Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

anti-Castor

23 Janvier 2012 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Nucléaire

Suite à l’inculpation de militant.e.s anti-Castor à Valognes en novembre
2011, la CNT 25 vous invite le mercredi 25 janvier à 19h30 à une soirée
projection-débat avec le film « Stop Castor: Gorleben 2006 ».
La projection a lieu dans l’amphi Donzelot à la fac des Lettres (32 Rue
Mégevand, Besançon) et le débat portera sur la diversité et la
complémentarité des modes de luttes.
 
CNT 25
Lire la suite

Chaines humaines pour en sortir !

23 Janvier 2012 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Nucléaire

sortir du nucléaire

              Nucléaire : des chaines humaines pour en sortir !

Depuis plus de 6 mois, des chaines humaines locales en Rhône-Alpes et PACA rassemblent plusieurs milliers de personnes. Ces évènements ont un objectif : créer une réaction en chaîne et sensibiliser pour la grande Chaîne Humaine du 11 mars 2012, qui verra plusieurs dizaines de milliers de citoyens relier Lyon et Avignon, pour dire ensemble « sortir du nucléaire, c’est possible ! »

Réagir ensemble pour sortir du nucléaire

Le 11 mars 2011 débutait la terrible catastrophe nucléaire de Fukushima. À ce jour, les réacteurs éventrés continuent d’exposer des millions de Japonais à la radioactivité et de contaminer le pays pour des milliers d’années.

Un an plus tard, le 11 mars 2012, tous les citoyens auront l'opportunité de réagir ensemble pour dénoncer le risque de catastrophe nucléaire en France et dire haut et fort leur volonté que la France saisisse l'opportunité écologique et économique de la transition énergétique. D'autres pays européens sortent du nucléaire, alors pourquoi pas nous ?

De Lyon à Avignon, une grande chaîne humaine dans la région la plus nucléarisée d’Europe

Une forte majorité de Français souhaite la sortie du nucléaire. Mais un bulletin de vote ne suffira pas pour forcer nos gouvernants à engager la nécessaire transition énergétique, qui nous libèrera de notre dépendance au nucléaire et aux énergies fossiles. Le rapport de force doit être visible... sur plus de 200 km !

C’est en descendant dans la rue, en se mobilisant par dizaines de milliers, que les Allemands ont obtenu une décision de sortie du nucléaire d’ici 2022, alors même que leur chancelière est favorable à l’atome. S’indigner, oui, mais surtout se rassembler : c’est en étant nombreux que nous sommes forts.



De nombreuses organisations, personnalités, artistes (Les Ogres de Barback, Karpatt, Marcel & son Orchestre, Les Hurlements d’Léo, Le Peuple de l’Herbe…) nous ont d’ores et déjà rejoints et apporté leur soutien pour la grande chaîne à venir. Au niveau international, des chaînes humaines sont prévues pour le 11 mars 2012 dans plusieurs pays : Brésil, Allemagne, Japon, Suisse...

Des dizaines de chaînes humaines locales pour une mobilisation sans précédent

Depuis le mois de mai 2011, pour lancer la dynamique de la grande Chaîne Humaine à venir, des citoyens de la vallée du Rhône se sont mobilisés pour organiser des chaînes humaines dans plusieurs villes de la région. À Montélimar (26), Bourg-Saint-Andéol (07), Die (26), Romans (26) , Tournon-sur-Rhône (07), Aubagne (13), Valence (26), Avignon (84), Lyon (69), Saint-Étienne (42)...  à chaque fois, des centaines de personnes de tous horizons se rassemblent avec la ferme intention de faire changer les choses.

Ce dimanche 22 janvier, ce fut au tour des Grenoblois de se donner la main. Un millier de citoyens souhaitant le développement des alternatives au nucléaire se sont retrouvés, avant d'investir le centre-ville dans la bonne humeur et une ambiance familiale.




D’autres chaînes humaines sont encore à venir d'ici au 11 mars, pour se préparer au mieux à cette journée et faire connaître l'évènement. Partout en France, des départs groupés s'organisent pour rejoindre le parcours de la chaîne* le jour J et de nombreux évènements seront organisés le 11 février (Journée des Alternatives à Paris, Chaîne Humaine à la centrale de Belleville et à Lons-le-Saunier...) en préparation de la chaîne du 11 mars.

