Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles récents

Libération immédiate d’Alexandr Koltchenko, de Guennadi Afanassiev, d'Oleg Sentsov

6 Janvier 2017 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #solidarité

Alexandr Koltchenko, Oleg Sentsov et Guennadi Afanassiev ont été condamnés à des années de camp de travail parce qu’ils luttent contre l’oppression exercée par l’Etat russe ; tant sur le territoire russe qu’en Crimée, celle-ci est inadmissible et nous saluons celles et ceux qui résistent.

 

En pièce jointe le numéro 2 du bulletin du collectif Koltchenko, avec notamment l'annonce d'une réunion publique à Paris le 4 mars.

Libération immédiate d’Alexandr Koltchenko, de Guennadi Afanassiev, d'Oleg Sentsov
Lire la suite

Non à l’expulsion d’Hidir !

5 Janvier 2017 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #groupe Proudhon - FA

Non à l’expulsion d’Hidir !

Notre ami et camarade Hidir a été interpellé et placé en centre de rétention pour être expulsé peu avant la nouvelle année 2017.

Kurde de Turquie opposant au régime d’Erdogan, Hidir avait fait une demande d’asile qui lui a été refusée. Il vit maintenant depuis plus de 10 ans en France et a eu à plusieurs reprises des promesses d’embauche. Hidir avait lancé une procédure devant la Cour d’Appel pour demander sa régulation refusée par la Préfecture.

Sans attendre la convocation à la Cour d’Appel, Hidir risque maintenant d’être expulsé vers la Turquie. Refusant son expulsion, Hidir a commencé une grève de la faim au Centre de Rétention de Lyon où il est actuellement.

Pour témoigner de notre solidarité, pour refuser cette expulsion et demander un titre de séjour pour Hidir, nous appelons à un rassemblement samedi 7 janvier à 15 heures Place Pasteur.

Lire la suite

Le Monde libertaire ne 1784

4 Janvier 2017 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #groupe Proudhon - FA

Sortie du nouveau numéro du Monde libertaire, avec un dossier sur les nouvelles technologies.

En vente dans toutes les bonnes librairies et donc à la librairie l’Autodidacte 5, rue Marulaz à Besançon

Heures d’ouverture :

Mercredi de 16h00 à 19h00

Samedi de 15h00 à 19h00

 

Le Monde libertaire ne 1784
Lire la suite

La Conquête du Pain ne fermera pas !

4 Janvier 2017 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #copinage

La Conquête du Pain ne fermera pas !
 
Boulangerie autogérée depuis 2010, véritable espace de vie et d’échanges, reconnu et implanté dans le quartier, La Conquête du Pain a toujours soutenu le mouvement social. Aujourd’hui elle a besoin de son aide pour faire grandir la qualité de la production, les conditions de travail et le projet politique.
 
La Conquête du Pain, c’est une boulangerie bio autogérée, mais c’est aussi le fruit d’un travail collectif porté par des travailleurs engagés, salariés ou non. Ensemble, ils ont démontré que leur boulangerie est un projet politique et social qui a du sens, économiquement viable et investi dans les luttes sociales et la vie de quartier.
 
Depuis sa création en 2010, la boulangerie a beaucoup évolué : nous sommes passés de quatre à dix, nous avons augmenté nos horaires d’accueil, nous avons initié et soutenu de multiples projets : tarifs sociaux, vente au profit de luttes, don de pain aux migrants… Aujourd’hui, elle vit une période de transition : une nouvelle équipe prend le relais, soutenue par les fondateurs ! Forts de notre succès, et du soutien de clients, d’AMAP(s), d’habitants du quartier, d’associations, de militants, nous avons décidé de nous engager pour poursuivre l’aventure en restant dans le cadre de l’autogestion.
 
Notre pain est bon mais pour améliorer encore sa qualité, et celle des viennoiseries, nous avons besoin de matériel, par exemple d’une chambre de pousse. Pour améliorer les conditions de travail dans la boutique, des travaux sont nécessaires. La boulangerie a démontré que l’autogestion est valide, aujourd’hui elle veut encore progresser dans cette logique. La nouvelle équipe a la volonté d’ouvrir un laboratoire de production non seulement pour la fabrication du pain, mais aussi pour accueillir des initiatives militantes : échange de savoir, utilisation collective du local… Nous y voyons plein d’ateliers, de formations spécifiques, d’initiations à la boulangerie, ou de portes ouvertes autour du pain, avec des professionnels, des scolaires, des habitants de Montreuil, des amapiens... Nous y voyons aussi, un espace d’ateliers culinaires tant souhaité - par les associations du quartier - pour les initiatives ou manifestations organisées dans le quartier, la ville ou ailleurs.
 
