Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nouveautés de l'autodidacte

17 Mars 2012 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #A lautodidacte.org

 contre les publicites sexistes     Contre les publicités sexistes

 

 

Sophie Pietrucci, Chris Vientiane et Aude Vincent

 

 

La publicité exploite le corps des femmes pour susciter du désir, générer de l’envie, exacerber les frustrations et rendre le produit à vendre attirant. Soumise aux normes aliénantes d’une beauté stéréotypée, symbole du plaisir sexuel, ou encensant la ménagère passive cantonnée dans sa cuisine, l’image des femmes n’a jamais été autant instrumentalisée. Omniprésentes et conçues pour marquer les esprits, ces représentations modèlent notre imaginaire et participent à la construction des normes de genre: d’un côté, la féminité associée à la jeunesse, à la beauté et à la maternité et, de l’autre, la virilité à la force, à la puissance et à l’action. Loin d’être un art, tout sauf inoffensive –c’est-à-dire perçue au second degré par des consommateurs responsables–, la publicité véhicule les pires clichés sexistes et renforce la domination patriarcale.

 

tricolores Tricolores

Une histoire visuelle de la droite et de l’extrême droite

Zvonimir Novak

Lutte des signes et combat politique se mêlent. L’imagerie de la gauche et de l’extrême gauche occupe aujourd’hui bien plus l’espace public et notre imaginaire que celle des droites. L’image serait-elle par essence émancipatrice? La droite utilise-t-elle d’autres moyens pour convaincre et mobiliser? Ce livre montre que sa propagande graphique n’a pourtant jamais cessé. Elle a même été souvent surprenante et explosive! Campagnes de soutien au général Boulanger, activisme désespéré de l’OAS, multiplication des affiches sous Pétain, tribulations poujadistes, virtuosité visuelle du gaullisme à la Libération, qui sombre dans les pommes de la chiraquie 50 ans plus tard, Front national producteur d’images en tout genre, impact graphique des identitaires aujourd’hui… Ce livre raconte l’histoire visuelle de la droite et de l’extrême droite en France depuis 1880.
Analyser la production graphique et confronter les thématiques de ces courants politiques permet de saisir leur idéologie et de comprendre leur histoire. Quels symboles utilisent-ils
? Quelles valeurs défendent-ils? Qu’en est-il du racisme et de la xénophobie? Existe-t-il toujours une imagerie antisémite? Comment sont représentés la gauche, les femmes, les jeunes…? Laissons parler les petits papiers, en sachant qu’une bonne image ne s’oublie jamais!

 

 

l'occupationL'Occupation expliquée à mon petit-fils,

Jean-Pierre Azéma

Pendant la Seconde Guerre mondiale, les Français furent « occupés », la majorité d’entre eux pendant quatre ans, les autres pendant près de deux ans. Ils furent exploités, opprimés, réprimés par les Italiens et surtout les Allemands. Et ceux que le Reich tenait pour ses ennemis politiques ou raciaux furent traqués, exécutés, déportés.
Parallèlement s’était établi, sous la férule du Maréchal Pétain, le régime le plus autoritaire qu’ait connu la France au XXe siècle, un « État français » qui prônait une politique de collaboration avec le Reich. Ce furent des années sombres, noires, marquées par la faim. Mais il y eut aussi des accommodements avec l’occupant : allait-on vivre, à la Libération, une guerre civile ? C’est le travail dans les archives qui permet aux historiens de compléter les témoignages en démontant les mécanismes de l’oppression. Pour ne pas oublier que le monde actuel compte toujours des peuples occupés.

 

 

Librairie associative l’Autodidacte

5, rue Marulaz 25000 Besançon

Heures d'ouverture:

le mercredi de 16h00 à 19h00 et le samedi de 15h00 à 19h00

 

Partager cet article

Repost 0