Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sur les gilets jaunes

29 Novembre 2018 , Rédigé par groupe Proudhon FA

Nous, anarchistes, assistons, hélas de loin, à un mouvement d'ampleur
nationale, décentralisé de surcroît. Partout apparaissent des petits
groupes qui se regroupent sur la base tout à la fois d'une situation
sociale et d'un ressenti profond. La peur de chuter socialement, c'est à
dire de devenir réellement miséreux, rassemble ces gens à  la recherche
d'un devenir plus doux. Dans ces petits groupes, il y a de tout et
surtout beaucoup de femmes. On peut aussi se poser la question de
l'absence des gilets violets, d'un côté des femmes qui marchent là ou le
pouvoir décide de les faire marcher de l'autre des femmes qui sortent et
des clous.

Là, sur ces ronds-points ou sur ces parkings de grandes surfaces, tous
endroits aussi désolés et désolants, des formes de vie affective, de
bien-être, de solidarité, d'amitiés se créent. Elles se créent dans
l'action. Sur tous ses endroits une forme de vie collective nait. Sur
tous  ces endroits apparaissent des conseils, des soviets. Voilà le gros
mot est lancé. La critique de ceux qui "savent" essentiellement urbains
par ailleurs  est aussi virulent que leur absence. Mais si on se décale
un peu, si nous sortons de nos manières de voir, on ne peut que déceler
ci et là des façons de faire libertaires.

Je ne sais pas vers quoi cela va. Mais je remarque que dans la
déclaration, qu'une petite partie d'entre eux à publié, nous pouvons
retrouver un grand nombre de nos positions. Les "messagers" qui
demandent à être reçu par le "Tsar" ne sont pas des représentants, des
commissaires politiques, des délégués des bases qui pour  beaucoup
d'entre elles les contestent. Ils sont juste des "messagers". il faut
lire, jusqu'au bout leur communiqué, difficilement trouvable en ligne
sur les sites -grand médias-
http://www.communcommune.com/2018/11/gilets-jaunes-communique-officiel-26-novembre-2018.html.
C 'est un ton tout à fait particulier, nouveau?, qui porte en lui un
certain nombre de menaces dont celle de continuer.

Ce communiqué exprime tout à la fois une dimension politique radicale et
un refus tout aussi radical du monde politique, tous partis,
groupes,(nous aussi!) confondu.

Il est possible de continuer plus longuement à comprendre ce vers quoi
nous allons. Il faut débattre.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article