Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles récents

La Sociale

9 Décembre 2016 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Info (s)

la Sociale

de Gilles Perret

  suivi d’un débat en présence du monteur du film

Stephane PERRIOT

La Sécurité Sociale semble être un acquis éternel. On n’imagine pas comment elle est née, il y a 70 ans, dans un pays ruiné, grâce aux luttes populaires pour la justice, l’égalité et la solidarité. Ambroise Croizat, et bien d’autres oubliés de l’Histoire officielle, s’appuyèrent sur la mobilisation militante et sur la classe ouvrière pour, ensemble, mener une vraie lutte de classe face au patronat et aux forces réactionnaires qui n’en voulaient pas. « Fabuleux moment de construction parce que nous savions que nous allions, pour la première fois, pouvoir nous soigner et jouir du  repos décent de la retraite à travers une institution que nous allions gérer nous-mêmes ». C’est un film tout à fait d’actualité car ce qui s’est joué hier, se joue toujours aujourd’hui, au moment où le rêve du Medef et des libéraux est de se débarrasser de la Sécu pour la livrer   au privé.                                                                                                                                             

 

                                          à l’invitation des Amis de l’Emancipation Sociale

et des Amis du Monde Diplomatique Besançon

Vendredi 9 décembre 2016 à 20h30

au cinéma Victor Hugo à BESANCON (tarifs habituels)

 

contact : Guillaume Berdys AES 06.88.26.67.91

La Sociale
Lire la suite

Demain, journée internationale des droits humains

7 Décembre 2016 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #appel

Journée internationale des droits humains

 

Samedi 10 décembre à Besançon,

à l'occasion de la journée internationale des droits humains,

toutes et tous ensemble nous marcherons de l'Esplanade des Droits de l'Homme jusqu'à Chaudanne, puis vers la

Citadelle, pour dire haut et fort que :

 

- les Migrants et Réfugiés doivent être accueillis dignement dans notre ville, notre département, notre région,

- ils ne doivent plus être contraints de dormir à la rue,

- leurs droits à être protégés, nourris, logés, soignés, et leurs enfants scolarisés, doivent être respectés.

 

Nous, citoyen-es et associations, syndicats, organisations, regroupés dans le

Collectif Solidarité Migrants-Réfugiés,nous voulons, par notre effort collectif de rand'honneurs, signifier aux autorités de ce pays que nous n'acceptons pas le sort indigne qui est fait ici aux enfants, aux femmes, aux hommes venus demander asile et protection à l’État français, après avoir fui guerres et persécutions de toutes natures.

Depuis plusieurs mois, des familles étrangères, demandeuses d'asile, avec des enfants en bas âge, parfois des personnes malades, sont contraintes de survivre dans un campement de fortune à Chamars parce que le Préfet leur refuse les droits auxquels ils doivent avoir accès en tant que demandeurs d'asile, interdisant ainsi que les services sociaux dont c'est le rôle, les CADA, les prennent en charge en leur assurant abri et protection.

Encore ces quelques tentes posées au ras de la chaussée ne sont-elles que la face criante d'une situation un peu moins visible ailleurs, avec des personnes qui s'abritent sous certains ponts, dans des voitures, à la gare... dans des conditions dégradantes.

La loi fait pourtant obligation à l’État et à ses services dédiés de prendre en charge les Demandeurs d'asile pendant toute la procédure d'instruction de leur dossier : hébergement et repas, suivi social, médical, juridique, scolaire, alphabétisation des adultes...

Le Collectif Solidarité Migrants-Réfugiés n'a cessé d'alerter les services de la Préfecture sur l'extrême précarité dans laquelle ces familles sont délibérément maintenues : ni toit, ni repas réguliers, ni assistance médicale. Tout au plus certaines d'entre elles ont été mises à l'abri dans des hôtels, mais sans suivi social.

De nombreuses autres restent livrées à elles-mêmes et, sans la solidarité citoyenne qui leur apporte chaleur humaine, vêtements, matériel de campement, possibilité de se laver et de laver leur linge, repas chauds, etc, elles se trouveraient dans un véritable état d'abandon sur le pavé bisontin.

