Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Histoire de pape

14 Mars 2013 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Répression

Habent papam…

 

Le nouveau pape, “François Ier”, a été élu ce mercredi soir. Il s’agit du cardinal Jorge Bergoglio. L’Eglise catholique, après avoir imposé un pape Benoît XVI, très conservateur, a donc choisi un pape sud-américain, un argentin plus précisément.

Bergoglio est un homme réputé d’origine modeste et au train de vie modeste ; nombre de médias se complaisent à clamer qu’il vit dans un appartement, qu’il se déplace en métro et qu’il fait sa cuisine tout seul. Si cela suffit à le rendre saint, alors les milliards de prolos que compte la planète sont une armée de saints… la suite sur: http://fa86.noblogs.org/?p=8295 

 

 

     

Lire la suite

5 caméras brisées

12 Mars 2013 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #luttes sociales

Merci de faire tourner cette info sur vos réseaux mails et réseaux sociaux

 

Film/débat « 5 caméras brisées » du Palestinien Emad Burnat et de l’Israélien Guy Davidi,

Un film remarquable nommé aux Oscars, catégorie meilleur documentaire,

Le vendredi 15 mars à 20h30 à Byans-sur-Doubs

 

Dans le cadre du Festival Diversité, organisé par le Centre Image du Pays de Montbéliard, l’Association France Palestine Solidarité (AFPS Besançon Phalestine Amitié) animera le débat qui suivra le film, projeté en partenariat avec  le réseau Ecran Mobile de la Ligue de l’Enseignement.

Un habitant du village de Bi’ilin en Palestine occupée filme le quotidien de la lutte des villageois contre la construction du mur israélien d’annexion, qui les sépare de leurs terres. La lutte des habitants de Bi’ilin s’est faite connaître dans le monde entier comme un symbole de la résistance populaire non violente palestinienne contre l’occupation. Elle reçoit le soutien de militants anti colonialistes israéliens ainsi que de militants internationaux et Bi’ilin est devenu le cadre d’une conférence internationale annuelle de la résistance populaire.

 

  cameras-brisees.jpg

 

 

Le Monde libertaire est partenaire officiel du film "Cinq caméras brisées", un documentaire sur les luttes d'un village palestinien contre le mur imposé par l'armée d'Israël, qui sort en salles de cinéma le 20 février.

Lire la suite

L'Autodidacte

12 Mars 2013 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #A lautodidacte.org

    Librairie associative

L'AUTODIDACTE

5, rue Marulaz

25000 Besançon

 

Tèl : 03 81 82 14 94

            l__autodidacte.jpg

 

Heures d’ouverture :

Le mercredi de 16h00 à 19h00 et le samedi de 15h00 à 19h00

Lire la suite

Le Monde Libertaire n° 1698

8 Mars 2013 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #groupe Proudhon - FA

ML-1698-recto.jpgLe Monde Libertaire n° 1698 du 7 au 13 Mars 2013
 
«L’ennui dans ce monde, c’est que les idiots sont sûrs d’eux et les gens sensés pleins de doutes.»
Bertrand Russell
 
Sommaire
Actualité
Appel de la CSFA, page 3
Des réponses comme s’il en pleuvait, page 4
Good bye Goodyear, par S. Pillias, page 5
La Météo syndicale de J.-P. Germain, page 6
Chez PSA, suite et fin, par S. Larios, page 7
La Chronique néphrétique de Rodkol, page 8
La foire du drone, par Pavillon noir, page 9
Communiqué crise économique, page 9
Arguments
Peut-on tout vendre ? par N. Potkine, page 10
Traîtrise socialiste (pléonasme), par M. Rajsfus, page 11
International
Les anars sud-américains, par N. Méndez, page 14
Expressions
La Berlinale sans Heike, par M. Topé, page 17
Rébellion en Cochinchine, par F. Gomez, page 19
Mouvement
Vie du Mouvement, page 22
Les sorties anars, page 23
Illustrations
Aurelio, Babouse, Kalem, Krokaga, Jhano, Lardon, Nemo
 
