie à 17 ans. Mais, passionné par la philosophie de Hegel, il renonce à la carrière militaire et part étudier à l'Université de Berlin puis à Dresde. En 1844, il est à Paris, il y rencontre Proudhon et fréquente les milieux socialistes. Il est expulsé de France, en 1847, mais retourne à Paris pour participer à "l'ivresse révolutionnaire" de février 1848.
Séduit par le fédéralisme de Proudhon, et alors que l'agitation révolutionnaire gagne l'Europe centrale, il part participer en juin 1848 au congrès slave de Prague et à l'insurrection de Dresde. Arrêté et emprisonné, il est condamné à mort le 14 janvier 1850, par le tribunal de Saxe, puis extradé en Autriche, il est finalement livré à la police Tsariste le 17 mai 1851. Enfermé à la forteresse Pierre et Paul, il se résout à faire une confession qui lui vaut d'être déporté en Sibérie, d'où il s'évade et rejoint Londres en décembre 1861.
Il reprend son activité révolutionnaire, parcourt l'Europe de la Suède à l'Italie où il crée une société secrète "La Fraternité Internationale". En 1867, il s'installe à Genève et l'année suivante adhère à la section genevoise de l'Internationale. Déçu par "la Ligue Internationale de la paix et de la liberté"(démocrate), il fonde le 25 septembre 1868 "l'Alliance Internationale de la démocratie socialiste" qu'il tente de faire entrer à l'A.I.T. En 1869 il est en contact avec Netchaiev (révolutionnaire russe) auteur du "Catéchisme révolutionnaire". Le 15 septembre 1870, il arrive à Lyon, et organise avec d'autres internationalistes, un "Comité de salut de la France" qui proclame l'abolition de l'Etat et la constitution de communes révolutionnaires, mais l'insurrection populaire du 28 septembre échoue et le contraint à fuir. Le 12 novembre 1871, à Sonvillier les sections de l'A.I.T du Jura séduite par les idées anti-autoritaires de Bakounine s'unissent pour former la "Fédération Jurassienne". Mais, au congrès de La Haye en 1872, les socialistes autoritaires (marxistes) prononcent l'exclusion de James Guillaume et de Bakounine, délégués de la tendance anti-autoritaire. Les 15 et 16 septembre 1972, il prend part à Saint-Imier au Congrès constitutif de l'Internationale antiautoritaire. En 1873, Il écrit "L'Etat et l'Anarchie" un des textes les plus significatif de sa pensée théorique.
En juillet 1874, il est à Bologne (Italie), pour prendre part à un mouvement insurrectionnel mais celui-ci échoue et il regagne Locarno (Suisse) où Carlo Cafiero l'héberge. Malade et fatigué, il meurt deux ans plus-tard.
L'anarchiste Arthur Lehning, s'est consacré à la conservation et à l'édition de ses oeuvres. D'autres comme Fritz Brupbacher, où Madeleine Grawitz, lui ont consacrés des biographies.
"Je ne deviens vraiment libre que par la liberté des autres..."

 Source : http://www.ephemanar.net/

Lire la suite

Le Monde Libertaire n°1679

1 Juillet 2012 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #groupe Proudhon - FA

ML-1679-recto.jpgLe Monde Libertaire n°1679 du 28 Juin au 11 Juillet  2012

 

«Le travail, c’est bien une maladie puisqu’il y a une médecine du travail. »

Coluche

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sommaire

Actualité

Entrer en résistance, Fabrice, 3

Subversion militante, G. Goutte, 4

Nouvelles des fronts sociaux, Hugues, 5

Météo syndicale, J.-P. Germain, page 6

Abstention et résignation, Juanito, 7

La civilisation du voyeurisme, E. Vanhecke, 8

Quand le Foot Business exproprie, S. Chapelle, 9

International

Anarchy in Tunis, H., 11

Les Asturies plongées dans la grève, R. Pino, 12

Arguments

Anarchisme, sport et compétition, Bali, 14

Histoire

Les camps de la honte, A. Pavlowsky, 16

Mouvement

Faire craquer le capitalisme, , 21

Le dernier rejeton de N’Autre école, 21

Radio libertaire, 22

Agenda, page 23

 

Editorial

Les vacances d’été arrivent et vous avez donc entre les mains le dernier Monde libertaire hebdomadaire de la saison. Un numéro « spécial Mexique » paraîtra dans deux semaines, qui vous permettra de patienter jusqu’en septembre, mois de reprise de l’hebdo. En attendant, l’actualité sociale et politique ne tournera pas forcément au ralenti cette année. Même si c’en est provisoirement fini des campagnes électorales et des promesses, les mauvaises nouvelles et les coups tordus ne partent pas en villégiature.

