Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Journée mondiale du débaptême

25 Octobre 2009 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #groupe Proudhon - FA

Si dieu est, l'homme est esclave ; or l'homme peut, doit être libre, donc dieu n'existe pas.
L'idée de dieu implique l'abdication de la raison et de la justice humaines, elle est la négation la plus décisive de l'humaine liberté et aboutit nécessairement à l'esclavage des hommes, tant en théorie qu'en pratique.
Il faut observer qu'en général le caractère de tout raisonnement théologique, et métaphysique aussi, c'est de chercher à expliquer une absurdité par une autre.
-> Michel Bakounine, extraits de "Dieu et l'Etat"


Notre Père qui êtes saucisse
A la ferme, une fois par an, on tuait le cochon. La tradition voulait que le lendemain la grand-mère portât un chapelet de saucisses à monsieur le curé. Et puis la grand-mère mourut. Elle avait quatre-vingt-quinze ans, cela ne surprit personne.
Alors, cette année-là, pour changer un peu, mon père, mon frère et moi, on tua le curé.
-> François Caradec, extrait de "Entrez donc, je vous attendais"



RECETTE POUR SE FAIRE DEBAPTISER


                            
Remplissez bien les passages concernant les informations qui vous sont personnelles (nom, prénoms, adresse, date et lieu de baptême) dans la lettre type ci-dessous. Adressez un exemplaire de cette lettre au responsable de la paroisse où vous avez été baptisé (le curé), un autre à l'évêché de cette paroisse (voire à l'évêché de votre lieu de résidence actuelle : plus on les informe, plus ça les énerve !), et pour plus de sécurité, un autre aux archives de catholicité.


               Laissez passer un mois. Si vous n'avez pas de réponse, même chose mais en recommandé, avec accusés de réception. Attendez encore un mois. La réponse
et la copie de l'acte de baptême modifié doivent vous parvenir.





---------------------------------------------------

---------------------------------------------------

---------------------------------------------------


Monsieur le curé,

           Ayant été baptisé en l'église de -----------------------------------------------------, le ----/----/-----------, sous le nom de -----------------------------------------------------------,

 je vous serais reconnaissant de bien vouloir porter sur le registre de baptême et en regard de mon nom la mention suivante :

 « A renié son baptême par la lettre datée du -----/-----/-------------.

En effet, mes convictions philosophiques ne correspondent pas à celles

des personnes qui, de bonne foi, ont estimé devoir me faire baptiser.

Ainsi, vos scrupules de vérité et les miens seront apaisés, et vos registres

purs de toute ambiguïté.

Notez que légalement, les autorités religieuses ne peuvent refuser une
requête de débaptisation car ce refus serait passible de poursuites
judiciaires au même titre que toute secte. Par ailleurs, et au titre de la
réglementation de la Commission Nationale Informatique et Liberté sur

les fichiers (mêmes manuscrits), l'église doit me fournir à titre gracieux

une copie de l'acte modifié.

Dans l'attente de votre confirmation écrite et de cette copie, je vous

prie d'agréer, monsieur, l'expression de mes salutations distinguées.


Nom, signature

 

 

 



Copies au responsable de la paroisse de baptême ainsi qu'à

l'évêché de baptême.

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article