Ensemble, nous pouvons faire de cette chaîne humaine une mobilisation historique et le virage essentiel pour une décision de sortie du nucléaire !



Contacts presse :
Pierric Duflos - 06 28 34 73 32
Jocelyn Peyret - 07 77 20 27 71



* Pour en savoir plus sur la Chaîne Humaine :
www.chainehumaine.org
Retrouvez ici toutes les photos de la chaine humaine de Grenoble ! 

Téléchargez ici notre dossier de presse consacré à la chaine humaine !

 

 

http://www.sortirdunucleaire.org

 

Lire la suite

Migrants : quel prix à payer pour l’herbe d’à côté ?

23 Janvier 2012 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Info (s)

Migrants : quel prix à payer pour l’herbe d’à côté ?

 

            L'association CODEV organise les mercredis 1er, 8 et 15 février, à la Faculté de Lettres, n°30 rue Mégevand, trois soirées sur les histoires et droits des migrants ainsi qu’une exposition de photographies, entre le 25 janvier et le 10 février, au Centre Diocésain, n°18 rue Mégevand.

 

          Les trois soirées se déclineront sous la forme de deux conférences présidées respectivement par Amnesty International et la Cimade, et d’une projection/ débat. L’exposition « Empreintes » de Céline Boyer sera introduite par un vernissage proposé le 25 janvier à 18h en l’espace Ledeur du Centre Diocésain.

 

           L'association CODEV représente les 20 étudiants de la Licence professionnelle Management des Organisations spécialité conduite de projets internationaux de co-développement.

 

 Ces étudiants se destinent à exercer la profession de coordinateur de projets au sein d’associations de solidarité internationale. Deux étudiantes de cette formation ont voulu mettre en lumière les politiques et les positionnements actuels sur le thème de l'immigration.

 

            L’exposition Empreintes de Céline Boyer, artiste bisontine, regroupe une vingtaine de photos de paumes de main, de personnes ayant migré en Franche Comté, avec la carte de leur territoire d’origine en surimpression. D’autres photos de la même série, exposées précédemment dans la région, ont rencontré un vif succès auprès du public.

 

            Jérôme Martinez, Secrétaire Général de la Cimade, animera la première conférence le 1er février à 19h30, dans l’amphithéâtre Cloché, sur L'évolution des politiques migratoires depuis 1970.

 

            Le film-documentaire Le Piège d’Alexandre Dereims sera projeté le 8 février à partir de 19h30 dans l'Amphithéâtre Petit.

 

           Adélie Chevée, Responsable de la Commission Personnes Déracinées d’Amnesty International animera la deuxième conférence, le 15 février à 19h30 dans l’amphithéâtre Cloché. Celle-ci portera sur Le contrôle migratoire hors des frontières de l’Union Européenne: quel impact sur les réfugiés ?

  En résumé, quatre événements pour comprendre les enjeux véritables du traitement des migrations.

 

Entrée libre

Lieu : Faculté de Lettres, 30 rue Mégevand
           Centre Diocésain, 18 rue Mégevand
Contact : Juliette 06.78.74.12.94
                 Aude 06.32.84.15.14

Lire la suite

si vous passez par Paris... en mai

22 Janvier 2012 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #groupe Proudhon - FA

Salon du livre libertaire 2012

Vendredi 11 mai de 14 h à 21 h, samedi 12 mai de 10 h à 20 h et dimanche 13 mai de 10 h à 16 h

Espace d’animations des Blancs Manteaux

48, rue Vieille-du-Temple

75004 - Paris

Métro lignes 1 ou 11 : station Hôtel de Ville ou Saint-Paul

Entrée à prix libre

Venez rencontrer plus d’une centaine d’éditeurs et autant d’auteur-es.

3 jours de débats, d’expositions, de lectures, d’animations…

Pays invité : la Suisse.

 

Organisation : Hebdomadaire Le Monde Libertaire et Radio libertaire

Contact : salon-livre-libertaire@sfr.fr

Téléphone : 01 48 23 20 98 (de 14h à 19h30).

