Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Petits profits chez Sanofi

4 Août 2012 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Capitalisme en faillite

Petits profits chez le laboratoire Sanofi

 

  
Alors que le groupe Sanofi qui envisage de licencier près de 2000 personnes pour satisfaire ses actionnaires et augmenter ses marges, un des cadres en plein été,  en profite pour s'en mettre plein les fouilles, alors que diminuer la marge des laboratoires d'un demi-point ne les mettrait pas sur la paille (loin s'en faut) et serait une des nombreuses pistes pour boucher le trou de la Sécu, car le trou de la Sécu est fictif et ne sert qu'à culpabiliser ces salauds de malades, car si déjà on récupérait les 30 milliards de cadeaux aux entreprises, il serait excédentaire; je m'arrête là car je risquerait d'être long;

Comme dans la chanson "Réguler" du groupe Volo, j'invite donc, Mr Spek à se faire Spekuler !!


Un dirigeant de Sanofi empoche 500.000 euros en levant des stock options    


Selon l’AFP
Un des principaux dirigeants du groupe pharmaceutique Sanofi, Hanspeter Spek, a réalisé une plus-value d'un demi-million d'euros en exerçant des options d'achat d'actions et en revendant ces titres dans la foulée, selon des documents de l'Autorité des marchés financiers.

Confirmant une information du Parisien mercredi, les deux déclarations rendues publiques par l'AMF portent sur des opérations menées vendredi dernier par M. Spek, président des opérations globales du laboratoire français.

L'une concerne l'exercice d'options sur 63.000 actions, levées au prix unitaire de 55,74 euros, soit un montant total de 3.511.620 euros. L'autre déclaration indique que le dirigeant a revendu le même jour ces actions au prix de 64,33 euros, soit un total de 4.052.569,50 euros.

M. Spek a donc gagné 549.949,50 euros dans l'opération.


La semaine dernière, le directeur général de Sanofi, Chris Viehbacher, a confirmé que le plan touchera notamment la recherche en France, aurait "un impact sur l'emploi", sans donner de chiffre.

Les syndicats ont de leur côté chiffré les suppressions d'emploi envisagées entre 1.500 et 2.000 personnes, pour l'ensemble du plan, qui concerne aussi la production de vaccins et les fonctions support.

Partager cet article

Repost 0