Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nouveauté de l'Autodidacte

18 Mai 2013 , Rédigé par groupe Proudhon FA

Le mouvement anarchiste et syndical en Tunisie

Les révolutions arabes ont offert un nouveau souffle pour les luttes internationales. Elles ont ouvert de nouveaux champs d'espoir.

En Tunisie, les anarchistes continuent leur œuvre de résistance et de construction d'un mouvement libertaire au sein du mouvement révolutionnaire. Ils se structurent au sein du mouvement Désobéissance.

Après avoir participé aux diverses luttes sociales qui ont agité le pays, après avoir chassé Ben Ali en janvier 2011, après avoir organisé une Rencontre des Peuples en lutte, à Tunis, en novembre 2011, ils ont repris le travail quotidien pour l'émancipation et l'égalité sociale. Ils sont en lien avec les organisations syndicales, les organisations de chômeurs, de femmes, etc.

A travers ces textes et interviews, on retrouve la volonté de conserver l'unité des révolutionnaires et de poursuivre ce qui a été entamé dans la lutte contre le système Ben Ali : la liberté, la justice, l'égalité économique et sociale.

En vente à la librairie l'Autodidacte 5,rue Marulaz 25000 Besançon

le mercredi de 16h00 à 19h00 et le samedi de 15h00 à 19h00

Nouveauté de l'Autodidacte
Lire la suite

71e congrès de la Fédération anarchiste La Fédération anarchiste tiendra

17 Mai 2013 , Rédigé par groupe Proudhon FA

71e congrès de la Fédération anarchiste La Fédération anarchiste tiendra son 71e congrès les 18, 19 et 20 mai à Cluny en Saône-et-Loire. Chaque année, le congrès réunit les délégués des groupes et liaisons ainsi que les adhérents individuels afin de faire le point de la situation morale et financière de la Fédération anarchiste et de ses œuvres. Le congrès permet également de débattre des motions, propositions et mandats, pour en tirer les grandes lignes des campagnes à mener au cours de l’année, et adopter les décisions nécessaires à la bonne marche de la fédération. La première journée du samedi sera consacrée aux rapports des secrétariats et des œuvres de la fédération (Monde libertaire, Radio libertaire, Librairie du Monde libertaire, Éditions du Monde libertaire). Elle se poursuivra par les interventions des organisations invitées puis par des débats en séances plénières sur la situation internationale et sur l’Internationale des Fédérations anarchistes – dont la Fédération anarchiste assume le secrétariat pour un mandat de quatre ans –, sur l’anarcho-syndicalisme animée par la Coordination syndicaliste de la FA puis sur le fédéralisme libertaire. La journée se conclura par une soirée festive et musicale. La journée du dimanche est dédiée aux travaux en commissions qui porteront notamment sur Le Monde libertaire et ses quatre formules (hebdomadaire, hors-série, quinzomadaire gratuit et édition Web), sur les nouvelles technologies, sur les alternatives anarchistes en actes et le partage des expériences autogestionnaires, sur notre bulletin intérieur, sur notre librairie fédérale et enfin sur notre fonctionnement collectif et sur l’évolution de nos principes de base. Cette seconde journée se conclura par les rapports des commissions et par un débat en séance plénière sur le féminisme libertaire et l’antisexisme. La dernière journée du lundi est consacrée à l’adoption des motions et des mandats puis à la nomination des nouveaux secrétaires et administrateurs. Nous reviendrons dans un prochain Monde libertaire sur un bilan de ce 71e congrès ainsi que sur les motions qui auront été adoptées. Julien (groupe de Rouen)