Etat et collectivités locales se sont beaucoup exprimés sur ''l'accueil'' des migrants de Calais dans les CAO aménagés dans l'urgence pour l'occasion. Mais si ces personnes-là ont un toit sur la tête, cela suffit-il à assurer tous leurs besoins élémentaires, comme par exemple l'apprentissage de la langue française et l'établissement de liens sociaux avec la population ?

 

Avec toutes celles et tous ceux qui partagent notre indignation devant l'inertie des pouvoirs publics face aux besoins élémentaires de personnes qui ont dû tout quitter pour sauver leurs vies, nous voulons marcher pour qu'un ACCUEIL

DIGNE soit assuré A TOUS LES migrants par :

 

- l'ouverture de places dans les CADA, avec les moyens en personnels compétents nécessaires

- le respect de tous les droits attachés à la personne humaine : prise en charge sans délai, arrêt des tergiversations administratives, couverture de tous les besoins vitaux.

 

Programme :

- 10h30 : rendez-vous à l'Esplanade des Droits de l'Homme, point de départ de la Marche

- à midi, pique-nique tiré du sac devant le fort de Chaudanne

- 2ème étape de la rando vers la Citadelle (où, à partir de 14h auront lieu les prises de parole et une animation musicale)

 

Organisations signataires : CDDLE, RESF25, Mouvement de la Paix, LDH, MRAP, Comité d'Entraide aux Réfugiés de Lure, La

Vie Nouvelle, AC !, A la Rencontre de Germaine Tillion, CCFD-Terre Solidaire, Welcome Franois-Serre, FCPE, Voyons où la

Philo Mène, Association Républicaine de Reugney, Fédération de la Libre Pensée, Collectif Réfugiés Val de Morteau, ACCMA,

Resto-Trottoir, FSU, Solidaires, Fédération Anarchiste, EELV, PCF, PG, Ensemble, NPA

Lire la suite

Loi travail

7 Décembre 2016 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #luttes sociales

pour info

Les syndicats (CNT-CGT-FO-SUD-FSU-UNSA) du ministère du travail ont lancé une pétition contre le projet de code de déontologie de l'inspection du travail, prévu d'ailleurs par la loi travail.

 

C'est un petit manuel au service de la hiérarchie et des patrons pour mettre en cause (pour cause d'engagement syndical et politique), sanctionner les agents de contrôle et orienter leur action vers les priorités du ministère et non celles des salariés que nous constatons au quotidien

 

Le lien de la pétition: https://www.change.org/p/myriam-el-khomri-retrait-du-projet-de-code-de-d%C3%A9ontologie-de-l-inspection-du-travail

 

Le tract de la CNT : http://www.cnt-tas.org/2016/11/09/projet-de-code-de-deontologie-se-taire-obeir/

 

Celui de la CGT http://cgt-tefp.fr/retrait-du-code-de-deontologie/ 

Loi travail
Lire la suite

Samedi à l'Autodidacte

6 Décembre 2016 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #A lautodidacte.org

Samedi à l'Autodidacte
Lire la suite

Journée internationale des droits humains

5 Décembre 2016 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #appel

Samedi 10 décembre à Besançon,

à l'occasion de la journée internationale des droits humains,

toutes et tous ensemble nous marcherons de l'Esplanade des Droits de l'Homme jusqu'à Chaudanne, puis vers la

Citadelle, pour dire haut et fort que :

 

- les Migrants et Réfugiés doivent être accueillis dignement dans notre ville, notre département, notre région,

- ils ne doivent plus être contraints de dormir à la rue,

- leurs droits à être protégés, nourris, logés, soignés, et leurs enfants scolarisés, doivent être respectés.

 

Nous, citoyen-es et associations, syndicats, organisations, regroupés dans le

Collectif Solidarité Migrants-Réfugiés,nous voulons, par notre effort collectif de rand'honneurs, signifier aux autorités de ce pays que nous n'acceptons pas le sort indigne qui est fait ici aux enfants, aux femmes, aux hommes venus demander asile et protection à l’État français, après avoir fui guerres et persécutions de toutes natures.

