Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bicentenaire de la naissance de Michel Bakounine

22 Mai 2014 , Rédigé par groupe Proudhon FA Publié dans #groupe Proudhon - FA

Bicentenaire de la naissance de Michel Bakounine

samedi 24 mai 2014

Le Locle (Suisse)

Visite de lieux historiques du mouvement ouvrier loclois dès 10h30: place 29 février

Soirée, avec débat et spectacle 20 heures: Restaurant de l'Union Rue Marie-Anne Calame 16,

Le Locle Conférence de Marc Vuilleumier, historien du mouvement ouvrier «Bakounine et la Première Internationale dans les Montagnes neuchâteloises»

Chansons anarchistes, par la chorale «CANTAMILLE» et Lecture croisée de textes: Michel Bakounine et Karl Marx

Organisation: Collectif «Bakunin 200e» (Le Locle) Avec le soutien trans-générationnel de la section locloise de l'Association internationale des travailleurs.

Né en 1814 à Priamoukino (Russie), Michel Bakounine a joué un rôle important (et controversé) dans les mouvements ouvriers et révolutionnaires du XIXe siècle. Alors qu'il était prédestiné à une carrière militaire, il quitta la Russie tsariste pour l'Allemagne, puis pour la Suisse. Il participa aux révolutions de 1848, tout d'abord en France, puis à Prague, enfin à Dresde en 1849. Capturé par l'armée autrichienne, il fut alors extradé en Russie. Il y sera emprisonné durant 6 ans à la forteresse Pierre-et-Paul (Saint-Pétersbourg), puis déporté en Sibérie. Bakounine s'évada de Sibérie en 1861 et regagna l'Europe. Il s'établit en Suisse, seul pays du continent à ne pas avoir été touché par les vagues contre-révolutionnaires de 1849.

Militant tout d'abord dans la Ligue internationale de la paix et de la liberté (organisation pacifiste), il rejoint en 1868 l'Association internationale des travailleurs (A.I.T.), fondée à Londres en 1864, tout en construisant son propre courant, opposé au Conseil général de l'AIT et l'un de ses principaux inspirateurs, Karl Marx (une controverse qui se soldera par une scission de l'AIT en 1872).

En février 1869, Bakounine donna une conférence au Café de la Poste (Le Locle), lors de l'assemblée générale de la section locloise de l'AIT. A cette occasion, il gagna à ses conceptions les animateurs de ce groupe, Constant Meuron (1804-1872), vétéran des insurrections républicaines de septembre et décembre 1831 dans le canton de Neuchâtel, et James Guillaume (1844-1916), alors jeune enseignant à l'Ecole industrielle du Locle. Bakounine est décédé à Berne, en 1876. Il y est enterré.

Parmi les oeuvres de Bakounine:

- Socialisme, fédéralisme, anti-théologisme. Lausanne, Ed. L'Age d'homme, 1971

- Les ours de Berne et l'ours de Saint-Pétersbourg: complainte patriotique d'un Suisse humilié et désespéré. Lausanne, Ed. L'Age d'homme, 1972

- Confession (1851). Paris, Presses universitaires de France, 1974

- Trois conférences aux ouvriers du Val de Saint-Imier. Saint-Imier, Canevas, 1990

- Dieu et l'Etat. Paris, Ed. Mille et nuits, 1996

Bicentenaire de la naissance de Michel Bakounine

Partager cet article

Repost 0