71e congrès de la Fédération anarchiste La Fédération anarchiste tiendra son 71e congrès les 18, 19 et 20 mai à Cluny en Saône-et-Loire. Chaque année, le congrès réunit les délégués des groupes et liaisons ainsi que les adhérents individuels afin de faire le point de la situation morale et financière de la Fédération anarchiste et de ses œuvres. Le congrès permet également de débattre des motions, propositions et mandats, pour en tirer les grandes lignes des campagnes à mener au cours de l’année, et adopter les décisions nécessaires à la bonne marche de la fédération. La première journée du samedi sera consacrée aux rapports des secrétariats et des œuvres de la fédération (Monde libertaire, Radio libertaire, Librairie du Monde libertaire, Éditions du Monde libertaire). Elle se poursuivra par les interventions des organisations invitées puis par des débats en séances plénières sur la situation internationale et sur l’Internationale des Fédérations anarchistes – dont la Fédération anarchiste assume le secrétariat pour un mandat de quatre ans –, sur l’anarcho-syndicalisme animée par la Coordination syndicaliste de la FA puis sur le fédéralisme libertaire. La journée se conclura par une soirée festive et musicale. La journée du dimanche est dédiée aux travaux en commissions qui porteront notamment sur Le Monde libertaire et ses quatre formules (hebdomadaire, hors-série, quinzomadaire gratuit et édition Web), sur les nouvelles technologies, sur les alternatives anarchistes en actes et le partage des expériences autogestionnaires, sur notre bulletin intérieur, sur notre librairie fédérale et enfin sur notre fonctionnement collectif et sur l’évolution de nos principes de base. Cette seconde journée se conclura par les rapports des commissions et par un débat en séance plénière sur le féminisme libertaire et l’antisexisme. La dernière journée du lundi est consacrée à l’adoption des motions et des mandats puis à la nomination des nouveaux secrétaires et administrateurs. Nous reviendrons dans un prochain Monde libertaire sur un bilan de ce 71e congrès ainsi que sur les motions qui auront été adoptées. Julien (groupe de Rouen)

Lire la suite

Le Monde Libertaire n° 1706

17 Mai 2013 , Rédigé par groupe Proudhon FA

Le Monde Libertaire n° 1706 du 16 au 22 Mai 2013

«Combien de crimes ont été commis simplement parce que leur auteur ne pouvait supporter d’avoir tort.»

Albert Camus

Sommaire

Actualité

La Berezina des retraites, par G. Goutte, page 3

Météo syndicale, par J.-P. Germain, page 4

À morale, morale et demie, par R. Constant, page 5

Chronique néphrétique, par Rodkol, page 6

La gauche bien sage de Mélenchon, par Daniel et Jérôme, page 7

Arguments

Patrie, fausse amie, par le groupe Orwell, page 9

Pour faire des monstres, par N. Potkine, page11

International

De la peine de mort, par P. Schindler, page14

L’Espagne au sang chaud, par R. Pino, page 14

Une forme de guerre, par P. Sommermeyer, page 15

Expressions

L’usage des armes, par A. Bernard, page 16

Portrait d’Arendt, par M. Topé, page 18

Un manuel des gauches, par S. Moulis, page 19

Révolution et intellectuels, par C. Margat, page 20

Mouvement

Le congrès, la radio et la vie du mouvement, page 21

L’agenda noir et rouge, page 23

Illustrations

Aurelio, Kalem, Krokaga, La Sala, Clément Schovaert, Nemo

Editorial

LES POPULATIONS mondiales sont victimes des diktats de l’Union européenne, du FMI ou des deux à la fois. Ces organismes lointains, exempts de tout contrôle populaire, ont su construire une utopique «réalité» économique néolibérale visant à la primauté des riches et des lois du marché. Le projet officiel est de mettre fin à la «crise » et, pour cela, d’apurer la dette des pays auprès de banques qui, par leurs cupides bévues, sont ellesmêmes à l’origine de la fameuse crise.

Les recettes sont criminellement simples: baisse des salaires, diminution des charges aux entreprises compensée par l’augmentation des TVA, élimination des lois garantissant emplois et salaires, réduction drastique des dépenses publiques, abandon des services publics au privé, bref faire payer les bourdes des banques et des riches à ceux qui n’ont rien ou presque rien. Autant de vilenies hypocritement baptisées réalisme, austérité, réformes courageuses.

Et les journalistes tout dévoués, et les experts en titatas de tout poil d’ânonner en choeur que «la rigueur n’est pas un choix», qu’«il faut réduire la dépense et ce de manière radicale». Par la grâce du storytelling, «un mensonge mille fois répété devient réalité». À peine si quelques voix discordantes, évoquant un «naufrage avéré de la construction européenne», une «Europe vraiment à l’agonie», viennent troubler ce fétide rabâchage tandis que les populistes de droite ou de gauche prônent le retour aux protectionnismes.

