Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Antiélectoraliste! pouquoi?

28 Mars 2012 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #groupe Proudhon - FA

30 mars 1

 

Nous rejetons ce système dit représentatif de délégation de pouvoir sans contrôle réel (absence de mandats impératifs, contrôlables et révocables), intimement lié à l’exploitation capitaliste auquel il sert d’alibi.

Il importe aux anarchistes de lutter contre toute forme d’aliénation de l’autonomie des individus et contre toute médiation qui va à l’encontre des intérêts de la classe dominée et ce au moment où une campagne d’intoxication culpabilise ceux et celles qui refusent d’adhérer par un acte de délégation de pouvoir à un système républicain perpétuant l’injustice sociale sur laquelle il est basé.

Il importe également de lier ce combat à toutes les luttes d’émancipation, contre l’ordre sécuritaire et toutes les formes de domination.

Au-delà d’une position anti-électorale construite et confortée par des constats et analyses successifs tout au long de l’histoire, il nous semble crucial de réaffirmer cet engagement à un moment où sur des thèmes comme la sécurité, l’immigration, la famille... nous vivons la montée d’un discours réactionnaire transcendant le clivage gauche-droite. Face à ceci, aux côtés d’une campagne de sensibilisation sur cette dérive, il est important de refuser de cautionner un processus électoral qui se nourrit de ces discours et conforte l’exploitation capitaliste et l’oppression étatique, sources réelles des problèmes auxquels il prétend s’attaquer. Enfin, il nous faut plus que jamais dénoncer les mascarades électorales de tous types qui tuent dans l’œuf tout développement d’un mouvement social autonome.

Les anarchistes entendent, par le développement des pratiques et des idées libertaires dans le mouvement social et syndical s’opposer à cette logique de délégation de pouvoir.

Pour contrer l’argument récurrent voulant que le système représentatif, malgré tous ses défauts, est le seul moyen viable d’organisation, il est impératif d’opposer des alternatives concrètes et crédibles.

 

La Fédération anarchiste :

 -incite tous les exploité-e-s et opprimé-e-s à rejeter les illusions électorales et à opter pour l’action directe et sa coordination sur le mode fédéraliste ;

 -défend l’autonomie des luttes et des organisations du mouvement social contre les intérêts politiciens des partis ;

 -soutient toutes les expériences d’autogestion et de libre fédération permettant aux individus et groupes d’individus de se réapproprier localement la gestion de leurs communes, de leurs lieux de travail et de leurs environnements.

 

La généralisation des pratiques fédéralistes et autogestionnaires, permettant une véritable gestion collective, locale et globale de la société, constitue un cadre rendant possible la décroissance. Ce n’est qu’en laissant les individus décider eux-mêmes de l’utilité commune que l’on parviendra à construire une société respectueuse de l’être humain et de l’environnement.

La Fédération anarchiste s’associera aux actions des individus et organisations poursuivant le même but et développant les mêmes pratiques.

 

Fédération anarchiste

 

Partager cet article

Repost 0