Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Besançon Solidarité Réfugié

6 Septembre 2016 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Répression

Besançon Solidarité Réfugié

3 dates de mobilisation à venir, à chaque fois place Pasteur :


- Jeudi 08/09 17H30 - La classe des expulsés/expulsables


- Samedi 10/09 15h30 - Cercle de silence


- Mercredi 21/09 17h30 - Grande manifestation

Besançon Solidarité Réfugié
Lire la suite

Journée de résistance à Center Parcs

4 Septembre 2016 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Info (s)

Une belle journée, malgré la pluie !

** N’hésitez pas à nous aider à diffuser ce communiqué ! **

Samedi 20 août, malgré la pluie, plus d'une centaine de personnes se
sont réunies dans la forêt des Tartaroz, menacée d'artificialisation par
le projet d'implantation de Center Parcs.

À l'initiative de l'Assemblée d'opposant-e-s à Center Parcs, cette
journée avait pour objectifs de faire découvrir cette forêt en sursis,
de se la réapproprier le temps d'une journée au travers d'activités, de
concerts, et de réflexions autour de ce projet de tourisme de masse dans
le Jura.

Tout au long de l'après-midi, balades naturalistes, ateliers photo,
promenades à dos d'âne, spectacle de bulles géantes, contributions
artistiques, contes, se sont succédés pour le bonheur des petit-e-s et
grand-e-s, et cela malgré une pluie incessante qui en a sûrement
démotivé plus d'un-e.

En fin d'après-midi, pendant près de 2 heures, nous étions une centaine
à échanger sur la situation du projet jurassien et débattre des raisons
et moyens de s'opposer à son implantation. Nous avons pris des nouvelles
des luttes contre d'autres projets de Pierre & Vacances (grâce à la
présence des opposant-e-s au projet de Roybon en Isère et du Rousset en
Saône-et-Loire, membres de la coordination "Center Parcs, Ni ici ni
ailleurs"). Un point d'information a été également fait sur le montage
financier du projet, ainsi que sur l'enthousiasme béat et coupable de
nombreux élu-e-s départementaux et régionaux à ce sujet.

Finalement, la pluie s'est arrêtée et a laissé place à un délicieux
banquet, préparé par le Resto Trottoir de Saint Claude, suivi d'une
soirée de rencontres et de concerts -- prévus ou improvisés -- qui ont
résonnés doucement dans la forêt des Tartaroz pendant quelques heures
avant que celle-ci ne retrouve son silence.

Cette journée fut une belle réussite et constitue une nouvelle étape
dans la construction d'un mouvement d'opposition large à Center Parcs.

PAS DE CENTER PARCS, NI À POLIGNY, NI AILLEURS !

L'assemblée d'opposant-e-s organisatrice de la journée du 20 août
Contact : assembleecontrecenterparc***AT***lists.riseup.net

Lire la suite

Nouveau rassemblement contre les expulsions !

1 Septembre 2016 , Rédigé par groupe Proudhon FA

Nouveau rassemblement contre les expulsions !

Comme vous le savez certainement, la famille Feraj a été expulsée... sans la maman qui était hospitalisée !

Les conditions de cette expulsion sont particulièrement ignobles.

Un nouveau rassemblement est prévu vendredi 2 septembre à 17h30 devant la préfecture.

A diffuser largement !

Ci-dessous, l'article de France 3 aujourd'hui sur les expulsions de deux familles :

Besançon: deux familles de demandeurs d'asile menacées d'expulsion

Alors que les membres de la famille kosovare Feraj sont éclatés depuis lundi avec le père et quatre enfants au Kosovo tandis que la maman est toujours sur Besançon, c'est ce mercredi matin une famille géorgienne qui doit quitter le territoire, alors que son enfant de douze ans est malade.

Ce mercredi matin à Planoise, dans les chambres de l'hôtel Amarante qui héberge huit familles de demandeurs d'asile en attente d'autorisation de séjour, la police est venue procéder à l'expulsion de la famille Chkheidze. Le père, la mère et Ketevani, une jeune fille de 12 ans sont géorgiens et ont obtenu leur visa via l'ambassade de République Tchèque, dans leur pays, en Géorgie.
Leurs recours étant épuisés, selon les accords de Dublin, ils devraient être expulsés vers la République Tchèque. Mais il y a un terrible problème : la jeune fille est atteinte d'une maladie génétique, la phénylcétonurie. Une maladie dépistée à la maternité chez les bébés pour les traiter le plus tôt possible. Une maladie qui entraîne un retard mental et qui s'était stabilisée depuis leur arrivée en France en décembre dernier.
Le papa, Valeri, a fait une demande d'asile pour raison politique. Elle a été refusée. Ils ont également fait une demande de maintien sur le territoire à titre humanitaire, en tant qu'étranger malade, pour soigner la petite Ketevani. D'après le collectif RESF qui les suit, cette demande aurait été refusée, l'Etat le justifiant en expliquant que la République Tchèque pourrait, elle, les prendre en charge à ce sujet. RESF qui espère savoir dans quel centre de rétention la famille Chkheidze va être placée avant un renvoi, certainement vers Prague, dans un pays qu'ils ne connaissent pas.

La famille Feraj éclatée entre France et Kosovo

Un renvoi "musclé" ?

D'après des parents d'élèves amis de la famille, le transfert entre Rouen et le Kosovo aurait été "musclé". Selon leurs informations, le papa était ligoté, les enfants accrochés à leurs sièges. Sortie de l'hôpital mardi après-midi, la maman n'a aucune nouvelle concernant son avenir immédiat. Il devrait néanmoins lui être proposé un renvoi auprès de sa famille. Le collectif de soutien appelle à une manifestation ce vendredi à 17h30 devant la préfecture de Besançon.

Il n'y a juridiquement rien qui s'oppose à l'expulsion de ces deux familles qui ont été suivies par le CADA, la Commission d'Accès aux Documents Administratifs, mais dont les dossiers de demande de papiers n'ont pas été acceptés. Le préfet du Doubs a confirmé la nécessité de "libérer" des places d'accueil pour pouvoir recevoir des réfugiés irakiens et syriens.

Lire la suite
<< < 1 2 3