Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rassemblement de soutien à Dijon

28 Avril 2008 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Communiqués

Rassemblement de soutien à trois inculpés dijonnais du mouvement social de
novembre 2007

Mercredi 30 avril à 16h devant la cité judiciairede Dijon à l'occasion de leur
procès.

plus d'infos sur http://brassicanigra.org

Le mardi 20 novembre à Dijon, comme dans le reste de la France, se
déroulait une manif unitaire contre la réforme des retraites et contre le
mouvement de privatisation des universités par le biais de la LRU dite loi
Pécresse. Cette manifestation de plusieurs milliers de personnes
s'inscrivait dans un mouvement social marqué par des blocages de
nombreuses universités, de gares, des manifestations et occupations...

Pendant le début de la manifestation et comme cela a souvent été le cas à
Dijon dans des contextes de ce type, des slogans et silhouettes ont été
peintes au sol, notamment pour dénoncer les expulsions d'étudiant-e-s
sans-papiers. Mais ce jour-là, les divers policiers en civil de La Brigade
Anti-Criminalité avaient semble-t-il pour ordre de se montrer
particulièrement agressifs et pressants envers certain-e-s
manifestant-e-s, les suivant pas à pas et gesticulant brutalement. Au beau
milieu de la manif, une quinzaine de ces petits soldats de choc en civil
ont finalement sauté sur trois personnes qui distribuaient des tracts pour
une initiative d'"assemblée populaire" (1) au sein du cortège et dans les
boîtes-aux-lettres sur le parcours. Ces trois personnes, enfermées dans
une cour d'immeuble se sont vues immédiatement menottées, frappée au
visage pour l'une d'entre elles, et copieusement insultées, avec pour
objectif de les emmener en Garde à Vue. Heureusement une partie de la
manifestation a pu être prévenue avant la dispersion et quelque 300
personnes se sont rassemblées devant la cour d'immeuble pour protester
face à cette arrestation. Après quelques coups de matraques et autres
tentatives de dégager le passage, les agents de la BAC ont dû constater
avec dépit qu'ils n'entameraient pas la détermination des manifestant-e-s
à venir à la rescousse de leurs camarades, et ont préféré se retirer et
relâcher les 3 personnes arrêtées. Malgré tout, celles-ci se sont vu
convoquées au commissariat dès le lendemain et inculpées des diverses
incriptions à la peinture réalisées pendant la manifestation.

Contre la criminalisation croissante des mouvements sociaux et de la
solidarité, contre l'Etat policier que nous réserve la politique
sarkoziste ou la vidéosurveillance par la Mairie de Dijon, il nous semble
indispensable de porter un soutien visible et collectif aux inculpé-e-s,
qu'ils et elles soient arrêtés à la suite de manifestations et actions
politiques, ou simples cibles de la répression quotidienne de la police
française à l'encontre des classes populaires et des immigré-e-s. C'est
pourquoi nous appelons à un rassemblement public de soutien lors du procès
des trois inculpés dijonnais du 20 novembre 2007, accusés de tags lors
d'une manifestation intersyndicale et étudiante contre la LRU et la
réforme des retraites.

1. Lors du mouvement social de novembre, les assemblées populaires ont
permis à travers des discussions et repas partagés, d'échanger sur les
objectifs et actions des divers secteurs en lutte et de développer des
liens et entraides entre étudiant-e-s, lycéen-ne-s, cheminots, profs,
chômeur-euse-s et travailleur-euse-s syndiquées ou non, soutiens aux
sans-papiers...

Collectif de Solidarité aux Inculpé-e-s 21
soliinculpee21@riseup.net

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article