Adresse postale : Salon du livre libertaire 145, rue Amelot 75011 - Paris

 
Vous pourrez voir sur le site du salon à l’adresse 
http://salonlivrelibertaire.radio-libertaire.org/ les noms des premiers inscrits…
Lire la suite

Libres. De quelle liberté ?

21 Janvier 2012 , Rédigé par groupe Proudhon FA

 En vente à la librairie associative l'Autodidacte

 5, rue Marulaz

 25000 Besançon

 

 

refraction 27Tunisie, Egypte, crise du « libéralisme » financier, mouvement des indignés… Depuis quelque temps, on parle beaucoup de liberté, mais justement : de quelle liberté parle-t-on ? Pour nous, la liberté est l’aiguillon de nos actes et le but de nos vies. Mais cette liberté n’a pas grand’chose à voir avec la liberté du tyran opprimant le peuple, la liberté du patron exploitant l’ouvrier, la liberté qu’ont les puissants de jouir des biens que d’autres ont produits. Cette liberté-là, on ne la nomme pas liberté, mais privilège.

La liberté n’est rien sans l’égalité.

Devant les prétentions libérales de donner pour acquis un concept étriqué qui autorise toutes les corruptions de l’idée de liberté, Réfractions, dans ce numéro 27, se propose d’explorer de multiples manières une façon de voir radicalement autre. Cette conception fait de la liberté la résultante d’une expérience et d’une construction communes ; elle est fondée sur l’autonomie, la critique de la représentation et du principe majoritaire. Elle est développée ici à travers la genèse de l’idée de liberté et selon des approches diverses, inspirées de Bakounine, de Spinoza ou de Castoriadis. Au-delà de sources philosophiques différentes, voire opposées, elles convergent vers une même finalité : celle de l’émancipation.

Une des lignes de force qui structure ce numéro, c’est l’analyse des différences fondamentales existant entre une conception libérale et une conception anarchiste ou libertaire de la liberté.

Dimension inéluctable de la lutte pour l’émancipation, l’articulation du politique et du social s’impose comme enjeu dans l’institution du pouvoir. Elle se matérialise dans l’émergence de mouvements sociaux nouveaux : des mouvements, fragiles et encore en gestation, qui donnent lieu, dans nos pages, à des points de vue conjoncturels, mais qui sont une esquisse des préoccupations d’un avenir incertain. Cette problématique est déjà présente dans l’analyse des luttes passées de libération nationale.

La commission de rédaction

 

Lire la suite

Le monde libertaire gratuit n°1

20 Janvier 2012 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #groupe Proudhon - FA

ML GRA~1

Lire la suite

Vive le ML, vive la gratuité, vive le ML gratuit

20 Janvier 2012 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #groupe Proudhon - FA

Le Monde libertaire gratuit numéro 1
du 19 au 25 janvier 2012

 

Texte de présentation du Monde libertaire gratuit

 

Pourquoi ce journal ?

 

Il y a plus d’un an, Presstalis, quasi monopole de la distribution de presse en France, lançait une offensive contre la presse libre. Par une révision drastique des tarifs, elle condamnait les journaux anarchistes et révolutionnaires à l’asphyxie économique. Le Monde libertaire (ML), le plus vieux titre de la presse anarchiste française, et l’un des plus anciens de la presse tout court, ne pouvait pas rester passif. Nous nous sommes d’abord défendus. En augmentant le prix de notre journal, puis en lançant une souscription de soutien, nous nous sommes adressés à vous. Parce que c’est grâce à vous que nous existons. Parce que c’est grâce à votre solidarité active que nos efforts constants ont un sens. Grâce à vous, ce vieux mais solide bateau n’a pas chaviré sous la bordée des vendeurs de papier. Nous ne sommes pas encore tirés d’affaire. Mais la meilleure défense c’est l’attaque. Et nous avons choisi d’attaquer.

