Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles récents

PAS DE FASCISTES DANS NOS QUARTIERS !

27 Octobre 2015 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #groupe Proudhon - FA

PAS DE FASCISTES DANS NOS QUARTIERS !

PAS DE QUARTIERS POUR LES FASCISTES !

Dans la nuit du samedi 17 au dimanche 18 octobre, à Besançon, un groupe d'une dizaine de néo-nazis a saccagé les vitrines et les volets de la librairie anarchiste L'Autodidacte. Ce lieu autogéré est mis à disposition par la Fédération Anarchiste pour accueillir des soirées projection, débat ou pour soutenir des événements populaires comme le 1er mai libertaire, la Rentrée libertaire, le repas mensuel du Resto Trottoir, et bien d'autres initiatives à tendance libertaire.

Ce soir-là, des personnes présentes sur les lieux ont voulu s'opposer aux fachos et se sont tout simplement faites tabasser. D'autres agressions ont eu lieu au cours de la même soirée. Une de leur cible a fini aux urgences. Parmi ces néo-nazis, seuls deux d'entre eux ont été interpellés et relâchés très rapidement. L'agression politiquement ciblée est donc passée à la trappe (du côté des flics et des médias officiels) pour ne retenir que leur prétendu état d'ivresse.

Par ailleurs, des agressions homophobes se produisent fréquemment dans les différents lieux de rencontre homosexuel.l.e.s de Besançon et de ses environs. Les néo-nazis, même s'ils ne sont malheureusement pas les seuls à agir de la sorte, s'en donnent à cœur joie quand il s'agit de « casser du pédé ».

Ce qui se passe à Besançon ne fait que s'inscrire dans un contexte plus global au niveau national : retour de l'ordre moral avec les « manifs pour tous », amalgame entretenu dans les médias entre arabes, musulmans et terroristes, climat d'insécurité généralisé avec l'après-Charlie, stigmatisation et rejet des gens du voyage, des migrants, etc. ...

Les comportements sexistes et xénophobes participent de la même logique, et demeurent de façon inquiétante. La peur et la haine de l'autre, de celui ou de celle qui n'est pas comme nous, prennent de multiples formes, font des ravages en détériorant les rapports sociaux, en faisant vivre un calvaire à certain.e.s, en nous divisant toujours plus.

Ces idées et agissements durent

depuis trop longtemps !

A Besançon comme ailleurs, refusons le fascisme

et combattons-le sous toutes ses formes !

Lire la suite

Rémi Fraisse

25 Octobre 2015 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #groupe Proudhon - FA

Dans la nuit du 25 au 26 octobre 2014 Rémi Fraisse, opposant au projet de barrage de Sivens était tué par une grenade offensive lancée par un gendarme

Une sculpture a été inaugurée il y a quelques jours sur les lieux du drame. Sur une plaque, à sa base, on peut lire: «Nous, humains, enfants de la Terre, continuons le combat pour la vie».

Une enquête de la Ligue des Droits de l'homme démontre que «pour parvenir à faire évacuer définitivement le site de ses occupants, l'autorité politique a délibérément pris le parti de faire exercer à leur encontre, par les forces de l'ordre, un niveau de violence considérable (...)

La survenance d'un drame et la mort d'un homme étaient dans la logique du dispositif mis en place».Le gendarme qui a tiré la grenade n'a pas été mis en examen ni placé sous le régime de témoin assisté.

Une marche était prévue ce dimanche 25 octobre en mémoire. Mais un groupe d'agriculteurs ayant appelé à une mobilisation en faveur du barrage le même jour, le maire a interdit toute manifestation.

Ce même week-end, est organisé un rassemblement de 3 jours sous le barnum d'un campement installé à quelques pas de l'usine Nobel Sport de Pont-de-Buis, dans le Finistère.

C'est là où se fabriquent les armes de la répression, tels les LBD (Lanceurs de balles de défense type flash-ball), où le "maintien de l'ordre" produit business, profits, dividendes… et emplois. Ce matériel de qualité 100 % made in France s’exporte en Europe, au Bahreïn, en Égypte, en Mauritanie, en Côte d’Ivoire, en Tunisie...

