Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bref rapport sur la Rencontre internationale de Saint-Imier

30 Août 2012 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #compte-rendu

St imier 2012

Bref rapport sur la Rencontre internationale de Saint-Imier (8-12.08.2012)

Cette Rencontre en ce lieu a servi à commémorer la création de la première Internationale antiautoritaire et anarchiste il y a 140 ans. Une façon de démontrer au passage que les manipulations de Karl Marx et ses séides au Congrès de la Haye en 1872 ne furent pas efficaces et que l’hypocrisie du socialisme autoproclamé scientifique, puis réel, ne sont pas qu’une déviation imposée par Lénine. Une façon de pensée assez bien incarnée par Franz Mehring, voire plus tard, avec quelques difficultés par Rosa Luxembourg et Anton Pannekoek.

Comme l’envisageaient les organisateurs, la rencontre a réuni près de 5.000 anarchistes et sympathisants de Presque tous les pays de la planète.

L’infrastructure et son efficacité

Avant tout, il faut souligner (et c’est une constatation de plusieurs camarades) la bonne organisation globale. Elle a commencé en juillet 2011) et l’effort financier, humain et technique a reposé sur la Fédération anarchiste française (=FAF), la Coopérative Espace Noir (à Saint-Imier) et la Fédération Libertaire des Montagnes (en Suisse).

Quatre branches ont été approfondies : - les propositions d’exposés et d’animations ; - les traductions ; - la mise à disposition de matériel (cuisines collectives portables) ; - les compétences techniques pour l’organisation de l’hébergement.

Cette capacité organisationnelle préalable a certainement impressionné la municipalité de Saint-Imier qui a participé à sa manière en cédant une partie de ses salles et en réduisant fortement la présence des patrouilles policières. Et la presse locale et la municipalité se sont étonnées du bon déroulement de ces journées de la rencontre en constatant que la propreté était plus présente que pendant des fêtes de beuveries locales et que les habitants (4.500) ont fait bon ménage avec le look hors de l’ordinaire des 5.000 participants.

La participation de la FAF est important car il s’inscrit dans sa tendance s’inscrire dans ces mouvements [sociaux en France], d’y prendre notre place en tant qu’anarchistes et d’y tenir le rôle que nous pouvons y jouer en tant qu’aiguillon, sans tentative de récupération et en toute transparence [...à ] organiser une coordination interne des anarcho-syndicalistes et des anarchistes syndicalistes de la Fédération anarchiste [...] Ce débat nous a conduits à faire le constat que notre rôle, en tant qu’anarchistes, était essentiel pour susciter et déclencher des conflits d’affrontements directs, de veiller à ce que les luttes entreprises appartiennent et restent gérées directement par les salariés sans aucune récupération partidaire. [Soulignements de F. M. ; article « 70e congrès de la Fédération anarchiste », de Fifi, Secrétaire générale, Hugues Lenoir, ex-secrétaire général, Le Monde libertaire, n°1676 (7-13 juin 2012) [http://www.monde-libertaire.fr/actualites-anarchistes/15762-70e-congres-de-la-federation-anarchiste].

La suite sur :

 http://www.fondation-besnard.org/article.php3?id_article=1641

Partager cet article

Repost 0