Pour sa part, notre confrère Fakir, dans son numéro du 18 avril, appelle carrément à la banqueroute et ses analyses ne manquent pas de pertinence. De Sully à Poincarré en passant par Louis XV, le «défaut de paiement souverain» n’a-t-il pas de tout temps permis aux décideurs de désendetter le pays? D’autre part, actuellement, tous les pays qui se sont inclinés devant les injonctions du FMI et de l’UE – France, Espagne, Ghana, Corée du Sud et surtout Portugal et Grèce – ont vu augmenter chômage, pauvreté et dette même, alors que les pays courageusement banqueroutards – Argentine, Malaisie avant les récentes élections, Islande –, en s’asseyant sur ces directives meurtrières, ont diminué leur taux de chômage et relancé la consommation.

Preuve que tant que la révolution n’est pas effective, priorité reste à la préservation coûte que coûte des acquis sociaux. C’est pas le moment d’écouter le chant des sirènes des partisans de l’auto-entreprise si douce au patronat ou de la marginalisation dans son coin, mais plutôt de retrousser les manches et de faire tonner la voix de la rue, la seule que redoutent les vide-gousset politiques et financiers. Sous peine que la Grande Muraille de Chine ne soit pas assez longue pour y taguer en entier la liste des cons.

Le Monde libertaire, hebdomadaire de la Fédération anarchiste, adhérente à l'Internationale des fédérations anarchistes

Chaque jeudi en kiosque, 24 pages d'actualités en couleurs vues par les anarchistes pour deux euros cinquante

http://www.federation-anarchiste.org

Retrouvez le site web du Monde Libertaire à l' adresse suivante:

http://www.monde-libertaire.fr

En vente à la librairie associative l'Autodidacte, 5, rue Marulaz 25000 Besançon

ouvert le mercredi de 16h00 à 19h00 et le samedi de 15h00 à 19h00

Le Monde Libertaire n° 1706
Le Monde Libertaire n° 1706
Lire la suite

ZAD enchaînée ?

11 Mai 2013 , Rédigé par groupe Proudhon FA

ZAD enchaînée ?

Nous sommes ici pour la lutte contre l’aéroport et son monde mais nous ne participons pas à la chaîne humaine.

Grand rassemblement de solidarité et d’affirmation du refus de l’aéroport, cette chaîne n’échappe pourtant pas à la politique du spectacle et du coup ne tranche pas d’avec la société qui a conçu cet aéroport : celle du toujours plus.

Toujours plus de monde certes ! Mais qui, pour exister, doivent passer à la télé. D’où la location de l’hélicoptère à destination des grands médias, moyen de transport le moins écologique qui existe. Outre le problème éthique et le coût de location de cet appareil, deux questions se posent quant à ce choix :

  1. Choix fixé lors d’une assemblée inter-comités, alors que cette question n’était pas à l’ordre du jour. Impossible dans ce cas de mandater nos délégué-e-s. Impossible ensuite d’invalider ce choix. La base est de fait exclue du pouvoir de décision. Quelle forme de démocratie est alors défendue ?
  2. Pourquoi payer aux grands médias (ceux dont les images pourront êtres vues par la grande masse de la population) quelque chose qu’ils ont les moyens de s’offrir ? Sans garantie en plus que les images ne soient validées par les directions des chaînes.

Il a été argumenté qu’il n’existait pas d’images pour la chaîne humaine antinucléaire de 1997 contre un projet de centrale au Carnet (44). Certes, cela n’a pourtant pas empêché la victoire !

Comme si nous n’existions plus sans les médias, comme si nous n’étions plus faits de chair, d’os et de sang, comme si nos mémoires et témoignages (oraux et écrits, avec nos propres photos) ne valaient plus rien…

Toujours plus de fric aussi : 80 000 euros estimés. Pourquoi avoir acheté tant de matériels neufs pour la confection des panneaux… alors que l’esprit insufflé depuis la grande manifestation du 17 novembre, c’est la résistance à partir de produits de récupération, pour entretenir le moins possible la société de consommation capitaliste ?