Les motivations des organisateurs, Notre Dame des Landes et 'assemblée des blessés par la police, est de sortir des centre-villes, déplacer la protestation sur les lieux de production de ce matériel de guerre sociale, car réduire le conflit politique à l’affrontement de rue, c’est au mieux avoir l’impression de faire peur au pouvoir, au pire perdre un œil ou la vie.Il s'agit de mettre en lumière la source des armes qui mutilent et tuent nos compagnons de lutte, ici en France et sur toute la planète. En effet, l’usine Nobel Sport se vante d’avoir « la chaîne de fabrication de grenades lacrymogènes la plus automatisée d’Europe », « d'avoir dépassé en 2008 le cap remarquable du million de grenades lacrymogènes produites et vendues dans le monde ». Un voisin explique : « En période de forte demande, de révolution à réprimer quelque part dans le monde, l’usine passe en 3x8 ».

Pour en savoir plus : -> Les 3 jours d'actions et de discussions video :

https://www.youtube.com/watch?v=dHkjIZav0n8

http://desarmonslapolice.noblogs.org/ ->

Article CQFD http://cqfd-journal.org/Pont-de-Buis%E2%80%89-la-poudriere ->

Texte habitants Pont-de-Buis http://desarmonslapolice.noblogs.org/files/2015/06/tract-avis-%C3%A0-la-pooulation.pdf ->

Initiatives en l'hommage à Rémi Fraisse

https://nantes.indymedia.org/articles/30340 ->

Blog de l'Assemblée des blessés http://blogs.mediapart.fr/blog/assemblee-des-blesses

Lire la suite

Il y a un an

25 Octobre 2015 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Info (s)

"Les assassins courent toujours."

La mort de Rémi Fraisse est un crime d’État

Le 25 octobre 2014, Rémi Fraisse mourait lors d'une manifestation d'opposition à un projet de barrage à Sivens, dans le Tarn. Il a succombé à l'explosion d'une grenade offensive lancée par la gendarmerie.

La Fédération anarchiste dénonce ici un assassinat.

Les forces répressives de l’État et du Capital portent la responsabilité de la mort du jeune homme. Dans ce sens, nous dénonçons les interventions politiques honteuses concernant cet événement. Le retournement effectué nie à Rémi Fraisse le statut de victime d'un crime policier en le posant coupable d'avoir participé à une manifestation jugée violente.

De plus, nous exprimons notre inquiétude vis à vis de cette situation inédite où le ministre de l'Intérieur assume cet assassinat, soutenu en cela par nombre de parlementaires. La prochaine victime des forces de l'ordre lors d'une manifestation, une grève, une expulsion, un contrôle d'identité,... sera-t-elle considérée comme responsable de sa propre mort pour sa potentielle participation à un acte illégal ?

A propos des mobilisations légitimes qui ont suivi l'événement, nous condamnons les provocations et intimidations étatiques, via le déploiement policier digne d'un état totalitaire, et la campagne mensongère menée dans les médias .

Contre l'impunité de la police

Contre les projets inutiles

Nous n'abandonnerons pas le combat

Fédération anarchiste, le 04/11/14

Il y a un an
Lire la suite

Attaque fasciste de l'Autodidacte

20 Octobre 2015 , Rédigé par groupe Proudhon FA

Suite à l'attaque fasciste de la librairie l'Autodidacte 5, rue Marulaz à Besançon un copain

du groupe Proudhon est intervenu en direct sur Radio libertaire à la fin de l' émission "Trous noirs". Notre invité Jean-Marc Delpech, auteur de "Alexandre Marius Jacob Voleur et anarchiste", a très volontiers accepté de terminer plus tôt

http://trousnoirs-radio-libertaire.org/

Ci après le communiqué du groupe Proudhon de la Fédération anarchiste

et de la librairie l'Autodidacte

Face au fascisme, ne baissons pas la garde.

Dans la nuit du 17 au 18 octobre, vers 2h du matin, un groupe de fascistes a attaqué la librairie L'Autodidacte (5 rue Marulaz, à Besançon).

Ce lieu est un espace de rencontre et de débats ouvert à l'ensemble du mouvement libertaire de la ville. C'est aussi la librairie du groupe Proudhon de la Fédération anarchiste.

