Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Federica Montseny, l'indomptable"

16 Juillet 2016 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #notre histoire

Le documentaire "Federica Montseny, l'indomptable" sera diffusé sur FR3 le lundi 18 juillet à 23h10 et se terminera donc le ...19 juillet

(quel timing pour le 80è anniversaire de la révo espagnole !).

Si vous loupez cette projection, pas de panique, le groupe Salvador-Segui (Paris) en proposera une autre à la rentrée en présence du réalisateur, une autre à Besançon en octobre par le groupe Proudhon à la librairie l'Autodidacte ,et l'asso. "24 août 1944" en organisera encore une à ... l'Hôtel de Ville de Paris en Novembre.

On vous gâte pas là ?

Le 14 janvier 1994, mort de Federica MONTSENY, à Toulouse.
Une des grandes figures de l'anarchisme et de l'anarcho-syndicalisme espagnol, qui a été un temps ministre de la Santé pendant la guerre civile.
Elle est née le 12 février 1905 à Madrid. Fille des anarchistes Catalans Joan Montseny (Federico Urales) et Teresa Mañé (Soledad Gustavo), fondateurs de la "Revista Blanca" (en 1898), Federica milite très jeune à la C.N.T . Avec son père, elle fait reparaître à partir de 1923 "La Revista Blanca", puis une nouvelle publication qui deviendra mensuelle "La Novela Ideal" (Le roman idéal) : romans de propagande libertaire, parlant d'antimilitarisme, d'entraide, d'amour libre, etc.). En 1930, elle se lie au compagnon Germinal Esgleas.
En 1936, elle est au comité régional de la C.N.T., et au comité péninsulaire de la F.A.I. Elle participera au nouveau gouvernement républicain avec trois autres membres de la C.N.T (cette participation d'anarchistes au gouvernement sera largement controversée). En tant que Ministre de la santé, elle fera voter une loi légalisant l'avortement.
A la fin de la guerre, elle est contrainte à l'exil en France, et connaîtra les prisons françaises avec son compagnon Germinal. Une fois libérée, Federica reprendra son militantisme à la CNT (en exil), à Toulouse. Les activistes antifranquistes, partisans de la poursuite de la lutte armée contre Franco, lui reprocheront alors son immo
bilisme.

http://www.ephemanar.net/

Partager cet article

Repost 0