 
Editorial
GRATUIT, GRATUIT, la peste soit des pubs racoleuses et de leurs titatas obscènes. Le site de « Là-bas si j’y suis » s’en émeut et pose la question qui fâche : « C’est vrai ça, qui paie quand c’est gratuit ? Google c’est gratuit, le journal c’est gratuit, rouler sur une route c’est gratuit, mais qui paie les routes, le journal, Google ? »
 
Gratuites, les routes ? Nos impôts les casquent. Gratuit, le Web ? Encore une entourloupe : gabegie de métaux rares, recyclage hors de prix, milliards de kWh brûlés par les serveurs et les ordinateurs, drôle de gratuité ! Le Littré en ligne définit ainsi le mot gratuit : «Qu’on donne pour rien [・c] école gratuite, école où l’enseignement est gratuit. » Même le Littré se plante car si l’on peut à la rigueur parler de méchanceté gratuite, voire de crime gratuit, rien n’est moins « donné pour rien » que léducation, un des budgets les plus lourds dans la plupart des pays riches ou émergents.
 
Faudrait pas confondre le droit à certains services nécessaires comme l’éducation, la santé, la justice, financés à grand peine par les impôts, et certaines libéralités intéressées uniquement destinées à « libérer des parts de cerveau » des gogos et à les gaver sous hypnose de gadgets nullissimes. Dans les deux cas, pas plus de gratuit que de beurre en branche !
 
Économie de marché et appât du gain s’y entendent pour masquer aux foules crédules que le travail et le prix de toute chose sont incontournables (même en société anarchiste) et s’échinent à imposer par des flatteries mercantiles, par la « pédagogie » ou la force, les idées clés du capitalisme mondialisé : baisse des salaires, délocalisations, suppression du Code du travail, casse du service public, ce « ringard » et insupportable garant dune vie moins indécente en démocratie représentative. La richesse aux riches et les mirages de la gratuité aux autres. Ça ferait rire si ce n’était tragique, « le rire n’est jamais gratuit, l’homme donne à pleurer, mais il prête à rire », comme disait Pierre Desproges.
 
 
Le Monde libertaire, hebdomadaire de la Fédération anarchiste, adhérente à l'Internationale des fédérations anarchistes
 
Chaque jeudi en kiosque, 24 pages d'actualités en couleurs vues par les anarchistes pour deux euros cinquante
 
 
Retrouvez le site web du Monde Libertaire à l' adresse suivante:
 
 
En vente à la librairie l'autodidacte
5 rue Marulaz
25000 Besançon
le mercredi de 16h00 à 19h00
le samedi de 15h00 à 19h00
Lire la suite

Dieudonné n’est pas le bienvenu à Besançon

8 Mars 2013 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Anti-fascisme

          france-palestine.png            Dieudonné n’est pas le bienvenu à Besançon

 

Le personnage se présente comme héros de l’antisionisme et de l’antiimpérialisme, idée bien ancrée auprès de son public et notamment de nombre de jeunes. Il est alors utile de rappeler que le soutien et la solidarité avec le peuple palestinien reposent sur l’application de valeurs humanistes universelles telles que le droit, la justice, la solidarité et non sur la haine de l’autre. C’est au nom de ces valeurs que l’Association France Palestine Solidarité est de manière permanente active dans son soutien au peuple palestinien et lutte pour ses droits. Lorsque l’on dénonce les politiques et les actions racistes en Israël, c’est parce que l’on est contre le racisme sous toutes ses formes et d’où qu’il vienne. Si Dieudonné a été condamné par la justice à plusieurs reprises, notamment pour propos racistes « injures antisémites » ou pour « provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence raciale ou religieuse », ce n’est pas parce qu’il serait victime d’un complot visant à faire taire un rebelle qui s’opposerait « au système établi » ou la liberté d’expression qui serait étouffée. Comment qualifier le fait de faire applaudir le théoricien du négationnisme qu’est Robert Faurisson ? Quelle perspective anime un tel acte ? Ne doit-on pas ouvrir les yeux lorsqu’un individu est non seulement soutenu par tout ce que l’Europe compte de négationnistes d’extrême droite, mais qu’en outre il les côtoie au quotidien ces au point de les recevoir pour faire la fête chez lui ?

