Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lure

20 Mars 2013 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #contre les expulsions

Info solidaire :


    Les Comités d'entraide aux réfugiés, aux migrants et aux sans papier de Lure-Luxeuil et du 70 s'associent à L'Émancipation sociale

pour passer le film
 
La Pirogue de Moussa TOURÉ,
suivi d'un débat avec François BRUN
le 22 mars 2013 au cinéma le Méliès de Lure
à 20H15 - prix unique 5€

Diffusez l'affichette et venez nombreux Merci

Pour le Comité d'entraide aux réfugiés de Lure-Luxeuil,
sa présidente Michèle SCHEPENS : mmca.schepens@wanadoo.fr

Lire la suite

Collectif Anarchiste de Traduction et de Scannerisation

19 Mars 2013 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #notre histoire

Le Collectif Anarchiste de Traduction et de Scannerisation (CATS) de Caen (et d'ailleurs...) vous annonce aujourd’hui la mise en ligne de 10 traductions, librement téléchargeables et diffusables sur leur site à l’adresse suivante
http://ablogm.com/cats/ .

En voici une brève présentation : - Le mouvement Bannière Noire
– Pologne 1903-1906 :Texte sur Chernoye Znamya (Bannière Noire), un groupe actif dans la ville industrielle de Białystok qui influençait les grèves ouvrières, pratiquait l’action armée anti-tsariste tout en refusant le nationalisme polonais et en défendant l’idée d’une révolution qui soit sociale et pas seulement démocratique bourgeoise.- Les groupes
anarchistes à Lodz

– Pologne 1905-1939 : Panorama des groupes anarchistes actifs dans cette ville, et plus particulièrement des groupes pratiquant la lutte armée anti-tsariste. Instructif sur les diverses origines, la composition et les évolutions du mouvement anar polonais de ces années là.

- Les Groupes de Défense et d’Assistance des Femmes – Italie 1943-1945 : Texte sur la participation, souvent occultée ou minorée, de
cette organisation de femmes, unitaire et de masse, à la résistance antifasciste italienne.

- Institutionnalisation par en bas – Syndicats et mouvements sociaux – Italie
années 70 : Texte sur la manière dont les syndicats italiens ont « chevauché le tigre » des mouvements sociaux autonomes dans les usines et réussi à les canaliser.

- Le futur dans notre dos – Autonomie et mouvements sociaux – Italie années 70 :Texte d’analyse sur ce que fut l’Autonomie italienne. Intéressant et synthétique.- Analyse de l’autonomie italienne : Un entretien avec Sergio Bologna, un des théoriciens de l’opéraisme italien qui revient sur ce que fut l’Autonomie en Italie dans les années 70.

- Le POUM sur le front de Huesca et dans la défense de Madrid : Deux textes sur la participation armée du POUM à la guerre civile espagnole + une traduction du « Décalogue du Milicien du POUM ».

- Fronts calmes dans la guerre civile espagnole : Texte de Michael Seidman sur les situations humaines sur les fronts calmes, coté républicain et franquiste (désertions, troc, fraternisations, escarmouches, dénuement…) qui jette un regard surprenant sur certaines réalités de la guerre civile espagnole.

- Fascistes et police en déroute – La bataille de Cable Street – Londres 1936 : Article sur le contexte et le déroulement de l’énorme manif antifasciste de Cable Street qui empêcha la tenue d’une marche des
Chemises Noires anglaises de Mosley dans des quartiers populaires où vivait une importante population juive.

- Les Diacres pour la Défense et la Justice – Autodéfense
noire dans le Sud des USA – Années 60 : Texte sur une organisation d’autodéfense composée principalement de prolétaires noirs, nées d’une prise de conscience des limites de la non violence affichée par le mouvement des droits civiques face à la campagne de terreur
organisée par le Ku Klux Klan dans les États du Sud profond.

Pas mal de textes, assez longs, restent à traduire en anglais (et aussi un peu en espagnol), on continue donc à en appeler aux bonnes volontés pour prendre en charge certaines traductions. On peut nous contacter à l'adresse mail suivante :

catscaen(a)voila.fr

Les prochaines mises en ligne
de traductions du CATS auront lieu fin juin ou début juillet 2013. Merci aux personnes qui filent des coups de mains pour les traductions. Merci de faire tourner l’information
et de faire connaître notre site et les ressources qu’il contient.

Salutations anarchistes.

