Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contre la loi travail !

18 Mai 2016 , Rédigé par groupe Proudhon FA

Récits de manif de l'AMEB - Sud / Solidaires Etudiant.e.s.

En Mai, bloque ce qu'il te plait !

Ce mardi 17 mai, était organisée une nouvelle journée nationale de mobilisation, pour obtenir le retrait de la loi Travail et s'opposer au passage en force du gouvernement. ... La mobilisation a franchi un nouveau cap avec l'entrée en grève reconductible de plusieurs secteurs clés de l'économie : raffineries, chimie, énergie, transports routier, ferroviaire et maritime... Le rapport de force est engagé face au gouvernement et au patronat, et l'heure est désormais au blocage de la production et de l'économie. C'est pourquoi, à Besançon, la journée a été marqué par diverses actions de blocage :

- blocage du lycée Jules Haag

- blocage du Quick le midi

- manifestation unitaire l'après midi à travers le centre-ville, qui a rassemblé un millier de personnes.

- arrivées à la fin du parcours officiel, devant la Préfecture, près de 400 personnes ont décidé de ne pas s'arrêter et de poursuivre la manifestation, emmenées par les cortèges étudiants, lycéens et de Solidaires.

- la manifestation sauvage s'est rendue jusqu'à la gare, où environ 70 manifestant.e.s sont parvenu.e.s à déjouer les barrages policiers et à envahir les rails. Après 30 minutes de blocage des trains, les manifestant.e.s sont reparti.e.s sans incidents et la manifestation s'est dispersée.

Barrage filtrant ce mercredi matin.

A midi, afin de préserver l'ordre public et de garantir la sécurité des opposant.e.s à la loi Travail, des étudiant.e.s ont pris l'initiative d'encadrer le rassemblement des agents en uniforme, coutumiers des violences contre le mouvement social.

Equipé.e.s de pistolets à eau, de brumisateurs et de matraques en plastique crachant des bulles, le dispositif de sécurité a parfaitement fonctionné et a permis de contenir les casseurs en uniforme : fort heureusement aujourd'hui, nous n'avons déploré aucun oeil perdu, ni de crane ouvert ou de bras cassé.

Les flics ont été attaqués à coup de serpentins ;-)

Contre la loi travail !
Lire la suite

Motion FA. On bloque tout !

15 Mai 2016 , Rédigé par groupe Proudhon FA

Motion d'actualité du 74e Congrès de la Fédération Anarchiste. ON BLOQUE TOUT !

Nous autres, jeunes, étudiant-e-s, salarié-e-s du privé et du public, précaires, intermittent-e-s, chômeurs, chômeuses, retraité-e-s, avec ou sans papier, de toute condition et sans condition de nationalité, tous et toutes exploité-e-s et opprimé-e-s, violemment atteints par les effets dévastateurs du système capitaliste, subissons une nouvelle attaque d’ampleur de la bourgeoisie et du capital.

Le gouvernement, sur l’injonction du patronat et dans la droite ligne de la construction européenne et des traités internationaux, détruit méthodiquement les acquis sociaux les uns après les autres. Dernier avatar de ces attaques, la loi travail, que les dirigeants tendent à imposer à toutes et tous, bafouant ainsi ses propres règles et s’appuyant sur ses complices habituels politiques et syndicaux.

De même, l’État sort tout son appareil répressif policier et militaire, blessant et mutilant avec des armes offensives, testées bien avant dans les quartiers populaires, laboratoires des nouvelles formes de répression policières et militaires. L’état d’urgence accroît ainsi les possibilités d’incarcération et les peines de prison, ferme et avec sursis, qui tombent massivement. Aussi, nous témoignons notre solidarité en acte envers toutes les victimes de la répression. De la même façon, le CPA (compte personnel d’activité) véritable version numérique du funeste « livret ouvrier» du XIXe siècle, construit sur la base de la personnalisation en opposition aux droits collectifs, présage la généralisation de l’inégalité des droits après celle des moyens.

Face à ces agressions, la résistance est nécessaire et légitime. Naissante, nous devons continuer à la construire et à la renforcer : de jour comme de nuit, debout, en grève générale, par l’action et l’affrontement direct contre l’État et le capital, par la solidarité de classe et la caisse de grève, par l’occupation des lieux de travail, par la réappropriation de l’espace public et le blocage des appareils de production, des flux de marchandises et de travailleurs.

À la veille de la possible généralisation de la grève dans plusieurs secteurs, notamment les transports et la chimie, nous réaffirmons notre pleine et totale solidarité, tant par notre participation à l’action qu’en développant la grève expropriatrice et gestionnaire à l’échelle de la société.

Notre lutte s’inscrit dans une résistance sociale au niveau européen et international face aux régressions que, partout, le capital impose. Notre unité libertaire d’aspiration vise, par la grève générale, à abolir le salariat, le patronat, l’État et ses frontières et nécessite une révolution sociale et libertaire.

Fédération anarchiste, 15 mai 2016

Motion FA. On bloque tout !
Lire la suite

Contre la loi travail

12 Mai 2016 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #luttes sociales

Tous ENSEMBLE et Partout…. MANIFESTATIONS !