Depuis le début, la librairie est ouverte aux militantes et militants libertaires de Besançon et reste en lien avec la vie du quartier.

Ainsi elle a hébergé divers projets et continuent de mettre à disposition ses murs pour la CNT, le Resto Trottoir et, dernièrement, une AMAP libertaire.

Des conférences y sont organisées, des rencontres avec des auteurs, des concerts, des projections, etc.

La librairie se veut être un vecteur d'une culture populaire alternative, combative et libertaire.

C'est donc en tant que telle qu'elle a été attaquée par des fascistes qui s'en prennent à la culture et aux espaces de liberté.

L'attaque a eu lieu en marge des rencontres Alternatiba et nous devons remercier les personnes présentes d'avoir réagi rapidement afin d'éviter le pire.

En l'état actuel, les volets de protection et la porte vitrée ont été cassés mais il n'y a aucune dégradation à l'intérieur de la librairie.

Parmi les personnes qui sont intervenues, certaines ont reçu des coups et le groupe de fascistes a continué ses actes de violence contre d'autres personnes dans les rues de Besançon.

Tout cela est intolérable et doit être combattu avec la plus ferme énergie.

Parce que le fascisme ne doit pas prendre du terrain ni pouvoir s'exprimer dans la rue, nous appelons l'ensemble de la population à rester vigilant et à réagir face à la violence de ces groupes identitaires.

Le fascisme c'est la gangrène, on l’élimine ou on en crève !

Librairie associative L'Autodidacte Groupe Proudhon de la Fédération anarchiste (Besançon)

Attaque fasciste de l'AutodidacteAttaque fasciste de l'Autodidacte
Lire la suite

Attaque fasciste à Besançon

18 Octobre 2015 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #groupe Proudhon - FA

Attaque fasciste à Besançon

Dans la nuit du 17 au 18 octobre, vers 2h du matin, un groupe de fascistes a attaqué la librairie L'Autodidacte (5 rue Marulaz, à Besançon).

Ce lieu est un espace de rencontre et de débats ouvert à l'ensemble du mouvement libertaire de la ville. C'est aussi la librairie du groupe Proudhon de la Fédération anarchiste.

Depuis le début, la librairie est ouverte aux militantes et militants alternatifs de Besançon et reste en lien avec la vie du quartier. Ainsi elle a hébergé divers projets et continuent de mettre à disposition ces murs pour la CNT, le Resto Trottoir et, dernièrement, une AMAP libertaire. Des conférences y sont organisées, des rencontres avec des auteurs, des concerts, des projections, etc. La librairie se veut être un vecteur d'une culture populaire alternative, combative et libertaire. C'est donc en tant que telle qu'elle a été attaquée par des fascistes qui s'en prennent à la culture et aux espaces de liberté.

L'attaque a eu lieu en marge des rencontres Alternatiba et nous devons remercier les personnes présentes d'avoir réagi rapidement afin d'éviter le pire.

En l'état actuel, les volets de protection et la porte vitrée ont été cassés mais il n'y a aucune dégradation à l'intérieur de la librairie.

Parce que le fascisme ne doit pas prendre du terrain et pouvoir s'exprimer dans la rue, nous vous appelons à manifester votre soutien devant la librairie, 5 rue Marulaz, à Besançon.

Le fascisme c'est la gangrène, on l’élimine ou on en crève !

http://france3-regions.francetvinfo.fr/franche-comte/besancon-degradations-la-librairie-l-autodidacte-deux-personnes-en-garde-vue-832355.html

http://www.estrepublicain.fr/edition-de-besancon/2015/10/18/besancon-la-librairie-libertaire-vandalisee

Attaque fasciste à BesançonAttaque fasciste à Besançon
Lire la suite

Aujourd'hui à l'Autodidacte

16 Octobre 2015 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #A lautodidacte.org

Aujourd'hui à l'Autodidacte

Aujourd'hui à l'Autodidacte
Lire la suite

Urgent RESF

15 Octobre 2015 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Répression

Rassemblement jeudi 15 octobre 2015

à 17 h 30 devant la préfecture.

