Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nouveautés à l'Autodidacte

28 Juin 2012 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #A lautodidacte.org

la-question-juive.jpgLa Question juive

Bernard Lazare

De Marx à la Belle époque

 

 

"On ne pourra jamais détruire l'antisémitisme ; on pourra momentanément en enrayer les manifestations violentes, mais on le verra réapparaître suivant les circonstances. Le Juif est trop nécessaire aux peuples chrétiens, l'antisémitisme trop utile pour les possédants, les chefs d'État, les dirigeants des nations chrétiennes. Le Juif n'existerait pas pour qu'on puisse détourner sur lui les colères de ceux qu’on spolie et sauver ainsi les coffres-forts qu'ondoya l'eau du baptême, qu'assurément on l'inventerait."

 

Ce volume rassemble tous les textes consacrés par Bernard Lazare à la question juive. S’y dessine l’itinéraire d’un Juif si bien intégré dans la société française qu’il n’a d’abord que mépris pour les Juifs de l’Est émigrés et qui, peu à peu, prend conscience de sa judéité en même temps qu’il s’engage dans le combat social. Itinéraire qui le conduira jusqu’au sionisme ; mais, refusant de sacrifier son idéal libertaire, Lazare se brouillera rapidement avec Herzel. Son talent extraordinaire de polémiste éclate à chaque page de ce livre, notamment dans les textes consacrés à Drumont.

Anciennement intitulé Juifs et antisémites

 

 

 les-anarchistes-esp.jpg

Les anarchistes espagnols (1868-1981)

 

Édouard Waintrop

 

L'Espagne du XIXe siècle est un pays encore traditionnel, catholique et peu industrialisé. C'est là que s'implante l'une des utopies les plus radicales de l'époque moderne: l'anarchisme. Depuis le discours de Fanelli qui expose les idées de Bakounine à Madrid en 1868 jusqu'à la fin de la guerre civile espagnole en 1939 et aux soubresauts de l'après-franquisme, ce livre retrace cette aventure inspirée, chargée de contradictions et finalement désespérée. Il raconte le destin de nombreux militants illustres ou obscurs, poseurs de bombes ou leaders syndicaux, chefs militaires ou intellectuels. Tous furent portés par le même refus de l'autorité. Bientôt pris au piège entre leur exigence révolutionnaire et les machines totalitaires des années 1930, les anarchistes espagnols finirent broyés dans la guerre civile. 

Dans un ouvrage très complet, vivant, puisant à des sources neuves, Édouard Waintrop rend hommage à ce mouvement à la fois légendaire et méconnu, et analyse l'échec de l'une des formes les plus pures de l'idéal révolutionnaire.

 

 petit cour d'economie

Petit cours d'autodéfense en économie

L'abc du capitalisme

Jim Stanford

Qu’est-ce que la dette publique ? D’où vient l’inflation ? Le profit est-il source de progrès ? Le chômage est-il un mal nécessaire ? L’État nuit-il à l’investissement ? Mystérieuse et confuse, l’économie est trop souvent mise hors de la portée du citoyen ordinaire, qui n’en paie pas moins les frais de ses crises. Seuls les experts semblent autorisés à répondre à des questions dont dépend pourtant l’avenir de tous.

Le Petit cours d’autodéfense en économie de Jim Stanford arrive à point nommé pour rompre ce déséquilibre. Par l’analyse critique de situations concrètes, auxquelles s’ajoutent des synthèses éclairées par des schémas récapitulatifs, ce livre démystifie avec soin les rouages du capitalisme, montrant que tous peuvent le comprendre.

L’ouvrage est illustré par Charb, dessinateur satirique et directeur du journal Charlie Hebdo, et préfacé par Éric Pineault, professeur de sociologie économique à l’uqam.

« Stanford fait partie d’une espèce rare : celle des professeurs qui marquent votre vie. À la fois pragmatique et idéaliste, son livre a le pouvoir de changer le monde. »
– Naomi Klein

Jim Stanford est un économiste canadien réputé. Diplômé de Cambridge et de la New School for Social Research de New York, il tient une chronique régulière dans le Globe and Mail et exerce sa profession au sein du syndicat des Travailleurs canadiens de l'automobile (TCA). Fondateur du Progressive Economics Forum (réseau canadien d’économistes progressistes), il a publié plusieurs ouvrages.

 

 

 

Librairie associative l’Autodidacte

5, rue Marulaz 25000 Besançon

Heures d'ouverture:

le mercredi de 16h00 à 19h00 et le samedi de 15h00 à 19h00

 

 

 

Partager cet article

Repost 0