 

Place à la réalité qui est plutôt dure ces temps-ci. Surtout pour les couches populaires à qui l’on demande sur tous les tons, ici ou ailleurs, de renflouer les banques qui se sont fait gronder – les vilaines – pour avoir fait joujou avec l’argent qu’elles ne possédaient même pas. Alors on va nous expliquer – on nous explique déjà –que c’est à nous de passer à la caisse pour réduire cette fameuse dette, (c’est bien entendu notre dette). Concrètement, le service public va en prendre un coup, et ce n’est pas une Chambre rose qui en finira avec les coupes budgétaires largement amorcées par le précédent gouvernement de droite.

 

L’heure est plus que jamais à l’austérité – pardon, à la rigueur – et même un PCF se refuse (pour l’instant) à collaborer à un gouvernement qui semble peu pressé de répondre aux urgences sociales. PSA Aulnay, Air France, France Soir en ligne, Presstalis… les plans de restructuration vont sortir des cartons maintenant que le nouveau pouvoir est bien installé. Et ça risque de faire très mal.

 

Alors nous, anarchistes, où serons-nous ? Comme toujours, parmi ceux d’en bas, travailleurs, chômeurs, précaires, tous ceux que le système asservit. Que ce soit seuls ou avec d’autres, nous continuerons de lutter contre l’exploitation capitaliste qui, bleue ou rose, est toujours là. Nous continuerons de nous lever pour dire : « Non, ça suffit ! C’est une autre vie que nous voulons. »

 

 

Le Monde libertaire, hebdomadaire de la Fédération anarchiste, adhérente à l'Internationale des fédérations anarchistes

Chaque jeudi en kiosque, 24 pages d'actualités en couleurs vues par les anarchistes pour deux euros cinquante

Chaque semaine les groupes de la Fédération Anarchiste diffusent une édition gratuite du Monde Libertaire.

http://www.federation-anarchiste.org

Retrouvez le site web du Monde Libertaire à l' adresse suivante:

http://www.monde-libertaire.fr

 

En vente dans toutes les bonnes librairies et donc à

La librairie associative l’Autodidacte

5, rue Marulaz 25000 Besançon

Vente à la criée le dimanche matin sur le petit marché de Battant

Lire la suite

Nouveautés à l'Autodidacte

28 Juin 2012 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #A lautodidacte.org

la-question-juive.jpgLa Question juive

Bernard Lazare

De Marx à la Belle époque

 

 

"On ne pourra jamais détruire l'antisémitisme ; on pourra momentanément en enrayer les manifestations violentes, mais on le verra réapparaître suivant les circonstances. Le Juif est trop nécessaire aux peuples chrétiens, l'antisémitisme trop utile pour les possédants, les chefs d'État, les dirigeants des nations chrétiennes. Le Juif n'existerait pas pour qu'on puisse détourner sur lui les colères de ceux qu’on spolie et sauver ainsi les coffres-forts qu'ondoya l'eau du baptême, qu'assurément on l'inventerait."

 

Ce volume rassemble tous les textes consacrés par Bernard Lazare à la question juive. S’y dessine l’itinéraire d’un Juif si bien intégré dans la société française qu’il n’a d’abord que mépris pour les Juifs de l’Est émigrés et qui, peu à peu, prend conscience de sa judéité en même temps qu’il s’engage dans le combat social. Itinéraire qui le conduira jusqu’au sionisme ; mais, refusant de sacrifier son idéal libertaire, Lazare se brouillera rapidement avec Herzel. Son talent extraordinaire de polémiste éclate à chaque page de ce livre, notamment dans les textes consacrés à Drumont.

Anciennement intitulé Juifs et antisémites

 

 

 les-anarchistes-esp.jpg

Les anarchistes espagnols (1868-1981)

 

Édouard Waintrop

 

L'Espagne du XIXe siècle est un pays encore traditionnel, catholique et peu industrialisé. C'est là que s'implante l'une des utopies les plus radicales de l'époque moderne: l'anarchisme. Depuis le discours de Fanelli qui expose les idées de Bakounine à Madrid en 1868 jusqu'à la fin de la guerre civile espagnole en 1939 et aux soubresauts de l'après-franquisme, ce livre retrace cette aventure inspirée, chargée de contradictions et finalement désespérée. Il raconte le destin de nombreux militants illustres ou obscurs, poseurs de bombes ou leaders syndicaux, chefs militaires ou intellectuels. Tous furent portés par le même refus de l'autorité. Bientôt pris au piège entre leur exigence révolutionnaire et les machines totalitaires des années 1930, les anarchistes espagnols finirent broyés dans la guerre civile. 