Au retour des vacances d'automne, le 2 novembre, pas une chaise vide dans nos écoles !

Pour continuer à contester les mesures qui touchent des familles non autorisées à déposer des demandes d'asile ou en risque d'expulsion, il est proposé un RASSEMBLEMENT DEVANT LA PRÉFECTURE jeudi 15 octobre 17h30

Il est important de mobiliser largement autour de nous pour que ce rassemblement ait de l'allure : un "visuel" autour de chaises et des cartes collectées est organisé.

Il faut être nombreux avant le départ en vacances (qui n'en seront pas pour tout le monde !).

Celles et ceux qui ne seront pas disponibles pourront s'associer par la remise de cartes.

Nous devons déposer des centaines de cartes au préfet.

En pièces jointes, les cartes postales et le message donnés aux parents d'élèves et enseignant-es de Planoise.

RESF

Lire la suite

CAP sur la COP

13 Octobre 2015 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Appels

CAP sur la COP : en convoi depuis Notre Dame des Landes jusqu'à Paris

La COP21 se tiendra à Paris au Bourget du 30 novembre au 11 décembre. Elle est souvent présentée comme le « sommet de la dernière chance » pour enrayer le réchauffement climatique lié aux activités humaines. Pendant toute la quinzaine, ce rassemblement de 195 états (mais aussi de dizaines de milliers de lobbyistes) sera l'occasion de grandes mobilisations dans différents cadres... Un convoi en vélos et tracteurs du 21 au 28 novembre s'organise pour se rendre de Notre Dame des Landes à Paris à l'occasion de ce sommet intergouvernemental.

Nous viendrons y dénoncer l'hypocrisie flagrante entre, d'une part, la volonté affichée en décembre, par le gouvernement, de lutter contre le réchauffement climatique, et, d'autre part, la menace de revenir quelques semaines plus tard pour expulser la zad, détruire plus de 1600 ha de terres agricoles et de zones humides, des dizaines d'habitats pour y construire...un nouvel aéroport.

Nous cheminerons depuis Notre dame des landes avec toute l'énergie du mouvement anti-aéroport, en créant en route des espaces de rencontres et de mobilisation. Comme de nombreux habitant-e-s, paysan-ne-s, migrant-e-s d'autres parties du monde qui subissent déjà en première ligne les conséquences du réchauffement climatique, nous savons que notre salut ne viendra pas des échanges de marchés carbones entre lobbies industriels et gouvernements, encore moins du capitalisme vert. Nous voulons participer à une reprise en main, par les populations et mouvements de lutte, de l'avenir de la planète.

Il est temps de sortir enfin du productivisme industriel, de la privatisation des biens communs, de la destruction des terres nourricières et de la marchandisation du vivant. Pour qu'émergent des possibles, à Notre dame des landes comme ailleurs, il s'agit de bloquer concrètement dès maintenant l'avancée de leurs projets nuisibles, imposés et climaticides. Il faut continuer à libérer des espaces où puissent s'inventer, ici et maintenant, d'autres formes de vie commune, de cultures et d'habitats tels qu'ils s'expérimentent aujourd'hui à Notre Dame à landes.

Malgré les pressions politiques et judiciaires, les pseudos-enquêtes publiques et les troupes policières, nous portons depuis plus de 40 ans la conviction qu'il est toujours possible de résister victorieusement face aux aménageurs. Nous marcherons sur la COP 21 pour leur signifier que nous ne les laisserons pas revenir expulser la zad ni démarrer les travaux du chantier d'aéroport. Nous le ferons en solidarité avec toutes celles et ceux qui luttent aussi sur le terrain contre les causes du réchauffement climatique.

Fonctionnement

Il s'agit d'un convoi commun à différentes composantes du mouvement anti-aéroport. Il sera marqué par des, discussions, échanges, repas solidaires entre les participants et les personnes et groupes les accueillant, mais aussi rencontres, communication au fil du chemin. Sur ce convoi jusqu'à Paris le principe est que les actions soient discutées en amont et puissent être portées par l'ensemble de composantes présentes, avec un engagement collectif des participant-e-s à les mettre en œuvre et les gérer.