Lire la suite

Stop

18 Mars 2013 , Rédigé par groupe Proudhon FA

manif-23.jpg

Lire la suite

Conférence

17 Mars 2013 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Rendez-vous

A diffuser dans vos réseaux!


Dans le cadre d'un cycle de conférences et d'animations,
le CAC (Collectif pour des Alternatives au Capitalisme) e
présente :


Conférence


Alain Bihr,  Les rapports sociaux capitalistes

 


Jeudi 21 mars à 20 h


Salle Proudhon (Kursaal, Besançon)


Entrée et participation libres



Alain Bihr fut professeur de sociologie durant plusieurs années à l’Université de Besançon.

Il a publié abondamment sur les questions sociales et le mouvement ouvrier.

C’est également un spécialiste du marxisme, thème sur lequel il a écrit plusieurs ouvrages.

Son dernier s’intitule Les rapports sociaux de classes, paru en 2012 aux éditions Pages 2.
C’est un court ouvrage qui pose la question de l’aggravation des inégalités et pourquoi les rapports sociaux de classes
 (ceux développés par le capitalisme) permettent de comprendre les évolutions contemporaines de notre société.




Prochain RDV du CAC:
Projection du film « Walter en Résistance », en présence de Charles Piaget,

le 03 mai à l'Entrepôt, chemin de Casamène.

 

 

 
Lire la suite

Stop

17 Mars 2013 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #groupe Proudhon - FA

manif-23-2.jpg

Lire la suite

À propos de la mouvance néonazie dans le Jura

16 Mars 2013 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Anti-fascisme

 

Jura : le parcours de Malik, néonazi membre du Front national aujourd’hui condamné

 

Ce titre pourrait être une blague mais il reflète malheureusement un cas bien réel. Il s’appelle Malik [Foucquart - NdJL], et pourtant il vient d’être condamné pour incitation à la haine raciale. Et non à cause de la fameuse forme fantasmée d’un mépris antiblanc qui se matérialiserait soudainement, car ce jeune de presque vingt ans, dont le cas politique en devient typique en ruralité, se bat bien pour la suprématie aryenne. Une énième histoire de néonazisme en région Franche-Comté, qui en deviendrait presque lassante tant la poignée d’énergumènes qui s’en réclament s’adonnent inlassablement à ce genre d’actions pour exister. la suite sur;

 

  http://juralib.noblogs.org/2013/03/12/a-propos-de-la-mouvance-neonazie-dans-le-jura/

Lire la suite

Les « chefs » du Réseau Sortir du nucléaire laminent

16 Mars 2013 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Nucléaire

Les « chefs » du Réseau Sortir du nucléaire laminent... les revendications antinucléaires !

Première dépêche AFP :
http://bit.ly/Wc0yDf  
Seconde dépêche AFP :
http://bit.ly/Z6Q8EA  

Ayant organisé une conférence de presse, les « chefs » (putschistes : cf http://reseau.democratie.free.fr ) du Réseau Sortir du nucléaire ont constaté que l'AFP leur faisait revendiquer « l'arrêt immédiat des centrales françaises ». Panique à bord : s'étant fait gronder par la direction d'EELV (qui ne veut pas se fâcher avec le très pronucléaire PS), les « chefs » du Réseau contactent l'AFP pour faire rectifier la dépêche en réduisant les revendications.


Une dépêche rectificative est effectivement éditée, dans laquelle le Réseau ne revendique plus que la fermeture des réacteurs de plus de 30 ans. Du coup, les « chefs » du Réseau, qui organisent une "Chaine humaine - Faites un don" en région parisienne... ne revendiquent PAS la fermeture de la centrale de Nogent-sur-Seine ! (réacteur 1 raccordé en 87,  réacteur 2 en 88).

De même, ils revendiquent la fermeture des réacteurs 1 et 2 de Chinon (82,83)... mais PAS des réacteurs 3 et 4 ! (86,87). Idem avec Cruas : fermeture du réacteur 1 (83) mais PAS des réacteurs 2,3 et 4 (84, 84, 84). Idem avec Gravelines : fermeture des réacteurs 1 à 4, mais PAS des 5 et 6 (84, 85). Quelle rigolade !

Finalement, les dirigeants du Réseau Sortir du nucléaire sont aussi ridicules que ceux d'EDF et d'Areva. On en rirait presque si l'on oubliait la détresse des militants, qui ne méritent pas de tels « chefs ». Ils méritent d'ailleurs de ne pas avoir de « chefs » du tout...

superdupont_1-2.jpg
Lire la suite

Violences staliniennes

15 Mars 2013 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #groupe Proudhon - FA

Non aux violences staliniennes dans les manifestations et ailleurs !