 

La lutte antiimpérialiste se fonde également sur des valeurs humanistes universelles. Or, les amitiés de Dieudonné se portent vers des propagandistes d’extrême droite qui prétextent de l’antiimpérialisme pour faire se faire les défenseurs des pires régimes oppresseurs de leur peuple, tel Alain Soral, ancien membre du Comité central du FN. Non, les adversaires de nos adversaires ne sont pas nécessairement nos amis, notre antiimpérialisme n’a rien à faire avec les valeurs de ces gens-là, ni avec les intérêts qu’ils défendent.

 

Comment penser que Dieudonné est un apôtre de la liberté d’expression, lorsqu’il donne pour parrain à sa fille Jean-Marie Lepen, qu’il part au Cameroun avec la femme de Jean-Marie Lepen, que tout l’état majors du FN assiste à ses spectacles ? Qui peut croire que l’idéologie de ces gens a pour finalité de garantir le droit à l’expression ?

En instrumentalisant l’indignation justifiée de la population, que suscite la politique d’Israël à l’encontre du peuple palestinien, Dieudonné manipule les gens, particulièrement la jeunesse qui constate que rien n’est fait politiquement face à l’injustice subie par les Palestiniens et qui se fourvoie en reconnaissant en lui un héros antisioniste et antiimpérialiste. Comment croire que Dieudonné défend les valeurs de l’humanisme, du droit et de la justice, quand on sait que les cercles dont il est proche sont ceux de l’extrême droite et du négationnisme ? Cependant, dénoncer l’instrumentalisation de la cause palestinienne par Dieudonné et ses proches sera vain, tant que nos politiques n’auront pas le courage d’assumer ce que la justice exige, à savoir se donner enfin les moyens véritables de mettre un terme à l’injustice dont sont victimes les Palestiniens et de manière générale au conflit israélo-arabe, au besoin en imposant  à Israël des sanctions s, tant qu’il n’appliquera pas le droit international et ne respectera pas les droits humains.

 

Association France Palestine Solidarité, Besançon Phalestine Amitié

Lire la suite

Bulgarie

7 Mars 2013 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #luttes sociales

Le peuple est mécontent en Bulgarie et se mobilise...
Soulèvements et débarquement du gouvernement.
En décembre 2012, la Slovénie avait déjà donné le ton.
ci-dessous quelques articles 
 
Bulgarie
- (en) Témoignage d’un anarchiste fédéré de Bulgarie à propos du mouvement social en cours : https://juralib.noblogs.org/2013/02/25/temoignage-dun-anarchiste-federe-de-bulgarie-a-propos-du-mouvement-social-en-cours/
- (fr) : Témoignage d’un membre de la Fédération anarchiste de Bulgarie (FAB) au sujet de la protestation sociale dans le pays : http://www.federation-anarchiste.org/spip.php?article1129
- En Bulgarie, la crise sociale entraîne des élections anticipées : http://www.euractiv.fr/institutions/des-elections-anticipees-organisees-en-bulgarie-18282.html
- In Bulgaria, Rallies Show Anger Over Poverty, Corruption  : http://www.rferl.org/content/bulgaria-rallies-corruption-poverty/24918012.html
- la mobilisation ne faiblit pas, vers un gouvernement provisoire ? http://balkans.courriers.info/article21943.html
Lire la suite

Venezuela

6 Mars 2013 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Communiqués


Venezuela - déclaration anarchiste sur la mort de Hugo Chavez

 

Ni deuil, ni célébration!
L’heure de l’autonomie des luttes sociales est arrivée!


Quand s’additionnent une très grave maladie, des soins médicaux conditionnés à des décisions politiques et un malade halluciné de pouvoir, on ne pouvait qu’attendre ce dénouement: le caudillo est mort et un changement important sur la scène politique vénézuélienne est en marche.