Sans négliger le travail patient et constant des institutionnels de la lutte (associations, syndicats, partis…), notamment, sur le plan juridique, mais aussi sur l’argumentaire ;

sans idéaliser non plus la Zad, composée de groupes et individus très divers ;

ce qui a séduit dans la résistance à la répression policière est clairement l’expérimentation sociale, en autogestion à la Zad. Evidemment, compte tenu du contexte d’occupation policière et militaire durant plusieurs mois, ce choix de vie autogestionnaire n’a rien d’évident… d’autant que les individus qui la vivent sont, comme nous, les produits formatés par la société capitaliste et hiérarchique actuelle, et son esprit de consommation. Mais au-delà du mode de vie, qui n’est pas que l’autogestion de la misère, il montre aussi la volonté d’une société plus frugale, prenant en compte l’ensemble des êtres qui vivent sur Terre, dans laquelle l’individu s’affranchit et s’épanouit, par l’effacement des hiérarchies et par sa contribution volontaire à la collectivité. Ainsi, dans la tête et dans le corps, s’effacent les oppresseurs et exploiteurs : l’Etat et le Capital.

Que la ZAD soit partout ! Autogestion maintenant !

Groupe libertaire Lochu, 6 rue Tannerie, 56000 Vannes

groupe.lochu@riseup.net http://anars56.over-blog.org/

Lire la suite

l'intervento

10 Mai 2013 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Info (s)

intervento-page1.jpegLe resto-trottoir vous invite à venir découvrir l'INTERVENTO.

L'INTERVENTO c'est une compilation de textes, chants, images, témoignages
sur les luttes autonomes italiennes dans les années 70.

ça se passe :
le DIMANCHE 12 MAI à 16H
dans les locaux de RADIO BIP 14rue de la viotte(la petite rue juste en
dessous de la gare.
ENTREE LIBRE

La représentation sera suivie d'un apéro grignotage puis d'une discussion
sur les liens entre les luttes des années 70 et les luttes actuelles.

Lire la suite

Publié depuis Overblog

10 Mai 2013 , Rédigé par groupe Proudhon FA

Le Monde Libertaire ° 1705 du 9 au 15 Mai 2013

« Heureusement que le peuple ne comprend pas notre système monétaire et bancaire, car s’il le comprenait, je crois qu’il y aurait une révolution avant demain matin.»

Henry Ford

Sommaire

Actualité

La presse crucifiée, par R. Pino, page 3

L’amnistie trahie, par J.-M. Destruhaut, page 5

La météo syndicale, de J.-P. Germain, page 6

Les PSA sont encore debout, par S. Larios, page 7

La Chronique néphrétique de Rodkol, page 8

L’usure programmée sur la sellette, par J.-P. Tertrais, page 9

Arguments

Tromperies et manipulations mondiales, par J. Langlois, page 11

Espionnage économique, par N. Potkine, page 14

International

Pour un syndicalisme de rupture, appel, page 15

Festival ciné à Barcelone page 16

Histoire

La Commune et la Banque de France, par C. Fréjaville, page 17

La Commune s’en est sortie, par C. A., page 19

Expressions

Paraire et Onfray, par F. Mintz, page 20

Mouvement

La radio et la vie du mouvement, page 22

L’agenda noir et rouge, page 23

Illustrations

Aurelio, Kalem, Krokaga, Manolo Prolo, Nemo

Editorial

DANS UN ARTICLE intitulé « Le cri du grillepain », Jérôme Porquet (Canard enchaîné du 19 septembre 2012) brocardait une société où «les multiples objets manufacturés (surtout en Chine) dont nous ne pouvons plus nous passer sont délibérément conçus pour ne pas durer». « C’est étudié pour», ajoutait-t-il, citant Fernand Raynaud, un humoriste obsolète du XXe siècle. Porquet concluait en rappelant que «les gadgets jetables menaient à un monde jetable, qu’acheter de la camelote, c’était transformer ce monde en camelote».