(Chercher les drapeaux noirs)

LIEUX ET HORAIRES DES MANIFESTATIONS ET RASSEMBLEMENTS

Jeudi 12 mai 2016

TERRITOIRE DE BELFORT : Rassemblement Maison du Peuple à 10 h

BESANCON : Meeting intersyndical Place Granvelle à 18 h

MONTBELIARD : Rassemblement devant la Sous-Préfecture à 12 h 30

VESOUL : Rassemblement devant le local du PS rue St Georges à 17 h 30

DOLE : Rassemblement devant la Sous-Préfecture à 17 h 30

LONS LE SAUNIER : Rassemblement Place de la Liberté à 17 h 30

Mardi 17 mai 2016

Nouvelle journée de grèves et de manifestations !

LIEUX ET HORAIRES

BESANCON : 14 h Place de la Révolution

DOLE : 10 h 30 Sous-Préfecture

ST CLAUDE : 10 h 30 Sous-Préfecture

LONS LE SAUNIER : 15 h Place de la Liberté

BELFORT : 10 h Maison du Peuple

Jeudi 19 mai 2016

Nouvelle journée de grèves et de manifestations !

BESANCON : 10 h parking Battant

DOLE : 10 h 30 avenue de Lahr

LONS LE SAUNIER : 15 h Place de la Liberté

Lire la suite

Solidarité anti-fasciste

12 Mai 2016 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #groupe Proudhon FA

2 des fachos ayant attaqué la librairie L'Autodidacte et blessé 2 personnes passent en procès vendredi 13 mai, à partir de 13h30, au TGI de Besançon.

Nous nous porterons partie civile

Nous appelons à un rassemblement de solidarité de 12h à 13h30, place des Droits de l'Homme, afin de distribuer quelques tracts d'information aux passant.e.s

Solidarité anti-fasciste,

Solidarité anti-fasciste
Lire la suite

Toujours contre la loi travail !

10 Mai 2016 , Rédigé par groupe Proudhon FA

P comme pourri, S comme salaud. A bas le Parti socialo !

Hollande, Valls, Macron, El Khomri au service des patrons !

La mobilisation continue et doit se renforcer !

Toujours contre la loi travail !
Lire la suite

Le Collectif bisontin contre l'état d'urgence

10 Mai 2016 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Répression

Conférence mardi 10 mai à 20 h,

« De l’état d’urgence à l’état de droit »,

salle Battant (Besançon), dans le cadre du collectif contre l’état d’urgence, avec:

Françoise Dumont, présidente nationale de Ligue des droits de l’homme

Le Collectif bisontin contre l'état d'urgence.

Le Collectif bisontin contre l'état d'urgence
Lire la suite

Siné

6 Mai 2016 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Info (s)

Siné

Siné est mort, le capitalisme est toujours vivant, chercher l'erreur

En souvenir de Siné, fils naturel d'une épicière et d'un ferronnier d'art anarchiste

Siné
Lire la suite

Police partout, justice nulle part

5 Mai 2016 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Répression

Le 31 mars 2016, des élèves et enseignants du Lycée Autogéré de Paris ont participé à la manifestation pour le retrait du projet de loi travail.

Parmi eux, Jimmy et d'autres amis ont défilé ensemble. La pluie incessante n'a pas atteint leur humeur festive et déterminée.

Jimmy a été arrêté sur le boulevard Diderot et accusé de jet de projectiles. A ce moment, le cortège a été recouvert d'un nuage épais de gaz lacrymogène et les mouvements de foules ont participé à la confusion et à l'isolement de Jimmy. Il a passé une garde à vue, prolongée sur un détournement des motifs de la mise en examen. Deux jours sans autres vêtements que ceux trempés par la pluie et avec au bout la perspective d'une comparution immédiate, qu’il a refusé.

Son procès a eu lieu le 2 mai. Entre temps, de très nombreux élèves et enseignants ont attesté du calme, du caractère jovial et du sérieux de Jimmy. Ses amis qui ont défilé avec lui ont aussi témoigné de son attitude festive pendant la manifestation.

Les procès verbaux des policiers l'accusant comportent de nombreuses contradictions. Un le voit à l'avant du cortège, un autre sur le côté entre deux voitures, un dit que Jimmy s'est rebellé lors de son arrestation un autre dit le contraire, un policier l'accuse d'avoir jeté des pierres grosses comme des balles de tennis, d'autres parlent de bouteille ou de bâton...

Un policier s'est porté partie civile alors qu'il dit avoir perdu Jimmy de vue, qu'il explique n'avoir reçu aucun projectile mais demande 500 euros de dommage pour le préjudice moral au titre des projectiles qu'il aurait potentiellement pu recevoir...

Jimmy a été relaxé. Mais le parquet a décidé d'interjeter appel de cette décision. C'est incroyable et en contradiction avec tous les éléments qui attestent que Jimmy avait été accusé à tort.

Nous demandons au parquet de se désister de cet appel

Cet acharnement révèle une volonté politique de punir les opposants au projet de loi travail.

Pour Jimmy comme pour les autres manifestants la relaxe s'impose.

La répression qui s'abat en ce moment sur la jeunesse, n'entachera en rien notre détermination à combattre le projet de loi travail : elle ne fera que renforcer notre détermination et notre solidarité !

Les élèves et enseignants du LAP réunis en assemblée générale le 4 mai 2016

Police partout, justice nulle part
Lire la suite

Publié depuis Overblog

2 Mai 2016 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Appels

Rassemblement le 3 mai contre la loi travail à Besançon

Le 3 mai, alors que les parlementaires commenceront à discuter de la loi travail, l’intersyndicale CGT, FO, FSU et SUD ainsi que les étudiants, appellent à un rassemblement à 17 h devant le local du PS (17 Avenue de la Gare d’Eau) à Besançon.

Lire la suite
<< < 1 2