Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’affichage libre c’est la liberté d’expression

9 Juin 2016 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #Répression

L’affichage libre c’est la liberté d’expression

Contre l’aseptisation / l’uniformisation
Pour la liberté d’express
ion

Après un nettoyage drastique des rues, aujourd’hui la mairie réprime l’affichage libre.

Une association culturelle qui organise des concerts depuis plus de dix ans sur Besançon a été verbalisée, car elle « salirait » la ville. Des militants qui tentaient d'afficher dans le respect des directives (panneaux accrochés plutôt qu’affiches collées), ont été, eux, victimes d’agressions physiques et verbales.

Les panneaux de ceux qui nous matraquent quotidiennement de publicités agressives et sexistes ne salissent-ils pas la ville, et ne polluent-ils pas notre esprit ?

Financièrement, des accords avec des publicitaires, notamment Decaux (vélocité, et abris bus) ont été passés par la mairie. On nous vend l’illusion que grâce à la publicité et la privatisation nous ferions des économies ; mais n'est-ce pas une forme de recel de notre espace public ?

Malgré la loi qui impose des espaces d'affichage, peu de panneaux d'affichage libre pour les événements culturels et associatifs sont disponibles
(trois au centre-ville). Ces panneaux ainsi que les colonnes Morris, sont détournés de leurs fonction par l'affichage commercial des industries du spectacle et des partis politiques qui recouvrent et écrasent, quotidiennement et sans vergogne, les malheureux A4 des assos et collectifs sans le sous. Sans que cela ne dérange la mairie, qui s'auto-congratule de la progression des supports légaux d’affichage libre.

Il faut rappeler qu’avant chaque échéance électorale, le parti socialiste et les autres composantes de la majorité municipale se sont déjà distingués pour avoir collé en dehors des espaces réservés. Le font aussi les associations subventionnées qui arborent le logo de la ville.

Cette soif de contrôle de la rue par la mairie et/ou la préfecture, s’attaque à toute la vie sociale et culturelle de la ville qui n’est pas à leur image.

Toujours deux poids deux mesures entre ce qu’elle cautionne, et ce qu’elle censure et condamne ; tout comme on réserve la prison ferme pour les
voleurs de nouilles quand les détourneurs d’argent public se font réélire. La loi et sa mise en application restent une chose entièrement politique,

Quel avenir pour demain ? Chacun chez soi avec une caméra de surveillance devant sa porte à la peinture résistance aux tags ?

Le vivre ensemble c’est l’aseptisation ? où est la vraie pollution urbaine et l’agressivité visuelle ?

Nous ne pouvons pas accepter cet état de faits !

Nous vous appelons à nous rejoindre pour une journée d’action :

« L’affichage libre c’est la liberté d’expression ».

Venez avec vos affiches, seaux de colle, pinceaux, et collons ensemble pour préserver notre droit à la parole.

Rendez-vous ce dimanche 15h square Bouchot

16h devant le pont Battant

17h square Granvelle

Faites tourner
l’info dans vos réseaux et à des partenaires concernés.

L’affichage libre
c’est la liberté d’expressi
on.

Non à
l’uniformisation et la normalisation de la vie culturelle et de
la

pensée.

Non aux dérives
autoritaires. Non à l’état d’urgen
ce.

Exemple d'affichage sauvage

Exemple d'affichage sauvage

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :