Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Monde Libertaire n° 1664

16 Mars 2012 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #groupe Proudhon - FA

ml1664.pngLe Monde Libertaire n° 1664 du 15 au 22 Mars 2012

 

«Aimez-vous les uns sur les autres. »

Jacques Prévert

 

Sommaire

Actualité

Les gens honnêtes ? On s’en fiche !, éphane, page 3

Le Fouquet’s bouffe du pauvre, J. Caramelo, page 4

Féminisme: rendez-vous dans un an, . Pino, page 5

Chronique néphrétique, 5

Météo syndicale, M. Flatulente, page 5

Les brèves, le strip, 6

Promesses et blabla électoral, D. Jouhet, page 7

Répression tous azimuts, FA, page 7

Arguments

Le retour du «produisons français», Sébastien, page 8

Au sujet d’une campagne électorale. Rajsfus, page 10

International

Thaïlande: la chasse aux sorcières. Pellicer, page 12

Une histoire d’affiches qui finit mal. Enckell, page 14

Fukushima, un an maintenant. page 15

Histoire

Le poète de la Commune. Serge, page 16

Culture

Wobblies & hobos. Bernard, page 17

Les murs d’Athènes ont la parole. Bernard, page 18

L’invention de la religion. Guilabert, page 18

Mouvement

8 mars: retour sur une mobilisation. page 20

Bobines rebelles, 21

La Palabra del agua (suite). page 21

Radio libertaire, 22

Agenda, page 23

 

Editorial

Cessons un peu de nous regarder le nombril dans notre prétendu bel hexagone ! Si, en France, les milieux politiques s’empaillent sur le sujet épineux de la viande halal, dans d’autres contrées du globe, ça ne vole pas plus haut… Que penser de la Russie où le «tsar à vie» Poutine vient de reprendre officiellement les rênes du pouvoir toujours verrouillées par le Kremlin? Vous avez dit urnes bourrées?

 

Tandis que ça sabrait le champagne, la répression reprenait du poil de la bête et les coups de matraque pleuvaient sur les manifestants qui «dénonçaient la fraude électorale et la confiscation du pouvoir par le tandem Medvedev-Poutine ». Donc, le début d’un troisième mandat qui marche du même pas que les autres. Le locataire de l’Élysée de chez nous s’est, bien sûr, empressé « d’adresser toutes ses félicitations ».

 

Chez nous, ce n’est certes pas la même chose, mais les interpellations sur la voie publique vont bon train, sans oublier, pour la région parisienne particulièrement, les transports en commun où le délit au faciès atteint des sommets. Ces derniers jours ont fait preuve d’un regain de répression (voir les différents articles du présent numéro) qui laisse présager le pire pour la suite. Sinon, pour ajouter à la sauce, il y a des déclarations sur les délinquants libérés trop tôt, les juges trop laxistes et les victimes oubliées.

 

À Bordeaux, il y a plus d’une semaine, le candidat-président a rajouté une couche de répression en déclarant, entre autres, vouloir instaurer un « droit d’appel des victimes […] pour les décisions des cours d’assises, pour la détention provisoire et pour l’exécution des peines ». La visée démagogique d’une telle annonce est facile à décoder. Mais, à quand les groupes d’intervention de l’administration pénitentiaire pour aider CRS et gendarmes à réguler ce qui se passe sur les voies publiques? Les célèbres incidents de Bayonne, la violence des échanges entre gauche et droite, mettent le doute dans les rangs du pouvoir. Le candidat UMP mord allègrement dans les plates-bandes du populisme et de l’extrême droite. Ça promet! Et la sociale?

 

 

 

Communiqué de la Fédération anarchiste

 

Trente-trois nuits au gnouf pour un collage d’affiches !

Solidarité avec les onze antifascistes mis en examen !

 

Le 8 mars 2012 au soir, quatre militantes et militants de la Fédération anarchiste, ainsi que sept autres camarades d’Action antifasciste, du NPA et d’Alternative libertaire ont été arrêté-es à Paris et placé-es en garde à vue. Il leur est reproché de s’être livré-es à des dégradations en réunion. En réalité, leur action était un collage destiné à refuser la banalisation de l’extrême droite et à informer sur  la tenue des « Assises Nationales de la Nationalité, de la Citoyenneté et de l’Identité », prévues pour le samedi 10 mars dans le 12ème arrondissement. Cette manifestation à visée prétendument citoyenne est déjà la deuxième du genre, elle véhicule ouvertement pour le compte du Bloc identitaire les prises de position xénophobes et racistes les plus abjectes.

 

Dans cette affaire, les forces de répression de l’Etat ont clairement indiqué quel est leur camp naturel ; la garde à vue a été prolongée jusqu’au samedi 10 mars à 22 heures, l’emprisonnement a duré jusqu’au dimanche 11 dans l’après-midi, sans aucun fondement juridique aux termes du droit bourgeois, et les rassemblements organisés en soutien ont été neutralisés avec l’efficacité qu’on connaît à la police de ce pays quand il s’agit d’écraser les luttes sociales. De toute évidence, le pouvoir d’Etat a décidé de frapper fort et d’envoyer un message d’encouragement aux fascistes de tout poil. Mise en relation avec les déclarations récentes du ministre de l’Intérieur et la tonalité générale de la campagne électorale, cette série de gardes à vue, prouve, s’il en était besoin, que l’extrémisme de droite est un rouage essentiel à la stabilité du capitalisme et de l’Etat, et qu’on ne s’en débarrassera définitivement  qu’en détruisant le système économique et politique qui lui accorde sa  protection.

 

La Fédération anarchiste soutient l’action des militant-es arrêté-es et exige l’arrêt des poursuites  engagées contre elles et eux , elle dénonce une atteinte à la liberté d’expression et le caractère inédit des mesures de garde à vue suivie de détention pour collage d’affiches .

 

La Fédération anarchiste remercie l’ensemble des personnes qui ont manifesté leur soutien immédiat sans céder aux intimidations policières. D’ores et déjà, la solidarité s’organise : une souscription est ouverte ; il suffit pour cela d’envoyer un chèque à l’adresse suivante : PUBLICO, 145 rue Amelot ,75011 PARIS, à l’ordre de « Publications Libertaires », en rajoutant la mention «  Solidarité 8 mars » au dos. Les informations sur les différentes initiatives de soutien à venir seront communiquées au fur et à mesure.

 

Fédération anarchiste, secrétariat aux Relations extérieures, dimanche 11 mars.

 

 

Le Monde libertaire, hebdomadaire de la Fédération anarchiste, adhérente à l'Internationale des fédérations anarchistes

Chaque jeudi en kiosque, 24 pages d'actualités en couleurs vues par les anarchistes pour deux euros cinquante

Chaque semaine les groupes de la Fédération Anarchiste diffusent une édition gratuite du Monde Libertaire.

http://www.federation-anarchiste.org

Retrouvez le site web du Monde Libertaire à l' adresse suivante:

http://www.monde-libertaire.fr

En vente dans toutes les bonnes librairies et donc à

La librairie associative l’Autodidacte

5, rue Marulaz 25000 Besançon

Vente à la criée le dimanche matin sur le petit marché de Battant

Partager cet article

Repost 0