Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un jeûne pour le désarmement nucléaire

9 Juillet 2012 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Nucléaire

 

 

nucleaire.gif               Un jeûne pour le désarmement nucléaire



J’ai décidé de me joindre au mouvement initié par un mouvement citoyen sans

affiliation politicienne, Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire, pour obtenir l’arrêt total du nucléaire militaire en France.

Si, il fut un temps, la possession d’une « force de dissuasion » face à la menace soviétique pouvait sembler se justifier, la situation actuelle du monde ne permet plus ce genre de fantasme.

La France dépense des millions d’euros pour fabriquer chaque année des ogives nucléaires supplémentaires (chacune dix fois plus puissante que la bombe d’Hiroshima) alors que le monde recèle déjà plus qu’il n’en faut pour éradiquer toute trace de vie sur terre.

La France fait circuler en permanence deux ou trois sous-marins nucléaires chargés d’ogives : comment récupèrerait-on un sous-marin coulé par 4 000 m de fond suite à une collision ou une avarie ? Devrait-on attendre que la corrosion libère dans les océans des charges radioactives que nul ne pourrait maîtriser ?

A l’heure où l’on parle à juste titre de réduction des déficits publics et de transparence en matière financière, comment admettre que l’Etat consacre des millions d’€ par an à un outil inutile, dangereux et, j’ose le dire, criminel ?

Lorsqu’on considère les menaces qui pèsent sur notre pays, sur la démocratie, sur le monde, de quelle utilité peut bien être un arsenal nucléaire ? La force de dissuasion n’a eu aucune pertinence récemment en Lybie, elle n’en a aucune en Syrie, ne peut rien contre la piraterie en Somalie, le fondamentalisme au Mali, en Norvège ou au Pakistan, le blocus de Gaza, la déforestation au Brésil, la famine au Sud-Soudan, la traite des êtres humains ni toutes les mafias…
Ce sont le réchauffement climatique et le libéralisme économique qui représentent les pires menaces contre la civilisation et la Terre.
 
 
Pour toutes ces raisons, je jeûnerai 24 h le mardi 10 juillet, en union avec les (à ce jour) 52 citoyens de Franche-Comté qui se relaient pour ce geste de détermination et d’interpellation jusqu’au 6 août, anniversaire d’Hiroshima.

Je serai toute la journée dans mon jardin, au 31 B chemin des Journaux à Besançon, et serai disponible pour tous ceux qui accepteront le dialogue.


Jean-Pierre CATTELAIN
Citoyen, objecteur de conscience
jp.cattelain@wanadoo.fr


www.acdn.net/

Partager cet article

Repost 0