Dans un ouvrage très complet, vivant, puisant à des sources neuves, Édouard Waintrop rend hommage à ce mouvement à la fois légendaire et méconnu, et analyse l'échec de l'une des formes les plus pures de l'idéal révolutionnaire.

 

 petit cour d'economie

Petit cours d'autodéfense en économie

L'abc du capitalisme

Jim Stanford

Qu’est-ce que la dette publique ? D’où vient l’inflation ? Le profit est-il source de progrès ? Le chômage est-il un mal nécessaire ? L’État nuit-il à l’investissement ? Mystérieuse et confuse, l’économie est trop souvent mise hors de la portée du citoyen ordinaire, qui n’en paie pas moins les frais de ses crises. Seuls les experts semblent autorisés à répondre à des questions dont dépend pourtant l’avenir de tous.

Le Petit cours d’autodéfense en économie de Jim Stanford arrive à point nommé pour rompre ce déséquilibre. Par l’analyse critique de situations concrètes, auxquelles s’ajoutent des synthèses éclairées par des schémas récapitulatifs, ce livre démystifie avec soin les rouages du capitalisme, montrant que tous peuvent le comprendre.

L’ouvrage est illustré par Charb, dessinateur satirique et directeur du journal Charlie Hebdo, et préfacé par Éric Pineault, professeur de sociologie économique à l’uqam.

« Stanford fait partie d’une espèce rare : celle des professeurs qui marquent votre vie. À la fois pragmatique et idéaliste, son livre a le pouvoir de changer le monde. »
– Naomi Klein

Jim Stanford est un économiste canadien réputé. Diplômé de Cambridge et de la New School for Social Research de New York, il tient une chronique régulière dans le Globe and Mail et exerce sa profession au sein du syndicat des Travailleurs canadiens de l'automobile (TCA). Fondateur du Progressive Economics Forum (réseau canadien d’économistes progressistes), il a publié plusieurs ouvrages.

 

 

 

Librairie associative l’Autodidacte

5, rue Marulaz 25000 Besançon

Heures d'ouverture:

le mercredi de 16h00 à 19h00 et le samedi de 15h00 à 19h00

 

 

 

Lire la suite

Le 17 juin à Hénin-Beaumont, suite

26 Juin 2012 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Répression

Le 17 juin à Hénin-Beaumont, des camarades ont été interpellés alors qu'ils
se rendaient à un rassemblement antifasciste. Suite à cette
interpellation, deux d'entre eux devront comparaître devant la justice.
 
Le procès d'un camarade débute ce mercredi 4 juillet à 10h30 au tribunal
pour enfants de Béthune.
Nous tenons à réaffirmer notre soutien aux personnes inculpées. Nous
serons à leur côtés tout le temps que durera la procédure.
Nous considérons que cette affaire est une affaire collective, puisqu'à
travers ce procès ce sont tous les groupes et les personnes antifascistes
autonomes qui sont directement visés.
Ce 17 juin, la mission de la police était clairement de protéger le local
du Front National, et d'éviter tout mouvement à l'issue des élections
législatives.
En effet, l'Etat et la Justice bourgeoise ne supportent pas que des
individus puissent agir de manière organisée, en dehors des circuits de la
politique politicienne qui ont tant favorisé l'implantation des fascistes,
notamment et de manière emblématique à Hénin-Beaumont.
 
L'Action Antifasciste a mis en place :
[http://actionantifasciste.fr/2012/06/aa-communique-solidarite-avec
-les-inculpes-dhenin-beaumont/]
 
Une caisse de solidarité destinée à participer aux frais d'avocats des
camarades antifascistes qui auront à comparaître devant la justice.
Ce rendez-vous n'est que le début d'un long processus, au terme duquel
nous demandons que les quelques charges qui pèsent sur nos camarades
soient abandonnées.
 
Face à la montée du fascisme et à la répression de nos camarades par
l'Etat bourgeois, solidarité antifasciste!
 
 
Groupe Bethune-Arras de la fédération anarchiste
Lire la suite

ADN: Les désobéissants lancent une pétition,

24 Juin 2012 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Répression

 
adn.jpgXavier Renou et les Désobéissants ont perdu dans leur lutte juridique, qui

s'annonçait pourtant bien : le 19 juin, la cour de cassation a finalement

rejeté les questions prioritaires de constitutionnalité sur le fichage de

l'ADN.