 Vendredi 8 mars, le cortège libertaire formé lors de la manifestation antisexiste – composé surtout de membres de la Fédération anarchiste –, a été violemment pris à partie par le service d’ordre du Parti communiste français.

 Alors que notre bloc, comme il était prévu, emboîtait le pas au cortège des sans-papiers du 9e collectif, le service d’ordre du Parti communiste s’est brutalement intercalé.

Tout comme nous, le 9e collectif a alors protesté, proposant même aux membres du PCF de les laisser passer devant eux. Rien n’y fit : la manœuvre consistait, selon toute vraisemblance, à nous empêcher de marcher à la suite des sans-papiers, avec lesquels nous avons des liens.

 S’ensuivit une bousculade, quelques échanges de coups et des jets de gaz lacrymogène que plusieurs de nos compagnons reçurent en plein visage. Des insultes fusèrent, et quelques doigts d’honneur nous furent également adressés, de la part de ces « communistes » venus pourtant manifester à l’occasion de la journée des droits des femmes...

La Fédération anarchiste dénonce avec la plus grande fermeté ces pratiques dignes d’un autre âge. Elle exige, de la part des dirigeants du Parti communiste français, qu’à l’avenir, il tienne ses chiens de garde en laisse !

 Secrétariat aux relations extérieures de la Fédération anarchiste. 

 

Lire la suite

Le Monde Libertaire n° 1699

15 Mars 2013 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #groupe Proudhon - FA

 
 
ML-1699-recto.jpgLe Monde Libertaire n° 1699 du 14 au 20 Mars 2013
 
 
 
«Ce que nous avons devant nous, c’est la perspective d’une société de travailleurs sans travail, c’est-à-dire privés de la seule activité qui leur reste. On ne peut rien imaginer de pire.»
 
Hannah Arendt
 
 
 
 
 
Sommaire
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Actualité
 
 
Les femmes ne veulent pas de l’austérité, par S. Gérardin, page 3
 
Colère sociale, par G. Goutte, page 5
 
La Météo syndicale de J.-P. Germain, page 6
 
Kiosquiers, jusqu’au bout, par P. Salcedo, page 7
 
La Chronique néphrétique de Rodkol, page 8
 
Vous avez dit Chávez ? par El Libertario, page 9
 
Arguments
 
 
L’Afrique mise à mal, par P. Schindler, page 10
 
Écologie ou écologisme ? par Ph. Pelletier, page 11
 
Une histoire de « vieux croyants » de N. Potkine, page 14
 
Le néodarwinisme en question, par T. Lodé, page 15
 
Histoire
 
 
Les mémoires de Kropotkine, par P. Sommermeyer, page 17
 
Expressions
 
 
Enfumages, par Max, page 20
 
Le ciné de René, par R. Hamm, page 21
 
Mouvement
 
 
La vie du mouvement, page 22
 
L’agenda libertaire, page 23
 
Illustrations
 
 
Aurelio, Faujour, Krokaga, Lardon, La Sala
 
 
 
Editorial
 
LE COÛT DU TRAVAIL est trop élevé. Antienne sans cesse ressassée, jamais démontrée. À force de la seriner, elle passe pour une vérité. Et on en arrive à faire signer des «accords de compétitivité », par exemple chez Renault, qui font travailler plus pour gagner moins, en échange de peanuts. Au final, on licencie à tour de bras. Comme on ne peut pas tuer ces milliers de gens sacrifiés sur l’autel de l’économie, on s’empresse de transférer à la collectivité la charge de leur subsistance. Mauvaise pioche car si quelqu’un qui travaille subvient, même partiellement, à ses besoins, par contre quelqu’un qui ne travaille pas, est, complètement, à la charge de tous.
 
 
 
On peut penser que c’est l’une des clés de la situation économique actuelle. Fabriquer des chômeurs d’un côté, des travailleurs pauvres de l’autre, cela bénéficie dans un premier temps à l’entreprise qui licencie, et à elle seule. Puis les coûts sont inévitablement transférés à la collectivité, qui devra finir par se payer sur la bête. Pour cela il n’y a pas 36 solutions : soit on socialise les entreprises et on réalise le communisme libertaire. Soit on tue les chômeurs. Soit enfin, on emprunte des sous à la banque, ce qui a ses limites, comme on le voit ces temps-ci.
 