 

Lors d’un congrès extraordinaire, la Fédération anarchiste a décidé d’éditer non pas un, mais deux hebdomadaires ! Le premier, c’est celui que vous connaissez peut être : le ML et ses 24 pages, disponible chaque jeudi dans tous les bons kiosques. Le second, c’est celui que vous découvrez : un ML de 8 pages diffusé gratuitement, chaque semaine, par les militants de la Fédération anarchiste ! Le but de cette publication est de faire connaître au plus grand nombre ce qu’est réellement la Fédération anarchiste : un journal, une organisation fédérale, une association d’individus oeuvrant, fraternellement, à la réalisation de notre idéal libertaire : une société débarrassée des maîtres et des dieux ! Chaque semaine, les militants de la Fédération anarchiste vous feront connaître les points de vue, les outils et les propositions développés par les libertaires.

 

Chaque semaine, les militants de la Fédération anarchiste se feront connaître auprès de vous afin de vous permettre, si la révolte gronde en vous, de les rejoindre et de travailler ensemble à la révolution sociale. Et chaque semaine, la Fédération anarchiste fera, par ses propres moyens, la démonstration qu’il est possible d’organiser un réseau de diffusion de presse hors d’atteinte de la vérole capitaliste.

 

Vive l’anarchie !

 

L’administration du Monde libertaire

 

 

 

Sur Besançon en dépôt (entre autres)

à la librairie associative l’Autodidacte

5, rue Marulaz 25000 Besançon

 

Lire la suite

Le Monde Libertaire n° 1656

20 Janvier 2012 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #groupe Proudhon - FA

 

 

Le Monde Libertaire n° 1656 du 19 au 25 Janvier 2012

 

« Les patrons, c’est comme les cochons, ça ne mérite qu’une volée de plombs. »

Les Sales Majestés

 

Sommaire

Actualité

Le syndicalisme dans le viseur, G. Goutte, page 3

Du foot au logement, E. Vanhecke, page 4

Météo syndicale, T. Impétueux, page 5

Chronique néphrétique, 5

Les brèves, le strip, 6

Nouvelles du front social, Hugues, page 7

Liberté pour les inculpés de Toulouse, J. Rackham, page 8

Action contre les CRA à Bordeaux, FA 33, page 10

Arguments

États des lieux des scops, Daniel, page 12

International

Créationnisme turc, M. Silberstein, page 14

La Hongrie menacée par le fascisme, J. Rackham, page 15

Expression

Boris Vian, le doux anarchiste, AZ et Inana, page 16

Culture

À propos d’une liberté réfractaire, Stevens, page 19

Musique et éveil politique, Thierry, page 20

Gay skinheads, 20

Mouvement

Si Brassens avait vu ça, P. Schindler, page 21

Radio libertaire, 22

Agenda, page 23

 

Editorial

Ça tape dur dans les « a» en ce début de 2012. Certes, chères lectrices et chers lecteurs, la cible n’est pas encore (?) le « a» cerclé, symbole du mouvement anarchiste. Mais pas non plus un label pour de succulentes (sic) andouillettes, mais du diktat de la loi des marchés. Élisez, désignez, compromettez-vous dans les urnes, ce seront toujours d’autres qui décideront ! Le locataire de l’Élysée a beau dire qu’il en a rien à battre, les médias parlent quand même d’onde de choc. Tout ça fait partie du folklore politique. On dit que c’est dans les archives secrètes ! Ce ne serait pas en soi une catastrophe économique.

 

N’empêche, les collectivités locales paieront plus cher leurs emprunts. Quel que soit l’avis que nous ayons de la politique en général, cette décision de Standarth & Poors a plus que des conséquences sur le coût du financement en France ! Elle sanctionne aussi la politique de notre charmant pays et particulièrement celle de celui qu’il faut bien appeler le chef de l’État.

 

La gauche qui se presse en déclarations dans les médias pour le remplacer en saura-t-elle tirer profit? On en doute. Les temps sont difficiles pour celles et ceux qui envisagent de prendre les rênes de l’État. Car celui-ci est de plus en plus tributaire de régles qui lui échappent… Non content de légiférer, d’opprimer, de contrôler – comme disait Proudhon –, il lui faut être à genoux devant les maîtres de l’économie mondiale ! Le leader maximo du PS a beau essayer de mettre la cerise sur le gâteau (« Cette sanction signe l’échec du quinquennat. »), s’il est élu il lui faudra passer sous les fourches caudines de la real politik !