On en convient: quoi de plus paradoxal, inquiétant, nuisible et dispendieux que la gabegie écologique et économique de cette «obsolescence programmée». Quelques trop rares analystes s’en inquiètent – comme le compagnon Jean-Pierre Tertrais dans ce présent numéro – tandis que les partisans du néolibéralisme ambiant en défendent sournoisement le principe sous prétexte qu’elle favorise la croissance. Croâssance qui – comme chacun est prié de le savoir – serait nécessaire au bonheur consuméro-capitaliste sur terre.

Benoît Hamon était interpellé ce 2 mai par un auditeur du 7/9 de France Inter s’étonnant de sa reculade devant la demande des Verts de légiférer pour condamner la pratique de l’usure programmée. Habilement, le ministre délégué à l’Économie sociale et solidaire et à la Consommation, a botté en touche. Son gouvernement – contrairement aux allégations de l’auditeur – n’avait en rien renoncé. Il n’allait pas tarder à envisager de pondre une loi garantissant aux acheteurs d’un produit ou d’une machine un temps pendant lequel le constructeur dudit produit sera tenu de mettre à disposition, contre espèces sonnantes bien sûr, les pièces nécessaires au rafistolage de son ratatine ordure ou de sa Clio.

Oubliant de rappeler les marges affriolantes pratiquées par les constructeurs sur la moindre pièce détachée, Hamon insinuait benoîtement que l’usure programmée, à bien y réfléchir, n’était pas si nuisible que ça ; elle favorisait la création et l’essor d’entreprises de réparation – non délocalisables par dessus le marché – générant ainsi de la relance. Ô Tartuffe: voilà comment dans ce monde merveilleux de titatas et de chiffres carambouillés, tombent les faux nez et se retournent les réalités.

Il est cependant des obsolescences programmées que les anarchistes appellent de leurs actions et de leurs voeux: celles de la langue de bois, des dieux et des malades de leur foi, des mandats politiques si peu représentatifs, de la professionnalisation du politique, des cupides et égoïstes appétits de pouvoir qui déflorent tous les groupes humains, de la main invisible du marché, de la meurtrière théologie du capitalisme… On en passe et des meilleures.

Le Monde libertaire, hebdomadaire de la Fédération anarchiste, adhérente à l'Internationale des fédérations anarchistes

Chaque jeudi en kiosque, 24 pages d'actualités en couleurs vues par les anarchistes pour deux euros cinquante

http://www.federation-anarchiste.org

Retrouvez le site web du Monde Libertaire à l' adresse suivante:

http://www.monde-libertaire.fr

En vente à la librairie associative l'Autodidacte

5, rue Marulaz 25000 Besançon

Ouvert le mercredi de 16h00 à 19h00 et le samedi de 15h00 à 19h

Lire la suite

Publié depuis Overblog

6 Mai 2013 , Rédigé par groupe Proudhon FA

Le Monde Libertaire Hors Série est arrivé. Il est en vente entre autre à la librairie associative l'Autodidacte 5, rue Marulaz 25000 Besançon

Ouverte le mercredi de 16h00 à 19h00

et le samedi de 15h00 à 19h00

Lire la suite

Publié depuis Overblog

4 Mai 2013 , Rédigé par groupe Proudhon FA

Fukushima, gouffre financier : pas de panique, l'argent public est là !

Dépêche AFP : http://bit.ly/Yj3oYU
« Tepco subit une nouvelle perte gigantesque »

Avant la c
atastrophe de Fukushima, l'opérateur Tepco était privé et distribuait généreusement des dividendes à ses actionnaires. Depuis, Tepco a été nationalisé et c'est l'argent public qui couvre les coûts gigantesques induits par la catastrophe... et ce n'est qu'un début.

Le plus étonnant est que les Japonais ne capturent pas ces fameux actionnaires, mais aussi les dirigeants industriels et politiques, pour les découper en petits morceaux à coups de sabres (puisqu'ils n'ont pas la dignité de se faire eux-mêmes hara-kiri : tout se perd !)

Lire la suite
<< < 1 2