Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Battisti arrêté

18 Mars 2007 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Communiqués

Cesare Battisti arrêté comme par hasard en pleine campagne électorale où un ministre de l'intérieur se présente

Nous exigeons sa libération !

Cesare Battisti arrêté au Brésil

L'ex-activiste italien avait été arrêté en France en février 2004 à la demande de la justice italienne. Remis en liberté, mais sous le coup d'une menace d'extradition, il était en fuite depuis lors. Par AFP

LIBERATION.FR : dimanche 18 mars 2007

Cesare Battisti, ex-activiste italien d'extrême gauche, en fuite depuis 2004, a été arrêté dimanche au Brésil, a-t-on appris dimanche de source judiciaire.  

"Nous confirmons l'arrestation aujourd'hui (dimanche, ndlr) au Brésil de Cesare Battisti", a-t-on déclaré à l'AFP de source judiciaire, corroborant une information parue sur le site internet du Figaro.

Selon lefigaro.fr, Cesare Battisti a été interpellé, ce midi (heure française, ndlr), au Brésil par la police brésilienne sur des informations et en présence de la police judicaire française.

Cesare Battisti a été condamné à perpétuité en 1993 en Italie pour quatre "homicides aggravés" commis en 1978-1979.

Réfugié en France pendant une quinzaine d'années, il a entamé une carrière d'auteur de romans policiers et travaillait comme gardien d'immeuble dans le IXe arrondissement de Paris.

Arrêté en février 2004 en France à la demande de la justice italienne, Cesare Battisti a été écroué plusieurs semaines avant d'être remis en liberté. Il avait alors reçu le soutien d'écrivains français et de militants de gauche.

Menacé d'expulsion vers l'Italie, il est passé dans la clandestinité en août 2004.

http://www.liberation.fr/actualite/societe/241719.FR.php

 

Cesare Battisti a été arrêté au Brésil

LEMONDE.FR avec AFP | 18.03.07 | 14h20  •  Mis à jour le 18.03.07 | 15h29
Cesare Battisti, ex-activiste italien d'extrême gauche, en fuite depuis 2004, a été arrêté, dimanche 18 mars, au Brésil, a-t-on appris de source judiciaire."Nous confirmons l'arrestation aujourd'hui (dimanche, ndlr) au Brésil de Cesare Battisti", a-t-on déclaré de source judiciaire, corroborant une information parue sur le site Internet du Figaro. La police brésilienne a ensuite confirmé l'arrestation de l'ancien activiste italien d'extrême gauche.

Le chef des opérations et de la coopération internationale de la police fédérale brésilienne a précisé que  l'opération a été menée sur injonction d'Interpol avec la participation de membres français de l'organisation internationale de la police.

Selon lefigaro.fr, Cesare Battisti a été interpellé, ce midi (heure française), au Brésil par la police brésilienne sur des informations et en présence de la police judicaire française. Cesare Battisti a été condamné à perpétuité en 1993 en Italie pour quatre "homicides aggravés" commis en 1978-1979. L'écrivain aurait été retrouvé grâce à la surveillance de certains de ses soutiens, soupçonnés d'être restés en contact avec lui. La police judicaire aurait appris que Cesare Battisti allait être contactée par une femme, qui devait lui faire passer de l'argent.

COOPÉRATION POLICIÈRE

Sur information de la police française, et par recoupement des fichiers, les polices brésiliennes et italiennes ont pu retrouver l'identité de l'intérmédiaire, dont seul le prénom était connu. Elle a été arrêtée avec Battisti à 8 heures, dans un hôtel de Copacabana.

Interrogée par l'AFP, l'un des avocats français qui l'a défendu, Me Irène Terrel, s'est dit "catastrophée" en apprenant la nouvelle de l'arrestation de Cesare Battisti. L'avocate parisienne n'a pas souhaité faire d'autres commentaires "pour l'instant, en attendant d'en savoir plus".

Réfugié en France pendant une quinzaine d'années, il a entamé une carrière d'auteur de romans policiers et travaillait comme gardien d'immeuble dans le IXè arrondissement de Paris. Arrêté en février 2004 en France à la demande de la justice italienne, Cesare Battisti a été écroué plusieurs semaines avant d'être remis en liberté. Il avait alors reçu le soutien d'écrivains français et de militants de gauche. Menacé d'expulsion vers l'Italie, il est passé dans la clandestinité en août 2004.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article