Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Appel à un village alternatif, autogéré et antinucléaire contre l'EPR

21 Mars 2006 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Nucléaire

Les 14, 15, 16 et 17 avril, a Cherbourg
Le collectif VAAAN est composé d’individuEs et d’organisations politiques, syndicales et associatives. Il s’est constitué pour mettre en place un village anti-capitaliste, auto-géré et anti-nucléaire, afin d’élargir le rassemblement proposé par le collectif stop-epr contre la relance du programme nucléaire français (l’EPR est la nouvelle génération de réacteur nucléaire), à Cherbourg les 15 et 16 avril 2006. Il appelle à l’auto-organisation, contre la société nucléaire, sous la forme d’un lieu de vie temporaire et d’échanges inter-luttes. Le village se veut un espace de construction, d’expérimentation, d’échanges et d’actions, selon des pratiques et des finalités libertaires. Il s’inscrit notamment dans la continuité des expériences du VAAAG, des "no-border", et de "Place des résistances"...

 

 

Dans un monde capitaliste, le nucléaire tient une place centrale et motrice. C’est dans ce sens que les industriels, les nucléocrates, les gouvernants, relancent le programme, dans le but de faire durer ce monde et de prolonger leur propre domination et leur enrichissement. Cela en se cachant derrière l’étiquette pseudo-écologique du développement durable. La lutte contre le nucléaire est donc indissociable de la lutte contre le système capitaliste qui a permis son existence.

On ne peut combattre le nucléaire civil et militaire sans combattre la société qui l’a produit. Parce qu’il est une source d’énergie inouïe et parce qu’il a une capacité de destruction énorme, le nucléaire est synonyme de pouvoir.La recherche et la concentration du pouvoir, associées à la logique de profit ont permis à l’industrie nucléaire d’émerger et d’imposer ses intérêts économiques et militaires à tous les niveaux de l’État et de la société.La sortie du nucléaire impose donc une autre vision des rapports humains, ainsi qu’une organisation de la société, basée sur des pratiques anti-autoritaires, horizontales et autogestionnaires.

Sous couvert de l’aspect civil, le nucléaire militaire, demeure un danger à l’échelle mondiale. Les essais pratiqués par Hiro-chirac et d’autres sont facteurs de catastrophes humaines et écologiques. Les grandes puissances continue de fabriquer des bombes meurtrières. De nouveaux pays sont de plus en plus nombreux à se doter de l’arme atomique. On assiste à une prolifération de nouvelles bombes, de plus petite portée, destinées a des frappes "chirurgicales", qui ne sont plus faites seulement dans une optique de dissuasion, mais pour être utilise comme armes "classiques" d’attaque dans des conflits internationaux, faisant planer la menace de voir ressurgir les centaines de milliers de morts d’Hiroshima et Nagasaki.

Face a l’impasse inéluctable que constitue la dépendance aux énergies non-renouvelables et dangereuses, et aux matières premières, épuisables, aux déchets ingérables, d’autres énergies et une autre société s’impose : Des énergies renouvelables et non-polluantes, une société écologiquement responsable et en rupture radicale avec le productivisme et la logique suicidaire de profit.

Le VAAAN s’inscrit dans la continuité des luttes anti-nucléaires (Malville, Chooz, Golfech, Plogoff, Barp, stop-Bure, le carnet...). Ces luttes n’ont rien a attendre d’une stratégie électoraliste ou de lobbying envers les élus. Rappelons les multiples cautions que certains écologistes ont donnés au développement du nucléaire (signature des décrets d’application du melox en 99, de ceux du laboratoire expérimental de Bure, non opposition a l’implantation de l’EPR en basse-normandie). On ne peut refuser le nucléaire sans remettre en question le système capitaliste et étatiste.

Nous invitons tous les individus et toutes les organisations se reconnaissant dans cet appel a participer au village, aux actions et aux manifestations a Cherbourg du 14 au 17 avril 2006

Nous invitons les individus, les organisations politiques, les syndicats, les collectifs et les associations a signifier leur participation active au VAAAN en envoyant un mail a vaaan@no-log.org avant le 10 mars 2006.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article