Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde Libertaire n° 1578

14 Janvier 2010 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #groupe Proudhon - FA

Le Monde Libertaire n° 1578 du 14 au 20 Janvier 2010

 

«Ce n’est pas la révolte en elle-même qui est noble, mais ce qu’elle exige. »

Albert Camus

 

Sommaire du Monde Libertaire # 1578 du 14 au 20 Janvier 2010

On connaît la chanson, par Fabrice, page 3

Pour Léa, par la rédaction, page 4

Dangers de 2010, par Pierre noire, page 4

Nouvelles des fronts, par Hugues, page 5

L’Iran voilé, par une féministe enragée, page 6

Camus…, par É. Vanhecke, page 7

Brèves de combat, page 8

Identité, par M. Desbois, page 9

Chômeurs de Rennes, UL de Rennes, page 9

Copenhague, l’après, par Mme de Pompadour, page 10

Danemark et réformisme, par N. Baillargeon, page 11

Le Québec antilibéral, par É. David-Bellemare et É. Martin, page 13

Lucy Parsons, par Jean, page 16

Les Provos d’Amsterdam, par T. Holterman, page 18

Des anarchistes, par M. Enckell, page 19

Voltairine de Cleyre, par Hélène, page 20

Vie du mouvement, page 21

Radio libertaire dans tous ses programmes, page 22

L’agenda de toutes les luttes, page 23

 

 

Editorial

 

 

En ce début 2010, pour faire dans le convenu consensuel, tout est bien gelé. Les salaires, le mouvement social, les hérauts des différentes boutiques syndicales représentatives, tout semble enfoui sous une épaisse couche de neige. On peine à y croire, seule la mort de Philippe Séguin a réveillé consensuellement tous les avis politiques. De gauche comme de droite, toutes et tous tapaient sur le vieux clou « les morts sont tous de braves types ».

 

De toutes façons, le « patron » de la CGT l’a dit : « Et maintenant au travail ! » À celles et ceux qui ont de la mémoire, ça rappellera le « retroussons nos manches » du militant communiste Maurice Thorez à la Libération pour aider l’effort national. Question : à l’heure de la baisse de popularité du locataire actuel de l’Élysée, le plus important syndicat de France (pour combien de temps ?) aiderait-il à remonter le tas de sable ? Voilà qui fera plaisir (sic) camarades de Conti, de Goodyear et autres Gaulois irréductibles. D’ailleurs, s’il faut y revenir, dans ces temps bien singuliers du XXIe siècle, les noms, les appellations, bref la sémantique, changent. Ce qui traduit ce qui se passe dans la réalité. On ne dit plus dans les milieux patronaux, représentant syndical, mais partenaire social…et cela depuis belle lurette.

 

Mais du côté partis de gauche, c’est pas mieux, voire pire. Qu’on en juge : pour le quotidien sans faucille ni marteau, on ne dit plus militant syndicaliste, mais « militant du mouvement social ». On l’aura compris, c’est pour préparer une nouvelle dynamique pour le front de gauche pour les régionales. « Ensemble pour des régions à gauche, solidaires, écologiques et citoyennes », ainsi se nomment les listes de ce qu’il conviendra d’appeler les habits neufs du Parti communiste. L’extrême gauche cherche des strapontins, les tactiques sont multiples, un coup la gauche avec pignon sur rue est un partenaire, d’autres fois non… Paraît aussi que les Verts partent à l’assaut du Parti socialiste.

 

Alors, attente des prochaines échéances électorales, ombres chinoises sur un mouvement social domestiqué, remake de la courroie de transmission léniniste, n’y aurait-il rien d’autre ? À la SNCF il se préparerait quelque chose pour la fin du mois. À la même date (20 janvier) en Guadeloupe, le collectif LKP appelle à la grève générale. Va-t-on attendre en France métropolitaine le retour médiatique pour renforcer les luttes ? Dans l’Espagne des années 1930, Garcia Oliver, militant anarchiste, parlait de gymnastique révolutionnaire. Certes, les temps changent, mais moins d’Élysée, de tapis vert, ça changerait pas mal de choses. Que viennent le printemps et le réchauffement des luttes !

 

 

 

Le Monde libertaire, hebdomadaire de la Fédération anarchiste, adhérente à l'Internationale des fédérations anarchistes

 

Chaque jeudi en kiosque, 24 pages d'actualités en couleurs vues par les anarchistes pour deux euros

 

http://www.federation-anarchiste.org

 

Trouvez le point de vente du Monde libertaire le plus proche de chez vous :

 

http://www.trouverlapresse.fr

 

En vente à la librairie associative l’autodidacte

5, rue Marulaz 25000 Besançon

Ouverte le mercredi de 16h00 à 19h00

Et le samedi de 15h00 à 19h00

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article