En un instant, ce qui était la plus grande force du régime est devenu sa plus grande faiblesse : Chávez était tout et, en disparaissant, il ne reste qu’a conjurer la fidélité absolue à son souvenir par l’obéissance à ses dispositions pour sa succession. Ce qui met en évidence la fragilité d’un gouvernement qui voulut renforcer son supposé caractère “socialiste et populaire” avec la pratique d’un culte grotesque de la personnalité, maintenant réduit à une ridicule invocation des âmes. Le disparu a été lui-même l’auteur principal de cette fin. Le "secretisme" qui entoura sa maladie était motivé par les mêmes ressorts de la centralisation extrême du pouvoir. Ce qui, par manque de cohérence idéologique interne, laisse ses successeurs s’affronter entre eux pour l’héritage du commandement, avec un claire avantage pour les hauts bureaucrates et la caste militaire, en pleines manœuvres de négociation pour assurer l’impunité de leurs corruptions.

En ce qui concerne les oppositions de droite et sociale-démocrate, la nouvelle situation intervient avant qu'elles n'aient surmonté leurs déroutes aux présidentielles du 7-O et aux régionales du 16-D. Élections où elles s’étaient laissées aller à des illusions exagérées comme à l’offre d’un "populisme de riches", promettant aux électeurs de maintenir le recours aux instruments du clientélisme qui ont tant servi à Chávez. Maintenant, cette opposition accommodante veut croire qu’une fortuite métastase a enfin mis à sa portée l’accès à ce pouvoir politique duquel des ambitions, des erreurs, une paresse et une incompétence l’ont éloignée pendant de longues années. Un pouvoir qu’elle exercerait avec une sottise et une ardeur prédatrice similaires à ceux pratiqués par la « bolibourgeoisie » chaviste.

Ces calculs mesquins et opportunistes, qui égalent le "Grand Pôle Patriotique" et "l’opposition de la Table d’Unité Démocratique", nous laissent face à la grave situation dans laquelle se trouve ce pays: inflation galopante, chômage grandissant et précarité dans le travail, dévaluation monétaire, effrayante insécurité personnelle, crise dans les services d’eau et électricité, éducation et santé, manque de logement, travaux publics obsolètes ou mal exécutés, attention uniquement démagogique face aux besoins extrêmes des plus nécessiteux, et un et cetera qui même lointain n’en est pas moins néfaste.

Mais ces problèmes ne sont pas la principale préoccupation des deux bandes en lutte pour la “Silla de Miraflores” (le fauteuil présidentiel) et le butin pétrolier. C’est pourquoi notre réponse collective doit mépriser leur chantage permanent à notre appui électoral en échange de solutions qui n’arrivent jamais ou sont ridiculement incomplètes. C'est le moment de déborder ces oligarchies politiques pourries et de construire, à partir du bas, une vraie démocratie, avec égalité, justice sociale et liberté. Il faut accroître l’indignation généralisée devant la situation dont nous pâtissons et la convertir en luttes sociales autonomes, larges et autogestionnaires, et dire aux politiciens du pouvoir que nous n'avons pas besoin d'eux comme intermédiaires ou comme gracieux donateurs de ce que, d’en bas et unis, nous pouvons obtenir, sans recours aux “mains blanches” ou aux “bérets rouges”.

Collectif éditeur du Libertaire (El Libertario)
http://www.nodo50.org/ellibertario/
Caracas, mardi 5 mars 2013  
    
  
 
   

Lire la suite

5 MARS

4 Mars 2013 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #luttes sociales

                                      TOUS DANS L'ACTION LE 5 MARS

POUR DIRE NON A UNE LOI QUI FACILITE

LA FLEXIBILITE ET LES LICENCIEMENTS

 

LIEUX ET HORAIRES DES MANIFESTATIONS OU RASSEMBLEMENTS

BESANCON : 10 h parking Battant

MONTBELIARD : Rassemblement Champ de Foire à 12 h 30

                          Rassemblement PSA à 12 h 30

VESOUL : 16 h 30 devant le Conseil Général rue de la Préfecture ou

GRAY : 16 h 30 Quai Mavia 

DOLE : 10 h 30 place de la Sous-Préfecture

LONS LE SAUNIER : 15 h place de la Liberté

BELFORT : 10 h Maison du Peuple 

 

 

                                                                        Crise économique :

toujours moins pour les salariés, toujours plus pour le patronat.