 

Comme le disait un quotidien hexagonal du soir : «À quoi ressemble la vie après la perte de la note AAA?» Qu’auraient répondu Bakounine, Louise Michel, Pelloutier, Emma Goldmann, Durruti, Ascaso sans oublier Makhno et bien d’autres ? Par d’autres arguments, c’est sûr ! Mais on nous dit que les temps ont changé, certes… Mais il faudrait que de nouvelles marmites renversent – ou inversent – la tendance !

 

 

Le Monde libertaire, hebdomadaire de la Fédération anarchiste, adhérente à l'Internationale des fédérations anarchistes

Chaque jeudi en kiosque, 24 pages d'actualités en couleurs vues par les anarchistes pour deux euros cinquante

http://www.federation-anarchiste.org

Trouvez le point de vente du Monde libertaire le plus proche de chez vous :

http://www.trouverlapresse.fr

Retrouvez le site web du Monde Libertaire à l’adresse suivante:

http://www.monde-libertaire.fr

En vente dans toutes les bonnes librairies et donc à

La librairie associative l’Autodidacte

5, rue Marulaz 25000 Besançon

Vente à la criée le dimanche matin sur le petit marché de Battant

Lire la suite

Souscription soutien au Monde libertaire

19 Janvier 2012 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #groupe Proudhon - FA

                     monde_libertaire.gif                           Souscription soutien au Monde libertaire

Poursuivons nos efforts pour sauvegarder et consolider l’existence du libertaire ! Faites connaître notre journal autour de vous! Lisez-le et faites-le lire ! Harcelez votre marchand de journaux pour qu’il l’expose correctement sur ses étalages ! Abonnez-vous, offrez un abonnement afin d’étendre davantage la diffusion des idées libertaires ! Si minime qu’il soit, chaque ruisseau viendra grossir le fleuve anarchiste !

 

L’administration du Monde libertaire

 

 

Retrouvez le site web du Monde Libertaire à l’adresse suivante:

http://www.monde-libertaire.fr

 

 

 

Lire la suite

Bien-entendu, se dire révolutionnaire...

17 Janvier 2012 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Education

Bien-entendu, se dire révolutionnaire et refuser par ailleurs la peine de
mort, la limitation des libertés et la guerre c'est ne rien dire. Ne disons
donc rien, provisoirement, sinon que se dire révolutionnaire et exalter la
peine de mort, la suppression des libertés et la guerre, c'est dire
seulement qu'on est réactionnaire, au sens le plus objectif de ce mot. Et
c'est parce que les révolutionnaires contemporains ont accepté ce langage
que nous vivons aujourd'hui universellement une histoire réactionnaire. Pour
un temps, encore inconnu, l'histoire est faite par des puissances de police
et des puissances d'argent contre l'intérêt des peuples et la vérité de
l'homme. Mais peut-être est ce pour ces raisons que l'espoir est permis.
Puisque nous ne vivons plus les temps révolutionnaires, apprenons au moins à
vivre le temps des révoltés. Savoir dire non, s'efforcer chacun à notre
place de créer les valeurs vivantes dont aucune rénovation ne pourra se
passer, mais tenir ce qui vaut de l'être, préparer ce qui mérite de vivre,
s'essayer au bonheur pour que le goût terrible de la justice en soit adouci,
ce sont là des motifs de renouveau et d'espoir.
-> Albert Camus
 
         Robert Arnaut nous ballade avec maestria dans les arcanes camusiennes !
Saupoudré d’entretiens, lectures et archives, mises en perspectives, 
Témoignages de herbert Lottman, jules Roy, Mouloudji, les deux braves :
Paulette et le forgeron de Lourmarin...
Caramba ! à noter la référence répétée et erronée à bernard Clavel : il
s'agit de jules Roy !
Voilà ce papillon chenillé sur feuille par nos soins,
Aventureux et brefs looping à travers les champs numériques !
 => C'est dispo à l'accastillage pour écoute en mp3, par là :
http://tinyurl.com/y8aaqt3
ou
http://www.mediafire.com/?jym3uodtluy
Lire la suite
<< < 1 2 3 4 > >>