 

A ce propos, les désobéissants lancent une pétition,

 

Amis désobéissants,

 

Tous les militants, syndicalistes, bénévoles associatifs, simples citoyens

engagés un jour contre l'injustice ont été, sont ou seront confrontés au

fichage ADN. 2 millions de Français ont déjà dû donner leur ADN à la police,

et 30 000 nouveaux prélèvements sont effectués chaque mois... Des

prélèvements

ADN qui ne disent pas seulement l'identité de la personne fichée mais aussi,

c'est désormais certain, sa couleur de peau et ses prédispositions à des

maladies génétiques... Une bombe liberticide dans les mains de l'Etat !!!

 

Nous invitons toutes et tous à refuser de donner votre ADN lorsque la police

vous le demandera. Ne cédez pas aux injonctions, aux intimidations, aux

menaces de sanctions pénales... ou au bluff (le policier vous fait boire un

café puis vous demande votre ADN en disant que ce n'est pas la peine de

refuser puisqu'il est déjà sur la tasse... Ils ont besoin de votre

consentement !)

 

Nous sommes nombreux à avoir refusé de donner notre ADN : les poursuites ne

sont pas systématiques, et les condamnations peu importantes... Et de

temps en temps, des juges courageux refusent de condamner les militants !

 

Nous voulons en finir avec le fichier ADN (FNAEG). Pour cela, nous venons de

tenter la voie juridique, mais la Cour de Cassation vient de rendre un

jugement qui ferme cet espoir. Reste la désobéissance civile, mais pour

ça, il faut que tout le monde entende parler du fichage biologique et de la

possibilité de le refuser ! A vous de diffuser ces informations, s'il vous

plait, à vos proches et vos camarades de lutte. Faire signer la pétition

ci-dessous est un moyen publicitaire, en plus que de pression, qui va dans le

même sens. 

 

Merci de votre soutien !

 

http://www.avaaz.org/fr/petition/Stop_au_fichage_ADN_de_la_population//?tta

 

www.desobeir.net

Lire la suite

Entretien avec le petit-fils du Che

23 Juin 2012 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #notre histoire

ENTRETIEN AVEC LE PETIT-FILS DE CHE GUEVARA

 

« Je devais donner l’exemple, mais moi j’ai toujours été rebelle… »

 

Entretien avec Canek Sanchez Guevara, le petit-fils du Che

 

Le cigare cubain en main, la barbe mal implantée, la chevelure brune,

de bonne stature, Canek est le petit-fils de Che Guevara,

le fils d’Hildita Guevara, la première fille du guérillero argentin et cubain.

Résidant aujourd’hui au Mexique, Canek fait partie des « enfants rebelles

de la révolution », il est membre du MLC (Mouvement libertaire cubain).
Dans cet entretien, il exprime son point de vue sur Fidel Castro, le « Vieux »,

sur la révolution cubaine, et le rejet que celle-ci lui inspire. Son témoignage

met en évidence son besoin de rompre avec les mythes de la révolution,

qui auront bercé son enfance et son adolescence. Pour Canek, la révolution

cubaine n’est qu’un vulgaire capitalisme d’État. Elle a accouché d’une

bourgeoisie d’État qui use aujourd’hui des organes répressifs d’une dictature

pour maintenir ses privilèges. La révolution a été étouffée

par sa bureaucratie, par la corruption, par le népotisme et la verticalité.

Canek dévoile pour nous ce qu’est la criminalisation de la différence à Cuba,

les persécutions contre ceux qui refusent la culture officielle et préfèrent vivre

aux marges de la société : homosexuels, punks, libres-penseurs, syndicalistes et poètes…
Cet anarchiste hétérodoxe a une vision très personnelle du rôle que doivent jouer

les libertaires pour parvenir à libérer Cuba de la bourgeoisie socialiste.

Nous devons comprendre son réalisme et la nécessité qu’il ressent de rompre

avec certains schémas libertaires, si peu adaptés à une transformation sociale

sur la grande île des Caraïbes.
Ses opinions, son récit sur ce qu’est une éducation cubaine, son regard les yeux

fixés sur le rétroviseur de son existence à Cuba, où s’est accomplie une partie

du destin de sa famille, font de cet entretien un témoignage unique devant

définitivement nous permettre de jeter le mythe de Fidel Castro et de

la révolution tropicale aux poubelles de l’histoire.