 

 

La politique économique du gouvernement s’inscrit dans une continuité libérale. Tout d’abord, le gouvernement n’a pas de marge de manœuvre du fait du jeu des marchés, de ses liens avec le patronat et du faux fédéralisme qu’est l’Union européenne qui place le pays en situation de contrainte, dominé par la direction allemande, représentée par la chancelière Merkel.

tiny_mce_markertiny_mce_markerDe plus, le gouvernement, dans ce contexte, applique une politique d’austérité. Il cherche à réduire les remboursements de la Sécurité sociale. Son plan de lutte contre la pauvreté sonne comme une insulte, une aumône : le RSA est augmenté de moins de 10 euros par mois et le SMIC a été augmenté de 3 à 4 euros par mois ! Mais, Il accorde 20 milliards d’euros au patronat et baisse ses charges sociales sur trois ans.

Ce gouvernement annonce une nouvelle réforme de la retraite qui réduira encore le pouvoir d’achat des retraités ou prolongera de quelques années l’obligation de travailler pour obtenir une retraite, parfois indécente. Hollande nous avait promis des sauvetages en nombre des entreprises en faillite. Que de promesses non tenues...

Que dire de la remise en cause du code du travail visant à favoriser une flexibilité qui rendra tout salaire aléatoire, qui instaure les baisses de revenus, rend obligatoire la mobilité, facilite les licenciements en cas de restructuration ? Drôle de gauche ! Mais rien de surprenant pour nous, anarchistes, qui n’avons aucune illusion sur la social-démocratie incarnée par le gouvernement Ayrault, ni sur l'État, bras droit du patronat.

Cette politique bénéficie de la complicité des directions syndicales – et surtout de la CFDT qui, depuis des années, entérine les lois rognant les acquis des salariés.

L’accord sur la « flexisécurité », c’est la généralisation d’une complémentaire santé misérable, une limitation bien faible du temps partiel. À cela s’ajoutent des droits “rechargeables” à l’assurance-chômage, le patronat concédant une dérisoire augmentation des cotisations correspondantes. Nous soulignons que cette petite concession patronale n’est rien si l’on considère la masse financière des défiscalisations accumulées, ces dernières décennies. Ces droits rechargeables seront surtout l’occasion de permettre aux patrons de payer encore moins les salariés à l’embauche, sous prétexte qu’ils continueront de percevoir des allocations.  

L’État envisage un projet de loi basé sur cet accord scélérat élaboré par la CFDT et le patronat sur la « flexisécurité » et validé aussi grâce à la CFE-CGC et la CFTC.Allons-nous rester les bras croisés ?

De son côté, la Fédération anarchiste soutiendra ceux qui se battent contre ce sabotage des droits acquis par les salariés, au prix d’âpres luttes, et qui annonce un salariat à la botte du patronat et une aggravation généralisée des conditions de vie du plus grand nombre.

De ce point de vue, sans se faire d'illusion sur les intérêts et manœuvres d'appareil, la Fédération anarchiste est attentive au rapprochement entre la CGT et FO (non signataires), auxquelles pourraient se joindre la FSU, Solidaires et la CNT. En effet, une telle évolution permettrait d’ouvrir une perspective pour les salariés et les chômeurs, à la base, afin d’imposer une véritable résistance sociale sans laquelle tout espoir de changement réel est vain.

Alors que le gouvernement se vante de vouloir réduire les dépenses publiques, pourquoi ne commence-t-il pas par attribuer les allocations familiales en fonctions des revenus ? Ce gouvernement, dit de gauche, préfère, au nom de la compétitivité, s’en prendre à ceux qui sont déjà exploités.