La Conquête du Pain est un espace d’expérimentation collective d’un outil de production au service d’une autre vision du monde (soutien à des collectifs militants, des syndicats, des organisations politiques et des luttes). Elle est un modèle pour d’autres projets. Elle existe grâce à notre travail mais aussi grâce à vous qui mangez notre pain et qui nous soutenez depuis le début. Pour qu’elle vive, nous sollicitons votre aide : nous avons besoin de 35.000 euros pour la chambre de pousse, les travaux dans la boutique et dans le laboratoire snacking. Nous vous remercions.

Vous pouvez adresser vos chèques à l’ordre de «La Conquête du Pain» - La Conquête du Pain - 47, rue de la Beaune, 93100 Montreuil
La Conquête du Pain

La Conquête du Pain

Lire la suite

Bonne année 2017

2 Janvier 2017 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #groupe Proudhon - FA

Bonne année 2017
Lire la suite

Radio libertaire sur la FM

31 Décembre 2016 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #groupe Proudhon - FA

Une radio anarchiste sur la bande FM ? Le pari aurait pu sembler une gageure... Et pourtant ! Le 1er septembre 1981 Radio Libertaire, la radio de la Fédération Anarchiste, faisait pour la première fois entendre sa voix sur Paris et la proche banlieue.

Fidèle à ses engagements d’origine, Radio Libertaire n’a jamais cessé depuis de se battre pour la liberté des ondes, revendiquant son autonomie vis-à-vis de l’Etat et refusant de verser dans le système des radios commerciales, des radios-frics.

Grâce à l’aide de ses auditeurs, elle a réussi à rester une véritable radio libre "sans dieu, sans maître, et sans publicité"

Rien pourtant n’était joué d’avance, et Radio Libertaire devra conquérir son droit d’émettre au milieu de mille difficultés et en dépit de la répression et des manoeuvres de l’Etat.

Radio libertaire est la radio de la Fédération anarchiste, émettant depuis Paris et diffusant aussi sur Internet par streaming.

 

ECOUTER RADIO LIBERTAIRE :

Sur les ondes en région parisienne: 89.4 MHz FM

Adresses des flux: MP3 qualité ADSL - MP3 qualité modem - OGG qualité ADSL - OGG qualité modem

Via notre interface: menu RADIO LIBERTAIRE > Écouter en direct

Podcaster une émission: ICI

 

         SOUTIEN:

Radio Libertaire vit du soutien financier des auditeurs. Téléchargez le bon de soutien, et/ou des cartes d’auditeurs sont disponbiles, à partir de 5€ à la librairie Publico, 145 rue Amelot, 75 011 Paris.

 

        CONTACTER LE SECRETARIAT : radio-libertaire@federation-anarchiste.org

Une permamence est tenue chaque mardi à partir de 19h30 à la librairie Publico.

Radio libertaire sur la FM
Lire la suite

appel

28 Décembre 2016 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Répression

Bonjour,

Je souhaite attirer ton attention sur la situation de Dominique Henry, ancienne institutrice, qui était paysanne dans une ferme du Haut Doubs avec Jean Paul son mari. Elle est actuellement retraitée.
Militante de la Confédération Paysanne, engagée pour une agriculture paysanne, opposée à la dérive de l’agriculture vers le productivisme et l’industrialisation, elle a participé au "démontage de la salle de traite de la ferme des 1000 vaches" dans la Somme le 26 mai 2014, avec une soixantaine de membres de la Confédération paysanne. Gardée à vue pendant plus de 2 jours, avec 3 autres militants, elle avait refusé le prélèvement d'ADN que les gendarmes voulaient lui imposer.

Dominique Henry a été inculpée pour l'action de mai 2014, elle est passée au tribunal d’Amiens en septembre 2014, a été condamnée à une peine de prison avec sursis qui a été commuée en appel à une peine symbolique, le statut de lanceur d'alerte lui étant reconnu.

Le 24 décembre 2015 elle était convoquée à la gendarmerie du Russey où lui était à nouveau proposé un prélèvement d’ADN qu’elle a refusé une deuxième fois.

Elle est convoquée le 12 janvier 2017 au tribunal de Montbéliard pour ce refus de prélèvement d’ADN qui constitue un délit au regard de la loi, et elle risque jusqu’à 1 an de prison et 15 000 euros d’amende.

Dominique Henry refuse d’être inscrite dans le fichier national automatisé des empreintes génétiques (*), dans lequel se trouvent mêlés délinquants et militants … mais pas tout le monde puisque la loi prévoit que sont « exclus du fichage les délits d'abus de confiance, abus d'autorité publique, banqueroute ou favoritisme », c'est-à-dire les abus de biens sociaux, la corruption ou le trafic d’influence.