Depuis plusieurs mois, des familles étrangères, demandeuses d'asile, avec des enfants en bas âge, parfois des personnes malades, sont contraintes de survivre dans un campement de fortune à Chamars parce que le Préfet leur refuse les droits auxquels ils doivent avoir accès en tant que demandeurs d'asile, interdisant ainsi que les services sociaux dont c'est le rôle, les CADA, les prennent en charge en leur assurant abri et protection.

Encore ces quelques tentes posées au ras de la chaussée ne sont-elles que la face criante d'une situation un peu moins visible ailleurs, avec des personnes qui s'abritent sous certains ponts, dans des voitures, à la gare... dans des conditions dégradantes.

La loi fait pourtant obligation à l’État et à ses services dédiés de prendre en charge les Demandeurs d'asile pendant toute la procédure d'instruction de leur dossier : hébergement et repas, suivi social, médical, juridique, scolaire, alphabétisation des adultes...

Le Collectif Solidarité Migrants-Réfugiés n'a cessé d'alerter les services de la Préfecture sur l'extrême précarité dans laquelle ces familles sont délibérément maintenues : ni toit, ni repas réguliers, ni assistance médicale. Tout au plus certaines d'entre elles ont été mises à l'abri dans des hôtels, mais sans suivi social.

De nombreuses autres restent livrées à elles-mêmes et, sans la solidarité citoyenne qui leur apporte chaleur humaine, vêtements, matériel de campement, possibilité de se laver et de laver leur linge, repas chauds, etc, elles se trouveraient dans un véritable état d'abandon sur le pavé bisontin.

Etat et collectivités locales se sont beaucoup exprimés sur ''l'accueil'' des migrants de Calais dans les CAO aménagés dans l'urgence pour l'occasion. Mais si ces personnes-là ont un toit sur la tête, cela suffit-il à assurer tous leurs besoins élémentaires, comme par exemple l'apprentissage de la langue française et l'établissement de liens sociaux avec la population ?

 

Avec toutes celles et tous ceux qui partagent notre indignation devant l'inertie des pouvoirs publics face aux besoins élémentaires de personnes qui ont dû tout quitter pour sauver leurs vies, nous voulons marcher pour qu'un ACCUEIL

DIGNE soit assuré A TOUS LES migrants par :

 

- l'ouverture de places dans les CADA, avec les moyens en personnels compétents nécessaires

- le respect de tous les droits attachés à la personne humaine : prise en charge sans délai, arrêt des tergiversations administratives, couverture de tous les besoins vitaux.

 

Programme :

- 10h30 : rendez-vous à l'Esplanade des Droits de l'Homme, point de départ de la Marche

- à midi, pique-nique tiré du sac devant le fort de Chaudanne

- 2ème étape de la rando vers la Citadelle (où, à partir de 14h auront lieu les prises de parole et une animation musicale)

 

Organisations signataires : CDDLE, RESF25, Mouvement de la Paix, LDH, MRAP, Comité d'Entraide aux Réfugiés de Lure, La

Vie Nouvelle, AC !, A la Rencontre de Germaine Tillion, CCFD-Terre Solidaire, Welcome Franois-Serre, FCPE, Voyons où la

Philo Mène, Association Républicaine de Reugney, Fédération de la Libre Pensée, Collectif Réfugiés Val de Morteau, ACCMA,

Resto-Trottoir, FSU, Solidaires, Fédération Anarchiste, EELV, PCF, PG, Ensemble, NPA

 

Lire la suite

Castro, non merci !

28 Novembre 2016 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #groupe Proudhon - FA

A l’heure où ce qui reste de fidèles staliniens et d’idolâtres marxisants pleure la mort du dictateur cubain, il est bon de se souvenir que dès le lendemain de la prise de pouvoir de Castro à La Havane, certains observateurs libertaires faisaient montre d’une solide lucidité. C’est cet écrit de Gaston Leval que je me fais un plaisir de reproduire ici.

 

"Au secours des libertaires cubains.


La répression à  l'égard  de  libertaires  cubains ne se ralentit pas. Voici quelques nouvelles concernant  certains  d'entre  eux  :


Luis Miguel  Linsuain , purge sa peine de 30 ans à  la prison  de  Bonatio,  Santiago-de-Cuba.
Sandalio Torres et Isidro Moscu (30 ans) à la prison  de Pinar-del-Rio.
Placide Mendez et José  Acena,  à  la  Prison Modèle  de  Isla-de-Pinos.
Antonio   Dagas,  à la  forteresse de La Cabana.
Prometeo Iglesias   a  été   récemment   transféré à l'île de Pinos pour accomplir  sa  longue  déten­tion  à  la  Prison  Modèle.