  La Fédération anarchiste appelle à la lutte contre ce gouvernement et sa politique économique, qui n’a de socialiste que le nom.

 

Non à la collusion entre des syndicats et le MEDEF.

Non à une politique d’austérité qui plonge dans la misère ceux qui sont, déjà, en grande difficulté.

 

Secrétaire aux Relations extérieures de la Fédération anarchiste.  

Lire la suite

Deux ans après

3 Mars 2013 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Nucléaire

Irradiation.jpg
Deux ans après Fukushima, l'émission Trous noirs sur Radio Libertaire* (les lundis de 16 H à 18 H) se devait de saluer l'avenir irradieux qui se profile au Japon et ailleurs.
Le mois de mars sera donc consacré à ce nucléaire dont personne ne sait ni démanteler les centrales, ni gérer les déchets, ni que faire en cas d'accident (en France c'est l'armée qui sera chargée d'en encadrer les conséquences…). 
->  4 mars : La Coordination antinucléaire du Sud-Est, avec Jean Revest du collectif antinucléaire du Vaucluse.
-> 11 mars : "Fukushima deux ans après", avec Michel Dannequin de la CRIIRAD
-> 18 mars :" De Tchernobyl à Fukushima" débat enregistré avec Michaël Ferrier,  auteur de Fukushima, récit d'un désastre, Michel Fernex, médecin près de l'OMS, Kolin Kobayashi, journaliste, Pierre Péguin de la Coordination antinucléaire du Sud-Est
-> 25 mars : "Un avenir irradieux ?" avec Roland Desbordes, président de la CRIIRAD
Et puis pourquoi ne pas continuer avec un poisson (irradié) d'avril :
-> 1er avril : débat enregistré avec Cécile Asanuma-Brice, sociologue qui vit au Japon, Michaël Ferrier, auteur de Fukushima, récit d'un désastre, Kolin Kobayashi, collaborateur de Days Japan, Wataru Iwata, directeur du CRMS, laboratoire indépendant créé après Fukushima.
 
 
Si après ça l'AEIA et les nucléocrates de tous poils ne bombardent pas Radio Libertaire de rayons alpha, béta et gamma… 
Lire la suite

Pour l'arrêt du nucléaire

2 Mars 2013 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Nucléaire

Le succès de la grande chaîne humaine du 9 mars 2013 à Paris dépend aussi de vous !

Il est urgent que vous diffusiez largement à tout votre fichier mail ou dans votre newsletter l'information concernant cet évènement national exceptionnel :


• Pourquoi une grande chaîne humaine pour l'arrêt du nucléaire le 9 mars 2013 à Paris :
http://chainehumaine.org/Pourquoi-cette-chaine

• De nombreux départs sont organisés de toute la France :
http://chainehumaine.org/Departs-groupes

• Voir le trajet de cette chaîne humaine qui traversera tout Paris d'ouest en est :
http://chainehumaine.org/Trajet-de-la-chaine

• Inscrivez-vous à la chaîne humaine :
http://chainehumaine.org/Inscription

• Un programme exceptionnel avec le soir, un concert gratuit, du théâtre... :
http://chainehumaine.org/Programme

• De nombreux artistes et personnalités soutiennent cet évènement :
http://chainehumaine.org/Personnalites-et-artistes

• Une France sans nucléaire, ça marche ! (découvrez les solutions et signez l'appel) :
http://chainehumaine.org/Je-signe

Merci d'avance pour votre aide !

Bien cordialement,

--
Réseau Sortir du nucléaire
Philippe Brousse
Coordinateur général
Réseau "Sortir du nucléaire"
Fédération de 940 associations
Agréée pour la protection de l'environnement
9 rue Dumenge
69317 Lyon Cedex 04
Mail : philippe.brousse@sortirdunucleaire.fr
Web : http://www.sortirdunucleaire.org
Fixe : 04 78 28 29 22
Portable : 06 69 21 87 23

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 > >>