Nous sommes à ses côtés, solidaires, dans un contexte de répression accentuée des mouvements sociaux, de toutes les formes de lutte et des militantEs qui s'y engagent, et qui dans ce cas précis porte atteinte aux libertés individuelles.

La Confédération paysanne s’est d’ores et déjà mobilisée pour défendre Dominique Henry, et d’autres organisations la soutiennent.

Je te sollicite afin que tu prennes position en faveur de Dominique Henry et que tu demandes avec nous l’arrêt des poursuites dont elle est l’objet.

Je te remercie par avance de signer la pétition (texte joint) en te rendant sur le site « Pétition publique » à l’aide de ce lien : http://www.petitionpublique.fr/?pi=SDH2017

Je t’invite également à diffuser cette information autour de toi, à tes amiEs et contacts, ainsi qu’aux organisations que tu connais, qui pourraient signer et relayer l’information.

 

Reçois mes amicales salutations,

 

 

*) Le fichier national automatisé des empreintes génétiques centralise les traces et empreintes génétiques concernant les infractions suivantes : 1° Les infractions de nature sexuelle. 2° Les crimes contre l’humanité et les crimes et délits d’atteintes volontaires à la vie de la personne, de torture et actes de barbarie, de violences volontaires, de menaces d’atteintes aux personnes, de trafic de stupéfiants, d’atteintes aux libertés de la personne, de traite des êtres humains, de proxénétisme, d’exploitation de la mendicité et de mise en péril des mineurs. 3° Les crimes et délits de vols, d’extorsions, d’escroqueries, de destructions, de dégradations, de détériorations et de menaces d’atteintes aux biens prévus. 4° Les atteintes aux intérêts fondamentaux de la nation, les actes de terrorisme, la fausse monnaie et l’association de malfaiteurs. 5° La fabrication d’engins explosifs et l’importation illicite de matériel de guerre. 6° Les infractions de recel ou de blanchiment du produit de l’une des infractions mentionnées aux 1° à 5°. Les informations enregistrées peuvent être conservées pour une durée de quarante ans à compter soit de la demande d’enregistrement, soit du jour où la condamnation est devenue définitive. Une durée maximum de 25 ans est prévue pour les prélèvements effectués sur des personnes contre lesquelles il existe un ou plusieurs indices graves ou concordants pour les infractions mentionnées ci-dessus.

 

Soutien à Dominique Henry, syndicaliste paysanne qui refuse un prélèvement d'ADN

 

Dominique Henry, ancienne institutrice, était paysanne dans une ferme du Haut Doubs avec Jean Paul son mari. Elle est actuellement retraitée.

 

En mai 2014 elle a participé au "démontage de la salle de traite de la ferme des 1000 vaches" dans la Somme. En garde à vue pendant plus de 2 jours avec 3 autres membres de la Confédération paysanne, elle avait refusé le prélèvement d'ADN que les gendarmes voulaient lui imposer (qui initialement était destiné aux délinquants sexuels). Depuis Dominique Henry a été inculpée pour l'action de mai 2014, condamnée d'abord à une peine de prison avec sursis, commuée ensuite en une peine symbolique par la cour d'appel qui lui reconnait le statut de lanceur d'alerte.

 

Elle est convoquée à nouveau le 12 janvier 2017 au tribunal de Montbéliard pour le refus de prélèvement d’ADN qui constitue un délit au regard de la loi, et elle risque jusqu’à 1 an de prison et 15 000 euros d’amende.

 

Nous sommes à ses côtés, solidaires, dans un contexte de répression accentuée des mouvements sociaux, de toutes les formes de lutte et des militantEs qui s'y engagent.

 

Nous demandons l’arrêt des poursuites contre Dominique Henry. 

 

http://www.petitionpublique.fr/?pi=SDH2017

Lire la suite

Solidarité avec nos camarades anarchistes de Turquie

25 Décembre 2016 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #groupe Proudhon - FA

Solidarité avec nos camarades anarchistes de Turquie.

Halte au fascisme en Turquie. Stop Erdogan !

Depuis plusieurs mois, une vague de répression s'abat sur les populations en Turquie et au Kurdistan. Les groupes d'opposition politiques, les minorités ethniques et / ou religieuses sont brimées, attaquées.

Erdogan tente par tous les moyens de conserver et d'accroître son pouvoir. La tentative de coup d'Etat du mois de juillet dernier lui a servi de prétexte pour légitimer l'instauration d'un état d'urgence, une vague de répression sans précédent, la fermeture de nombreuses radios, de journaux, le licenciement de milliers de fonctionnaires, de juges, l'arrestation de centaines de journalistes, universitaires, etc.