 
 
Ayant envisagé le chômage comme un poids dans l’économie capitaliste, considérons maintenant le travail. Non principalement dans son aspect rémunérateur, mais dans sa capacité à satisfaire les besoins de tous. Par exemple, si la même quantité de travail est nécessaire pour construire des logements dans une ville qui en manque et pour construire un grand stade tout neuf, devons-nous choisir de bâtir ce dernier ? Bien sûr que non.
 
 
 
Et pourtant, le stade sera générateur de valeur ajoutée, d’emplois, bref de croissance et d’activité. Une activité (compétitions, concerts, etc.) qui débouchera sur une consommation et non sur une production. Il faudra bien que les spectateurs travaillent ailleurs pour financer, et à prix d’or, les vedettes qui s’exhiberont en ces lieux. Les emplois ainsi créés se révéleront donc non pas producteurs mais destructeurs de richesse. À coût égal, mieux valait garder des chômeurs. On se serait tous moins fatigués, et puis on aurait des logements neufs…
 
 
 
Pourtant, dans ce pays où l’on manque cruellement de logements mais ni de stades ni de centres commerciaux, ce sont ces derniers qui fleurissent un peu partout comme des champignons. Il serait donc urgent donc, pour supprimer le poids que représente l’inactivité en même temps que celui de l’activité inutile (c’est-à-dire extrêmement rémunératrice pour une minorité, abominablement coûteuse pour le reste du monde), de reconstruire le monde sur des bases saines: produire utile et socialiser l’appareil productif.
 
 
 
Le Monde libertaire, hebdomadaire de la Fédération anarchiste, adhérente à l'Internationale des fédérations anarchistes
 
 
 
Chaque jeudi en kiosque, 24 pages d'actualités en couleurs vues par les anarchistes pour deux euros cinquante
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Retrouvez le site web du Monde Libertaire à l' adresse suivante:
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
En vente à la librairie l'Autodidacte
 
5,rue Marulaz 25000 Besançon
 
 
 
ouverture le mercredi de 16h00 à 19h00
 
et le samedi de 15h00 à 19h00
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Lire la suite

Solidarité avec le peuple syrien

15 Mars 2013 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Communiqués

Appel à rassemblement en solidarité avec le peuple syrien

Vendredi 15 mars à 18h, Place du 8 septembre à Besançon 

En 2 ans, selon les Nations unies, plus de 70 000 personnes (identifiées) ont été tuées des dizaines de milliers d’autres sont blessées, disparues ou emprisonnées des milliers de Syriens sont victimes d’actes de torture, de mauvais traitements, de violences sexuelles, de pillages, des millions ont été déplacés à l’intérieur et des centaines de milliers sont réfugiés à l’extérieur.

Pour dire « STOP » aux crimes contre les civils, pour réclamer que justice soit rendue en faveur des victimes, et faire savoir au peuple syrien qu’il n’est pas seul, nous nous inscrivons dans l’appel à une manifestation internationale, en solidarité avec le peuple syrien se tiendra le 15 mars 2013.

“UNE VAGUE BLANCHE POUR LA SYRIE” 

Le principe en est simple : demander aux peuples du monde entier de s’unir au peuple syrien en se rassemblant habillé en blanc, en tenant un papier ou un tissu blanc à la main, le mot « STOP » écrit dessus.

Se déclenchera ainsi au fil des fuseaux horaires et à travers le monde, une «ola» mondiale de protestation, une immense vague blanche, reprise au fil de la journée par les médias. Pour plus d'informations http://www.vagueblanchepourlasyrie.org/category/actualites/

A l’appel à Besançon :

De Solidarité avec le Peuple Syrien ! تضامن مع الشعب السوري !

l’Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture (ACAT), d’Amnesty International (AI) , la Ligue des Droits de l’Homme (LDH)

Avec : ATTAC, le Collectif de Défense des Droits et Liberté des Étrangers (CDDLE), la CGT25, la CGT-Ferc, d’Europe Ecologie Les Verts (EELV), la Fédération Syndicale Unitaire (FSU), la Gauche Anticapitaliste (GA), les Jeunes Ecologistes de Franche-Comté (JEFC), la Ligue des Droits de l'Homme (JEFC 90), Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples (MRAP), le Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA), le Parti Communiste Français (PCF25 et 70), le Parti de Gauche (PG), le Parti Socialiste (PS), l’Union Syndicale des Étudiants de France (UNEF), l’Union syndicale Solidaire

 

Syrie-rassemblement-15-03-13.jpg

 

 

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 > >>