On a appris, d'autre part, l'exécution du vieux libertaire  Ventura   Suarez,   fusillé   en   compagnie de soixante-deux de ses camarades et du jeune libertaire  Augusto   Sanchez   (17  ans).


Des informations concernant l'arrestation et la détention récente de nombreux militants et militantes, sont parvenues sans que le  motif  nous  ait été précisé et sans que nous sachions exactement quelle est leur situation  exacte, ce qui nous inter­dit  d'en  publier  les  noms.
Le Mouvement Libertaire Cubain, lequel ne dispose que  des  cotisations  de  ses  membres exilés et de l'aide que lui fournit la solidarité internationale ouvrière, pour soutenir les  familles des emprisonnés et des  militants  traqués,  se trouve dans une situation plus que précaire. Les fonds - quel qu'en soit le montant - qui pour­ raient  être  réunis   pour   les   aider   à   poursuivre le  combat  pour  la  liberté,  doivent  être  envoyés à : Domingo Rojas . Apartado postal 10596 Mexico DF (Mexique) ou à Yvernel Georges, 16, rue du Commerce,  Pans-XVe.  C.C.P.  724369   Paris.


Ces fonds sont gérés et contrôlés par  une Commission de militants espagnols de la C.N .T. résidant au Mexique, par décision du Mouvement Libertaire  Cubain  en  exil,   ratifiée   expressément par  le M.I.C.  de  l'intérieur.

La Révolution prolétarienne juin 1963, p. 10

Bagne de l'Ile des Pins où furent enfermés les anarchistes

Bagne de l'Ile des Pins où furent enfermés les anarchistes

Lire la suite

Notre histoire

28 Novembre 2016 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #groupe Proudhon - FA

Violences policières à Seattle en novembre 1999

Les 29 et 30 novembre 1999, à Seattle (USA), dès l'ouverture de la conférence de "l'Organisation Mondiale du Commerce", où 135 pays sont représentés (dans le but d'optimiser le libéralisme), des dizaines de milliers de manifestants opposés à la mondialisation, dont de nombreux anarchistes, parviennent à bloquer le centre-ville et à empêcher les délégués officiels de rejoindre la conférence. Les jours suivants la détermination des manifestants ne faiblit pas, et l'état d'urgence est décrété dans la ville. Les rambos de la police et des unités antiémeutes se livrent alors à des violences. Après une semaine noire, la conférence s'achève sur un échec cuisant pour les autorités américaines, mais renforce la détermination des militants antimondialisation qui vont désormais se mobiliser à chaque nouveaux rendez-vous : Washington, Prague, Nice, Davos, Québec, Göteborg. Cela devient un véritable casse-tête pour les autorités concernées qui n'hésitent pas à employer les armes à feu comme à Göteborg, pour faire taire la Rue et qui tuent comme à Gênes.

 

Source

Ephéméride anarchiste

www.ephemanar.net

Notre histoire
Lire la suite

Resto-trottoir 27 novembre

23 Novembre 2016 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Info (s)

Le prochain resto-trottoir aura lieu dimanche 27 novembre à partir de
12h30 place Marulaz à Besançon (un coup de main vers midi pour installer
est toujours le bienvenu).


Ce mois-ci, nous soutenons les manifestations autour de la journée
internationale contre les violences faites aux femmes (25 novembre). Les
actions contre ces violences ont lieu à Besançon du 15 au 28 novembre
(programme : http://www.solidaritefemmes25.org/calendrier/)

A bientôt
Les trottant.e.s_______________________________________________

Resto-trottoir 27 novembre

Resto-trottoir 27 novembre

Lire la suite

Le monde libertaire n° 1783

22 Novembre 2016 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #le monde libertaire

Le monde libertaire n° 1783

Le monde libertaire n° 1783

Le monde libertaire n° 1783

En vente dans toutes les bonnes librairies et donc à la librairie

l’Autodidacte 5, rue Marulaz à Besançon

 Heures d’ouverture :

