Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Projets Center Parcs: Appel

18 Septembre 2016 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #appel

APPEL À RASSEMBLEMENT

Réunion élus/Pierre & Vacances :
Ils veulent accélérer les projets de Center Parcs ?
Mettons-leur des bâtons dans les roues !

Rendez-vous : Jeudi 22 septembre à 15h
devant le Conseil départemental du Jura
17 rue Rouget de Lisle à Lons-le-Saunier


Ce jour-là, les représentants des départements du Jura et de Saône-et-Loire, de la Région et de l'État se retrouvent à Lons avec le groupe Pierre & Vacances afin d'accélérer la mise en œuvre des projets de Center Parcs à Poligny et au Rousset. Ce rendez-vous fait suite à la rencontre du 1er mars à Mâcon, sollicitée par des élus impatients et prêts à se livrer à une danse du ventre pathétique afin d'attirer la soit-disant poule aux œufs d'or.

En effet, il faut redire que Center Parcs vend d'abord des produits virtuels (de défiscalisation) et que ces opérations spéculatives ont des conséquences bien réelles : marchandisation et bétonnage du territoire, siphonnage de ressources en eau déjà fragilisées, création d'emplois de larbins, massification du tourisme, usage privatif d'espaces jusque là publics et gratuits, etc.

Une démocratie en toc
Avant même les conclusions des « études complémentaires » menées cet été, une première constatation s'impose : la population n'a pas son mot à dire concernant l'accès à l'eau du territoire qu'elle habite. Ce sujet crucial semble circonscrit aux salons des Conseils départementaux et réservé aux élus et bétonneurs.

On notera que la question de l'eau a d'ailleurs été éludée par la Commission du Débat public, pourtant censée aborder tous les enjeux importants liés à un tel projet. Fallait-il s'assurer que la population soit mise hors jeu avant de confier les expertises aux seuls commanditaires du projet ?

Selon le président du Conseil départemental du Jura s'adressant à l’assemblée générale de la Chambre de commerce et d'industrie : « Rien ne s’oppose à la venue de Center Parcs si ce n’est des manifestants professionnels. Nous avons lancé les études nécessaires. Nous arriverons à amener les 500 m³ d’eau quotidiens nécessaire au fonctionnement des infrastructures. Notre discours est suffisamment rassurant pour les porteurs de projet. » ('Le Progrès' du 15/07/2016)

On voit bien où mène la logique du développement économique qui conduit un Clément Pernot à choisir de « rassurer » les aménageurs et dans leur sillage les patrons du BTP plutôt que les habitants de « son » territoire, sur un sujet aussi crucial … que l'eau.Le capitalisme c'est : Circulez, y a rien à boire !

Un projet dévastateur
Saurons-nous jamais le coût des expertises payées par les Départements – plus prompts à donner les chiffres des sommes « économisées » sur le dos de la solidarité sociale, qu'à dévoiler le prix de l'assistanat dont bénéficie le système Pierre & Vacances - Center Parcs ?

Enfin, quelle que soit la formule imaginée et le choix du syndicat des eaux susceptible de la mettre en œuvre, le pillage de la ressource en eau n'est jamais légitime et traduit bien l'état de dépossession et de mépris dans lesquels nous maintiennent élus et aménageurs.

Et pour en finir avec ces études, peut nous importe qu'on accède au désastre par la gauche ou par la droite, comment le montage de la société d'économie mixte sera négocié, ni quelles retombées économiques il faudrait espérer : Center Parcs, on n'en veut pas !

Une résistance bien vivante
Face à leurs délires de « Tourisme structurant » (comme on dit au Conseil régional), une opposition multiforme et joyeuse a pris corps et se renforce : rassemblement à Poligny suite au Débat public, assemblées ouvertes des opposants à Center Parcs dans le Jura (/contact : assembleecontrecenterparc@lists.riseup.net/), coordination des sites en lutte « Center Parcs : ni ici, ni ailleurs ! », petit théâtre des nuisances d'un futur complexe de loisirs sur le marché, espaces et outils d'information et de débat, journée festive de résistance à CP « Sous les pavés, la plage » en forêt de Poligny, etc.

Amplifions la résistance et retrouvons-nous
Jeudi 22 septembre à 15h
devant le Conseil départemental du Jura
17 rue Rouget de Lisle à Lons-le-Saunier

Collectif jurassien d'opposant-e-s à Center Parcs

Partager cet article

Repost 0