 

La suite sur : http://www.polemicacubana.fr/

 

 

Lire la suite

Le Monde Libertaire n° 1678

22 Juin 2012 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #groupe Proudhon - FA

ML-1678-recto.jpgLe Monde Libertaire n° 1678 du 21 au 27 Juin 2012

 «Les idées sont à l’épreuve des balles. »

Allan Moore

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sommaire

Actualité

Bilan social mitigé, J.-P. Levaray, page 3

PSA : les oubliés de Hollande ?, J. Caramelo, page 4

Météo syndicale, L. Schwitzguebel, page 4

Chronique néphrétique, Rodkol, page 5

Solidarité avec Fouad, CNT-FTE, page 7

Colères noires du moment, M. Silberstein, page 7

Les bidasses à l’école, Juanito, page 9

International

Solidarité avec les anarchistes biélorusses, FA, page 10

Espagne : exploitation sans frontières, R. Pino, page 11

Arguments

Obsolescence de la prison, FA33, page 12

Magouille et torture en prison, Ringolevio, page 14

Néostalinisme et luttes sociales, L. Janover, page 15

Culture

Pouvoir politique et mouvement associatif, Guy, page 18

Le choix des libraires, Publico, page 19

Mouvement

Les 30 ans du groupe Pierre-Besnard, 20

Radio libertaire, 22

Agenda, page 23

 

Editorial

Le terme de «vague rose» est bien galvaudé… Une majorité socialiste et associés à l’Assemblée nationale pour quoi faire? Saupoudrer la «bonne et honnête» gestion de la loi des marchés de quelques mesures sociales qui ne coûtent pas grand-chose sera sûrement la feuille de route. On pourrait évoquer que les partisanes et partisans du socialisme par les voies électorales pourraient rentrer dans le vif du problème social, mais faut-il vraiment les voir à l’oeuvre pour avoir un avis?

 

Pendant qu’en France le cloaque informatique se déchaîne via les messages électroniques, l’espoir d’autres lendemains semble en baisse en Tunisie. Des groupes islamistes salafistes s’en prennent aux milieux culturels, à la presse et aux syndicats (principalement l’UGTT). Sans parler des attaques tous azimuts contre les femmes tunisiennes, tout ce qu’elles avaient conquis d’espace politique. Est-il besoin de préciser que ces extrémistes religieux ont le soutien des émirats du Golfe, notamment du Quatar et de l’Arabie Saoudite? «Pour que la révolution continue, la société civile ne doit pas lâcher prise» a déclaré Bicharara Khader. Mais, comme il le dit, «trop ménager la chèvre et le chou, ce n’est pas bon pour le pays». C’est le moins qu’on puisse dire!

 

Revenons à notre cher pays, patrie des droits de l’homme, les promesses de freiner les salaires des «grands» dirigeants ont-elles été tenues? Cela semble exact pour ceux qui relèvent peu ou prou du secteur public (sic), c’est-à-dire La Poste, les Aéroports de Paris, EDF, Areva, mais quid des «nababs» du CAC 40? Encore un effort, camarades, il reste du rabotage à faire! Mais cessons de nous regarder le nombril, la Grèce est dans d’autre draps que nous. Eux aussi étaient appelés aux urnes le dernier week-end. Nous n’avons pas consulté les entrailles d’une antilope mâle (selon la tradition!) et en lisant ce Monde libertaire vous en saurez plus (sic).

 

Quelques remarques: comme il est dit dans pas mal de quotidiens et de gazettes des «roitelets de l’entourloupe fiscale et autres riches armateurs sont en route pour les eaux calmes de Monaco». On aura tristement compris, depuis longtemps, que celles et ceux qui n’ont que le fruit de leur travail pour survivre en font les frais. Croire que les élections vont tout changer est, une fois de plus, un leurre. Stelios Ramlos, philosophe grec le dit crûment: «Après son indépendance, la Grèce s’est trouvée propulsée au rang des États modernes, sans avoir forgé de contrat social.» La lutte pour un autre monde a encore du chemin à faire.

 

Le Monde libertaire, hebdomadaire de la Fédération anarchiste, adhérente à l'Internationale des fédérations anarchistes

Chaque jeudi en kiosque, 24 pages d'actualités en couleurs vues par les anarchistes pour deux euros cinquante

Chaque semaine les groupes de la Fédération Anarchiste diffusent une édition gratuite du Monde Libertaire.

http://www.federation-anarchiste.org

Retrouvez le site web du Monde Libertaire à l' adresse suivante:

http://www.monde-libertaire.fr

En vente dans toutes les bonnes librairies et donc à

La librairie associative l’Autodidacte

5, rue Marulaz 25000 Besançon

Vente à la criée le dimanche matin sur le petit marché de Battant

Lire la suite