Mercredi de 16h00 à 19h00

Samedi de 15h00 à 19h00

 

 

SOMMAIRE

 

Édito - le CRML01
TERRAINS DE COMBAT : 
Marseille, ne touchez pas à la Plaine - Collectif02
Le viol comme arme de guerre - Marion05
Opposition aux lois travail : la nécessaire convergence - Philippe Arnaud07
Flamanville - Guillaume11
LE DOSSIER DU MOIS : HORS LES MURS 
De prisonnier à détenu - Quentin12
Petite histoire d'une rencontre improbable - Jean-Marc Reynaud15
Le double enfermement - Popinart16
Politique carcérale actuelle : le délire continue - Romain18
L'Anarchist Black Cross, c'est quoi ? - ABC Marseille22
Partout et toujours c'est comme ici - Hugo Zider23
Résistances anticarcérales et cinéma - Entretien25
Un regard en détention - Marc27
Rencontre avec Renée Bauer - Christophe30
Lieux d'enfermement et espaces d'exclusion - R.32
Ma vie à Charcot - A.C.34
No borders no problème - Estelle37
L'auto-enfermement : le cerveau de droite - Nestor Potkine39
PORTFOLIO : 
K-litystreet42
ZONES DE CHANTIER : 
Nature et Progrès : entretien - Patrick Schindler46
ZAD - Lapin50
SECTEURS À EXPLORER : 
Le progrès, pour qui ? - J.P. Tertrais52
Brûlons le totem de la croissance - Greg56
SANS FRONTIÈRES : 
Au diable leurs élections, Clinton et Trump n'ont rien à nous offrir- Bob59
DOMAINES CULTIVÉS : 
33 révolutions - Daniel Pinos63
La collectivisation en Espagne - Ramon Pino65
Un peu d'histoire revisitée - Guy66
Dans la bibliothèque - Olivier Bouly67
L'Iran sur grand écran- Christiane Passevant70
ARCHIPEL LIBERTAIRE : 
Agenda militant72
Soutien à l'Étoile Noire73
Les groupes de la Fédération anarchiste74
Le programme de Radio Libertaire76
Lire la suite

Notre Dame des Landes de Besançon

22 Novembre 2016 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #appel

Communiqué de presse signé du collectif des opposants à l'aéroport
de Notre Dame des Landes de Besançon..
 
 
 

Notre Dame des Landes, Où est la justice ?

Appel à vigilance

La cour administrative d’appel du tribunal de Nantes, contre l’avis du rapporteur public et à la surprise générale, a rejeté les requêtes déposées contre les arrêtés autorisant les travaux de construction de l’aéroport de Notre Dame des Landes. Il est extrêmement rare qu’un tribunal aille à l’encontre des préconisations du rapporteur public et l’on peut légitimement s’interroger sur l’indépendance de cette justice vis-à-vis de l’Etat et surtout des intérêts financiers comme ceux de Vinci.

A l'heure  où les experts prédisent une augmentation sans précédent des températures, où les médias annoncent une diminution de moitié du nombre d'animaux sauvages en 40 ans, où les paysans perdent tous les 7 ans l'équivalent des terres labourables d'un département, où la France est déjà suréquipée en aéroports, la plupart sous-fréquentés et ne fonctionnant qu’avec des subventions publiques, notre Premier Ministre Manuel Valls a annoncé le maintien du projet d'aéroport à Notre Dame des Landes, en complet désaccord avec la COP 21. 

Le danger d’une expulsion des paysans et des habitants de la ZAD se précise. Le Collectif Notre Dame des Landes de Besançon réaffirme son total soutien aux paysans et habitants de la Zone à Défendre, et ne restera pas sans réagir.

En cas d'expulsion, nous appelons à un rassemblement immédiat à 18h devant la préfecture de Besançon. Nous déciderons sur place des actions à venir. Nous encourageons aussi, celles et ceux qui le pourront, à se rendre à Notre Dame des Landes.

Le collectif des opposants à l'aéroport de Notre Dame des Landes de Besançon.

Notre Dame des Landes de Besançon
Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>