Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une date à retenir

28 Mars 2012 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #groupe Proudhon - FA

Du 20 au 27 avril

Exposition

40 ans d’autocollants politiques salle de l’ancienne poste

 

la-lutte-des-signes-1.jpg 

Un siècle d'histoire à travers les autocollants

Depuis 1968, il fleurit sur nos murs, les panneaux de signalisation, boîtes aux lettres et bancs publics. On le colle sur sa casquette de manifestant, sa voiture, son frigo et même sur les troncs d'arbre ! Irrévérencieux, il appelle à la « Rêve générale », dénonce le « Matraque. Charter. Kärcher » de Sarkozy, et roi du détournement, préviens : « Patrons, nous allons vous faire détester l'an 2000 ! »

« L'autocollant, signe de reconnaissance, à une fonction identitaire, mais aussi de promotion, d'expression libre. Facile à fabriquer et à poser, objet graphique, il a un côté individualiste et éruptif », décrit Wally Rosell. Fin 2009, ce militant a édité le livre de Zvonimir Novak, professeur d'arts appliqués, intitulé La lutte des signes, 40 ans d'autocollants politiques. Les deux complices parisiens en ont tiré une exposition,.

L'exposition est à la fois chronologique, de 1900 à nos jours, et thématique. Des 20 000 autocollants et vignettes (l'aîné qu'il fallait humecter) que Zvonimir Novak a collectionnés

À travers ces bouts de papier militants, qui ont grandi à l'ombre des affiches avant de s'émanciper, c'est tout un siècle d'histoire que l'on revisite. Les événements ressurgissent, car peu leur ont échappé : naissance du syndicalisme, montée du communisme, élections présidentielles, centrales nucléaires contestées...

« Pour connaître la situation sociale d'un quartier, d'une ville, il suffit de regarder ce que racontent ses murs », lancent les de l'exposition. Que disent ceux de Besançon ? « Pas la même chose que ceux de... »

 

 

  la-lutte-des-signes-2.jpgla-lutte-des-signes-3.jpg

Partager cet article

Repost 0