Aujourd’hui, ce sont nos camarades anarchistes de la DAF (Devrimci Anarsist Faaliyet / Action révolutionnaire anarchiste). À deux occasions, en 2010 et en 2012, la DAF a déjà été considérée par l'État comme une organisation terroriste, mais ces affaires ont été classées. Maintenant, à cause de l'état d'urgence, les possibilités pour la DAF de s'organiser sont encore plus difficiles. Leur journal Meydan a été interdit et trois nouvelles enquêtes ont été lancées. Cela aura aussi eu un sérieux impact économique pour la DAF.

Dans le dernier jugement, la cour a condamné le directeur de publication du journal, Hüseyin Civan, à 1 an et 3 mois de prison au motif de développer de « la propagande terroriste ».

La Fédération anarchiste et l'IFA (Internationale des Fédérations anarchistes) ont déjà participé au mouvement de solidarité avec le Rojava, de bien des façons et en étroite collaboration avec la DAF. Maintenant, en raison de la nouvelle situation en Turquie, nous devons accroître notre soutien à la DAF de façon plus concrète. Nous appelons toutes les organisations amies à nous rejoindre et à apporter une solidarité politique et financière à la DAF.

Pour soutenir l'appel à solidarité et pour le soutien concret, vous pouvez contacter le secrétariat international de la FA. (relations-internationales [at] federation-anarchiste.org)

Liberté pour Hüseyin Civan ! Liberté pour tou.te.s les prisonnier.e.s politiques en Turquie !

 

Fédération anarchiste, le 24 décembre 2016

Lire la suite

Repression en Turquie

24 Décembre 2016 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Répression

Les copains / copines de Meydan, le journal anarchiste de la DAF (Turquie), sont sous le coup de la répression.

Un copain a été condamné à plus d'1 an de prison pour "propagande terroriste".

A bas le fascisme en Turquie ! Stop Erdogan !

 

Peine de prison pour le directeur de publication

du journal anarchiste Meydan

 

Une enquête a été ouverte par le bureau du Procureur Général d'Istanbul sur notre journal au sujet des articles « Aussi bien l'arrivée que le départ de l'État sont basés sur la peur », « Interdit jusqu'à nouvel ordre », et « Recréer la Vie », du numéro 30 de notre journal publié en décembre 2015 avec la légende « Tout interdire ». Le procès qui a fait suite à l'enquête s'est terminé après environ un an de procédures. Dans le jugement sommaire d'hier, la cour a condamné le directeur de publication de notre journal, Hüseyin Civan, à 1 an et 3 mois de prison avec le motif suivant : « développe de la propagande pour les méthodes d'une organisation terroriste consistant en contrainte, violence ou menaces par la légitimation ou l'éloge ou les encouragements pour l'usage de ces méthodes ».

Comme nous l'avons souligné dans les articles ayant conduit à l'enquête, « L'État ne pourra jamais étouffer la passion et la conviction des peuples pour la liberté ».

En tant que journal anarchiste sachant que la vie libre en laquelle nous croyons peut seulement être créée par la lutte, nous ne renoncerons jamais à écrire ce que nous revendiquons et à diffuser ce que nous écrivons. Nous continuerons à résister, à agir et à écrire contre l'oppression, les enquêtes, les gardes à vue et les arrestations.

Repression en Turquie
Lire la suite

Quelques chiffres

23 Décembre 2016 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Info (s)

Voici quelques chiffres pour aller dans le sens de la chronique de Guillaume Meurice

sur France Inter du 22 décembre 2016

 

1)Au titre de juin 2016, le revenu de solidarité active (Rsa)

dans sa composante socle est versé par les caisses d’Allo-

cations familiales (Caf) à 1,87 million de foyers résidant en

France métropolitaine et dans les départements d’Outre-

mer (Dom). Source caf.fr

 

2)En 2012, l'association de sondages WIN/Gallup international, spécialiste de la question des religions, a demandé à plus de 50 000 personnes dans 57 pays si elles se considéraient « religieuses », « non religieuses » ou « athées convaincues ». A cette question, environ un tiers des Français répondent être « non religieux » et presque un autre tiers « athées ». On obtient donc 63 % de Français qui ne s'identifient à aucune religion contre seulement 37 % de Français religieux.

 

3)D’après les premières données portant sur l’intégralité de l’année 2015, lesquelles seront affinées lors de la publication du rapport annuel de l’Ofpra, 26 700 personnes ont été protégées en France l’an dernier par l’Ofpra ou la CNDA. Source OFPRA

 

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>