L’Assemblée d'organisation du convoi

Modalités pratiques

Le gros du convoi partira le 21 novembre de Notre Dame des Landes et sera essentiellement constitué de cyclistes. Des tracteurs et quelques véhicules transporteront les personnes ne pouvant pas faire un long trajet à vélo, ainsi que la logistique.

Préparez vos vélos ! Inscrivez-vous pour une vélorution historique. Même si le réchauffement climatique suit malheureusement son cours, pensez que nous serons en novembre ! Prenez des vêtements chauds et étanches, matériel de camping... Des possibilités de couchage en dur et au sec seront aussi assurées à chaque étape autant que possible.

D'autres précisions suivront.

Contact, inscriptions par mail à mslc@riseup.net

Les organisations opposées au projet d'aéroport sont invitées à signer cet appel (indiquer la signature par mail à mslc@riseup.net), à le relayer près de leurs adhérents et dans leurs réseaux.

Une première liste des signatures parvenues sera publiée le 18 octobre.

Rejoignez les commissions et AG de préparation du convoi:

prochaines AG de préparation

les vendredis 2 et 9 octobre, début à 20h30 précises à la Vache Rit.

Commissions :

- logistique 28 septembre 20h à la Transfu ; - déroulé événementiel 30 septembre 17h aux Domaines

- communication externe 2 octobre à 14h aux Domaines ; - trajet 2 octobre 11h à Bellevue ; - vie collective,

- communication interne : non fixée

CAP sur la COP
Lire la suite

Bientôt à l'Autodidacte

11 Octobre 2015 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #groupe Proudhon - FA

Refugees welcome

Bientôt la version papier du n° spécial du Monde libertaire à la librairie l'autodidacte

5 rue Marulaz 25000 Besançon

Le Monde Libertaire est le journal de la Fédération anarchiste , adhérente à l’Internationale des Fédérations anarchistes

En attendant voici la version pdf de ce n°

Bientôt à l'Autodidacte
Lire la suite

Un prêtre jugé à Evreux

9 Octobre 2015 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Info (s)

Un prêtre jugé à Evreux pour avoir détourné l’argent de la quête

Le père Francis Michel, ancien curé de Thiberville, dans l’Eure, a comparu jeudi 8 octobre devant le tribunal d’Evreux pour avoir détourné plus de 100 000 euros, entre 2006 et 2008, sur l’argent de la quête. Il comparaissait pour abus de confiance.

Le père Michel ne nie pas. Pratiquant des offices à l’ancienne sans être véritablement traditionaliste, il était en conflit doctrinal ouvert depuis plusieurs années avec son évêque, et refusait de faire remonter les dons reçus lors des baptêmes et des enterrements.

En 2008, il avait été forcé de quitter sa paroisse, malgré un mouvement de soutien de fidèles. Il officie depuis à trois kilomètres au sud, à l’église du Planquay. Cette mutation n’avait pas suffi. L’évêché avait porté plainte.

L’association diocésaine (à qui doit revenir les fonds, qu’elle redistribue dans les paroisses) s’était portée partie civile. Les enquêteurs ont retrouvé 116 000 euros sur ses onze comptes bancaires.

En principe, le prêtre recevait une pension de l’Eglise de 900 euros par mois.

En pratique, il arborait une soutane pleine de trous et avait la réputation d’un homme de dénuement.

Neuf fidèles sont venus en témoigner à la barre. Il a pourtant fallu expliquer ces lignes surprenantes sur ses relevés bancaires : des nuits d’hôtel à Paris, de la maroquinerie, des piercings.

Le père Michel répond que c’est de sa confiance à lui que l’on a abusé. Il avait voulu utiliser une partie de l’argent pour sauver une âme : un jeune déshérité qu’il hébergeait chez lui. « Je reconnais que je me suis fait rouler dans ma vie, a-t-il expliqué à l’audience. Une fois, un chèque a même servi à acheter de la drogue. » Le père aurait versé 30 000 euros au jeune homme, notamment pour payer un permis de conduire qu’il n’a jamais passé.

Le parquet a requis 5 000 euros d’amende, et le jugement a été mis en délibéré au 23 octobre.

Jossot 1904

Jossot 1904

Lire la suite